Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 5:16 pm

Calcification : causes, symptômes et traitements

Dans le fonctionnement de l’organisme humain, la calcification se traduit par une accumulation du calcium dans les tissus. Il s’agit d’une anomalie qui peut survenir au niveau de la hanche, de l’épaule, du genou et à bien d’autres parties du corps. Pour traiter efficacement cette maladie, il est indispensable de connaître ses causes et symptômes. Qu’est-ce que la calcification ? Quels sont les causes et symptômes de cette maladie ? Comment s’y prendre pour la traiter ? Ce billet vous donne quelques réponses.

La calcification : qu’est-ce que c’est ?

La calcification peut être définie comme un dépôt anormal de sels de calcium dans les tissus de l’organisme. Visible à la radiographie, cette anomalie peut être constatée dans les tissus de l’appareil locomoteur comme les articulations, les tendons… Ainsi, quelle que soit la partie du corps affectée par la calcification, elle entraîne forcément un durcissement des tissus attaqués.

Par ailleurs, dans certaines situations, la calcification peut être inoffensive et considérée de ce fait comme un facteur normal de vieillissement. Néanmoins, elle peut entraîner la perturbation du fonctionnement des vaisseaux sanguins et des organes.

Il existe plusieurs formes de calcifications. Les plus connues sont entre autres : la calcification de l’épaule, la calcification du genou, la calcification mammaire, la calcification coronaire et la calcification de la prostate.

La calcification de l’épaule

Encore appelée l’épaule calcifiée ou tendinite de l’épaule, cette forme de calcification est caractérisée par une accumulation de calcium au niveau de l’articulation des épaules. Cela dit, lorsque le taux de calcium devient anormal dans le tendon, il peut provoquer une accumulation de pression. Cela induit une irritation chimique chez la personne malade. Ce phénomène est accompagné des douleurs extrêmement intenses.

Habituellement, la calcification de l’épaule se manifeste chez les patients masculins âgés de 30 à 50 ans et chez les femmes.

Les causes de la calcification de l’épaule

Les données disponibles sur la maladie ne permettent pas encore de détecter ses causes exactes. Cependant, certaines études ont permis de révéler des causes possibles. On peut évoquer par exemple :

  • La surcharge des tendons de l’épaule ;
  • Les inflammations au niveau de l’épaule ;
  • La mauvaise circulation du sang vers les tendons de l’épaule ;
  • Le rétrécissement de l’acromion provoqué par le syndrome du goulot ;
  • Le traumatisme musculaire.

Parmi ces causes, celle liée à la mauvaise circulation du sang vers le tendon pourrait-être héréditaire.

Les symptômes de la calcification de l’épaule

Habituellement, la personne malade ressent des douleurs. Ces dernières s’intensifient la nuit quand elle dort sur le côté de l’épaule atteinte. De ce fait, il en résulte des problèmes de fatigue et de somnolence pendant la journée.

Il faut ajouter que la calcification de l’épaule se manifeste également par des limitations des mobilités articulaires et des douleurs intenses à la mobilisation de l’épaule.

Quels traitements contre la calcification de l’épaule ?

Plusieurs traitements peuvent être utilisés pour soigner la calcification de l’épaule. Certains sont administrés dans les centres de santé, mais il existe aussi des traitements naturels.

La thérapie conservatrice

La thérapie conservatrice consiste à utiliser des anti-inflammatoires et des analgésiques. Cependant, l’emploi de ces produits doit se faire avec précaution, surtout chez les personnes qui souffrent de maladies cardiaques, gastriques et rénales. En effet, l’utilisation prolongée de ces médicaments chez ces personnes peut endommager les reins et le foie.

Par ailleurs, des relaxants musculaires peuvent être également administrés pour soulager les douleurs.

La chirurgie

Si malgré l’utilisation des méthodes de la thérapie conservatrice, la douleur ne disparait pas, la maladie peut être traitée par la chirurgie. La chirurgie consistera dans ce cas, à enlever les dépôts calcaires par ablation endoscopique.

L’avantage de la chirurgie dans le traitement de la calcification de l’épaule, c’est que le bras pourra être à nouveau bougé librement. Toutefois, ce traitement est déconseillé quand la maladie atteint un stade où la douleur devient très intense.

