Global Statistics

All countries
591,667,126
Confirmed
Updated on August 10, 2022 9:19 pm
All countries
561,905,212
Recovered
Updated on August 10, 2022 9:19 pm
All countries
6,443,040
Deaths
Updated on August 10, 2022 9:19 pm

Art-thérapie : Définition, Principes et Bienfaits

La psychothérapie regroupe plusieurs techniques de soin. Au nombre de celles-ci, on distingue particulièrement l’artthérapie dont l’utilisation est fréquente, dans différents secteurs de santé. Elle se base sur la musique, la peinture, la danse, le cirque, etc. L’artthérapie fonctionne selon un certain nombre de préceptes et a un but précis. Ses bienfaits sont énormes. Qu’appelle-t-on artthérapie ? Quels sont ses fondements et vertus ? Retrouvez les réponses à ces interrogations à travers la lecture de cet article.

Origine et définition de l’art-thérapie

L’origine de l’artthérapie ne peut être établie avec certitude. Toutefois, il est admis que dans l’antiquité, les hommes utilisaient l’art pour se soigner. Le concept d’usage de l’art comme thérapie est attribué au philosophe Aristote. En effet, selon lui, lorsque les hommes assistent au déroulement d’une représentation théâtrale, ils s’identifient aux personnages de la scène et se déchargent ainsi de leurs angoisses et pulsions : ce phénomène est nommé processus de catharsis.

Ce n’est qu’au 20e siècle que l’artthérapie a fait son apparition, avec la naissance des centres d’ergothérapie. Dès lors, on assiste à la création du premier département d’art psychopathologique en 1954, à Paris. Aujourd’hui, cette forme d’artthérapie est dite « traditionnelle ». En France, à partir de 1970, de nombreuses approches d’artthérapie se sont développées, de même que la création de plusieurs écoles dans le domaine. On peut donner l’exemple du centre de recherches de l’Afratapem.

De ce fait, on peut définir l’artthérapie comme étant une forme de psychothérapie qui repose sur l’utilisation de différentes méthodes artistiques à des fins thérapeutiques. Divers supports comme la peinture ou la sculpture sont employés en artthérapie.

Pour certains chercheurs, l’artthérapie va bien au-delà d’une simple technique de psychothérapie. En effet, pour eux, cette forme de thérapie pourrait être efficace dans la prise en charge des handicapés et permettrait de traiter les douleurs chroniques ou encore les problèmes moteurs.

Principes et formes de l’art-thérapie

De nombreuses disciplines artistiques servent à l’artthérapie. On peut citer :

  • La danse ;
  • La musique ;
  • Le dessin ;
  • Le chant ;
  • La peinture ;
  • Le cinéma ;
  • Le théâtre ;
  • L’écriture, etc.

Lorsque l’artthérapie est à dominante danse, on parle de dansethérapie. Celle à dominante musicale est qualifiée de musicothérapie. Cependant, l’artthérapie existe sous deux formes. La première forme est dite « Artthérapie traditionnelle » et la seconde est qualifiée d’art-thérapie moderne.

Première forme d’art-thérapie, l’artthérapie traditionnelle (encore appelée psychothérapie par l’art) repose sur l’utilisation d’outils d’expression artistique, afin de stimuler la créativité du patient et lui permettre de renouer le dialogue avec son entourage et lui-même. L’art est le support grâce auquel le patient arrive à exprimer ses souffrances et émotions, dans le but de se découvrir pour progresser vers un mieux-être.

L’artthérapie ne prône pas la connaissance des différentes techniques de l’art, mais plutôt la créativité individuelle. La finalité recherchée est de bâtir une image valorisante de soi et non de créer un chef-d’œuvre. En restant dans cette même logique, on peut déduire que l’art sert de guide aux patients, car il leur permet de s’auto-comprendre, afin d’effectuer un changement interne. Le patient peut exprimer le reflet de ses expériences passées et des rêves auxquels il aspire à travers une représentation artistique. En effet, produire une œuvre d’art nécessite :

  • De l’imagination ;
  • Des émotions ;
  • De l’intuition ainsi que
  • La pensée.

La combinaison de ces éléments permet d’en apprendre un peu plus sur certains aspects de la personnalité du patient. De plus, elle contribue à la découverte de nouvelles manières de voir les choses, pouvant contribuer à une guérison.

Quant à l’artthérapie moderne, elle désigne une discipline pratiquée sous l’autorité médicale. Comme sa dénomination l’indique, elle est très récente. Elle exploite les vertus propres de l’art. Elle est loin d’être une psychothérapie. L’artthérapie moderne contribue à l’amélioration des capacités relationnelles et expressives des patients. Elle respecte un protocole thérapeutique.

