Global Statistics

All countries
261,039,915
Confirmed
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
234,109,877
Recovered
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
5,209,667
Deaths
Updated on November 27, 2021 12:23 pm

Birodogyl : le guide complet du médicament

Élaboré dans le but de fournir tous les renseignements nécessaires à prendre, en amont d’une éventuelle utilisation ou prescription du produit, ce guide présente l’essentiel à savoir sur le médicament Birodogyl.

Quels sont les éléments constitutifs du BIRODOGYL et les conditions nécessaires à son utilisation ? Que faut-il savoir sur la posologie, le dosage ? Qu’en est-il de son mode d’administration ? Existe-t-il des précautions d’emploi à prendre, des effets indésirables relatifs à la prise de ce médicament et peut-il être utilisé en cas de grossesse ou au cours de l’allaitement ? Et quelles sont les dispositions pour ne pas être victime du surdosage ?

Le présent guide du médicament contient tous les éléments de réponses pour éclairer votre lanterne par rapport à ces interrogations. Lisez pour en savoir plus !

Dénomination et Composition

BIRODOGYL, comprimé pelliculé, tel est l’intitulé du présent médicament dont il est question à travers ce guide complet. Chaque comprimé est composé par :

  • Deux substances actives à savoir : 1,5 MUI de Spiramycine, 250 mg de Métronidazole ;
  • D’autres excipients tels que l’Amidon de maïs, le dioxyde de titane (E171), le stéarate de magnésium, le povidone K30, la silice colloïdale anhydre, la cellulose microcristalline, le macrogol 600, le croscarmellose sodique et l’hypromellose.

Dans quel cas utiliser ce médicament

L’antibiotique Birodogyl est une résultante de la combinaison d’un principe actif de la famille des macrolides et d’un autre issu de la catégorie des imidazolés. Il est en général prescrit dans le but de soigner :

  • Les infections dentaires comme les abcès dentaires par exemple ;
  • Quelques infections buccales.

En outre, il faut notifier que Birodogyl peut être utilisé aussi bien pour le traitement de l’adulte que celui de l’enfant ayant au moins 15 ans.

Posologie, dosage et mode d’administration

Posologie et dosage

La posologie et le dosage à adopter lors de la prise de BIRODOGYL relèvent exclusivement des indications données par votre pharmacien ou votre médecin.

En réalité, les instructions peuvent varier selon le cas d’espèce et du statut d’adulte ou d’enfant du patient.

Cependant, à titre indicatif, la dose usuelle correspond à une administration de 2 à 3 comprimés répartie également sur une moyenne de 2 ou 3 prises. Tout dépend de la situation du sujet. Il importe ainsi de suivre fidèlement toutes les recommandations du spécialiste.

Vous pouvez aussi consulter celui-ci pendant toute la durée des soins pour être sûr de rester en ligne droite avec les instructions adéquates. Cela est encore plus important lorsque des doutes s’installent et plusieurs interrogations gagnent votre esprit.

De plus, l’utilisation de ce médicament devra se poursuivre jusqu’au moment où le médecin ordonnera une cessation du traitement, et ce, malgré l’apparition des symptômes comme :

  • Un effacement partiel ou total de l’état fébrile ;
  • Des états de fatigue induits par l’infection qui ronge l’organisme.

D’un côté, ces symptômes « trompeurs » sont susceptibles de créer une sensation de guérison complète chez le patient. Ce qui n’est pas toujours le cas !

De l’autre, les sujets sont tentés d’opter pour une suspension du traitement lors de la survenue de la fatigue par exemple. Or, il s’agit tout simplement d’une réaction normale engendrée par les affections et non le produit utilisé.

Peu importe le cas de figure, n’oubliez surtout pas que le dernier mot en ce qui concerne la durée du traitement revient au médecin !

Mode d’administration

Birodogyl doit être administré par voie orale pendant la prise de vos repas. En outre, chaque dose de ce médicament se prend à l’aide d’un grand verre d’eau. 

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

Le traitement à base de Birodogyl est proscrit dans chacun des cas ci-après :

  • Situation d’allergie en présence de l’un (ou) des deux principes actifs de ce médicament ou tous autres antibiotiques appartenant à leurs classes ;
  • Patient allergique à d’autres composants du Birodogyl ;
  • Sujet ayant un âge en dessous de 15 ans.

Mise en garde

Il est conseillé de toujours s’adresser au médecin ou au pharmacien avant le démarrage de l’utilisation du Birodogyl. Certaines conditions accentuent davantage l’importance de cette démarche. On peut citer entre autres :

  • Les cas de patient souffrant de troubles neurologiques, psychiatriques et sanguins ;
  • L’existence d’antécédents de méningites sous le métronidazole ;
  • Les problèmes cardiaques comme la bradycardie, le déséquilibre électrolytique dans le sang, les insuffisances cardiaques, l’infarctus du myocarde et des antécédents familiaux relatifs à l’allongement de l’intervalle QT ;
  • L’utilisation d’autres produits pouvant provoquer la survenue de certaines anomalies chez la femme ou chez les personnes du troisième âge ;
  • La présence d’une tare comme le déficit en glucose -6— phosphate-déshydrogénase dans la famille du patient.

Précautions importantes

Vous devez automatiquement interrompre le traitement et prévenir votre médecin dès la survenue des symptômes suivants :

  • Des manifestations d’oppression dans la poitrine, de nausées, de vertiges ou encore des évanouissements à la suite de la prise de la première dose ;
  • Les premiers signes de la pustulose exanthématique aiguë généralisée caractérisée par une rougeur qui prend d’assaut le corps entier et de la fièvre ;
  • Le décollement de la peau qui fait suite à des réactions cutanées sévères ;
  • Des troubles comportementaux et l’aggravation des troubles nerveux qui se traduit à travers une incoordination des mouvements, des picotements, la diminution de la sensibilité du toucher et bien d’autres encore ;
  • Les selles de couleur mastic, les maux de ventre, l’anorexie et la jaunisse ;
  • Les démangeaisons, les urines foncées.

Par ailleurs, le traitement des patients souffrant du syndrome de Cockayne ou possédant des antécédents de troubles sanguins requiert une surveillance médicale particulière de la part du soignant. Ceux-ci devront être soumis à des examens et à des contrôles fréquents.

D’un autre côté, au cours de la période de traitement au BIRODOGYL, les résultats de certains examens de laboratoire peuvent être erronés. Il est donc important d’informer à l’avance le médecin ou le laboratoire destiné à vous recevoir sur votre utilisation de ce médicament, pour la prise de mesures idoines.

Important à savoir : Recueillez l’avis de votre médecin sur l’utilisation de ce médicament dans le cas où ce dernier vous aurait prévenu par rapport à une certaine intolérance aux sucres.

Mise en garde spéciale

Pendant l’utilisation du BIRODOGYL, toute association avec d’autres médicaments n’est pas bonne à faire ! C’est pour cela qu’il faut informer votre médecin de la prise éventuelle de tout autre produit en général et plus particulièrement :

  • Des produits composés d’alcool ;
  • Du disulfirame qui est appliqué pour prévenir les rechutes au cours de l’alcoolodépendance ;
  • Le produit busulfan utilisé pour traiter quelques maladies cardiaques et pour préparer à une greffe de moelle.

D’autre part, il est déconseillé de consommer des boissons alcoolisées lors du traitement. Cela pourrait en effet multiplier les risques d’apparition de certaines réactions indésirables.

Fertilité, grossesse et allaitement

La prescription d’un traitement au BIRODOGYL, comprimé pelliculé, est une option envisageable par votre médecin lors du déroulement de la grossesse ou pour une patiente en instance de tomber enceinte. En revanche, elle n’est pas conseillée dans le cas de l’allaitement.

Fertilité

Avant d’entamer l’utilisation de ce médicament, il est conseillé de toujours informer votre médecin ou pharmacien de votre état ou de vos aspirations à court terme. Et cela concerne surtout :

  • Les patientes ayant des soupçons de grossesse ou une confirmation selon laquelle elles sont enceintes ;
  • Des sujets qui planifient une grossesse.

En prenant en compte ces différents cas, le médecin peut évaluer la pertinence ou non de la soumission du sujet au Birodogyl.

Grossesse

Lorsque l’état clinique d’un sujet entraîne un besoin d’administration du Birodogyl, il peut être prescrit pendant la grossesse. Toutefois, votre médecin devra prescrire le traitement efficace le plus faible possible, en ce qui concerne la posologie, la fréquence d’administration, et la durée de traitement. Cela permet de limiter tout risque.

Allaitement

Les principaux constituants de ce médicament sont la Spiramycine et le métronidazole. Ces deux antibiotiques peuvent passer dans le lait maternel, mettant ainsi en danger la santé du nouveau-né. Le BIRODOGYL n’est donc pas recommandé si vous avez un enfant à allaiter pendant votre traitement.

En revanche, si l’état clinique de la patiente y oblige, celle-ci devra s’abstenir d’allaiter son enfant durant le traitement.

Effets indésirables

Plusieurs réactions indésirables peuvent survenir après la prise de ce médicament ou durant le traitement.

Les principaux effets indésirables

Comme effets indésirables, on distingue principalement :

  • Les manifestations digestives : il s’agit des troubles digestifs non graves (douleurs au niveau de l’abdomen et de l’estomac, la diarrhée, etc.) ; la glossite qui s’accompagne d’une sensation de bouche sèche, de la perte de l’appétit et des troubles gustatifs et la stomatite, la pancréatite, la décoloration de l’aspect de la langue et des colites pseudomembraneuses ;
  • Les effets cutanés et les effets sur les muqueuses tels que : les bouffées de chaleur pouvant entraîner des démangeaisons, des éruptions sur la peau et de la rougeur visage, l’urticaire, des chocs allergiques et des gonflements du visage et du cou et l’érythème pigmenté fixe qui provoque des taches colorées ;
  • Les réactions nerveuses telles que les convulsions, la confusion et les maux de tête, les neuropathies sensitives périphériques avec des répercussions sur les mains et les pieds, la méningite non microbienne, les encéphalopathies qui peuvent être réversibles à l’arrêt du traitement et qui connaissent également de rares cas d’évolution fatale ;
  • Les effets au niveau du foie comme : l’augmentation des transaminases et des phosphatases alcalines, et quelques très rares cas de maladies graves du foie ;
  • Les réactions cardiaques et l’effet sur les vaisseaux qui se manifestent par une arythmie ventriculaire, la tachycardie ventriculaire, les torsades de pointes et l’allongement de l’intervalle QT.

Les autres effets indésirables

  • Les désordres au niveau du système immunitaire notamment l’inflammation de petits vaisseaux sanguins : cela se manifeste par la survenue de taches violacées sur la peau du patient ;
  • Les troubles sanguins comme la leucopénie, la neutropénie, une anémie suivie de la destruction des globules rouges, des anomalies au niveau des taux de plaquettes sanguines et de certains globules blancs ;
  • Les troubles psychiques et visuels comme les hallucinations, les troubles de la personnalité, la tendance à la dépression et l’inflammation du nerf optique.

Par ailleurs, le patient peut être confronté à d’autres effets indésirables comme la coloration brun-rougeâtre des urines due au médicament.

Surdosage

Pour parer à d’éventuels cas de surdosage du BIRODOGYL et des conséquences négatives qui en découlent, il faut :

  • Suivre scrupuleusement les indications de votre médecin ou pharmacien ;
  • Prendre conseil chez le médecin avant l’association de tout autre médicament avec le BIRODOGYL ;
  • Respecter les doses journalières et la durée de traitement recommandée ;
  • Éviter de prendre une dose double pour compenser une dose manquée.

Enfin, si vous souhaitez obtenir d’autres informations sur l’utilisation du BIRODOGYL, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou pharmacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles