Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Ayurveda : définition, principes et bienfaits

Il peut être difficile de trouver un équilibre entre les exigences des emplois du temps chargés et la nécessité de prendre soin de soi. Avec tout le stress qui accompagne la vie moderne, il est facile d’oublier de prendre soin de soi. Toutefois, il existe une pratique ancienne qui a prouvé qu’elle aidait de nombreuses personnes à soulager leur stress et à améliorer leur santé globale : c’est l’ayurveda.

L’ayurveda, signifiant « science de la vie », est une science ancienne qui a vu le jour en Inde, il y a des milliers d’années. Elle associe la médecine, la philosophie et les techniques de guérison naturelle, en mettant l’accent sur le traitement de l’ensemble du corps. Cette pratique vise à rétablir l’équilibre et l’harmonie dans le corps, afin de pouvoir se sentir en bonne santé et de bonne humeur au quotidien. Découvrez dans cet article la définition, les principes et les bienfaits de l’ayurveda.

Définition de l’ayurveda

L’ayurveda est un ancien système médical indien qui enseigne que la santé et le bien-être sont obtenus par l’équilibre de trois doshas, ou « humeurs ». Ces tridoshas sont : 

  • vata (air et éther) ;
  • pitta (feu et eau) ;
  • kapha (eau et terre).

Ce système se concentre sur la prévention et le traitement des maladies en équilibrant ces humeurs. Il le fait tout en prêtant attention au régime alimentaire, à l’exercice physique et aux choix de mode de vie.

L’ayurveda enseigne également que toutes les choses de la nature ont un but et un effet sur le corps humain. Par exemple, les aliments peuvent être classés en catégories : sucré, salé, acide, épicé, amer, asséchant et froid. Chaque catégorie a ses propres propriétés et effets sur le corps.

De plus, le concept d’équilibre est central dans l’ayurvéda, tout comme la nature et le soi. Les quatre éléments sont utilisés pour comprendre la santé humaine. Chaque élément a aussi ses propres qualités qui affectent le corps de différentes manières. Par exemple, l’eau est associée au nettoyage et à la purification, le feu à la digestion, la terre à la stabilité et l’air au système nerveux.

Il existe trois branches principales du système :

La médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle est la principale branche de l’ayurveda. Elle est pratiquée par un professionnel qualifié appelé « praticien ayurvédique ».

La médecine traditionnelle est une pratique ancienne qui utilise des ingrédients naturels pour traiter une variété d’affections, notamment :

  • Les problèmes de peau ;
  • Les problèmes digestifs ;
  • Les problèmes respiratoires ;
  • Les problèmes de santé mentale, comme la dépression et l’anxiété.

Ce traitement fait appel à des remèdes à base de plantes, à la massothérapie, à des modifications de l’alimentation et du régime. Il fait également appel à l’exercice et au yoga, pour aider à traiter les maladies et à prévenir les problèmes futurs. L’objectif de la médecine traditionnelle est de rétablir l’équilibre entre les trois doshas ou humeurs du corps. Un déséquilibre peut entraîner une mauvaise digestion, de la fatigue et d’autres symptômes. Le traitement traditionnel aide à rééquilibrer ces doshas, afin de se sentir mieux dans l’ensemble.

Cette médecine repose sur le principe selon lequel tout être vivant est composé de cinq éléments : l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Chaque élément est lié à l’un des sens, aux émotions et aux parties du corps. Lorsque ces éléments sont équilibrés dans une personne, ils l’aident à maintenir une santé optimale.

La médecine préventive

Une autre principale branche de l’ayurveda est appelée médecine préventive. Elle comprend des pratiques telles que le régime alimentaire et l’exercice physique. Elle comprend aussi des remèdes à base de plantes pour des problèmes de santé spécifiques tels que les maux de tête ou la fatigue. La médecine préventive comprend également diverses thérapies telles que les massages, l’aromathérapie, le yoga et la méditation pour assurer une bonne santé. L’objectif principal de cette médecine est de maintenir une bonne santé en prévenant l’apparition de maladies et de troubles dans l’organisme.

De plus, elle vise à maintenir une personne en bonne santé, en identifiant les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Par exemple, la médecine préventive peut recommander à une personne de manger plus de fruits et de légumes si elle est sujette à des problèmes d’estomac. Cela permettra à son système digestif de rester suffisamment fort, pour parer aux maladies lorsqu’elles se présenteront plus tard. Ce traitement se concentre donc sur la prévention des maladies en maintenant de bonnes pratiques d’hygiène, en mangeant des aliments nutritifs et en faisant de l’exercice régulièrement.

La médecine cosmétique

La médecine cosmétique est une approche holistique de la beauté. Le terme « médecine esthétique » est utilisé pour décrire un système complet de santé et de bien-être. Ce système combine les croyances ayurvédiques traditionnelles et la science moderne. Elle se concentre sur l’utilisation de produits et de thérapies naturels, pour obtenir une peau, des cheveux et des ongles sains.

L’apparence affecte la façon dont les gens nous perçoivent, ce qui peut avoir un impact important sur les relations et la réussite professionnelle. La médecine esthétique aide à se sentir bien dans la peau, en traitant les problèmes sous-jacents qui peuvent affecter l’apparence, comme les problèmes de sensibilité.

En outre, cette médecine utilise des ingrédients naturels tels que des herbes, des fleurs et des huiles, pour nettoyer et nourrir la peau de l’intérieur. Elle peut être utilisée sur différentes parties du corps, notamment le visage, les mains ou les pieds. La médecine esthétique aide également à équilibrer le corps en renforçant le système immunitaire, afin qu’il puisse combattre efficacement les infections.

Les tridoshas régissent la santé physique et mentale d’une personne en le maintenant en équilibre. Lorsqu’ils sont déséquilibrés, la personne ressent des symptômes tels que l’hypertension ou la dépression. Selon l’ayurveda, chaque personne a un type de corps unique, qui détermine quel dosha est dominant pour elle.

Principes de l’ayurveda

Les principes de l’ayurveda constituent une approche holistique de la santé et du bien-être. Ses grands principes sont les suivants :

  • L’esprit et le corps sont interconnectés ;
  • Chaque individu doit trouver son propre chemin vers le bien-être ;
  • Les aliments doivent être préparés de manière à renforcer leurs propriétés naturelles.

L’ayurvéda repose aussi sur quatre piliers : manger des aliments sains, dormir et se reposer suffisamment, rester actif et engagé dans sa vie, et prendre soin de sa santé mentale et émotionnelle.

L’objectif de ce système est de parvenir à un équilibre entre tous ces éléments, non seulement en termes d’effets physiques, mais aussi psychologiques. En pratiquant l’ayurveda, une personne peut apprendre à créer l’harmonie en elle, afin que son corps se sente mieux au quotidien.

Le système repose également sur le principe que chaque personne possède une constitution unique ou prakriti, qui détermine ses caractéristiques physiques et mentales. Ce concept est également connu sous le nom de dosha. Chaque dosha possède ses propres qualités.

Les personnes Vata ont tendance à être légères, mais peuvent aussi être anxieuses.

Les personnes Pitta ont tendance à être intelligentes et ambitieuses, mais peuvent aussi être irritables. Les personnes Kapha ont tendance à être calmes et stables, mais manquent parfois de motivation.

De plus, les doshas représentent différents types de corps. Les personnes vata sont généralement minces avec de longs membres. Les personnes pitta sont généralement minces avec une carrure moyenne et les personnes kapha ont tendance à être lourdes ou en surpoids.

L’ayurveda estime également qu’il faut maintenir l’équilibre entre ces trois doshas pour mener une vie saine.

Lorsqu’un dosha devient trop dominant par rapport aux autres, il peut entraîner une maladie ou un malaise. Par exemple, si quelqu’un a trop de pitta dans son système, il peut avoir des brûlures d’estomac ou des symptômes de reflux acide. Cela est dû au fait que son système digestif ne fonctionne pas correctement en raison de son excès d’énergie de feu.

Par ailleurs, les doshas sont en grande partie déterminés par la génétique et l’environnement. Ils sont responsables de toutes les fonctions du corps, notamment la digestion, la circulation, ainsi que des humeurs telles que le bonheur, la tristesse.

Enfin, chaque dosha a une fonction dominante. En effet, Vata régit le mouvement, Pitta régit la digestion et Kapha régit la structure du corps. L’équilibre entre ces doshas détermine si une personne reste en bonne santé ou tombe malade.

Bienfaits de l’ayurveda

L’ayurveda repose sur l’idée que la santé, le bien-être et la longévité sont déterminés par l’équilibre interne du corps. Sa pratique aide à atteindre cet équilibre interne grâce à l’utilisation d’herbes et d’huiles naturelles. Ces substances peuvent être combinées, pour créer un plan de traitement personnalisé, qui fonctionne avec la chimie et la constitution uniques du corps.

Une idée fausse courante sur les traitements ayurvédiques est qu’ils sont réservés aux personnes qui ont de graves problèmes de santé. D’autres pensent aussi qu’ils sont réservés aux personnes qui essaient d’éviter complètement les médicaments, mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. Ces traitements peuvent aussi être utilisés pour améliorer le bien-être général, prévenir les maladies et augmenter les niveaux d’énergie.

Les remèdes à base de plantes

En ayurveda, les remèdes à base de plantes sont utilisés comme traitement pour une grande variété d’affections, notamment :

  • Les maux d’estomac ;
  • La fièvre ;
  • La congestion nasale et la toux.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les remèdes à base de plantes sont restés populaires à travers les siècles.

Premièrement, ils sont faciles à trouver. En effet, de nombreuses personnes cultivent leurs propres herbes dans leur jardin ou les achètent sur les marchés de producteurs locaux. Deuxièmement, les plantes sont relativement peu coûteuses, même si elles s’achètent en magasin. Troisièmement, les remèdes à base de plantes sont composés d’ingrédients naturels, qui ne sont pas nocifs pour le corps s’ils sont utilisés correctement. Enfin, les remèdes à base de plantes peuvent être facilement intégrés à la routine quotidienne.