Indications de l’art-thérapie

L’artthérapie peut être utilisée dans différents contextes. Elle peut être prescrite aux patients qui ont du mal à s’exprimer verbalement, peu importe l’âge. Les patients atteints de schizophrénie, d’autisme ou de paranoïa peuvent également bénéficier des bienfaits de l’artthérapie.

En outre, cette forme de thérapie peut être recommandée :

  • Pour soigner le stress, l’anxiété et les symptômes psychosomatiques ;
  • Aux patients atteints de la maladie de l’Alzheimer ;
  • Aux handicapés moteurs ou mentaux ;
  • Pour traiter les personnes souffrant d’addictions ou celles victimes de traumatismes ;
  • Pour soulager les patients souffrant d’un cancer, d’une sclérose en plaques ou du VIH-SIDA.

Suite à une perte professionnelle ou affective, on peut recourir à l’art-thérapie pour se reconstruire. Les individus marginalisés peuvent aussi opter pour cette forme de thérapie.

Bienfaits de l’art-thérapie

Cette forme de thérapie combine la pratique à la parole. L’artthérapeutique est un moyen d’expression qui aide le patient à se livrer d’une manière différente de celle des mots. Cet aspect est très important, car certaines personnes ont du mal à trouver les mots pour s’exprimer ou rentrer en relation avec d’autres. 

De façon plus détaillée, l’art-thérapie permet :

  • D’améliorer la créativité ;
  • De renforcer les relations sociales ;
  • De mieux s’exprimer ;
  • De gérer la peur, le stress et l’anxiété ;
  • D’éveiller les sens et de stimuler l’imagination ;
  • De décider, faire des choix quand la nécessité s’impose.

Enfin, elle provoque une stimulation de la motricité du corps.

Déroulement d’une séance d’art-thérapie

Une séance d’artthérapie se déroule selon plusieurs critères, notamment :

  • Le type de prise en charge dont bénéficie le patient ;
  • L’approche d’artthérapeutique retenue ;
  • La pathologie en cause.

En premier lieu, le médecin débute généralement par une identification des motivations du patient. Cela lui permet de définir avec ce dernier les objectifs thérapeutiques. Sur demande du patient, le médecin est en mesure de prodiguer quelques conseils techniques artistiques. Cependant, il arrive souvent que, sans objectif préalable, le patient se lance directement dans un processus de création. Dans ce cas, c’est au médecin de s’adapter au processus en marche. Si tel n’est pas le cas, le médecin propose une thématique d’expression, qui combine le processus thérapeutique et celui de création.

Le déroulement d’une séance d’artthérapie s’articule autour de trois grands points. Il s’agit de :

  • L’expression (verbale ou non)

A ce niveau, le patient apprend à s’exprimer avec son médecin durant la séance individuelle. Lorsqu’il est en séance de groupe ou en ateliers, il tient compte de la voie détournée de l’art ou d’une thématique artistique pour communiquer. Le début de chaque séance permet au médecin de faire un bilan sur l’humeur, les besoins, les envies et pulsions de son patient. Il prend également en compte le déroulement des événements des séances précédentes.

  • La création

Elle consiste à produire une œuvre, tout en tenant compte de la problématique du patient. Pour ce faire, c’est au patient de structurer ses pensées ou de s’organiser dans l’optique de donner un sens à son œuvre.

  • La réflexion

La production de l’œuvre devrait permettre au patient de mettre des mots sur ses sentiments. Le médecin échange avec celui-ci sur les points forts et points faibles de son œuvre, afin de faire quelques améliorations, si possible.

L’artthérapie se déroule en séance individuelle ou de groupe. Il est possible de bénéficier d’une prise en charge à domicile. Lors de ces différentes séances, c’est la production artistique qui se met au service du patient. Ainsi, ce dernier sera en mesure d’exprimer ses fantasmes et souffrances. Le médecin est toujours présent lors de ces séances pour accompagner son patient.

Durée et prix d’une séance d’art-thérapie

En fonction du type de prise en charge, une séance d’artthérapie peut durer de 60 à 120 minutes ou plus. Le premier rendez-vous permet de fixer la périodicité des séances. Le prix d’une séance d’artthérapie varie entre 50 et 90 euros. La fixation du prix tient compte de plusieurs critères, notamment le matériel artistique utilisé ou la durée de la séance. Par ailleurs, la Sécurité sociale ne rembourse pas ces séances.

Vous aimerez aussi :

Related Articles