Accueil Bien-être Ashwagandha : tout savoir sur cette plante aux multiples vertus

Ashwagandha : tout savoir sur cette plante aux multiples vertus

0
Ashwagandha : tout savoir sur cette plante aux multiples vertus
Racine d'Ashwagandha et poudre dans un bol

L’ashwagandha est une plante qui occupe une place importante dans la médecine ayurvédique. Cela se justifie en grande partie par les nombreuses vertus qui lui sont reconnues et ses multiples bienfaits dans l’organisme humain. Mais que savoir concrètement de cette plante ? Quelle est sa composition ? Comment la consommer efficacement ?

Origines de l’ashwagandha

L’ashwagandha est une plante utilisée depuis des millénaires pour ses diverses propriétés médicinales. Originaire principalement d’Inde et de certaines régions d’Asie, elle appartient à la famille des solanacées, comme la tomate et la pomme de terre. Bien qu’on puisse tirer des bienfaits de ses feuilles, sa racine est la partie la plus utilisée pour les compositions médicinales.

En sanskrit, ashwagandha signifie littéralement odeur de cheval. Cela évoque la puissance, la vitalité et la force associées à la plante. Il faut noter que la médecine ayurvédique la considère comme un adaptogène. En d’autres termes, il s’agit d’une substance naturelle capable d’aider l’organisme à s’adapter au stress et à restaurer l’équilibre.

Aujourd’hui, l’ashwagandha est de plus en plus populaire dans le monde entier en tant que supplément alimentaire ou ingrédient dans plusieurs produits de bien-être. Plusieurs études continuent néanmoins d’explorer ses propriétés et son utilisation dans certains contextes de santé.

Composition de l’ashwagandha bio

Scientifiquement connue sous le nom de withania somnifera, l’ashwagandha possède une composition complexe, avec de nombreux composés bioactifs bénéfiques pour sans santé. Parmi ceux-ci, on a :

  • Les glycowithanolides : ce sont des agents actifs importants de l’ashwagandha. Ils sont responsables de ses effets antistress et anti-inflammatoires ;
  • Les tanins : ce sont des composés végétaux avec des propriétés antioxydantes. Ils peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire ;
  • Le nitrate de potassium : il joue un rôle dans la régulation de la pression artérielle ;
  • Le glucose : il fournit de l’énergie à l’organisme.

L’ashwagandha est également composé d’alcaloïdes. Ce sont en réalité des composés organiques qui peuvent avoir différents effets sur le corps. Parmi ceux dont la présence est très remarquée dans la plante, on peut citer la pipéridine, la pyrrolidine et le pyrazole. À ces derniers s’ajoutent des alcaloïdes stéroïdiens, dont l’anférine et la somnine. Ceux-ci jouent un rôle important dans l’utilisation des propriétés actives de la plante.

En outre, l’ashwagandha contient également des phytostérols, des composés végétaux reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et leur capacité à réduire le cholestérol. Par ailleurs, il faut préciser qu’il existe une grande similitude entre les antioxydants présents dans l’ashwagandha et les ginsénosides du ginseng. Cette composition riche en éléments bioactifs confère à la plante une polyvalence remarquable.

Les bienfaits de l’ashwagandha

L’essor de l’ashwagandha se justifie par ses nombreux avantages sur l’organisme. Entre autres, elle soutient la fonction sexuelle chez l’homme et la femme et favorise la relaxation et le sommeil. Elle joue aussi un rôle important dans la restauration énergétique.

L’ashwagandha favorise la relaxation

L’ashwagandha peut favoriser la relaxation et le bien-être. En effet, cette plante agit en aidant le corps à mieux s’adapter aux stress. Cela permet de réduire les effets négatifs liés à cet état sur l’organisme et de favoriser une sensation de calme et de la relaxation. Ainsi, la plante contribue à un sentiment général de tranquillité et de bien-être.

L’ashwagandha favorise le sommeil

L’ashwagandha est reconnue par sa capacité à favoriser le sommeil, une réputation souvent liée à ses propriétés relaxantes et adaptogènes. En effet, cette plante est composée de plusieurs substances, dont la somniférine et le L-tryptophane, qui jouent un rôle dans la régulation du sommeil. De plus, elle agit le système nerveux en aidant à réguler le cortisol, ce qui peut avoir un impact indirect sur le sommeil. Cependant, il faut préciser que ces effets peuvent varier d’un individu à l’autre.

L’ashwagandha peut restaurer l’énergie

L’ashwagandha peut aider à restaurer l’énergie physique. En pratique, elle réduit la fatigue induite par le stress et maintient des niveaux d’énergie plus constants. Elle améliore aussi la résistance physique, comme tous les autres adaptogènes, ce qui permet de récupérer plus efficacement après un effort physique. Elle reste un bon allié pour une meilleure endurance et une résilience accrue face à la fatigue.

Après avoir consommé de l’ashwagandha, certains utilisateurs rapportent se sentir plus énergétiques et dynamiques. Cela peut être lié à la capacité de la plante à soutenir le métabolisme, ce qui favorise un bon fonctionnement des organes et des processus métaboliques dans le corps.

L’ashwagandha soutient la fonction sexuelle

L’ashwagandha peut aider à restaurer l’énergie physique, ce qui lui permet d’avoir un impact sur la fonction érectile. Selon certaines études, elle pourrait améliorer les performances sexuelles masculines, en aidant à réduire le stress et à réguler les hormones. Chez les femmes, elle est parfois associée au renforcement du système reproductif et hormonal. Elle peut donc aider à équilibrer les hormones et à soutenir la santé reproductive chez les dernières.

L’ashwagandha favorise la prise de masse musculaire

Après une période d’émaciation, il est parfois recommandé de prendre de l’ashwagandha pour reprendre du poids. En effet, chez les enfants et même chez les adultes actifs ou les athlètes, cette plante est associée à une amélioration de la fonction musculaire. Certaines recherches indiquent qu’elle pourrait contribuer à augmenter la force musculaire et la masse maigre. En ce qui concerne la récupération après l’exercice, des études suggèrent que l’ashwagandha pourrait aider à réduire la fatigue musculaire et à accélérer la récupération.

Comment prendre l’ashwagandha ?

Pour bénéficier de tous les avantages de l’ashwagandha, il est important de veiller au mode de consommation. En effet, l’approche courante et prudente consiste à commencer avec des doses plus petites afin de tester la tolérance au produit. Une fois cette évaluation faite et qu’aucun effet secondaire n’est observé, il est recommandé d’augmenter progressivement la dose durant des semaines. Cela permet d’atteindre le niveau approprié pour bénéficier des effets souhaités.

En revanche, si des effets secondaires légers ou gênants surviennent, il est conseillé de limiter les doses quotidiennes. Cela peut aider à atténuer les symptômes tout en permettant au corps de s’adapter progressivement à la plante. Toutefois, il peut arriver que les signes persistent même avec des doses réduites. Le cas échéant, il est préférable d’arrêter la consommation de la plante, car certains effets secondaires peuvent être le signe d’une réaction allergique.

Quelle forme de l’ashwagandha choisir pour la consommation ?

L’ashwagandha est disponible sous différentes formes, chacune ayant ses avantages et sa manière spécifique d’être consommée. Parmi ces dernières, on retrouve la teinture d’ashwagandha. Fabriquée à partir de l’infusion de la plante dans l’alcool ou le vinaigre, celle-ci se présente sous forme de liquide. Elle est généralement conditionnée en flacon compte-gouttes pour une administration plus facile. Pour ce qui est de sa posologie, les instructions sont généralement indiquées sur l’emballage.

En dehors de la teinture, certaines formes courantes de l’ashwagandha incluent la poudre, utilisée souvent pour préparer des infusions, des capsules ou des décoctions. Avec ce choix, la dose quotidienne est de 5 grammes au maximum par jour. Cependant, les doses optimales peuvent varier selon la concentration et la forme spécifique du produit.

Par ailleurs, la poudre d’ashwagandha peut être intégrée à une variété de préparations culinaires. Par exemple, elle peut être ajoutée à des yaourts, des légumes, des smoothies et des jus de fruits. Cela permet en réalité une consommation plus agréable pour certains.

Les effets secondaires de l’ashwagandha

L’ashwagandha peut entraîner des effets secondaires chez certaines personnes. Par exemple, lorsqu’elle est consommée à fortes doses, elle peut causer des troubles gastro-intestinaux, comme la diarrhée et les maux d’estomac. Cependant, ces effets sont souvent légers et temporaires. Ils peuvent aussi varier en fonction de la sensibilité individuelle.

De plus, à fortes doses, l’ashwagandha peut provoquer une somnolence ou une sensation de fatigue excessive. Cela peut être un peu gênant pour ceux qui ont besoin d’être concentrés. Par conséquent, il est important de choisir des produits de qualité auprès de sources fiables et de respecter les doses recommandées.  

Les contre-indications à la consommation de l’ashwagandha

En raison de la présence d’alcaloïdes et un manque de données suffisantes sur l’ashwagandha durant la grossesse, son utilisation est souvent déconseillée. Il est vrai que certaines femmes en Inde en consomment, sauf qu’elles le font à très faibles doses.

La prise d’ashwagandha est aussi peu recommandée aux personnes souffrant de troubles intestinaux, d’hyperthyroïdie ou d’hémochromatose. Ces dernières sont sensibles aux effets de la plante, ce qui peut aggraver leur condition ou interagir avec les médicaments prescrits. Il en est de même pour ceux qui prennent des antidépresseurs.