Le repos

Le traitement naturel par excellence de la calcification de l’épaule est le repos. Il s’agit en fait de suspendre l’activité ayant provoqué la calcification. Le but est de mettre votre épaule au repos pendant un bon moment et d’éviter les activités intenses. Vous serez donc amené à bouger, tout en limitant au maximum les gestes qui sont à l’origine des douleurs à l’épaule.

L’huile d’olive

Pour traiter la calcification de l’épaule, on peut aussi se servir de l’huile d’olive. Il suffit de l’appliquer sur la partie affectée. L’huile d’olive apaisera les douleurs et inflammations. Néanmoins, il est déconseillé de l’utiliser deux fois dans la même journée sur l’épaule calcifiée.

Le sel d’Epsom

Le sel d’Epsom se révèle aussi efficace contre la calcification de l’épaule. Cela s’explique par le fait que ce produit naturel est composé de sulfates de magnésium, une substance très réputée pour réduire la douleur.

Pour une efficacité optimale, il faudra verser deux tasses de sel dans un bain tiède. Ensuite, plongez-y pendant environ 15 minutes.

La calcification du genou

La calcification du genou est l’une des maladies articulaires les plus fréquentes. Cette maladie se caractérise surtout par l’érosion du cartilage. En réalité, au fil du temps, la structure du cartilage devient usée et se détériore sous l’effet de l’âge et du surpoids. Plusieurs causes sont à l’origine de cette forme de calcification.

Les causes de la calcification du genou

Les causes de la calcification du genou sont entre autres :

  • Le surpoids ;
  • Les blessures au genou ;
  • La faiblesse de la résistance au cartilage articulaire sous le poids de l’âge ;
  • La rupture du ligament croisé antérieur et du ménisque ;
  • Les antécédents familiaux ;
  • La faiblesse musculaire.

Il faut noter que le cartilage est la partie la plus touchée lorsqu’on parle de calcification du genou.

Les symptômes de la calcification du genou

En cas de calcification du genou, le premier symptôme est la douleur. Son intensité peut s’accroître en fonction du stade d’évolution de la maladie. Quelque temps après, on peut remarquer un gonflement des articulations et une rudesse. Ces symptômes apparaissent généralement après la pratique d’une activité intense pendant une longue durée. De ce fait, on peut constater un blocage du genou quand on est immobilisé pendant une longue période (surtout les matins).

Quels traitements possibles contre la calcification du genou ?

Pour traiter une calcification du genou, il existe des traitements non chirurgicaux et des traitements chirurgicaux.

Les traitements non chirurgicaux

Les traitements non chirurgicaux sont utilisés pour soigner les calcifications du genou bénignes. Ils peuvent aussi être adoptés chez les patients souffrant d’une calcification avancée et ne s’étant pas plaints de douleurs intenses ou de difficultés à marcher.

Les traitements non chirurgicaux sont juste de bonnes habitudes à adopter au quotidien. Il s’agit notamment du renforcement des muscles autour du genou, du repos et de la perte de poids. Ainsi, pour bénéficier de l’efficacité de ces méthodes de soin naturel, il est indispensable de :

  • Faire régulièrement des exercices afin de renforcer les ligaments et les muscles du genou ;
  • Appliquer des compresses froides et chaudes sur la partie concernée ;
  • Diminuer la charge exercée sur les muscles du genou grâce à la perte du poids ;
  • Se reposer suffisamment ;
  • Utiliser des genouillères, des chaussures à semelles souples ou des cannes.

Il est indispensable de respecter ces conseils lorsque vous souffrez d’une calcification du genou moins grave. En cas de calcification maligne, les traitements chirurgicaux sont plus adaptés.

Les traitements chirurgicaux

Pour traiter la calcification du genou, la chirurgie de prothèse est la première option. Ce traitement consiste à former une articulation artificielle chez le patient. Il se fait en remplaçant les surfaces articulaires atteintes, avec des instruments spéciaux fabriqués en polyéthylène et qui sont destinés à la mobilité articulaire.

Après une chirurgie de prothèse, certaines précautions doivent être prises. Par exemple, il faut éviter la surcharge des articulations au niveau du genou. Aussi, le patient devra-t-il réduire au maximum sa mobilité. Pour cela, il faudra mettre le nécessaire à sa disposition ou s’assurer qu’une personne soit toujours disponible pour répondre à ses besoins.

Il est également important de respecter les consignes qui seront données par le médecin, au risque d’aggraver l’état de santé du patient.

La calcification mammaire

Calcification des seins – © Crédit : informationhospitaliere.com
Calcification des seins – © Crédit : informationhospitaliere.com

Il s’agit d’une forme de calcification résultant de l’accumulation du calcium dans les tissus du sein. La calcification mammaire se regroupe en deux formes. Les microcalcifications et les macrocalcifications.

Les microcalcifications sont de petits dépôts de calcium au niveau des seins. Quant aux macrocalcifications, ce sont des dépôts plus importants de calcium au niveau des seins. Cette affection peut provoquer une suspicion de cancer de sein. Aussi, ses causes ne sont toujours pas connues.

Par ailleurs, il n’existe pas réellement de symptômes permettant de diagnostiquer une calcification mammaire. Cette forme de la maladie ne peut pas être ressentie par la personne malade. Seule la mammographie peut permettre de la détecter.

En ce qui concerne les soins, quand la calcification mammaire est d’origine cancéreuse, une prise en charge par chirurgie est requise. Elle sera ensuite accompagnée d’un traitement à base de chimiothérapie et de radiothérapie.

Par contre, s’il s’agit d’une forme bénigne de la maladie, aucun traitement n’est nécessaire. Elle disparaîtra au fil du temps.

Les autres formes de calcification

En dehors des calcifications précédemment évoquées, il existe des formes moins connues. On distingue entre autres, la calcification coronaire qui est caractérisée par l’accumulation de cristaux dans les artères. Plus ces cristaux sont nombreux, plus ils favorisent la formation de tissu graisseux pathologique appelé plaques d’athérome.

En dehors de cette forme, on peut aussi évoquer la calcification de la prostate. Cette maladie n’est pas liée à un cancer. De plus, elle ne nécessite aucun traitement.

Cependant, les études ne permettent pas de donner avec certitude les informations liées aux symptômes, causes et traitements de ces dernières formes de calcifications. Si vous présentez un problème particulier, il est recommandé de vous rapprocher d’un professionnel de santé.

Comment diagnostiquer une calcification ?

Pour diagnostiquer la calcification, le médecin se charge d’abord d’établir une corrélation entre les antécédents médicaux du patient et les symptômes qu’il présente, ceci au cours d’une conversation. Ensuite, le malade subit plusieurs examens. Habituellement, le médecin opte pour une radiothérapie au niveau de la partie atteinte. Cette partie du corps est visualisée dans différentes positions, pour mieux détecter le dépôt anormal de calcium.

En dehors de la radiothérapie, s’il s’agit d’une femme malade, le médecin peut opter pour une échographie. L’examen échographique lui permettra de mieux détecter la présence ou non des dépôts de calcium. L’IRM peut aussi être utilisée par le médecin à cet effet.

Comment prévenir la calcification ?

Les recherches ont permis de révéler que l’alimentation est la meilleure méthode pour prévenir la calcification. Il est recommandé de privilégier la cuisine faite-maison à base de produits de saison et de produits frais. Misez aussi sur la consommation d’une quantité suffisante de légumes, poissons et fruits.

D’autre part, évitez de consommer les aliments trop riches en sucres ou en substances grasses. Il faut aussi consommer les produits laitiers avec modération.

En ce qui concerne les boissons ; les eaux alcalinisantes, les eaux de source et l’eau du robinet sont les plus conseillées.

De façon générale, la calcification est une maladie qui se manifeste sur plusieurs parties du corps. Elle existe sous une forme bénigne et sous une forme maligne. Pour l’éviter, il est indispensable de respecter les mesures de préventions requises. Si vous êtes sous traitement, respectez les conseils du médecin. Quelle que soit la méthode de soin adoptée, le temps nécessaire pour la guérison d’une calcification ne peut excéder 6 mois.

Vous aimerez aussi :

Related Articles