De nombreuses personnes boivent du thé ou mangent des aliments contenant leurs plantes préférées tous les jours.

L’utilisation de ces remèdes est facile, puisqu’ils se présentent sous différentes formes. Il s’agit de teintures, de thés obtenus en faisant infuser les plantes, de poudres obtenues en broyant des plantes séchées en petits morceaux, etc. Les teintures et les poudres à base de plantes contiennent des quantités plus concentrées d’ingrédients actifs que les feuilles de thé ou les gélules. Elles doivent donc être prises avec modération.

Les massages thérapeutiques

Les massages thérapeutiques ayurvédiques aident à purifier et à équilibrer le corps. Ils sont basés sur la croyance que chaque partie du corps est connectée aux autres, et qu’en manipulant certaines zones, il est possible d’influencer d’autres parties du corps.

Les massages thérapeutiques peuvent aider à traiter de nombreuses affections différentes, notamment les maux de tête ou les migraines. Ils aident également à traiter les troubles digestifs comme la constipation ou la diarrhée et les problèmes respiratoires comme l’asthme ou la bronchite.

Les massages thérapeutiques peuvent également être utilisés pour traiter des affections physiques et émotionnelles. Ils ont souvent un but spécifique en fonction de ce que le patient cherche à traiter. S’il souffre d’un problème de santé, comme l’hypertension ou le diabète, et qu’il souhaite le gérer grâce au massage thérapeutique, c’est l’idéal. Cela l’aidera à améliorer sa circulation et son bien-être général.

Si le patient se sent stressé, anxieux ou déprimé, les massages thérapeutiques peuvent l’aider à se débarrasser de ces sentiments en encourageant la relaxation.

Le massage thérapeutique peut aussi être utilisé pour traiter les maux de dos, les maux de tête, les douleurs articulaires et les symptômes de l’arthrite.

La méditation

Dans l’ayurveda, la méditation est utilisée pour aider les patients à retrouver l’équilibre et la santé. Il existe de nombreux types de méditation pour atteindre cet objectif, mais tous ont un point commun. En effet, ils permettent à l’esprit de se libérer des distractions et de se concentrer sur une seule chose, qu’il s’agisse d’un objet ou d’une sensation.

La méditation aide aussi à apaiser l’esprit et le corps en apportant plus de calme et de relaxation. C’est également un moyen efficace de soulager le stress et l’anxiété, des phénomènes de plus en plus courants de nos jours.

En ayurveda, cet état est connu sous le nom de « shamatha ‘‘, qui signifie littéralement “demeurer calme”. La pratique du shamatha consiste à s’asseoir tranquillement, les yeux fermés ou regardant droit devant soi sans se concentrer. Elle consiste à fermer les yeux tout en se focalisant sur sa respiration ou sur un objet extérieur tel que la flamme d’une bougie. Bien que cela puisse paraître simple, la pratique de shamatha exige de l’entraînement et de la patience. Ainsi, il faut un certain temps avant de pouvoir s’asseoir et rester immobile, sans aucune distraction.

Le yoga

Le yoga est une pratique traditionnelle indienne qui existe depuis au moins le 5e siècle avant notre ère. Il fait partie intégrante du système de guérison ayurvédique, qui a été développé pendant des milliers d’années en Inde. Il aide à rester en bonne santé en augmentant la souplesse et la force, en diminuant les niveaux de stress et en améliorant la circulation sanguine dans l’organisme. Il aide également à rester en bonne santé en réduisant l’anxiété, en augmentant la conscience de soi et en améliorant la qualité du sommeil.

Le yoga apprend également aux étudiants à se concentrer sur leur esprit et leur corps, ce qui peut les aider à lutter contre l’anxiété ou la dépression, ainsi que les humeurs négatives. En outre, le yoga accroît la santé et le bien-être général en améliorant la posture et la mobilité.

Il a été démontré aussi que le yoga réduit l’inflammation dans le corps, en diminuant les niveaux de cortisol et en augmentant les endorphines.

L’ayurvéda est une science alternative qui vise à maintenir l’équilibre du corps, afin de pouvoir vivre au mieux. Il ne s’agit pas seulement de traiter des maladies ou des affections. Il s’agit aussi de faire de la prévention et de maintenir la santé à long terme. L’objectif est de vivre sans maladie, en utilisant des remèdes naturels et en veillant à avoir une alimentation et un mode de vie optimaux.

Le système apprend également à gérer les niveaux de stress, afin qu’ils n’aient pas d’impact négatif sur la santé. Il encourage également les habitudes alimentaires et les exercices physiques sains, afin de se sentir toujours suffisamment énergique, pour faire face à tout ce qui peut advenir plus tard dans la vie. Parce que l’ayurveda se concentre sur la prévention des maladies avant qu’elles ne surviennent, il enseigne aux gens comment penser plus positivement à eux-mêmes et à leur vie.

Enfin, il existe de nombreux types de traitements ayurvédiques disponibles aujourd’hui. Certains traitements sont conçus pour obtenir des résultats spécifiques, tandis que d’autres se concentrent sur le renforcement des défenses naturelles du corps contre les maladies.

Vous aimerez aussi :

Related Articles