Global Statistics

All countries
623,891,251
Confirmed
Updated on October 4, 2022 2:44 pm
All countries
602,590,214
Recovered
Updated on October 4, 2022 2:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 2:44 pm

Bronchite: 12 astuces naturelles pour la soigner

La bronchite correspond à une inflammation des bronches. En effet, ces dernières servent de liaison entre la trachée et les poumons. En d’autres termes, les bronches facilitent l’arrivée de l’oxygène aux poumons. La bronchite existe sous deux formes : il s’agit de la bronchite aiguë et celle chronique.

La première forme peut s’étendre sur trois semaines. En revanche, la bronchite chronique se traduit par une persistance qui peut durer plus de quatre mois. Cependant, pour soulager les symptômes de la bronchite, il existe des astuces naturelles qui peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques. Quelles sont les astuces naturelles pour traiter la bronchite ?

Le géranium du Cap pour traiter la bronchite

Il s’agit d’une plante d’origine africaine. Elle provient plus précisément de l’Afrique du Sud. On l’utilise pour combattre les pathologies de l’appareil respiratoire depuis de nombreuses années. En effet, un grand nombre d’examens ont été réalisés pour tester l’efficacité du géranium du Cap. L’un des examens consistait à administrer un extrait de liquide de géranium du Cap à près de 300 sujets atteints de bronchite. Les résultats de cette expérience ont révélé un apaisement des symptômes de la maladie chez les patients.

Toutefois, le dosage à adopter dépend de l’âge. Les adultes doivent avoir une consommation quotidienne de 30 gouttes de liquide de géranium du Cap. Par contre, les enfants doivent prendre approximativement 10 gouttes de ce remède par jour. Pour transformer les plantes du géranium du Cap en solution liquide, il suffit de les introduire ses feuilles dans un mixeur. Veillez à ajouter un peu d’eau afin d’obtenir une solution moins concentrée.

Le thym pour venir à bout de la bronchite

Il est possible d’utiliser du thym pour traiter la bronchite. Cependant, pour obtenir une réduction considérable de l’intensité et de la durée des symptômes de la maladie, il est recommandé d’associer le thym à la racine de primevère officinale.

En 2007, une expérience a été réalisée sur plus de 300 patients, tous atteints d’une bronchite. Au cours de celle-ci, les médecins ont administré aux sujets un mélange de racines primevère officinale et de thym. Ceux-ci ont constaté une baisse rapide des symptômes de la pathologie durant une douzaine de jours.

L’extrait de thym et de primevère peut être utilisé de différentes manières (en infusion, en teinture et en extrait fluide). L’infusion consiste à faire infuser les feuilles séchées de thym et la racine de primevère officinale dans une eau bouillante. Une telle préparation nécessite approximativement 20 minutes. Le patient peut consommer cette boisson plusieurs fois par jour.

Pour réaliser un extrait fluide, il faudra diluer les feuilles de thym ainsi que la racine de primevère officinale dans de l’eau tiède ou du jus. Dans ce cas, le patient doit prendre 20 à 40 gouttes de cette solution trois fois par jour. En ce qui concerne la teinture, sa réalisation suit la même procédure que celle de l’extrait fluide. La particularité avec ce mode d’utilisation est que l’on doit ajouter de l’éthanol à la solution liquide obtenue. La posologie est identique à celle de l’extrait fluide de thym et de primevère officinale.

Le lierre grimpant pour soigner la bronchite

L’utilisation du lierre grimpant contre la bronchite est un remède antique. Ce remède naturel est certes ancien, mais il est efficace. Dans le cadre de la prise en charge des symptômes de la bronchite, cette plante a fait l’objet de plusieurs essais cliniques. Ces derniers ont montré toute son efficacité dans le soulagement des symptômes de la bronchite. En effet, de nombreux patients ont constaté la réduction des épisodes de toux et une augmentation de l’apport d’air dans les poumons, suite à l’utilisation du lierre grimpant.

Pour employer le lierre grimpant, le patient peut en faire une infusion. À défaut de l’infusion, il peut opter pour :

  • un extrait fluide (moins d’un millilitre par jour) ;
  • une teinture (moins de deux millilitres par jour) ;
  • des extraits normalisés ;
  • des capsules de poudre de feuilles séchées (entre 100 et 300 milligrammes par jour).

Par ailleurs, chez les enfants, les posologies précédentes sont à revoir à la baisse.

L’eucalyptus pour combattre la bronchite

L’eucalyptus est en majeure partie composé de l’eucalyptol. C’est cette molécule qui lui permet particulièrement d’être efficace contre la bronchite. L’utilisation de cette plante a même été approuvée par l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). De nombreux tests (aux résultats favorables) ont été menés pour confirmer l’efficacité de la plante d’eucalyptus.

Pour venir à bout de la bronchite, le patient peut se procurer de l’huile essentielle d’eucalyptus. La posologie journalière conseillée est de six gouttes au maximum. Avant d’utiliser cette huile, il est recommandé d’en parler à un aromathérapeute. Par ailleurs, l’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus est proscrite aux sujets sensibles, notamment les femmes enceintes et les enfants.

Un autre mode d’utilisation de l’huile essentielled’eucalyptusest l’inhalation. Dans ce cas, le patient peut se servir d’un diffuseur. S’il n’en possède pas, il peut verser quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans de l’eau portée à l’ébullition. À ce niveau, c’est la vapeur issue de l’eau bouillante qu’il doit inhaler.

 En outre, le patient peut réaliser :

  • une teinture (à base d’eucalyptus et d’éthanol) ;
  • une infusion ;
  • un extrait fluide (six millilitres par jour).

Par ailleurs, il est aussi possible d’utiliser l’eucalyptus par voie externe, à travers la réalisation d’une friction. Cette dernière consiste à masser la poitrine à l’aide d’une huile essentielle d’eucalyptus.

La réglisse pour lutter contre la bronchite

La réglisse est une racine aux propriétés anti-inflammatoires. Elle permet d’apaiser les douleurs liées à la bronchite. Aussi, la réglisse est source de glycyrrhizine. Il s’agit d’une substance reconnue pour son efficacité contre les virus. Elle stimule l’organisme et contribue à la lutte contre la bronchite.

Très souvent, la réglisse est consommée sous forme d’infusion. Cette dernière est à prendre trois fois par jour, idéalement avant chaque repas. En outre, le patient peut réaliser des extraits secs ou liquides de cette plante.

La banane

La banane est utilisée pour décongestionner le conduit chargé de transporter l’air inspiré, de la trachée vers les poumons. Pour utiliser efficacement la banane, il est conseillé de l’écraser, puis de verser la solution moulue obtenue dans de l’eau chaude. À celle-ci, on doit ajouter du miel afin de rendre légèrement sucré le remède. Cette astuce naturelle est réalisable autant de fois qu’on le souhaite.

La pomme de terre

Remède ancien, la pomme de terre possède une action anti-inflammatoire. On peut donc l’utiliser pour combattre la bronchite. Son utilisation est très simple. Dans un premier temps, le patient doit réaliser une purée de pommes de terre. Ensuite, il devra enrouler cette dernière dans un linge propre. Après cela, le patient pourra enfin la poser sur son torse. Cependant, elle doit être légèrement chaude. Tout comme l’astuce avec la banane, le remède à la purée de pommes de terre peut être réalisé plusieurs fois par jour.

La moutarde

L’utilisation de la moutarde pour soulager les symptômes de la bronchite est particulièrement indiquée aux adultes. Elle permet de libérer les bronches. L’apparition de rougeurs sur le torse et de petits picotements indique que la moutarde est en train d’agir.

Habituellement, dans le cas d’une bronchite, on utilise la moutarde sous forme de cataplasme. Pour réaliser celle-ci, il faut réunir les ingrédients tels que l’eau et la poudre de moutarde. Ensuite, ces deux ingrédients doivent être mélangés jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse. La pâte obtenue est à enrouler dans un mouchoir. C’est ce mouchoir qui doit être posé sur la poitrine pendant une quinzaine de minutes.

La propolis

Anti-inflammatoire, antibactérienne et antiseptique, la propolis est un remède efficace pour venir à bout de la bronchite. En général, il est recommandé de l’associer au citron et au pin pour obtenir un puissant effet expectorant. Un tel remède aide à dégager les voies respiratoires et à préserver celles-ci des bactéries. Les enfants ayant au moins trois ans peuvent déjà utiliser ce remède.

Les épices, l’ail et le chou pour soigner la bronchite

Certaines épices telles que le clou de girofle et le gingembre sont très efficaces pour soulager les symptômes de la bronchite. Cet effet est dû à leurs pouvoirs anti-inflammatoires. Pour les utiliser, il suffit de les introduire dans vos préparations culinaires.

L’ail est connu pour ses propriétés expectorantes, antiseptiques et fluidifiantes. Il est possible de le consommer cru ou de réaliser du lait aillé. Une telle préparation nécessite du lait et des gousses d’ail (trois à quatre). D’abord, il faudra éplucher les gousses d’ail puis chauffer le lait. Après cette étape, les gousses d’ail épluchées doivent être introduites dans le lait. L’infusion doit durer cinq minutes approximativement. Après ce délai, la solution doit être ensuite filtrée avant d’être consommée. Une prise quotidienne de trois verres avant chaque repas est conseillée.

Le chou est un légume qui contient des composés soufrés pouvant favoriser l’expectoration. Il est possible de réaliser un cataplasme ou de consommer directement le chou pour tirer profit des bienfaits de ses constituants.

Vous aimerez aussi :

Related Articles