Global Statistics

All countries
551,422,934
Confirmed
Updated on June 29, 2022 10:23 pm
All countries
523,618,449
Recovered
Updated on June 29, 2022 10:23 pm
All countries
6,355,111
Deaths
Updated on June 29, 2022 10:23 pm

Cancer de l’estomac : Causes, Symptômes et Traitements

Le cancer est une affection conduisant à la multiplication anarchique des cellules anormales qui anéantissent les tissus du corps. On dénombre une multitude de types de cancer, parmi lesquels se trouve le cancer de l’estomac, qui se développe à partir des cellules situées dans la paroi l’estomac.

Encore appelé cancer gastrique, le cancer de l’estomac attaque principalement les seniors. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce cancer. Cependant, il existe plusieurs formes de traitement permettant de prendre en charge ce type de cancer. Comment diagnostiquer le cancer de l’estomac et comment peut-on le traiter ?

Présentation du cancer de l’estomac

Le cancer gastrique désigne une augmentation du volume de l’estomac, généralement sans inflammation, engendrée par une croissance anormale des tissus. En d’autres termes, il est question d’une tumeur maligne de l’estomac. Dans la majorité des cas, cette tumeur correspond à un adénocarcinome. Autrement dit, elle se développe à partir des cellules de l’estomac.

Le cancer de l’estomac affecte davantage le sexe masculin (les hommes) que le sexe féminin (les femmes). Il ne se développe pas rapidement et il est extrêmement rare qu’on diagnostique ce type de cancer avant l’âge de 50 ans.  Cette affection survient habituellement suite à une inflammation chronique ou une gastrite, qui se manifeste différemment.

Le pronostic du cancer de l’estomac dépend principalement de deux facteurs que sont : sa localisation et son stade d’évolution. En effet, lorsque la tumeur se situe au niveau du tiers supérieur de l’estomac, son pronostic est moins favorable que les autres.

Quels sont les différents types de cancer de l’estomac ?

Selon la nature de la cellule touchée, il existe plusieurs types de cancer gastrique. Ainsi :

  • Lorsque les cellules de la muqueuse sont touchées, on parle d’adénocarcinome ;
  • Lorsque les cellules musculaires sont affectées, on parle de sarcome mésenchymateux ;
  • Lorsque les cellules de la couche sous-muqueuse sont attaquées, il est question de tumeur stromale gastrointestinale (GIST) ;
  • Lorsque les cellules dérivant du système endocrinien sont touchées, il s’agit donc d’une tumeur endocrine.

Outre la nature des cellules touchées, il est également possible de déterminer les types de cancer gastrique en se servant de la région dans laquelle ils se développent.

Développement du cancer gastrique et différents stades d’évolution

Stades cancer gastrique  – © Crédit : informationhospitaliere.com
Stades cancer gastrique – © Crédit : informationhospitaliere.com

La modification de l’ADN est le principal facteur déclenchant la formation du cancer de l’estomac. En cas de mutation génétique, le comportement des cellules change. Elles se comportent anormalement, ce qui entraîne le développement du cancer.

Au départ, les cellules anormales sont peu nombreuses : dans ce cas, il s’agit du cancer in situ. Cependant, en absence de prise en charge rapide, ces cellules se divisent et se multiplient de façon incontrôlable pour former une tumeur. Cette dernière s’étend brusquement dans les vaisseaux sanguins situés à proximité et dans les tissus de l’estomac : on parle ainsi de cancer invasif.

Toutefois, il n’est pas impossible que les cellules cancéreuses se détachent de la tumeur et atteignent d’autres régions du corps (foie par exemple). Lorsque de nouvelles tumeurs se forment dans ces régions, on parle de métastases.

Tout comme les affections tumorales, le cancer de l’estomac est classé par grade (1 à 3) et par stade d’évolution (0 à 4). Pour déterminer le stade d’évolution, la classification utilise un système appelé système TNM pour décrire :

  • L’extension de la tumeur aux ganglions lymphatiques voisins ;
  • L’évolution locale de la tumeur ;
  • Une éventuelle dissémination de la tumeur sous forme de métastases.

En effet, on se sert du grade pour évaluer l’agressivité du cancer.

Causes et facteurs de risque du cancer gastrique

Le développement du cancer de l’estomac serait favorisé par plusieurs facteurs, notamment :

  • Le tabagisme (fumer du tabac serait à l’origine du développement des tumeurs de cardia) ;
  • Les antécédents familiaux : il est plus facile de développer un cancer de l’estomac lorsqu’un parent de premier degré est atteint. Dans 10 à 15% des cas de cancer de l’estomac, une prédisposition familiale serait impliquée. Les anomalies génétiques étant à l’origine ont été identifiées. Il s’agit de la mutation du gène LKB1, la mutation du gène MMR, la mutation du gène E-cadhérine, la mutation des gènes BMPRA1 ou SMAD4 ;
  • Une alimentation déséquilibrée et pauvre en légumes et fruits (les fruits et légumes ont des propriétés antioxydantes, ils protègent l’organisme contre le cancer gastrique. Par conséquent, ne pas en consommer expose l’organisme à un risque de cancer de l’estomac) ;
  • La consommation de produits salés ;
  • La consommation accrue d’alcool ;
  • Les infections par la bactérie Helicobacter pylori : contracter de telles infections prédispose l’organisme au cancer gastrique distal. Les infections par la bactérie H. pylori affectent une importante partie de la population mondiale ;
  • La consommation des produits contenant des nitrites ou des nitrates.

En outre, des antécédents de chirurgie gastrique et des inflammations de l’estomac peuvent être à l’origine ou peuvent augmenter le risque de développer un cancer de l’estomac.

Symptômes du cancer de l’estomac

Symptômes cancer estomac – © Crédit : informationhospitaliere.com
Symptômes cancer estomac – © Crédit : informationhospitaliere.com

Le cancer de l’estomac se manifeste par divers symptômes tels que :

  • Une anémie chronique ;
  • Des troubles digestifs comme la diarrhée ou la nausée ;
  • Une perte de l’appétit ;
  • Une présence de sang dans les selles ;
  • La fatigue ;
  • L’amaigrissement ;
  • Des difficultés à avaler des aliments liquides ou solides.

Au début, le cancer de l’estomac présente peu de symptômes. Son diagnostic est généralement obtenu tardivement. En dehors des symptômes préalablement cités, la perforation de l’estomac (qui est d’ailleurs une complication) peut révéler la présence du cancer gastrique.

Cancer de l’estomac: Diagnostic de la maladie

L’apparition des symptômes évocateurs doit pousser le patient à se rendre à l’hôpital. Il doit prendre rendez-vous avec son médecin traitant, qui lui posera des questions relatives aux symptômes, à ses antécédents familiaux et personnels et aux éventuels facteurs de risque. Ensuite, il devra réaliser un examen clinique complet.

Lorsque le médecin soupçonne un cancer gastrique, il réalise une endoscopie œsogastrique.  C’est un examen médical durant lequel, le médecin introduit dans la bouche du patient un tube souple. À l’extrémité de ce tube souple se trouve, une petite caméra vidéo qui permet de visualiser la tumeur. Durant l’intervention, le médecin peut être amené à effectuer des biopsies de la lésion. Ces biopsies confirment ou non la présence de cellules cancéreuses et identifient leur nature au cas où.

Une fois le diagnostic de la maladie confirmé, le médecin évalue la mesure dans laquelle le cancer s’est propagé dans le reste de l’organisme : c’est le bilan d’extension. C’est ce dernier qui permet au médecin de déterminer le traitement qui convient au patient. Il se compose de différents examens :

  • Un examen clinique ;
  • Un interrogatoire ;
  • Un scanner global de l’ensemble du tronc (visant à déterminer la localisation exacte de la tumeur ainsi que sa position par rapport aux organes à proximité).

Des examens complémentaires comme une IRM, une analyse sanguine ou une échoendoscopie peuvent être prescrits. Par ailleurs, pour confirmer une prédisposition génétique, le médecin propose à certains patients, une consultation d’oncogénétique.

Traitement de la tumeur gastrique

La chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, le traitement endoscopique sont des formes de prise en charge permettant de traiter le cancer gastrique. Il est possible d’utiliser ces traitements seuls ou en combinaison.

La chirurgie

La gastrectomie est le type de chirurgie que l’on réalise pour traiter un cancer gastrique. Le médecin effectue une ablation totale ou partielle de l’estomac, en fonction du stade de la tumeur et de sa localisation. La gastrectomie est réalisée par un chirurgien.

De plus, le spécialiste pratique systématiquement un curage ganglionnaire, en vue de détecter une éventuelle extension de la tumeur. Le curage ganglionnaire consiste à « enlever » des ganglions lymphatiques situés non loin de l’estomac.

Afin de rétablir la continuité du tube digestif, le chirurgien effectue une chirurgie reconstructrice durant la même opération.

La chimiothérapie

En cas de cancer localement avancé ou de cancer localisé, le médecin peut prescrire une chimiothérapie en complément de l’intervention chirurgicale.

Cependant, la chimiothérapie est utilisée seule, dès qu’il s’agit d’une tumeur opérable ou d’un cancer métastatique. Dans ce cas, on parle de chimiothérapie palliative, car elle a pour but d’atténuer les symptômes et de ralentir la progression de la tumeur. Le docétaxel, la capécitabine, le cisplatine, l’épirubicine ou encore le 5fluorouracile, sont les principaux médicaments dédiés à cet effet. Le médecin peut être en mesure de proposer, dans certains cas, un traitement par thérapie ciblée.

La radiothérapie

La radiothérapie conformationnelle en 3 dimensions est celle fréquemment utilisée pour traiter le cancer de l’estomac. Elle est généralement associée à la chimiothérapie. La radiothérapie conformationnelle en 3 dimensions est réalisée en cas de cancer localement avancé, pour limiter les symptômes de la maladie.

Le traitement endoscopique

Ce traitement peut être une alternative à la chirurgie, en présence d’un cancer superficiel de l’estomac. Durant ce traitement, le médecin réalise l’ablation de la muqueuse et de la sous-muqueuse de l’estomac. Le traitement par endoscopie peut être complété par une chirurgie.

Comment prévenir le cancer de l’estomac?

Il est bel et bien possible de prévenir le cancer de l’estomac. Il existe quelques recommandations à cet effet :

  • Réduire la consommation d’alcool ;
  • Opter pour une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes ;
  • Réduire la consommation de charcuteries ;
  • Arrêter de fumer.

Outre ces règles, il faudrait également limiter la consommation des produits salés, des viandes et poissons fumés.

Vous aimerez aussi :

Related Articles