Global Statistics

All countries
260,908,938
Confirmed
Updated on November 27, 2021 4:24 am
All countries
233,936,832
Recovered
Updated on November 27, 2021 4:24 am
All countries
5,206,804
Deaths
Updated on November 27, 2021 4:24 am

Boule derrière l’oreille : causes, diagnostics et traitements

Avez-vous récemment remarqué la présence d’une boule derrière l’oreille ? Généralement, il s’agit d’un gonflement léger et d’un problème mineur qui peut être résolu rapidement. Mais attention ! Cela peut également être le signe d’un mal préoccupant

Quelles sont les raisons possibles de l’apparition d’une boule derrière l’oreille ? Comment peut-on reconnaître précisément la cause de la boule derrière l’oreille ? Que faire dans le cas d’espèce ? Quels sont les examens et traitements qui sont généralement prescrits ? Trouvez dans ce bulletin santé, des réponses à ces différentes préoccupations.

Sommaire de l'article

Les causes de la présence d’une boule derrière l’oreille

Comme mentionné plus haut, une boule derrière l’oreille peut avoir plusieurs origines. Elle peut être causée par un kyste sébacé, un lipome ou une adénopathie. Elle peut également être occasionnée par un ganglion ou par l’infection de la mastoïdite derrière le lobe. En savoir plus :

Boule derrière l’oreille due à un kyste

Un kyste est une excroissance de taille variable qui se forme sur les muqueuses ou sur la peau. Il peut contenir une substance liquide comme du sang ou de l’eau. Toutefois, on peut encore y retrouver du gaz. Il est donc fort probable que votre boule derrière l’oreille soit un kyste. 

Cependant, le kyste qui apparaît derrière l’oreille est généralement un kyste sébacé. Il est appelé ainsi parce qu’il se forme à la base des poils à partir d’une glande sébacée. Selon le docteur dermatologue à Toulouse, Paul Dupont, le kyste sébacé est l’une des boules les plus courantes que l’on retrouve sur la peau (toutes les parties confondues). 

Boule derrière l’oreille due à un lipome

Identification du lipome
Identification du lipome – © Crédit : informationhospitaliere.com

Le lipome est une tumeur bénigne qui se forme à partir de la prolifération des cellules adipeuses. En d’autres termes, c’est une masse de graisses (globules graisseux) sous la peau. On parle aussi d’une hyperplasie graisseuse. 

Il peut apparaître un peu partout sur la peau en l’occurrence derrière le lobe de l’oreille. Le lipome représente également l’une des causes les plus fréquentes de boule sous la peau et plus particulièrement derrière l’oreille.

Boule derrière l’oreille due à un ganglion

Un ganglion lymphatique est une défense immunitaire du corps. C’est donc un élément parfaitement naturel d’un diamètre de 1 cm environ. En effet, les ganglions libèrent des anticorps en cas d’infection afin qu’ils luttent contre les agents infectieux. Et c’est cette réaction qui se manifeste par leur gonflement, sous l’oreille notamment. 

On parle aussi d’adénopathie ou d’hypertrophie des ganglions. Vous ressentirez alors une boule derrière l’organe quand les ganglions grossissent à cette partie-là de votre corps. Et cela est également très courant.

Boule derrière l’oreille due à un furoncle

Un furoncle, c’est une infection qui est caractérisée par un développement qui prend naissance à la racine d’un poil. En effet, en règle générale, cette inflammation a pour origine une bactérie. Et pour la plupart du temps, c’est le staphylocoque doré infiltré dans un follicule pileux qui est mis en cause. 

Ainsi, dans tous les endroits du corps où se trouvent des poils, un furoncle est susceptible d’émerger. Il est donc tout à fait normal de retrouver un furoncle sous le lobe de l’oreille. Ceci, lorsque les conditions sont réunies pour que l’infection démarre à cet endroit de votre corps.

Boule derrière l’oreille due à une infection de la mastoïdite

Dans certains rares cas, il peut arriver que la boule derrière l’oreille ne soit ni un kyste sébacé, ni un lipome, ni une adénopathie ou encore un furoncle. Alors, il s’agit assurément d’une infection de la mastoïdite qui en est à la base. La mastoïdite est en effet l’os qui se trouve derrière l’oreille. Et dès qu’elle est affectée par une infection et une inflammation, l’on peut observer le gonflement de cette région. 

En savoir plus sur le kyste derrière l’oreille

Cette section vous présente les caractéristiques et les causes d’un kyste quelconque et d’un kyste sébacé derrière votre lobe. 

Les caractéristiques d’un kyste derrière l’oreille

Le kyste sébacé derrière l’oreille est reconnaissable par sa forme ronde et dure. Il est légèrement adhérent à la peau et pour cela, il est immobile. La taille de ce type de boule derrière l’oreille peut être comparée à celle d’une noisette. Cependant, elle peut être beaucoup plus grosse et semblable à celle d’un œuf de pigeon.

En outre, le kyste sébacé derrière l’oreille est aussi reconnaissable quand on observe le milieu de la boule. Il porte l’orifice externe de la glande sébacée à partir de laquelle il s’est formé. 

Les causes d’un kyste derrière l’oreille

Un kyste derrière l’oreille peut survenir à la suite d’un trouble hormonal, d’une infection, d’une anomalie de la prolifération cellulaire ou d’une inflammation. Il peut encore être causé par un problème osseux ou une accumulation de fluides.

Les kystes sébacés plus particulièrement sont fréquents chez les individus qui souffrent d’acné. On comprend donc que les personnes ayant une peau grasse sont plus susceptibles d’expérimenter ce problème.

En outre, il faut aussi noter que certaines conditions favorisent leur apparition. Il s’agit entre autres du stress, des fortes chaleurs, de la fatigue, d’une exposition trop longue au soleil ou du tabagisme. 

Et pour finir, cela peut ​également ​être dû à l’utilisation de certains produits cosmétiques qui sont dits comédogènes​. Ils​ bouchent les pores​ et​ les irritent en entraînant ces protubérances.

En savoir plus sur le lipome derrière l’oreille

Comment reconnaître un lipome derrière l’oreille et qu’est-ce qui peut être à la base de cette formation ? Si vous êtes plutôt concerné par ce cas précis, retrouvez ici toutes les réponses pour y voir plus clair !

Les caractéristiques d’un lipome derrière l’oreille

Si c’est plutôt un lipome que le sujet a derrière les oreilles, il remarquera une masse molle, douce au toucher et non douloureuse. Toutefois, il peut arriver qu’elle fasse légèrement mal. Cela arrive dans le cas où, elle exerce une certaine pression sur les nerfs qui sont aux alentours de la région gonflée. 

Notez que le lipome se développe très lentement et qu’il ne se propage pas. Aussi, ce type de boule derrière l’oreille se situe sous le derme. Il se trouve donc un peu plus en profondeur que le kyste sébacé

Il est également souvent plus volumineux que ce dernier. Et contrairement à la boule du kyste, celle du lipome derrière l’oreille bouge sous les doigts. Elle est alors mobile. Et pour finir, sachez que parfois, on peut constater simultanément plusieurs lipomes derrière l’oreille. Mais ils sont généralement en nombre limité et on parle dans ce cas de lipomatose.

Les causes d’un lipome derrière l’oreille

Jusqu’à ce jour, la science n’a pas encore pu formellement établir l’origine de cette formation. Toutefois, étant un amas de gras, l’on pense surtout que leur apparition est favorisée par l’abus de la consommation du gras.

Aussi, il existe une autre théorie selon laquelle le facteur génétique jouerait un rôle important dans la formation de ces adipocytes. Mais les scientifiques ignorent toujours les facteurs mis en cause de même que le mécanisme déclencheur. Leur apparition, leur évolution et leur guérison spontanées restent un mystère.

En savoir plus sur l’adénopathie

Soupçonnez​-vous​ plutôt que la boule derrière votre lobe est l’expression d’une adénopathie ou d’une hypertrophie de ganglions​ ? D​écouvrez​ alors​ ici quelles sont les caractéristiques de ce type de protubérance de même que les causes pouvant l’entraîner.

Les caractéristiques d’une adénopathie

Un ganglion lymphatique est généralement de petite taille et on ne le repère pas souvent derrière le lobe. Toutefois, il peut arriver qu’il soit volumineux et dur. Dans ces cas, il est visible et il s’avère gênant lorsqu’il est accompagné de douleur. Notez que dans le cas d’un cancer, le ganglion lymphatique derrière l’oreille n’est pas endolori. Aussi, il va croître graduellement.

Les causes du gonflement d’un ganglion lymphatique derrière l’oreille

Quand vous êtes déjà malade, vous comprendrez qu’une adénopathie est le signe du combat que mènent les ganglions dans votre organisme. Généralement, le ganglion derrière l’oreille se manifeste en présence des infections. Et c’est souvent en présence d’une angine, une otite, une rhinopharyngite, une rubéole, un oreillon, une parotidite virale ou une mononucléose infectieuse. 

Toutefois, vous pourriez remarquer un ganglion derrière l’oreille après une plaie, une vaccination, une piqûre d’insecte. Là, ce sont des cas moins graves pouvant entraîner la présence d’un ganglion lymphatique.

Dans les cas graves, une boule derrière l’oreille se manifestant sous la forme d’un ganglion peut être un cancer. Le plus souvent, les cancers dont il est question dans ce cas sont ceux de la bouche ou du pharynx. Ce peut aussi être un lymphome ou encore une leucémie.

Il pourrait s’agir notamment d’un cancer qui prend sa source dans un ganglion lymphatique. Un peu comme dans le cas de la maladie d’Hodgkin. Cela pourrait aussi être un cancer qui débute dans un organe quelconque et qui propage des cellules cancéreuses appelées métastases. Ces dernières vont se répandre dans la lymphe. 

Et c’est là que les ganglions vont déployer leurs mécanismes de défense pour essayer automatiquement de les arrêter. La métastase continuera alors dans les ganglions et on peut remarquer le gonflement de leur volume derrière des oreilles.

Par ailleurs, en fonction de sa position précise, un ganglion derrière l’oreille a une signification donnée. Il fait généralement suite à une agression du cuir chevelure, du conduit auditif, du pavillon de l’oreille ou de la nuque.

En savoir plus sur le furoncle derrière l’oreille

Le furoncle derrière l’oreille n’est pas très fréquent. Toutefois, sa survenue n’est pas exclue. Il s’agit d’un gonflement facilement reconnaissable. Examinons ici de plus près, ses caractéristiques et ses causes.

Les caractéristiques d’un furoncle derrière l’oreille

Un furoncle derrière l’oreille a l’apparence d’un bouton et d’un abcès rouges. Il se forme toujours à la base d’un poil ; il est dur et volumineux. Puisqu’il constitue une infection bactérienne, un furoncle se manifestera souvent avec de la fièvre et des démangeaisons. 

Les douleurs qu’il occasionne vont être très vives et auront tendance à irradier dans la mâchoire et dans le crâne. Lorsqu’il vient à terme, on constatera la formation d’une substance purulente qui finit par couler.

Les causes d’un furoncle derrière l’oreille

Généralement, c’est l’absence d’hygiène qui est responsable de la survenue d’un furoncle sur toutes les parties du corps en l’occurrence derrière l’oreille. Et même si ce n’est pas cela la cause, elle y participe d’une façon ou d’une autre. Par ailleurs, le furoncle apparaît aussi très fréquemment sur le corps des : 

  • Personnes ayant des problèmes d’immunodéficience ;
  • Personnes en surpoids ou obèses ;
  • Personnes souffrant d’un diabète ;
  • Personne qui suit un traitement de corticostéroïdes…

En savoir plus sur l’infection de la mastoïdite

Le gonflement de la mastoïdite derrière l’oreille affiche des caractéristiques bien précises. Et cela est occasionné par certains critères à connaître afin de savoir si vous avez ce problème. Détails :

Les caractéristiques d’une infection de la mastoïdite

Le gonflement qui caractérise une infection de la mastoïdite se présente sous la forme d’un abcès (amas de pus)​. Ce dernier pouvant se former dans l’os. La peau qui recouvre la zone gonflée est douloureuse et rouge. La grosseur repousse latéralement l’oreille externe vers le bas. Cela s’accompagne de fièvre, de douleur autour et dans l’oreille de même qu’un écoulement épais et important sortant de celle-ci.

Les causes d’une infection de la mastoïdite

Comme dans le cas d’un ganglion, une infection de la mastoïdite est souvent due à la présence d’une autre infection dans le corps. Il s’agit en l’occurrence de la rougeole, de la mononucléose, des otites à répétition ou de la varicelle. Par ailleurs, il faut noter qu’une boule derrière l’oreille due à l’infection de la mastoïdite est plus fréquente chez les enfants.

Faut-il s’inquiéter pour une boule derrière l’oreille ?

Le fait de s’inquiéter ou non dépendra du type de boule derrière l’oreille que vous présentez et de son degré d’évolution.​ C’est-à-dire, le​ stade auquel le diagnostic est fait. Cela dépendra aussi du fait qu’une infection s’en est mêlée ou non. Cette section vous donne plus de détails sur ces différents aspects !

