Global Statistics

All countries
643,319,372
Confirmed
Updated on November 22, 2022 12:59 am
All countries
621,057,829
Recovered
Updated on November 22, 2022 12:59 am
All countries
6,627,353
Deaths
Updated on November 22, 2022 12:59 am

Cancer de la langue : causes, manifestations et traitements

Il existe une variante du cancer qui s’attaque à la bouche et plus précisément à la langue. Il s’agit du cancer de la langue. En quoi consiste cette maladie ? Quelles en sont les causes et comment la traiter ?  

Qu’est-ce que le cancer de la langue ?

Le cancer de la langue est l’une des nombreuses maladies qui attaquent la bouche. Dans la plupart des cas, ce cancer se présente sous forme de carcinomes épidermoïdes. Ces derniers commencent leur action par l’épithélium buccale, c’est-à-dire le tissu de revêtement de la bouche.

Le développement de cette maladie est d’abord local. Elle migre ensuite vers les zones périphériques de la langue comme le cou, en attaquant par exemple les ganglions de ce secteur. En effet, une fois que la maladie a migré vers le cou, elle y reste pendant un très long moment, avant de continuer sa propagation. Vous aurez donc largement le temps de vous traiter, en cas de diagnostic positif.

Ganglions lymphatiques  – © Crédit : informationhospitaliere.com
Ganglions lymphatiques – © Crédit : informationhospitaliere.com

Par ailleurs, il existe deux différents types de cancer de la langue à savoir : le cancer de la partie mobile et le cancer de la partie arrière.

Une étude a aussi montré que le cancer de la langue touche une cible bien précise. En effet, ce cancer affecte beaucoup plus les personnes du troisième âge, notamment à partir de 55 ans. De plus, la maladie semble s’attaquer beaucoup plus à la gent masculine qu’à celle féminine.

Quelles sont les causes du cancer de la langue ?

L’apparition du cancer de la langue peut être expliquée par diverses manières. Cependant, nous en retiendront trois principales.

En tête de liste, vient le tabac. En effet, le tabac contient certaines substances chimiques pouvant favoriser le développement d’un cancer de la langue chez les fumeurs réguliers. Les substances chimiques ici en cause peuvent, dans de nombreux cas, provoquer des modifications génétiques au niveau de la cavité buccale. Les substances chimiques cancérigènes contenues dans le tabac infectent la langue de deux façons. D’abord, à travers la fumée absorbée. Ensuite, cela peut se faire de façon directe, lorsqu’on est en présence de tabac à mâcher.

Après le tabac, l’alcool est aussi un grand déclencheur de cancer de la langue. D’après l’OMS, il est la deuxième cause évitable de cancer. En effet, lorsqu’il n’est pas consommé de façon modérée, l’alcool peut créer de sérieux dommages à la santé buccale. Le cancer de la langue n’est, en réalité, qu’une des nombreuses calamités dont vous pouvez souffrir à cause de ce liquide.

De plus, il n’existe pas une catégorie d’alcool fixe responsable du cancer. Tout type d’alcool est susceptible de favoriser l’apparition d’un cancer. Toutefois, l’alcool bon marché peut s’avérer plus dangereux que les autres types d’alcool.

Enfin, la troisième grande cause du cancer de la langue est le papillome virus humain. Encore connu sous le nom de HPV, ce virus fait partie des infections sexuellement transmissibles. Il peut facilement s’incruster dans votre bouche, lors d’une séance de sexe oral avec une personne contaminée. Il s’agit sans doute de la cause la plus virulente du cancer de la langue. Contrairement aux autres causes, la HPV peut développer, seulement en quelques mois, un cancer de la langue.

Symptômes ou manifestations du cancer de la langue

Le cancer de la langue est en général asymptomatique pendant toute sa durée de développement. Les symptômes ne font leur apparition que lorsque la maladie est à un stade poussé. Néanmoins, il existe certains éléments qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille en la matière. Ces éléments sont :

  • Plaies chronique dans la bouche ;
  • Mal de gorge récurrent ;
  • Douleurs persistantes au niveau de la langue ou de la mâchoire ;
  • Epaississement de la bouche à travers l’apparition d’un nodule ;
  • Difficultés au moment de la mastication ;
  • Diminution de la motricité de la langue ;
  • Apparition de ganglions au niveau du cervical.

Il est important de préciser que ces symptômes ne sont pas exclusivement réservés au cancer de la langue. Cependant, il est conseillé de faire preuve de prudence en consultant votre médecin, dès que vous en trouvez quelques-uns.

Cancer de la langue : quels sont les traitements envisageables ?

Le recours à un traitement du cancer de la langue peut se déterminer, en fonction du type de tumeur ou de l’évolution du cancer. Les principaux traitements sont notamment la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie externe, la curiethérapie et les thérapies ciblées.

La chirurgie

La chirurgie intervient pour procéder au retrait de la tumeur dans son intégralité. Il faut quand même noter que le recours à ce traitement définitif vient en dernière position. Dans le cas contraire, des méthodes moins invasives sont employées pour traiter la maladie.

La radiothérapie

La radiothérapie peut s’avérer très efficace contre le cancer de la langue. Ce traitement est effectué en complément d’un traitement préalable, ou en association avec d’autres traitements. La radiothérapie peut s’appliquer sous deux formes : d’une part l’irradiation externe et d’autre part, la curiethérapie. Dans certains cas, on peut assister à l’application conjointe des deux techniques.

La radiothérapie est utilisée lorsqu’on veut préserver les tissus sains de la bouche. Cela permet aussi de ne pas trop endommager les fonctions de la bouche.  Dans le cas où la radiothérapie ne parvient pas à éliminer la tumeur dans son entièreté, elle peut se faire aider de la chirurgie. Dans ce cas, la chirurgie intervient pour débarrasser la bouche des derniers tissus tumoraux.

La chimiothérapie

Dans la plupart des cas, la chimiothérapie est appliquée de façon conjointe avec la radiothérapie, pour un résultat plus complet et optimal. Cette pratique est d’autant plus nécessaire, lorsqu’il est constaté que les ganglions lymphatiques proches de la tumeur, sont touchées par l’évolution du cancer.

Structure des ganglions lymphatiques – © Crédit : informationhospitaliere.com
Structure des ganglions lymphatiques – © Crédit : informationhospitaliere.com

La chimiothérapie consiste en l’utilisation d’un médicament ou en une combinaison de médicaments. Son efficacité face à la maladie est certaine. Cependant, il s’agit d’un traitement qui nécessite de la patience et beaucoup d’investissement.

Les thérapies ciblées

Comme son nom l’indique, la thérapie ciblée est appliquée pour détruire un élément bien spécifique à l’intérieur des cellules tumorales. Il peut s’agir d’une protéine bien précise. Cette méthode est utilisée pour éliminer uniquement les cellules contaminées par le cancer, tout en préservant les cellules saines. Les thérapies ciblées peuvent aussi être associées avec d’autres types de thérapie comme la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Vous aimerez aussi :

Related Articles