Accueil Bien-être Brugnon : valeurs nutritionnelles et bienfaits pour la santé

Brugnon : valeurs nutritionnelles et bienfaits pour la santé

0
Brugnon : valeurs nutritionnelles et bienfaits pour la santé
Brugnons frais dans un panier blanc

Issu de la greffe entre la prune et la pêche, le brugnon est un fruit d’été savoureux très apprécié. Il est le fruit le plus consommé durant la période chaude de l’année. Toutefois, outre son goût sucré, le brugnon représente aussi une véritable source de nutriments essentiels pour une meilleure santé. Découvrez le potentiel nutritionnel de ce fruit ainsi que ses atouts pour la santé !

Brugnon : Caractéristiques et notions générales

Le brugnon ressemble assez à la pêche et à la nectarine. Ce qui est normal puisque ces trois fruits sont de la même famille. Cependant, en matière d’apport nutritionnel, ils sont tous différents. En effet, bien que le brugnon soit sucré, il n’est pas aussi riche en calories. Ce qui n’est pas le cas des deux autres fruits.

Pour pouvoir distinguer le brugnon de la nectarine, il faut ouvrir le fruit à sa maturité afin d’observer le noyau. Si le noyau se détache facilement, il s’agit de la nectarine. Dans le cas contraire, il s’agit alors du brugnon. Il en ressort donc que la différence entre ces deux fruits est l’adhérence du noyau à la chair.

Caractéristiques du brugnon

Disponible uniquement en été, le brugnon fait partie de la grande famille des rosacées. Sa couleur est rouge orange et sa saveur est sucrée. De par sa couleur et son goût, il apporte énormément de fibres alimentaires au corps.

Ce fruit est aussi un pourvoyeur de vitamines, notamment la vitamine C. Ce qui signifie qu’elle apporte assez d’énergie à la personne qui en consomme. Le brugnon se compose aussi d’antioxydants et de beaucoup d’eau. Cette dernière caractéristique en fait un parfait aliment hydratant.

Notions générales sur ce fruit d’été

Le brugnon est disponible uniquement durant la saison d’été. Autrement dit, on le retrouve sur les étalages des producteurs durant les mois de juin, juillet et août. Son arbre, le brugnonier, doit être implanté sur un sol normal et frais. Il est primordial que la terre soit bien drainée pour obtenir des brugnons gros et savoureux.

La plantation de brugnonier ne requiert pas d’assainissement. Il suffit d’un arrosage modéré pour le maintenir en parfaite forme. Il faut préciser que la culture du brugnon doit se faire dans une zone ensoleillée. Cela favorise un accroissement idéal du brugnonier pour atteindre la hauteur de 5 mètres.

En outre, la récolte du brugnon se fait à la main. La particularité de ce fruit est qu’il ne doit pas être cueilli durant les heures d’ensoleillement. Il est préférable de procéder à sa récolte le matin ou dans l’après-midi. Le but est d’éviter d’en prendre lorsqu’il est exposé à un chaud soleil.

Bon à savoir : Bien que le brugnonier soit assez résistant, il est préférable de lui éviter les périodes de gel et de forte chaleur. Autrement dit, la période idéale pour faire une bonne culture est le printemps.

Quelles sont les valeurs nutritionnelles du brugnon ?

Étant un fruit d’été, le brugnon se compose principalement d’eau. En effet, pour 100 grammes de brugnon, l’eau obtenue se quantifie à hauteur de 86,8 grammes. En matière d’énergie, le corps est doté de 54,2 kcal.

Outre ces éléments nutritifs essentiels, il y a aussi :

  • les glucides 8,9 grammes ;
  • les lipides 0,31 gramme ;
  • les protéines 1,16 gramme ;
  • les bêta-carotènes 150 µg ;
  • la vitamine C 5,4 milligrammes.

Il convient de préciser que le brugnon fait aussi un autre apport d’énergie de 226,5 KJ. De ce fait, ce fruit fournit une quantité raisonnable d’énergie pouvant couvrir une bonne partie des dépenses journalières.

Ce fruit d’été est donc un pourvoyeur d’eau, de glucides, d’eau et d’antioxydants. Grâce à ces atouts, il apporte le nécessaire au corps humain afin de l’hydrater et lui éviter une fatigue accrue.

Attention : pour avoir une quantité raisonnable de glucides, il faut consommer le brugnon mûr, mais pas trop mou. Ainsi, la quantité de sucre apportée à l’organisme est idéale

Brugnon : quels sont les bienfaits pour la santé ?

Le brugnon se sert de ces composantes essentielles pour donner du bien-être à l’organisme. Parmi ses vertus, il y a l’hydratation, la régulation de la flore intestinale, la protection des cellules organiques.

Un apporteur d’eau pour une bonne hydratation

Composé d’eau à plus de 50%, le brugnon offre une bonne hydratation à son consommateur. Dotée d’une chair à la fois pulpeuse et juteuse, elle rafraîchit rapidement et facilement celui qui en mange.

Un fruit régulateur de la flore intestinale

L’un des meilleurs atouts du brugnon est sa forte teneur en fibres alimentaires. Ces dernières sont douces et tolérées par le système digestif. Par conséquent, elles contribuent :

  • au bon fonctionnement intestinal ;
  • à une meilleure digestion ;
  • au transit intestinal.

Par la même occasion, le brugnon impacte les taux de glucose sanguin et de cholestérol dans le corps.

Par ailleurs, ce fruit est idéal pour un régime minceur. Grâce à ses fibres alimentaires et sa faible teneur en calories, il favorise la perte de poids ou la conservation de la ligne corporelle. En outre, il augmente la satiété pour limiter le besoin de manger ainsi que la quantité des repas consommés.

Un producteur de barrière protectrice pour les cellules

Avec sa richesse en bêta-carotène, le brugnon possède assez d’antioxydants pour protéger les cellules des radicaux libres. Ainsi, le stress oxydatif n’a plus aucun effet sur eux. Mieux, il freine le vieillissement prématuré des cellules. Grâce à cela, il booste le système immunitaire.

Un atout pour la peau

Avec la vitamine C et les antioxydants, ce fruit parvient à éviter le dessèchement de la peau. Cette qualité est appuyée par l’apport d’eau en quantité considérable. Lorsqu’une personne sénior en consomme régulièrement, l’apparition des rides est repoussée, voire supprimée.

En outre, l’impact positif de ce fruit se ressent également sur les cheveux. Ces derniers demeurent en parfaite santé. D’ailleurs, les problèmes de chevelure, tels que les alopécies, sont prévenus.

Un soutien pour les yeux

Le brugnon est aussi vital pour la santé des yeux. En effet, il offre tous les éléments nutritifs requis pour la protection de la rétine. Autrement dit, en plus de veiller sur les cellules liées à la vue, ce fruit produit des substances pour améliorer le fonctionnement des yeux. Il lui évite également certaines maladies des yeux comme la cataracte et la dégénérescence oculaire.

Brugnon : conservation, préparation et contre-indications

Le meilleur choix de brugnon tient compte de sa chair et de sa peau. En effet, la peau d’un brugnon en parfaite forme est de couleur rouge tirant sur le bordeaux. Elle doit être lisse et sans tache.

Quant à la chair du fruit, elle peut être blanche ou jaune. Pour ce qui est de l’aspect général du fruit, il doit être ferme et dense. En outre, sa peau doit être exempte de toutes les meurtrissures.

Conservation du brugnon

Avant toute chose, il faut souligner que la période de conservation du brugnon est de 48 heures (2 jours). Pour le faire, le fruit doit être posé dans un endroit frais. Le stockage est à faire à plat pour éviter l’endommagement des fruits.

Préparation du fruit rempli de fibres alimentaires

La consommation du brugnon se fait de plusieurs manières. D’abord, il est possible de le manger sans même le peler. Il suffit de le nettoyer correctement avant d’en manger. Dans sa version crue, ce fruit peut aussi servir de dessert ou constituer une salade de fruits. Dans le second cas, il est recommandé de l’associer aux fruits rouges comme l’abricot et/ou le melon.

Dans sa version préparée, le brugnon peut servir à faire des muffins, des tartes aux fruits ou encore des gâteaux. Ce fruit y apporte son goût sucré sans accroître la dose calorifique du plat. Il se marie aisément avec :

  • le miel ;
  • l’amande ;
  • la vanille.

Dans sa version extrait de jus, le brugnon peut servir à faire du smoothie ou du jus de brugnon. Par ailleurs, il est possible d’en prendre avec une infusion de thé ou de l’eau citronnée. En outre, l’extrait de brugnon permet de concocter de délicieuses boissons glacées. Grâce à elle, il est facile de passer de belles journées rafraîchissantes en été.

Pour ce qui est de la version salée, le brugnon peut accompagner les plats de volaille et de gibier. Même si cela peut être subtil, son goût permet de mieux déguster des plats de résistance. À cet effet, le fruit est à pocher ou à rôtir au four. Dans le cas où il est cuit, la douce saveur du brugnon s’associe absolument avec le foie gras.

Contre-indications pour la consommation du brugnon

De façon générale, le brugnon ne présente aucun danger pour ses consommateurs. Cependant, son noyau peut s’avérer toxique. Aussi, ses fibres, malgré leur douceur, peuvent générer un trouble pour les personnes dotées d’intestins sensibles.

Pour ce qui est de la toxicité du noyau, elle est due à une graine d’amande qui se trouve en son sein. Elle contient du glycoside cyanogène, qui ingéré, se transforme en acide cyanhydrique. Cette substance est très nuisible pour le corps humain.

Son absorption peut être grave, voire fatale. Par conséquent, la prise du brugnon requiert de la prudence pour ne pas manger son noyau, et ce, sous aucun prétexte.

Quant à l’irritabilité des intestins, elle concerne les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Une consommation excessive de ce fruit engendre irrémédiablement :

  • des ballonnements ;
  • des diarrhées ;
  • une aérophagie.

Cette précaution concerne également les personnes ayant des intestins trop fragiles.

En somme, le brugnon est un fruit léger, riche en eau et en éléments nutritifs essentiels pour une meilleure santé. Bien que jouant plusieurs fonctions, son rôle principal est de maintenir la peau en parfaite condition. Pour cette raison, la majorité de ses composantes nutritives se trouve juste sous la peau. Toutefois, il faut faire attention à ne pas manger son noyau afin de ne pas finir aux urgences ou à la morgue.