Global Statistics

All countries
551,682,658
Confirmed
Updated on June 30, 2022 2:24 am
All countries
523,729,841
Recovered
Updated on June 30, 2022 2:24 am
All countries
6,356,166
Deaths
Updated on June 30, 2022 2:24 am

Carences en sels minéraux : comment y remédier ?

Principaux composants des substances nutritives, les sels minéraux se retrouvent généralement dans les aliments. Ces substances sont d’une importance capitale pour l’équilibre alimentaire. On les retrouve plus dans les aliments d’origine animale et végétale. Cependant, une carence en sels minéraux peut causer d’énormes dégâts à l’organisme. Que sont les sels minéraux ? Quelles sont les origines des carences en sels minéraux ? Comment remédier à ces carences ?

Que sont les sels minéraux ?

Les sels minéraux font partie intégrante de la composition des organismes. Ils se retrouvent beaucoup plus dans la faune et la flore. Encore désignés par le terme « micronutriments », les sels minéraux constituent un facteur déterminant dans le fonctionnement de l’organisme.

Par ailleurs, les sels minéraux sont très diversifiés et classés par type. On distingue habituellement 22 types de sels minéraux, parmi lesquels figurent :

  • Le calcium ;
  • Le chlore ;
  • Le sodium ;
  • Le phosphore ;
  • Le magnésium ;
  • Le potassium ;
  • Le soufre.

Ces sels minéraux sont les plus indispensables pour l’organisme. Il en existe évidemment plein d’autres.

Ainsi, une autre catégorie des sels minéraux est désignée par le nom « oligo-éléments » et comprend essentiellement :

  • Le fer ;
  • Le zinc ;
  • le cuivre ;
  • L’iode ;
  • Le sélénium ;
  • Le fluor.

La production de ces éléments n’est pas prise en compte par l’organisme. Il est donc important d’en consommer assez pour assurer un bon fonctionnement à ce dernier.

Les origines médicales des carences en sels minéraux

Les carences en sels minéraux ont le plus souvent une cause alimentaire. Toutefois, certaines maladies et certains traitements médicaux peuvent aussi induire des carences en sels minéraux. En effet, certains traitements médicaux peuvent empêcher l’organisme d’assimiler et d’utiliser normalement les sels minéraux dont il a besoin pour son fonctionnement.

Les maladies les plus courantes, à l’origine des carences en sels minéraux sont les maladies gastro-intestinales, parmi lesquelles on peut distinguer la maladie de Crohn. Ces maladies agissent le plus souvent, en limitant l’absorption des sels minéraux, surtout l’acide folique et le fer, par l’organisme.

Par ailleurs, certains médicaments peuvent aussi être à l’origine des carences en sels minéraux. La plupart du temps, ces médicaments agissent par une restriction de l’absorption des sels minéraux par l’organisme. Pour y remédier, un ajustement du traitement médical est bien souvent la meilleure option.

Quelques symptômes des carences en sels minéraux

Les carences en sels minéraux peuvent se manifester de différentes manières.

Pâleur et fatigue, signes annonciateurs d’une carence en fer 

Le fer joue une importante fonction dans l’organisme, en tant que composant de l’hémoglobine. Il favorise le transport de l’oxygène, des poumons vers les différentes cellules. Il agit également dans le processus de division cellulaire. Ainsi, vous pourriez faire face à une carence en fer, lorsque vous remarquez la présence des signes tels que :

  • Les palpitations ;
  • L’essoufflement ;
  • Une fatigue anormale ;
  • Des céphalées ou un teint pâle.

Parfois, le déficit en fer entraîne également, des douleurs à la mâchoire. Généralement, les femmes sont les plus exposées à cette carence, à cause de la perte de sang durant leurs périodes menstruelles. Les végétariens et les adolescents ne sont pas épargnés non plus.

Les douleurs osseuses, symptômes d’un faible taux de calcium dans le sang

La douleur osseuse peut être due à un déficit en calcium. En effet, le calcium est le minéral qui a le taux le plus élevé, dans le sang. Il contribue à la formation des os et des dents, ainsi qu’à leur entretien. Le calcium booste également le métabolisme des vitamines. Par ailleurs, notez que le calcium contribue au bon fonctionnement du système cardiovasculaire et nerveux. Il lutte également contre la dépression et les troubles de sommeil.

Ainsi, un déficit en calcium et plus particulièrement en phosphore, peut donc entraîner des douleurs osseuses et conduire à une ostéoporose.

D’autres carences à prendre en compte

Le magnésium est un minéral, primordial au bon fonctionnement de l’organisme humain. Il régularise le rythme cardiaque, assure les réactions métaboliques et l’équilibre émotionnel et psychique. Plusieurs signes peuvent révéler le manque de ce sel dans votre organisme. Il peut s’agir :

  • De l’irritabilité ;
  • Du spasme des paupières ;
  • De l’anxiété ;
  • Du vertige et des maux de tête ;
  • De nausées ;
  • De difficultés de concentration ou des troubles du sommeil.

Une envie régulière de chocolat ou de fromage peut correspondre à une carence en magnésium.

En outre, le chrome est également un élément important pour l’organisme, en raison de sa capacité à booster l’insuline.

Le sélénium quant à lui, prévient les maladies cancérigènes, et grâce à sa propriété antioxydante, protège contre les radicaux libres.

Un manque de potassium peut aussi causer des troubles cardiaques. Cependant, une consommation excessive de ces éléments pourrait devenir un danger pour le maintien de votre santé.

Les carences en sels minéraux les plus rencontrés

Certains cas de carences en sels minéraux sont beaucoup plus récurrents que d’autres.

En premier lieu, figure l’absence de fer qui est liée à une faible consommation d’aliments riches en fer, notamment les œufs et la viande. Le fer étant un élément nécessaire pour la formation des hémoglobines, son déficit pendant une longue période peut induire une anémie.

En second lieu, on distingue des carences en magnésium qui se caractérisent essentiellement par la survenue de fatigues excessives. Prépondérant pour la régulation du rythme cardiaque, l’absence de ce minéral peut donner l’impression, que les tâches habituelles provoquent un épuisement. Les carences en magnésium peuvent aussi induire une augmentation de la pression sanguine ainsi qu’une réduction d’oxyde nitrique.

Pour finir, les carences en iode sont aussi observées, chez de nombreuses personnes. Elles induisent généralement des problèmes au niveau du système hormonal.

Comment remédier aux carences en sels minéraux ?

Les carences en sels minéraux sont bien heureusement des maux, auxquels l’on peut remédier facilement. Il suffit de consommer des aliments contenant ces substances indispensables pour le fonctionnement de l’organisme.

Cas de la carence en fer

Pour remédier aux carences liées au fer, il est conseillé de privilégier les aliments riches en fer comme :

  • Les huîtres ;
  • L’œuf ;
  • Les légumes secs ;
  • Le boudin noir ;
  • Le riz, et les céréales

L’absorption du fer est facilitée grâce à la vitamine C, et seulement 8 % environ sont véritablement absorbés par l’organisme. Cependant, il faut retenir que la consommation du café juste après celle du fer et de la vitamine C produit l’effet contraire.

Par ailleurs, une consommation exagérée des aliments riches en fer peut avoir de graves répercussions sur votre santé. Chez la gent masculine, elle peut provoquer l’infertilité.

Cas de la carence en calcium

Pour ce qui concerne les carences en calcium, les aliments pour y remédier sont entre autres :

  • La sardine ;
  • Les légumes verts ;
  • Le chou ;
  • Les amandes ;
  • Les épinards, et le saumon.

Certains nutritionnistes conseillent également la consommation régulière d’eau minérale riche en calcium, que vous pouvez retrouver dans les supermarchés ou pharmacies. Cependant, le calcium a besoin de l’apport de certaines vitamines comme la vitamine A, C, D, des protéines et du magnésium, afin de pouvoir se fixer sur les os.

Autres carences

Pour les cas de carence en phosphore, il est recommandé de consommer des produits laitiers, de la viande, des œufs et du poisson. Le fromage en particulier est un aliment pouvant apporter assez de phosphore à l’organisme.

Par ailleurs, pour ce qui est des carences en potassium, il est fortement recommandé de consommer des aliments tels que :

  • Les haricots rouges ou blancs ;
  • Les pois ;
  • Les lentilles ;
  • Les fèves.

Tous ces aliments sont extrêmement riches en protéines. Il faut aussi miser sur les légumineuses, pour les cas de carences en potassium. Notons aussi que toutes les formes de pommes de terre sont extrêmement riches en potassium, mais aussi en fer. Il faut donc en consommer, ainsi que les fruits secs, et les oléagineux.

Quelques précautions pour éviter les carences en sels minéraux

Mieux vaut prévenir que guérir, dit-on. Il existe ainsi quelques précautions de base à prendre en compte, pour éviter l’apparition des carences en sels minéraux.

L’origine majeure des carences en sels minéraux est alimentaire. Pour donc prévenir ces maux, il faut veiller à avoir une alimentation, non seulement équilibrée, mais aussi variée. De cette manière, l’organisme dispose de toutes les substances indispensables à son bon fonctionnement.

De même, il est conseillé d’accompagner ses repas de jus de citron ou de jus d’orange concentrés. Ces jus contiennent énormément de vitamine C, et bien d’autres sels minéraux. En plus, passer un peu de temps (environ trente minutes) au soleil chaque jour est aussi un excellent moyen de faire le plein de sels minéraux, et surtout de vitamine D. Toutefois, il faut bien prendre le soin de protéger sa peau.

De façon générale, certains aliments constituent des sources inépuisables en sels minéraux et leur consommation s’avère indispensable pour prévenir les cas de carence. Au nombre de ces aliments, on peut énumérer :

  • Le saumon ;
  • Le jaune d’œuf ;
  • Les produits laitiers ;
  • Les huiles de poisson.

Ces aliments contiennent naturellement beaucoup de vitamines et de sels minéraux. Notez pour finir qu’il est préférable d’opter pour des cuissons douces et des produits frais, pour conserver l’état naturel ou original des nutriments contenus dans les aliments. L’ensemble de ces dispositions limite les cas de carence en sels minéraux.

Des suppléments alimentaires pour lutter contre les carences en sels minéraux

La consommation d’aliments équilibrés et variés constitue très certainement, le meilleur moyen de prévenir ou même de remédier, aux carences en sels minéraux. Toutefois, les médecins prescrivent aussi des suppléments alimentaires, pour combler les manques en sels minéraux de l’organisme. Ces suppléments sont à prendre, jusqu’à ce que la cause de la carence soit totalement éliminée.

Par contre, il est déconseillé de prendre ces suppléments sans l’avis d’un pharmacien ou d’un médecin. En effet, ces derniers s’assurent que les suppléments n’entrent pas en interaction, avec des médicaments que prend éventuellement le patient.

Vous aimerez aussi :

Related Articles