Cas de la présence d’un kyste

Le kyste (sébacé ou non) derrière l’oreille est normalement bénin, indolore et généralement, il disparaît de lui-même au bout de quelques jours. Parce qu’il est souvent accompagné de pus, certaines personnes préfèrent le percer. Mais c’est un geste à éviter absolument, car cela peut s’infecter. 

Et dans ce cas, le kyste devient non seulement gênant, mais également dangereux. Une prise en charge médicale s’avère alors nécessaire. Mais certains kystes doivent être enlevés. Sinon, ils peuvent évoluer en cancer.

Cas de la présence d’un lipome

En règle générale, le lipome est une tumeur bénigne. Sa croissance est souvent très lente et avec le temps, il disparaît de lui-même dans la plupart des cas. Toutefois, lorsqu’il apparaît, il est indispensable de consulter un médecin.

Cas de la présence d’un ganglion

Le ganglion derrière l’oreille est bénin et aucun traitement n’est nécessaire pour le faire partir. Au bout de quelques jours à peine, il retrouve sa taille normale. Ou lorsque vous prenez le traitement adapté pour votre maladie, il retrouvera ses dimensions originelles.

En revanche, lorsqu’il s’agit d’un ganglion dû à un cancer, il faut contacter immédiatement un médecin. Puisqu’on ne sait pas toujours, voici quelques conditions qui signalent qu’il faut aller à l’hôpital : 

  • Après 3 semaines, le ganglion derrière l’oreille n’a toujours pas diminué de volume ;
  • Le ganglion derrière l’oreille est rouge, très sensible et chaud ;
  • Un ou plusieurs ganglions se sont gonflés progressivement sans que vous connaissiez la raison ;
  • Vous souffrez simultanément d’une infection qui vous inquiète…

Cas de la présence d’un furoncle

Lorsque votre boule à l’oreille est un furoncle, il est important d’intervenir rapidement. Sinon, il se développera et entraînera des complications telles que les troubles de l’audition par exemple.

Cas d’une infection de la mastoïdite

Puisque l’infection de mastoïdite se rencontre plus fréquemment chez les enfants, ces derniers ne le disent pas systématiquement. Or, en présence de ce cas, il faut se rendre à l’hôpital sans attendre pour une prise en charge immédiate. 

Sinon, des complications peuvent survenir comme une septicémie, une surdité, un abcès cérébral, une méningite (infection des tissus qui recouvrent le cerveau) ou la mort. Il revient donc au parent de faire preuve d’une grande attention.

À partir des indications précédentes, vous pourriez essayer de savoir ce que vous avez réellement et contacter un médecin au besoin. Et si vous n’êtes pas vraiment sûr de ce que vous ressentez, n’hésitez pas à consulter. Ainsi, vous pourriez montrer la boule derrière l’oreille à un professionnel de la santé.

Quels examens médicaux en cas de boule derrière l’oreille ?

Si un individu se rend à l’hôpital à cause de ce problème, le médecin généraliste lui posera aussi une série de questions. Ces dernières porteront sur les symptômes afin qu’il se fasse une première idée du problème. Il le questionnera également sur ses antécédents sur le plan de la santé. Ensuite, il lui fera faire des examens afin de poser un diagnostic précis.

Et le premier examen auquel il sera soumis, c’est bien un examen physique. Le docteur aura entre autres à sentir la boule derrière l’oreille et à vérifier sa texture de même que son apparence. D’autres examens seront également demandés en fonction de ce que le médecin suspecte

Et dans le pire des cas, s’il pense qu’il est en présence d’une tumeur cancéreuse, il demandera un prélèvement d’échantillon pour des analyses. Il peut aussi demander un examen d’imagerie à résonance médicale.

Quels traitements pour une boule derrière l’oreille ?

Le traitement en présence d’une boule derrière l’oreille n’est pas fixe comme vous pouvez le deviner. Il dépend surtout de la cause de cette éruption. 

Traitement d’un kyste derrière l’oreille

Si la boule derrière l’oreille du patient est un kyste ou une adénopathie, selon sa grosseur, le médecin peut décider de la retirer. Sinon, pour une protubérance de petite taille, il prescrira un antibiotique local et/ou un traitement antiseptique

Il pourrait également recommander un traitement de quelques jours avec un antibiotique par voie orale. Cela permettra d’éviter qu’un abcès se forme. Mais si malheureusement, il y a déjà eu la formation de l’abcès avant que vous n’alliez consulter, le médecin peut pratiquer une incision. Ceci, sous anesthésie locale. Il peut également entreprendre d’aspirer à l’aide d’une seringue.

En revanche, si un cancer est suspecté, le médecin généraliste vous orientera en spécialité. Des examens supplémentaires seront alors demandés afin d’administrer un traitement approprié.

Traitement d’un lipome derrière l’oreille

Il est possible de pratiquer une opération chirurgicale pour retirer le lipome. Et cela relève de la fonction d’un chirurgien esthétique. Mais, cela n’est pas vraiment recommandé. 

Puisque cette hyperplasie graisseuse ne représente aucune menace pour l’organisme, il est plus conseillé d’utiliser un traitement naturel pour le faire partir efficacement. Ainsi, vous pourriez essayer un pansement au curcuma.

Traitement d’un ganglion derrière l’oreille

Lorsque le médecin généraliste trouve que vous êtes en présence d’un ganglion derrière l’oreille et que cela est entraîné par une infection, il prescrira un traitement d’antibiotique. Ce qui est d’ailleurs généralement le cas. S’il soupçonne par contre qu’il s’agit d’un début de cancer, il vous redirigera systématiquement vers une spécialité.

Traitement d’un furoncle derrière l’oreille

Généralement, un furoncle derrière le lobe de l’oreille ne nécessitera pas un grand traitement. Pensez notamment à une application locale d’un antiseptique. Vous pouvez en outre utiliser des calmants pour soulager la douleur lancinante qu’elle vous renvoie. 

La méthode naturelle pour ce faire consiste à appliquer délicatement sur la zone infectée, des compresses d’eau chaude. Et ceci, pendant environ dix minutes pour chaque application. Mais, si vous constatez que le problème s’aggrave, il faut consulter afin de se faire soigner par un médecin.

Si le furoncle derrière l’oreille est dû à une bactérie, il pensera probablement à prescrire un traitement à l’antibiotique. Il peut notamment décider d’appliquer ces antibiotiques par voie intraveineu​​se, car de cette façon, leur action est beaucoup plus puissante.

Si le furoncle est déjà arrivé à maturation, le médecin pourrait procéder à l’évacuation du pus​. Cela se fait​ grâce à une entaille au scalpel après une désinfection de toute la zone de l’organe. Et pour finir, si votre boule derrière l’oreille est particulièrement de grande taille, le professionnel peut placer un drain. Ainsi, le drainage du pus se fera plus facilement.

Quelques recommandations

Il ne faut jamais essayer de percer le furoncle derrière l’oreille ou même de le toucher. Sinon, le sujet s’expose au risque d’une surinfection ou à des récidives. Il faut aussi laver régulièrement son linge qui a été en contact avec le furoncle à une température de 60 °C au minimum. Il s’agit des taies d’oreiller par exemple. Cela permet de tuer la batterie afin d’empêcher des récidives.

Traitement d’une infection de la mastoïdite

Lorsqu’il est établi que la boule derrière l’oreille est l’expression d’une infection de la mastoïdite, le docteur prescrira immédiatement, un traitement d’antibiotiques. C’est souvent des médicaments à administrer par voie intraveineuse (vancomycine ou ceftriaxone). Pour les sujets qui ne semblent pas gravement affectés, il pourrait recommander des antibiotiques par voie orale. Ce sont des produits comme le ciprofloxacine ou d’autres de la même famille :  les fluoroquinolones.

Le traitement décrit précédemment est une thérapie initiale. Plus tard, le personnel soignant utilisera les résultats de la culture des prélèvements faite au laboratoire afin d’ajuster la prescription. Lorsque le traitement initial semble donner des effets, le nouveau traitement sera administré par voie orale et​ respecté​ pendant au moins deux semaines.

Mais dans le cas contraire, lorsque l’infection et l’inflammation ont l’air de s’aggraver, le docteur envisagera une mastoïdectomie. Il s’agit d’une ablation chirurgicale de l’os au niveau de sa partie infectée. Après cela peut s’ensuivre, une chirurgie corrective.

Quelles conduites tenir en présence d’une boule derrière l’oreille ?

Si vous avez une boule derrière l’oreille et que vous n’avez pas précisément une idée de quoi il s’agit, évitez l’automédication. Si vous vous savez malade, il faut juste patienter quelques jours en espérant qu’il s’agit d’un ganglion. 

Toutefois, si cela ne se tasse pas au fil de vos soins, comme mentionné précédemment, il faut voir un médecin généraliste. De même, si la boule change et grossit, et quand elle est accompagnée de vertiges, de perte auditive et de maux de tête, il faut aussi consulter immédiatement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles