Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Bilan lipidique : Quand et comment le faire ?

Fournis par l’alimentation, les lipides (graisses) sont des molécules hydrophobes indispensables au fonctionnement de l’organisme. Mais, lorsque ces graisses sont très importantes, elles augmentent le risque de développement des troubles cardiovasculaires. Face à cela, il est capital de surveiller le taux des composés lipidiques du sang, notamment les triglycérides et le cholestérol, en effectuant un bilan lipidique. Ce dernier est un examen sanguin qui est prescrit par un médecin. En quoi consiste concrètement le bilan lipidique ? Quand effectuer cet examen ? Comment se déroule le bilan lipidique ? Comment interpréter les résultats de l’examen ?

Bilan lipidique : qu’est-ce que c’est ?

Le bilan lipidique est un examen qui consiste à mesurer les composants lipidiques du sang, dans l’optique de déterminer les risques athérogènes d’une personne. Le résultat du bilan permet de prendre des mesures thérapeutiques ou préventives (hygiène de vie, attitudes alimentaires) convenables.

En effet, les composés lipidiques du sang évalués sont :

  • Cholestérol total : c’est une graisse qui favorise la synthèse des hormones stéroïdes et qui intervient dans la constitution des membranes cellulaires ;
  • Cholestérol-HDL : considéré comme le bon cholestérol, le cholestérol HDL est en lien avec les high-density lipoproteins (HDL), qui migrent vers le foie, où le cholestérol est stocké ;
  • Cholestérol-LDL : considéré comme le mauvais cholestérol, il est lié à des transporteurs dits low-density lipoproteins (LDL), qui migrent du foie vers les autres parties de l’organisme ;
  • Triglycérides : c’est une forme de graisses qui constituent une réserve d’énergie considérable. Les triglycérides proviennent principalement de l’alcool et des sucres ingérés en quantité importante.

Le bilan lipidique est fait sur une longue période, en prenant plusieurs dispositions, afin d’évaluer le risque cardiovasculaire.

Pourquoi et quand faire un bilan lipidique ?

Chez un adulte, le bilan lipidique devrait être réalisé tous les cinq ans. Cet examen permet de déterminer :

  • Les risques de développer des plaques d’athéromes au niveau des parois artérielles ;
  • Le risque de développer un trouble cardiovasculaire.

 Il faut noter que les plaques d’athéromes (plaques constituées essentiellement des lipides, du tissu fibreux, du sang et du dépôt calcaire) peuvent :

  • Entrainer des lésions de la paroi des artères : il s’agit de sclérose ;
  • Boucher les vaisseaux sanguins ; ou engendrer leur rupture.

Il est recommandé aux patients diabétiques d’effectuer le bilan lipidique au moins une fois par an, puisque les maladies liées à l’excès de lipides peuvent passer inaperçues pendant longtemps. Les sujets présentant un risque d’affection cardiovasculaire doivent faire le bilan plus rapidement. Il s’agit :

  • Des hommes de plus de cinquante ans ;
  • Des femmes de plus de soixante ans ;
  • Des patients ayant des antécédents familiaux de pathologie coronaire (infarctus du myocarde), ceux qui souffrent de diabète, d’hypertension artérielle ainsi que les personnes qui fument.

De plus, le bilan lipidique est recommandé pour déterminer le taux d’efficacité d’un traitement incluant les triglycérides et le cholestérol. Il est aussi prescrit chez les femmes avant la prise d’une pilule contraceptive.

Comment effectuer le bilan lipidique ?

L’examen se déroule généralement dans un laboratoire médical, parfois à l’hôpital ou à domicile. Il est réalisé par un médecin, un assistant médical du laboratoire ou un infirmier.

En effet, l’établissement du bilan lipidique débute par le prélèvement d’un échantillon de sang veineux, plus précisément au niveau du pli du coude. Ensuite, le professionnel de santé procède à l’analyse des composants à évaluer : cholestérol-LDL, cholestérol-HDL, cholestérol total et triglycérides. 

Cependant, le patient doit rester à jeun pendant au moins douze heures avant l’examen et ne doit pas prendre d’alcool, dans les quarante-huit heures précédant le prélèvement du sang. Aussi, est-il important de ne pas fumer et de ne pas pratiquer une activité physique intense.  Les médicaments susceptibles d’affecter les résultats, de même que les traitements en cours doivent être notifiés au médecin.

Comment interpréter les résultats du bilan lipidique ?

L’interprétation du bilan lipidique est faite suivant chaque paramètre à mesurer. Les valeurs de certains paramètres du bilan lipidique sont fonction du sexe et de l’âge. Elles peuvent également varier suivant le pays.

Cholestérol total

Le cholestérol est un lipide dont la fonction est nécessaire dans l’organisme, d’autant plus qu’il permet de fabriquer les hormones sécrétées par les glandes surrénales et génitales. Le taux normal de cholestérol est de 2 g/l. Au-delà de 2,4 g/l, il est considéré comme élevé.

Cholestérol-HDL

Les résultats (en g/l) normaux du bon cholestérol sont récapitulés dans le tableau ci-dessous :

ÂgeFemmeHomme
Moins de 4 ans0,12-0,370,16-0,50
Entre 5 et 9 ans0,31-0,470,41-0,60
Entre 10 et 14 ans0,31-0,470,43-0,63
Entre 15 et 19 ans0,31-0,470,45-0,70
Entre 20 et 49 ans0,37-0,650,50-0,82
Entre 50 et 59 ans0,42-0,650,58-0,92
Plus de 60 ans0,40-0,680,60-0,94
Taux normaux de cholestérol-HDL

Cholestérol-LDL

Les taux normaux du mauvais cholestérol sont :

  • Homme : entre 1,10 et 1,60 g/l ;
  • Femme : entre 1,00 et 1,50 g/l.

Triglycérides

Les résultats normaux (en g/l) de triglycérides sont récapitulés dans le tableau ci-après :

ÂgeFemmeHomme
Entre 0 et 4 ans0,30-1,050,30-1,00
Entre 4 et 10 ans0,35-1,100,30-1,05
Entre 10 et 15 ans0,35-1,350,30-1,30
Entre 15 et 20 ans0,40-1,300,35-1,50
Adultes0,35-1,400,45-1,75
Plus de 70 ans0,30-1,200,45-1,50
Taux normaux de triglycérides

En se basant sur les résultats du bilan lipidique et les risques connus sur le patient, le médecin proposera des soins ou traitements, ayant pour but de réduire la quantité des lipides dans le sang. Dans ce cadre, on parle du traitement hypocholestérolémiant et hypolipémiant : on peut vous recommander des résines, des huiles de poisson, des fibrates ou des statines.

Bilan lipidique : y a-t-il des risques, des contre-indications et est-il douloureux ?

Les contre-indications et les risques sont les mêmes que ceux d’une analyse de sang : risques d’hématome, de malaises, de transmission de pathologies par le sang, etc. En ce qui concerne les contre-indications, aucune n’a été définie.

Par ailleurs, la douleur de piqûre que vous pouvez ressentir lors de la prise de sang est très légère. Elle peut s’avérer très douloureuse, lorsque l’agent ayant effectué la prise de sang a du mal à localiser la veine, et doit bouger l’aiguille pour la trouver.

Comment améliorer le bilan lipidique ?

Pour vous aider à améliorer votre bilan lipidique, votre médecin vous recommandera des attitudes à adopter suivant chaque taux lipidique : régime alimentaire, pratique d’activités physiques durant 1 à 2 mois. En cas de non-atteinte d’objectifs fixés, le médecin peut vous proposer d’autres traitements médicamenteux.

Vous aimerez aussi :

Related Articles