Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Blanchiment dentaire : techniques, risques et précautions à prendre

Le blanchissement dentaire est un ensemble de techniques, qui vise à entretenir les dents, afin de leur redonner une coloration normale. De plus, ce traitement permet d’enlever les taches des dents, afin de rendre au patient un joli sourire. Les chirurgiens-dentistes sont les plus aptes à pratiquer le blanchiment dentaire, mais de nombreux instituts de beauté le pratiquent également. Quelles sont les techniques d’un blanchiment dentaire ? Quels sont ses risques ? Quelles sont les précautions à prendre après cette intervention ?

Les différentes techniques du blanchiment dentaire

Le blanchiment dentaire se base sur des méthodes variées. Généralement, elles sont toutes présentées au patient, et il revient à ce dernier de faire un choix.

Les techniques naturelles

Les solutions naturelles de blanchiment dentaire sont à la portée de tout le monde. En effet, vous avez le choix entre l’utilisation du citron, du bicarbonate et du charbon. L’utilisation de ses trois produits pendant une longue période n’est pas idéale, car ils contribuent à la destruction de l’émail des dents. De plus, il est conseillé de toujours rincer sa bouche après la consommation de chaque repas. Cela permet d’enlever tous les résidus d’aliments de la bouche.

Dans d’autres cas, le choix des dentifrices faits à base du charbon ou du bicarbonate est également idéal pour le blanchiment dentaire. En effet, la combinaison de ces deux produits a la capacité de réduire le jaunissement des dents et de procurer une meilleure hygiène bucco-dentaire. 

Le blanchiment dentaire chez le dentiste

Dans ce cas, le dentiste fait usage d’un gel blanchissant, qui a une forte concentration en peroxyde. Cependant, cette intervention nécessite en amont une consultation chez le dentiste, afin de vérifier s’il n’y a pas la présence d’une carie dentaire. En effet, le peroxyde est un élément chimique très nocif pour une dent pleine de carie.

De plus, pour la décoloration de la surface des dents, le dentiste peut réaliser un polissage. Une fois cette étape terminée, il va passer à la conception d’une gouttière dans laquelle il mettra du gel blanchissant, pour un blanchiment dentaire rapide. Il est important de savoir que vous pouvez utiliser ce dispositif où que vous soyez. Il suffit d’y mettre un peu de ce gel et puis placer la gouttière sur vos dents. Le blanchissement dentaire chez le dentiste est pénible à supporter, mais demeure le plus recommandé par les chirurgiens-dentistes.

Le blanchiment dentaire avec un kit de blanchissement

Ce kit est idéal, pour les personnes qui n’ont pas le temps de se rendre chez un dentiste. En effet, avec ce kit qui est composé d’une lampe LED, d’un gel blanchissant et d’une gouttière, elles peuvent s’éclaircir les dents à la maison.

Pour ce faire, il faut mettre le gel blanchissant dans la gouttière dentaire, afin de rendre uniforme son application sur les dents. Ensuite pour booster les effets du gel blanchissant, vous allez utiliser la lampe LED. En effet, cette lampe a la capacité de stimuler les atomes ou molécules contenus dans le gel blanchissant, pour réduire la durée de l’opération.

Quels sont les risques du blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire est certes bénéfique, mais il présente également de nombreux risques. 

Des problèmes à long terme

Il est important de savoir que le blanchiment dentaire peut dégrader l’émail des dents sur le long terme. En effet, le tissu conjonctif de la cavité dentaire devient faible à cause des éléments chimiques des produits utilisés. De plus, lors de la pratique de cette technique, la pénétration de matériaux chimiques dans les dents présente également des conséquences. En effet, elle rompt la liaison des dents et des matériaux et cela uniquement si l’émail est fragilisé. En plus, cela facilite l’entrée des microbes qui sont à l’origine des caries.

Une sensibilité aggravée

Le blanchiment dentaire n’est pas du tout conseillé aux individus dont les dents sont fragiles. En effet, ce traitement est très acidifiant, ce qui peut décaper les dents en surface. De plus, l’éclaircissement augmente la sensibilité des dents aux changements de température, ce qui entraine des sensations physiques désagréables, voire douloureuses. Le blanchiment dentaire provoque de plus une déshydratation des dents ce qui provoque des rayures blanches sur celles-ci.

Dangers liés au peroxyde d’hydrogène

D’après de nombreux chirurgiens-dentistes, le peroxyde d’hydrogène est un élément chimique qui participe au développement du cancer. En effet, son action sur les dents stimule la croissance des cellules cancéreuses. Vous devez savoir que les individus fumeurs sont les plus exposés à des complications liées à cette substance.

De plus, la majorité des personnes souffrant de maladies chroniques est également très sensible aux effets du peroxyde d’hydrogène. L’organisme de ces personnes n’est en effet pas en mesure de réduire les effets nocifs du peroxyde d’hydrogène. Paradoxalement, il est important de noter que cet élément chimique ne présente pas d’allergie.   

Blanchiment dentaire : quelles sont les précautions à prendre  après opération ?

Les aliments trop sucrés ou trop colorés ne sont pas recommandés suite à une intervention de blanchiment dentaire. Il faut aussi prendre pour habitude de bien se brosser les dents, au quotidien, mais surtout quelques jours avant votre rendez-vous avec le dentiste. Cela permettra d’avoir une dentition saine et en pleine forme.

En plus de cela, les patients souffrants d’ulcère ou d’infection doivent impérativement se faire soigner avant de prendre rendez-vous pour un blanchiment dentaire. Après ce dernier, il faut éviter de :

  • Fumer ;
  • Manger les aliments trop chauds ou trop froids ;
  • Prendre du vin rouge, pour ne pas abîmer les dents.

Il est recommandé de prendre du paracétamol ou des médicaments antidouleurs, afin d’atténuer les effets de l’intervention. Prenez aussi le soin d’utiliser du fil dentaire dans le but d’enlever les débris des aliments que vous avez consommés. De plus, les aliments les moins colorés sont les plus conseillés afin de conserver un joli sourire pendant longtemps.

Enfin, comme le recommandent les dentistes, il faut avoir une hygiène bucco-dentaire impeccable. Pour cela, il faut se brosser les dents après chaque repas et changer de brosse à dents tous les deux mois. Ceci vous aidera à conserver la clarté des dents.

Article précédent
Encéphalites : différents types, symptômes, traitements
Article suivant

Vous aimerez aussi :

Related Articles