Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Arythmie cardiaque : quels sont les aliments à éviter ?

Les maladies cardiovasculaires telles que l’arythmie font plus de 140.000 victimes tous les ans pour 15 millions de personnes traitées. Depuis plusieurs années, des études sont menées afin de réduire au maximum les pertes en vies humaines liées à ces maux. Toutefois, quelques gestes basiques du quotidien notamment sur le plan nutritionnel suffisent pour maintenir un rythme cardiaque normal. Dès lors, quels aliments faut-il éviter pour se prémunir de l’arythmie cardiaque ?

Les  pâtisseries, viennoiseries et les biscuits

Ces préparations alimentaires sont bourrées de sel, de sucre et de matières grasses. Malheureusement, lorsqu’ils sont en surplus, aucun de leurs composants n‘est vraiment bénéfique pour le fonctionnement optimal de l’organisme et donc du cœur. De même, les recettes proposées par les chefs pâtissiers ne sont visiblement pas prêtes d’être modifiées.

C’est dire simplement que vous devez éviter de consommer les pâtisseries, les viennoiseries et autres gourmandises qui sont constituées d’un excès de matière grasse, de sucre et de sel. En effet, ces aliments, pourtant très appréciés, sont littéralement des « dangers » pour votre cœur. Ils entrainent logiquement une prise de poids pouvant aller jusqu’à des symptômes aigus d’obésité.

Ce dernier mal étant directement lié aux dysfonctionnements courants du cœur. Pire, l’excès de sucre et de sel est en particulier une cause majeure de l’augmentation anormale du taux de triglycérides dans le sang. Conséquences, le cœur perd son rythme normal et les maladies cardiaques s’installent peu à peu.

Toutefois, la possibilité que vous ayez des envies gourmandes peu importe votre âge et votre état sanitaire est à prendre en compte. L’idée n’est donc pas forcément d’arrêter définitivement la consommation de ces aliments mauvais pour le cœur, mais de définir une limite stricte pour votre bien-être.

Même s’il en existe très peu, les pâtissiers qui optent pour des préparations responsables notamment en respectant un dosage acceptable des ingrédients pour leurs recettes ne manquent pas. Référez-vous donc à ceux-ci lorsque vous voudrez consommer les pâtisseries.

Les viandes rouges

Alimentation saine

Principaux moteurs de la malbouffe, les viandes rouges sont également très appréciées du grand public. Des tranches bien généreuses et assez juteuses de steaks par-ci,  un morceau d’agneau bien assaisonné par-là ou encore une côte de chèvre cuisinée à la hâte : les exemples sont multiples et tout le monde veut goûter à sa part du ‘’gâteau’’. 

Pourtant, ce type de viande est fortement déconseillé surtout lorsque vous êtes atteint d’une arythmie cardiaque. Concrètement, les viandes rouges sont extrêmement riches en graisses saturées. Ces aliments favorisent l’augmentation anormale du taux de cholestérol.

Les artères sont bouchées et le sang ne parvient plus aux organes dans les quantités idéales pouvant favoriser leur fonctionnement. Le cœur lui aussi fonctionne de façon anormale et c’est tout le système organique qui est atteint.

En un mot, vous devez à tous les coups éviter les viandes rouges si vous souffrez d’une maladie cardiaque. Privilégiez plutôt les viandes blanches ou autres sources de protéines. Avec les nouvelles formules de production, il en existe désormais sous formes végétales présentant les mêmes composants que les viandes standards, mais en quantité bien dosée et d’une meilleure qualité.

Ces aliments sont plus adaptés pour le cœur et vous permettent de tirer plein profit des nutriments qui les constituent.

Les aliments frits

A priori, l’huile, les graisses saturées et toute autre nourriture pouvant contribuer à l’augmentation du taux de cholestérol sanguin sont mauvaises pour le cœur. Les aliments frits sont donc également à consommer avec beaucoup de réserves.

Qu’ils s’agissent de viande, de poissons ou de tubercules tels que l’igname ou la pomme de terre, dès que ces produits sont cuisinés à travers ce procédé de cuisson, vous devez instinctivement limiter leur consommation. C’est indispensable pour préserver le cœur, d’autant plus que vous ignorez dans la plupart des cas la nature de l’huile utilisée.

En effet, si l’huile d’olive est fortement recommandée pour les sujets atteints d’arythmie cardiaque, ce n’est pas le cas de tous les autres types d’huile de cuisine. Il faut donc surveiller son alimentation dans ce sens afin de réduire au maximum les risques d’aggravation de la maladie cardiovasculaire.

Concrètement, les aliments frits surtout lorsque vous en consommez de trop vont optimiser le stockage des mauvaises graisses dans votre organisme. La solution consiste donc à plus s’intéresser à la cuisson à la vapeur ou au four pour certains aliments spécifiques.

Par ailleurs, bien que la micro-onde soit une solution très convoitée, vous devez absolument l’utiliser avec des restrictions, car elle possède également ses conséquences.

Les préparations industrielles

Pour faire moins d’effort, gagner du temps ou pour échapper à la routine alimentaire, les plats industriels sont une solution très plébiscitée. Dans le cadre d’une consommation ponctuelle, ceux-ci sont tolérables. Cependant, il faudra faire très attention à ne pas en devenir accro, car ces aliments peuvent constituer de réels dangers votre cœur.

La sauce tomate toute faite et facilement accessible dans les supermarchés et autres surfaces de vente constitue un exemple assez marquant. De facto, la concoction de ces repas ne respecte pas toujours les règles idéales pour une alimentation saine. Bien sûr, les règles d’hygiène quant à elle sont très souvent de mise.

Plus explicitement, ces plats contiennent pour la plupart un taux très élevé de matière grasse (notamment de l’huile et du beurre), mais aussi de sucre et de sels. C’est tout à fait normal puisque le but pour ces entreprises consiste à produire en quantité.

Par ailleurs, les préparations alimentaires sont assez riches en agents conservateurs, les uns plus adaptés à l’organisme que les autres. En consommant ces aliments, vous assouvissez un besoin physiologique ; ce qui est totalement naturel, mais les inconvénients qui en découlent sont notoires. Celles-ci sont d’autant plus valables si vous n’observez pas de limites.

Pour préserver la santé cardiaque, l’idéal serait de préférer les aliments fraichement cuisinés, sans conservateurs et contenant encore toute leur saveur d’origine.

En résumé, notez qu’il n’y a pas que les produits pharmaceutiques qui vous permettront de retrouver votre rythme cardiaque normal. Votre alimentation en est d’ailleurs pour beaucoup dans l’apparition de votre mal. En contrôlant vos repas et en privilégiant les fruits et légumes, vous irez sans doute beaucoup mieux.

Vous aimerez aussi :

Related Articles