Global Statistics

All countries
674,156,358
Confirmed
Updated on January 26, 2023 10:49 pm
All countries
627,188,615
Recovered
Updated on January 26, 2023 10:49 pm
All countries
6,752,986
Deaths
Updated on January 26, 2023 10:49 pm

Ballon gastrique : fonctionnement et avantages

L’obésité est un facteur de risque et de complications de nombreuses maladies cardiovasculaires, hépatiques et rénales notamment. La principale solution recommandée pour vaincre ce problème de santé est de perdre du poids. Si les régimes alimentaires comportent des risques sanitaires importants et que les habitudes sportives ne sont pas toujours faciles à adopter, l’implantation d’un ballon gastrique pourrait s’avérer être la meilleure option. Il s’agit en effet d’un ballon qui permet au patient de limiter ses prises quotidiennes d’aliments. Quels sont les caractéristiques et le fonctionnement d’un ballon gastrique ?

Ballon gastrique : qu’est-ce que c’est ?

Ballon gastrique – Crédit : informationhospitaliere.com
Ballon gastrique – Crédit : informationhospitaliere.com

Le ballon gastrique, également connu sous le nom de ballon intragastrique, est un ballon inséré dans l’estomac par le biais d’une intervention chirurgicale. Ce ballon en silicone est posé dans le ventre dans une forme dégonflée. La mise en place du ballon et son gonflement sont par la suite, effectués par voie buccale. Un tube fin muni d’un dispositif de caméra permet d’accomplir cette tâche.

L’implantation du ballon gastrique est une méthode utilisée comme solution thérapeutique de l’obésité. Elle se positionne notamment comme une alternative aux autres traitements proposés en cas d’obésité, notamment aux interventions chirurgicales de grande envergure. Selon les statistiques des autorités sanitaires sur l’Obésité France, près de 15% de la population souffrirait d’obésité. La prévalence est également en hausse sur le plan mondial d’après les estimations de l’OMS.

L’augmentation du nombre de personnes obèses dans le monde, est notamment due au mode de vie non conforme aux normes sanitaires. Ces dernières ont trait à l’hygiène de vie, et plus particulièrement à l’hygiène alimentaire. Une alimentation riche en matière grasse et un style de vie purement sédentaire sont les principales causes de l’obésité. La recherche de la solution par l’assainissement de son mode de vie n’étant pas toujours efficace, le recours au ballon gastrique sonne comme une nécessité.

Comment le ballon gastrique est-il inséré dans l’estomac ? 

Insertion du ballon gastrique – Crédit : informationhospitaliere.com
Insertion du ballon gastrique – Crédit : informationhospitaliere.com

Le recours au ballon gastrique comme solution thérapeutique contre l’obésité doit résulter d’un processus dument suivi. Cela constitue une précaution qui permet d’éliminer certains risques potentiels liés à cette intervention. Étant donné qu’il s’agit d’une méthode thérapeutique susceptible de comporter quelques risques, il est important de recourir en premier lieu aux méthodes traditionnelles. Ces méthodes impliquent notamment l’adoption d’un régime alimentaire et la pratique régulière d’une activité sportive.

L’intérêt de ce procédé réside également dans le fait que le choix du type de ballon est fait en fonction de l’indice de masse corporelle du patient. Comme la durée du séjour du ballon  gastrique dans l’estomac dépend également de cet indice, avoir une meilleure condition physique peut être d’une précieuse aide. Cependant, le processus menant au choix de l’implantation du ballon gastrique ne se limite pas à ce préalable.

En effet, le recours à cette mesure thérapeutique peut être bloqué dans le cas où le patient obèse aurait déjà subi une précédente chirurgie bariatrique. Les risques potentiels de complications constituent les principaux motifs de cette interdiction. De même, il n’est pas conseillé aux personnes souffrant de certaines maladies comme une hernie hiatale ou encore des thromboses, de se faire poser un ballon gastrique. Les personnes souffrant d’instabilité psychiatrique ne sont pas non plus éligibles à cette option. Le repérage de ces différentes situations se fait durant les consultations.

Comment se déroulent les consultations ?

Avant et après l’implantation du dispositif, il est nécessaire que le patient fasse plusieurs consultations. La première consultation permet au médecin d’examiner et de s’informer sur son parcours thérapeutique, pour vaincre l’obésité. Ainsi, il réalisera un interrogatoire qui lui permettra également de s’enquérir de la situation clinique générale du patient. La finalité de cette première consultation est de déterminer l’opportunité d’un recours à l’implantation du ballon gastrique.

Si le médecin autorise cette solution, une nouvelle consultation sera programmée afin de vous préparer physiquement et psychologiquement à l’intervention. La préparation physique consistera en l’adoption d’un régime particulier, les jours précédant la pose du ballon. La préparation psychologique quant à elle, permettra de vous instruire sur les conséquences négatives comme positives de cette option. Le médecin donnera notamment tous les détails relatifs au nombre de kilos que vous pourriez perdre et comment vous comporter pour ne pas perdre le bénéfice de l’opération.

Une dernière consultation postopératoire peut être nécessaire, afin d’évaluer votre aptitude à suivre cette opération. Elle pourrait être l’occasion de vous entretenir avec un nutritionniste qui saura mieux vous orienter dans les régimes à adopter pendant et après l’intervention. Les détails sur le suivi médical après l’intervention vous seront également donnés à cette occasion.

Comment se déroule l’intervention elle-même ?

L’implantation du ballon gastrique est une intervention indolore, qui dure une trentaine de minutes au maximum. L’opération se déroule sous endoscopie, après que le patient ait été endormi. La première étape de l’intervention consiste à vérifier si le patient est atteint d’un quelconque trouble gastrique comme l’ulcère, un reflux stomacal ou encore une hernie. Dans le cas où l’un ou l’autre de ces troubles serait détecté, l’intervention devra être repoussée aussitôt.

L’implantation du ballon gastrique ne peut être programmée une nouvelle fois, que si l’affection détectée a été traitée définitivement.  Dans le cas où la phase d’endoscopie n’aurait signalé aucun trouble gastrique, l’intervention se poursuit normalement par l’insertion du ballon dans l’estomac. Cette insertion se déroule par le biais de la bouche. Pour être inséré, le ballon doit être dégonflé et fixé à un tube. Une fois dans l’estomac du patient, le ballon sera gonflé grâce à l’introduction d’une substance stérile, en l’occurrence du bleu de méthylène.

Le gonflement du ballon gastrique prend fin après le retrait du tube. Il se referme automatiquement par la même occasion. Si toutes les précautions sont prises pour éliminer tout risque avant l’intervention, la présence du ballon gastrique dans l’estomac ne présente aucun risque pour la santé du patient. À l’inverse, ce dernier pourra bénéficier des nombreux avantages de cette option.

Comment fonctionne le ballon gastrique et quels sont ses avantages ?

Le fonctionnement du ballon gastrique dépend quelque peu de sa typologie. En effet, il existe des ballons gastriques dont le séjour dans l’estomac est de 6 mois et d’autres dont le séjour est de 12 mois. Toutefois, dans l’un ou l’autre des cas, le ballon fonctionne en occupant une place significative dans l’estomac et en donnant aux patients une sensation de satiété qui survient rapidement. Cette sensation permet au sujet obèse de limiter sa fréquence de prise de repas, quotidiennement.

Grâce à cet effet mécanique du ballon gastrique, le patient perd progressivement du poids, et l’inconfort autrefois ressenti dans son corps disparait également. Toutefois, pour que cet effet soit réellement obtenu, il est important que le patient respecte un régime bien particulier. Ce régime impose au patient durant la première semaine de ne consommer que des aliments liquides. Durant la seconde semaine, ce dernier pourra consommer des aliments mous, avant de pouvoir renouer avec des aliments solides à partir de la troisième semaine.

Par ailleurs, la quantité de kilos perdus après l’implantation dépend d’un certain nombre de paramètres. En premier lieu, le résultat dépend de l’indice de masse corporelle du patient dès le départ. En second lieu, le type de ballon gastrique a également une implication dans la perte de poids. En dernier lieu, le respect des consignes médicales et du régime alimentaire prescrit, constitue également un élément déterminant dans l’efficacité de ce traitement.

Vous aimerez aussi :

Related Articles