Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Blastocystis hominis : 10 traitements naturels !

La santé est l’une des choses les plus précieuses qu’on peut avoir. Malheureusement, elle peut être affectée par de multiples choses. Les maladies microbiennes et parasitaires notamment nuisent à la santé et au bien-être des hommes. La Blastocystis hominis est l’une de ces dernières. Elle est causée par un parasite protozoaire dont la présence peut entraîner différents symptômes.

Malgré la diversité et la puissance des antibiotiques, à ce jour, il n’existe pas de traitement conventionnel pour faire face à cette infection parasitaire. La plupart des traitements proposés affichent de réelles insuffisances.

Pour faire face à cette maladie, le recours à la médecine naturelle est la meilleure alternative. Ici, découvrez l’origine de la Blastocystis hominis ainsi que 10 traitements naturels d’une bonne efficacité !

L’utilisation de l’ail

L’ail est une épice issue d’une plante potagère. Elle est très utilisée dans la cuisine, mais elle est également connue pour ses nombreuses vertus régulatrices et thérapeutiques. L’une des fonctions incontournables est de combattre toutes sortes d’infections internes ou externes. L’ail permet de chasser les vers et parasites de l’organisme.

De nombreuses études ont démontré que l’ail est un agent très efficace contre la Blastocystis hominis. Il est possible d’en faire des utilisations diverses pour lutter contre cette maladie. En recette de grand-mère, il faut placer les gousses d’ail dans la chaussure. En marchant, l’ail produit une huile qui est absorbée par la peau. Cette huile est acheminée vers les intestins pour combattre les parasites de la Blastocystis hominis.

Une autre technique pour utiliser l’ail contre ces parasites consiste en sa consommation directe. La consommation quotidienne d’ail permet d’éliminer progressivement les parasites. Toutefois, la quantité d’ail à consommer doit être fonction du poids. L’ail est un puissant remède naturel contre le Blastocystis hominis.

L’utilisation de l’absinthe

L’une des causes de la Blastocystis hominis est la faible acidité de l’estomac. L’utilisation de l’absinthe permet d’augmenter l’acidité de l’estomac et de lutter contre les maux d’estomac. De plus, elle traite la fatigue et de nombreux autres troubles.

En tisane ou en infusion, elle est un puissant vermifuge aux nombreux bienfaits thérapeutiques. Tonifiante et anti nauséeuse, cette plante est un excellent antiparasitaire. Elle réduit considérablement les flatulences, les ballonnements et les troubles digestifs. Son utilisation combinée à l’ail peut traiter efficacement la Blastocystis hominis.

L’usage du noyer noir

Le noyer noir est une plante aux nombreuses propriétés astringentes, antibiotiques et thérapeutiques. Ses noix et ses feuilles ont des effets positifs pour le traitement de la Blastocystis hominis. Elle est utilisée pour traiter les troubles diarrhéiques et surtout les déséquilibres du microbiome. En outre, elle améliore la circulation veineuse et lymphatique en éliminant les parasites.

Le noyer noir est un puissant vermifuge aux actions rapides et efficaces. Il peut s’utiliser en infusion pour traiter les déséquilibres du microbiome et les diarrhées. Pour bénéficier de ses propriétés astringentes, il est conseillé de le consommer sous forme de poudre séchée.

L’usage de la goldenseal

Encore appelé hydraste du Canada, le goldenseal est un puissant antibiotique et un antiviral naturel. Il a la particularité de combattre plusieurs virus, batteries et parasites à la fois. Le Blastocystis hominis fait partie de cette liste. Il lutte contre tous les germes qui se développent dans le tube digestif. Sa racine contient de puissants alcaloïdes qui ont des propriétés antiseptiques.

En dehors de ses propriétés de traitement, le goldenseal possède aussi des vertus préventives contre les infections parasitaires et gastro-intestinales. L’utilisation de ce remède naturel permet de se protéger et de traiter efficacement toutes les maladies parasitaires.

L’utilisation du clou de girofle

Le clou de girofle est une épice issue d’un arbre à feuilles persistantes. Il possède de nombreuses propriétés thérapeutiques, antibactériennes, anti-inflammatoires et analgésiques. Son utilisation est efficace et atténue considérablement les infections virales dont la Blastocystis hominis, les maux de ventre et les ballonnements.

L’association de l’huile de clou de girofle à certaines herbes traditionnelles telles que l’écorne de cannelle et le gingembre sauvage ont des effets très bénéfiques dans le traitement de cette maladie. Par ailleurs, ce traitement n’a aucun effet secondaire sur les patients.

Le recours aux graines de citrouille

Les graines de citrouille sont riches en antioxydants, en nutriments et en zinc. Cette forte teneur en zinc permet de renforcer le système immunitaire. La consommation de graines de citrouille permet de lutter contre les crises fréquentes provoquées par la Blastocystis hominis. En l’occurrence, il s’agit de la fatigue chronique et la dépression.

Les graines de citrouille ont également des propriétés très connues pour lutter de manière efficace contre les vers et parasites intestinaux. Pour tirer le meilleur avantage de ce traitement naturel contre la Blastocystis hominis, il est recommandé de piler les graines et de les consommer avec du miel. Aussi, il est important de consommer le remède à jeun.

L’usage de l’origan

Encore appelé marjolaine, l’origan est une plante utilisée en cuisine pour ses propriétés aromatiques. Elle possède aussi de nombreuses vertus médicinales utiles pour le traitement d’infections bactériennes comme le Blastocystis. Riche en antioxydants, l’origan est un puissant antiseptique et un antibactérien. Son utilisation soulage et traite les troubles intestinaux et digestifs.

L’origan est un remède naturel pouvant servir dans le traitement de la Blastocystis. Toutefois, l’utilisation de l’huile d’origan représente la meilleure alternative. Cette dernière est en mesure d’inhiber le développement et la croissance de tous les agents pathogènes responsables de cette infection.

Par ailleurs, l’huile d’origan possède des propriétés fongicides qui sont des atouts dans le traitement de la Blastocystis. Cependant, l’utilisation de l’origan comme remède naturel doit se faire de manière contrôlée. Une utilisation excessive peut entraîner des irritations et d’autres effets secondaires. Par ailleurs, l’origan peut avoir des effets abortifs lorsqu’il s’utilise en grande quantité.

L’utilisation des huiles naturelles

L’utilisation de certaines huiles essentielles permet de lutter contre la Blastocystis hominis. Les plus connues et les plus efficaces sont l’huile essentielle de Thym et l’huile essentielle de cannelle. Cette dernière d’origine végétale a de nombreuses vertus et peut rivaliser avec les plus puissants antibiotiques pour le traitement de différentes infections.

Par ailleurs, d’autres huiles essentielles comme la menthe poivrée sont bénéfiques pour l’évacuation des selles et pour atténuer les douleurs abdominales. Toutefois, il est important de faire attention à l’utilisation de ces différentes huiles. Elles ne sont pas recommandées pour des enfants de moins de 6 ans.

Les fibres

Les fibres sont des substances avec une provenance végétale. Elles sont non digérées dans le tube digestif. Aussi, elles jouent un rôle décisif pour le bon fonctionnement du transit intestinal. Elles sont essentielles pour éliminer les toxines et les parasites de l’organisme. Les légumes et les fruits sont des sources naturelles de fibres. Il faut en consommer suffisamment.

Les probiotiques

Les probiotiques sont des traitements naturels pour lutter contre la Blastocystis hominis. Ce sont des micro-organismes vivants qui permettent de booster le système immunitaire et de lutter contre les infections. Ils assurent le confort digestif et la bonne santé du microbiome. Il faut consommer des aliments riches en probiotiques tels que les boissons fermentées, le citron, l’orange, la levure de bière, le soja et ses dérivées.

Les mélanges antiparasitaires

Les mélanges antiparasitaires sont aussi d’excellentes alternatives pour lutter contre les parasites comme le Blastocystis. Ce sont des mélanges d’herbes naturelles qui aident à lutter contre la prolifération des parasites dans le corps. Toutefois, il est important de bien s’informer pour connaitre les bonnes doses à consommer.

D’autres remèdes maison pour traiter les infections parasitaires

Il existe d’autres remèdes naturels efficaces contre les infections parasitaires.

Le gingembre

Le gingembre est une épice aux nombreuses propriétés antiparasitaires. D’après des études menées en 2015, la consommation quotidienne de cette épice a des effets positifs pour le traitement de nombreux parasites comme la Blastocystis hominis. Elle peut être prise en infusion ou intégrer directement un repas. Le gingembre peut s’utiliser à titre préventif contre ces infections.

Les graines de papaye

Souvent négligées, les graines de papaye possèdent plusieurs vertus thérapeutiques. En poudre, elles permettent d’éliminer les parasites intestinaux à cause de leurs vertus antiparasitaires. Pour tirer le meilleur avantage de ce remède, vous devez les écraser et les consommer à jeun pendant plusieurs jours. Par ailleurs, vous pouvez mélanger la poudre avec le jus de papaye pour une action plus rapide.

L’artemisia

L’artemisia est un antiparasitaire qui peut être efficace contre la Blastocystis et bien d’autres infections. Combiné avec le noyer noir et le clou de girofle, il est mesure de détruire le cycle de vie de plusieurs parasites.

La Blastocystis hominis est un parasite qui se développe à l’intérieur de l’intestin. Sa présence peut causer de nombreux symptômes et des crises répétitives. Des remèdes naturels permettent de combattre ce parasite. Toutefois, il est important d’adopter les règles d’hygiène et sanitaires strictes pour se protéger.

Mais au fait, la Blastocystis hominis, c’est quoi exactement ?

La Blastocystis hominis est un protozoaire parasitant qui réside dans le tube digestif. Vivant le plus souvent dans le gros intestin, ce parasite se présente sous différentes formes. Les formes les plus connues sont le kyste, l’amiboïde, la vacuolaire et la granuleuse. La Blastocystis hominis évolue différemment en fonction de la forme qu’elle adopte.

La forme kyste se distingue des autres par sa résistivité et sa capacité de survie. Sous la forme kyste, la Blastocystis hominis est capable de vivre dans des conditions extrêmement difficiles. Cela est dû à sa paroi très épaisse qui est constituée d’une multitude de couches protectrices. Des expériences effectuées ont permis de montrer que cette forme de Blastocystis hominis résiste aux sucs gastriques et peut survivre à température ambiante dans le corps.

Comparativement aux autres formes, la forme kyste est de petite taille. Par ailleurs, il ne possède pas de grande vacuole. Cependant, il est pourvu de noyaux, de multiples vacuoles et de dépôts de stockage qui lui permettent d’absorber les nutriments.

La forme amiboïde n’est pas mobile, mais est très adhésive. Les nombreuses études menées sur cette forme de Blastocystis hominis ont révélé qu’elle se retrouve généralement chez les malades présentant des symptômes spécifiques. Ainsi, il est possible de faire la différence entre cette forme de blastocystis hominis et les autres.

La vacuolaire est la forme typique de la cellule de Blastocystis. Elle est utilisée pour l’identification de la présence dans l’organisme. La vacuolaire peut avoir différentes tailles. À l’inverse du kyste, comme son nom l’indique, la forme vacuolaire possède une grande vacuole. Cette dernière lui sert de stockage.

Semblable à la vacuole, la forme granuleuse possède des granules à l’intérieur de sa grande vacuole. Ces granules apparaissent sous différentes formes. On retrouve notamment les granules métaboliques, celles lipidiques et les granules métaboliques. Elles jouent des fonctions spécifiques dans le développement de ce parasite.

La Blastocystis hominis a plusieurs causes et symptômes. Les traitements conventionnels notamment les antibiotiques proposés pour le traitement de la Blastocystis hominis se sont révélés inefficaces. Par ailleurs, la consommation excessive d’antibiotiques peut empirer la Blastocystis hominis. Les remèdes naturels représentent la meilleure alternative pour lutter efficacement contre ce parasite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles