Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Ballonnements : causes, symptômes et traitements

Les ballonnements représentent un terme qui désigne la présence de vent, de gaz à l’intérieur de l’intestin grêle. Généralement, ce trouble digestif est provoqué par une mauvaise digestion de la nourriture consommée. De plus, il peut être causé par la consommation de certains aliments ou une mauvaise habitude de vie. Les troubles digestifs se manifestent par des douleurs abdominales ainsi que des vomissements. Si ces derniers persistent ou s’associent à d’autres complications, il est conseillé de se faire consulter chez un gastro-entérologue. Que savoir sur les ballonnements ? Quels sont leurs facteurs à risques et leurs symptômes ? Quelle est la prise en charge de ce trouble?

Que savoir sur les ballonnements ?

Les ballonnements résultent d’une mauvaise digestion suivie d’une accumulation de gaz ou de vent dans le ventre. Ce trouble digestif se présente par un gonflement de l’abdomen suivi de sensations douloureuses. Les ballonnements sont plus courants chez les femmes que chez les hommes et peuvent prendre deux formes :

  • La forme simple : Tout le monde a déjà vécu cette forme de ballonnement qui est due à une consommation excessive des boissons gazeuses. En effet, le gonflement est causée par l’accumulation de gaz dans le côlon ;
  • Dans le cas où ce trouble digestif est fréquent et s’accompagne des troubles de transit, il s’agit d’une affection de côlon.

Les causes des ballonnements

De nombreux facteurs à risque sont à la base de ce trouble digestif et sont pour la plupart liés à l’hygiène de vie du ballonné.

Le rôle de l’alimentation

La consommation excessive des boissons gazeuses, du café, de l’alcool et des aliments épicés peut entraîner des ballonnements. En effet, ces aliments rendent sensible le système digestif et provoquent ainsi une lésion. En outre, ce trouble digestif est présent lors d’une importante consommation des aliments riches en glucides dont les pommes de terre, les lentilles et les haricots. Ces aliments sont responsables de la transformation du sucre en l’absence d’oxygène. Ce qui conduit à l’accumulation de gaz dans l’intestin se manifestant par des ballonnements.

L’aérophagie

L’aérophagie est la déglutition de l’air dans l’estomac et dans l’intestin provoquant des troubles intestinaux. Elle survient lorsqu’un individu mange ou boit trop rapidement ou lorsqu’il marche trop de chewing-gums.

L’anxiété et le stress

L’anxiété et le stress représentent également un facteur à risque pour les troubles digestifs, car ils provoquent une contraction des intestins.

L’hygiène de vie

Il est important de savoir que l’endurance représente parfois une source de trouble digestif. Suite à la pratique de cette activité sportive, la muqueuse gastrique entraîne des ballonnements. Par ailleurs, une faible activité sportive constitue également un facteur pour les ballonnements, car ils rendent les contractions de colon trop faibles.

La consommation du tabac fait également partie de ces différentes causes en raison de la nicotine qu’il contient. En effet, la nicotine est une substance qui augmente l’acidité du contenu de l’estomac provoquant ainsi de gaz intestinaux.

La grossesse et la ménopause

Au cours de la grossesse, l’utérus comprime l’intestin entraînant une accumulation des gaz dans cet organe. De plus, lors de la ménopause il y a la diminution du taux d’œstrogène ayant pour fonction de combattre les ballonnements. Ce qui engendre l’accumulation des gaz intestinaux dans le côlon. Par ailleurs, le vieillissement constitue également un facteur pour les ballonnements à cause de la perte de la lubrification intestinale.

L’intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est un facteur pour la fermentation, elle représente une cause pour les ballonnements. Ce trouble cause des sensations douloureuses dans le ventre, ce qui change la vitesse de passage dans le côlon.

Le sexe

Les femmes sont les plus attaquées par ce mal à cause des hormones féminines qui agissent sur l’ensemble des mouvements de l’organisme.

L’âge

Les enfants font partie des plus touchés par les ballonnements. Chez eux, le trouble digestif est souvent suivi par des maux de ventre et des émissions de gaz.

Les maladies et autres raisons

De nombreuses autres raisons sont à l’origine des ballonnements. Il s’agit de :

  • La constipation ;
  • Les crises d’appendicite ;
  • La dyspepsie (trouble de la digestion, digestion pénible et douloureuse) ;
  • Une infection à l’estomac ou aux intestins ;
  • Une intoxication alimentaire ;
  • Les brûlures d’estomac ;
  • Ulcère de l’estomac (perte de substance sur la muqueuse de l’estomac s’accompagnant des lésions).

En dehors de tous ces facteurs, il y a la formation et l’apparition des dents qui favorisent les inflammations. Ce qui rend les parois de l’intestin sensibles et favorise des ballonnements douloureux.

Les symptômes des ballonnements

Les ballonnements de ventre se manifestent par de nombreux symptômes dont la présence des gargouillements, de fortes sensations douloureuses dans le ventre et des flatulences. De plus, le gaz intestinal qui s’échappe de l’anus d’un individu touché par le trouble digestif est désagréable et gênant. Par ailleurs, il faut savoir que si les ballonnements sont douloureux, il est compliqué de les distinguer de la constipation.

En dehors de tous ses signes, il y a un besoin d’éructer ou d’émettre des gaz. Les maux de ventre ainsi qu’une sensation déplaisante de gonflement de l’abdomen sont parmi les symptômes des ballonnements. Pour finir, les troubles digestifs ne provoquent aucune complication.  

Les traitements des ballonnements

De nombreux moyens sont disponibles pour prendre en charge les ballonnements.

  • Il est conseillé pour l’individu touché par une crise douloureuse dans le ventre de s’allonger pendant quelques moments tout en repliant les genoux. En plus de cela, il doit respirer amplement afin de réduire l’intensité de la douleur.
  • Il faut adopter un régime très simple et opter pour une meilleure gestion du stress.

Éviter les boissons gazeuses et excitantes

Il faut éviter au maximum les boissons gazeuses et précisément celles qui sont glacées ainsi que le tabac, l’alcool ou le café. Toutefois, cela dépend de la susceptibilité de chaque individu. En effet, certains sujets peuvent développer une affection de colon qui va tolérer les aliments crus. Par contre, chez d’autres individus la consommation de la salade va déclencher une crise. Il est donc conseillé à chaque individu d’adapter son régime en fonction de son transit intestinal.

Boire de l’eau plate

Il est recommandé de boire assez d’eau lorsque vous constatez que vous avez un transit ralenti. L’eau ayant un fort taux en magnésium est la plus conseillée.

Éviter les aliments fermentés

La consommation des aliments fermentés est un grand facteur pour les ballonnements. Il est donc important d’opter pour les aliments sains. En effet, les poissons ou viandes fumés, les fritures, les crucifères ainsi que les légumes secs sont à éviter. Par ailleurs, si le patient constate que son transit intestinal est accéléré, il doit remplacer le lait et les légumes verts par le fromage, les carottes ou le riz. De plus, le yaourt et les aliments riches en fibres sont bénéfiques pour le traitement des ballonnements. Pour finir, l’idéal est d’opter pour une alimentation riche en légumes verts ou fruits frais.

Traitements naturels

Ces types de traitement sont très efficaces pour soulager au moment de crise et pour mieux aider à gérer le stress.

  • La réflexologie : c’est une technique qui consiste à masser certains points du corps dans le but de calmer les sensations douloureuses. Pour traiter les maux de ventre provoqués par les ballonnements, il faut se masser la plante du pied droit. Il est conseillé de faire le massage avec l’huile d’amande douce ;
  • La bonne gestion du stress : bien gérer le stress est nécessaire pour limiter l’intensité des crises du trouble digestif. Pour cela, il est recommandé de pratiquer du yoga, des massages ou la méditation ;
  • L’homéopathie : Le traitement homéopathique sulfur est un remède qui aide à soigner les troubles digestifs. Il est le plus conseillé aux individus ayant le ventre ballonné ou douloureux. Nux vomica est un médicament à base de noix vomique permettant de calmer les douleurs spasmodiques et celles de la constipation. Il est nécessaire de faire appel à un homéopathe afin de connaître le traitement idéal pour chaque individu ;
  • La phytothérapie : La tisane de camomille est un médicament employé contre les spasmes. Cette plante est déconseillée sans avis médical. On peut aussi recourir à la menthe pour réduire les gaz engendrés par la fermentation des aliments ;
  • La prise du charbon végétal : Il est conseillé de prendre du charbon végétal quelques instants avant la prise des médicaments. Cette substance permet de fixer les gaz, les additifs alimentaires ainsi que les toxines. Pour le charbon végétal en poudre, il faut prendre deux cuillères à soupe dans un verre après chaque repas pendant une à deux semaines ;
  • La consommation du bicarbonate : le bicarbonate facilite la digestion des aliments consommés. Il faut prendre une cuillère à café dans un verre d’eau après le repas et de préférence 1 heure avant la prise d’un autre médicament.

Pour finir, il est recommandé de faire recours à un médecin afin de diagnostiquer une éventuelle maladie telle que le syndrome de l’intestin irritable. En effet, ce dernier peut être également responsable des ballonnements.

 

Vous aimerez aussi :

Related Articles