Accueil Lexique médical Carraghénane: utilisations et dangers de l’additif E407

Carraghénane: utilisations et dangers de l’additif E407

0
Carraghénane: utilisations et dangers de l’additif E407
Carraghénane E407 sur fond bleu

Depuis 1973, la consommation de la Carraghénane a augmenté de 5 à 7% en raison de la croissance économique et la croissance démographique. Cependant, plusieurs questions sont souvent posées sur sa nocivité et ses effets sur la santé. Quels sont alors les différents usages de la Carraghénane ? Quels en sont les dangers ? Comment s’en prémunir ?

Qu’est-ce que la Carraghénane ?

Les Carraghénane font partie de la famille des polysaccharides naturels. Issues des algues rouges, elles sont sans odeur, sans couleur, sans goût et non digestible.  En raison de leurs propriétés, elles sont très prisées dans l’industrie alimentaire.

En partie, elles doivent leur réputation à leur capacité à augmenter le volume d’une denrée sans en accroître la valeur nutritive. Mais, notons qu’elles servent aussi à améliorer la texture des aliments qu’il compose. Elles font d’ailleurs partie des 51 additifs bio autorisés en France.

Quelles sont les caractéristiques de la Carraghénane ?

L’additif E407 est un polysaccharide, un glucide naturel obtenu après condensation de plusieurs sucres simples. Il est issu du corps de l’algue rouge, un corps marin connu sous le nom de « carragheen » ou de « Goémon blanc ». On retrouve ces algues au Brésil et au large de la Bretagne. Cette dernière région est d’ailleurs la principale productrice d’algues rouges pour la France.

En outre, après leur ramassage, les algues rouges sont exposées pour séchage. Une fois desséchées, elles sont réduites en poudre dont la couleur varie entre le blanc et le jaune. Précisons cette poudre sans odeur et sans goût est très en vogue dans l’industrie agroalimentaire en qualité d’additif.

Dans cette industrie, la Carraghénane occupe une place de choix du fait de son effet gélifiant, épaississant et stabilisant. Par exemple, elle est l’additif par excellence pour gélifier la préparation des crèmes desserts, des yaourts ou encore des flancs industriels. Par ailleurs, l’E 407 reste une meilleure alternative végétale par rapport à la gélatine dont l’origine est animale.

Quelles sont les actions de la Carraghénane dans l’organisme ?

Tout d’abord, notons que la Carraghénane apporte une consistance gélatineuse, aux produits dans lesquels on l’utilise. Elle participe à la stabilité des préparations et l’émulsion tout en augmentant leur onctuosité. Elle constitue alors un excellent additif qui améliore la texture des denrées afin de les rendre consistantes et bonnes à consommer.

En outre, les chercheurs affirment que la consommation de la Carraghénane en de petites quantités n’influence pas négativement l’estomac. Cependant, les substances chimiques qu’elle contient sont nocives pour les sécrétions intestinales lorsque la quantité consommée est importante. Elles peuvent  entraîner la présence d’une certaine quantité d’eau dans l’intestin, ce qui provoquer un effet laxatif.

Il faut avouer que la Carraghénane est présente dans la quasi-totalité des produits fabriqués. Il est donc évident que nous la consommons en excès. De fait, il n’est pas exclu que nous développions des allergies. Cela pourrait se justifier par le fait que certains organismes sont plus faibles que d’autres. Le degré de gravité diffère alors d’un sujet à un autre.

La Carraghénane est-elle dangereuse ?

De nombreuses études ont été menées pour juger de la toxicité de la Carraghénane. Mais, la plupart d’entre elles se contredisent. En effet, selon certaines études, l’additif E407 serait cancérigène et serait à la base de nombreuses autres maladies intestinales.

Cette hypothèse est basée sur le fait que les Carraghénanes se dégradent au sein d’un aliment en cas de changement d’acidité ou de température. Par contre, le Centre International de Recherche sur le Cancer reconnaît les Carraghénanes dégradés comme des éléments potentiellement cancérigènes. Par ailleurs, d’autres études concluent que la Carraghénane est une substance inoffensive pour l’organisme et qui n’est en aucun cas la cause de l’apparition du cancer.

En raison de ses nombreuses contradictions, les autorités européennes ont fixé le taux maximum de Carraghénane dégradé à 5% au dans l’additif. Pour ces faits, il est conseillé de limiter la consommation des produits transformés ayant la Carraghénane dans leur composition. Aussi, il faut limiter la prise de produits contenant beaucoup d’additifs.

La Carraghénane est-il autorisé en France ?

L’usage de l’E 407 est bel et bien autorisé en France. En effet, le Codex Alimentarius, un ensemble de codes adoptés par les instances qualifiées préserver la santé des consommateurs, le reconnaît. Il le classe comme étant un agent de charge, un agent d’enrobage, un épaississant, un stabilisant, un gélifiant, un émulsifiant, un humectant.

En outre, le groupe d’experts de l’Autorité européenne de Sécurité alimentaire définit la dose journalière admissible du Carraghénane. Celle-ci est de 75 mg par kg de masse corporelle. Toutefois, notons que cette dose est constamment réévaluée. Malheureusement, les études prouvent que la consommation de l’E 407 est bien au-dessus de 75 mg/kg.

Quelles sont les utilisations de la Carraghénane ?

La Carraghénane ne dispose d’aucune valeur nutritive, aucune valeur énergétique et n’a aucun goût. Cependant, elle se retrouve dans plusieurs domaines parmi lesquels, on peut citer :

Les produits alimentaires et la cuisine

La Carraghénane est utile grâce à ses propriétés émulsifiantes, gélifiantes et stabilisants. C’est ce qui explique sa présence dans plus de 7000 produits alimentaires. Entre autres, on retrouve les crèmes glacées, les yaourts, les laits chocolatés, les desserts, les flancs industriels, les lasagnes, les pizzas et le fromage. C’est aussi le cas des produits tels que :

  • Les saucisses
  • Les bouillons et la soupe ;
  • Les laits de soja, d’amande, de noix de coco …;
  • Les jus de fruits ;
  • Les bières.

Néanmoins, il arrive que les produits emballés ne notifient pas la présence de la Carraghénane dans leur composition. Parfois, les fabricants la substituent avec de la gomme de caroube à la place tout en étant conscients des dangers que représente celle-ci. Pour ce faire, il est préférable de préparer vous-même vos aliments pour plus de sécurité.

Le domaine de la santé

Sur le plan de la santé, les chercheurs continuent de collecter des données pouvant leur permettre d’expliquer le rapport entre la Carraghénane et les maladies gastro-intestinales. En attendant, l’additif E407 est utilisé en pharmacopée. Il entre dans la composition de nombreux remèdes contre la tuberculose, les bronchites, les toux, les ulcères gastroduodénaux.

On le retrouve également dans le traitement des affections annales ou  cutanées. Les traitements consistent généralement en une application locale sur l’anus ou directement sur la peau. En outre, la médecine l’utilise en tant que microbicide dans le traitement des infections sexuellement transmissibles. Elle est présente dans la composition de nombreux produits pharmaceutiques et des dentifrices alimentaires. Également, elle sert à fabriquer des produits efficaces pour la perte de poids.

Autres usages de la Carraghénane

La Carraghénane trouve également son utilisation dans la fabrication des produits cosmétiques comme les démêlants, les shampoings, les gels et les crèmes.  Il peut aussi servir à fabriquer les extincteurs, les cirages à chaussures, le papier marbré et en biotechnologie.

Que pensent les organisations de la sécurité alimentaire de la Carraghénane ?

Les avis des organisations de la sécurité alimentaire restent divergents sur l’utilisation de la Carraghénane. Voici ce qu’il faut retenir :

Le comité mixte d’expert OMS/FAO de la Carraghénane

La Carraghénane est très connue pour ses divers rôles dans les produits de consommation fabriqués. Toutefois, le comité mixte d’experts de l’OMS et de la FAO émet des réserves et surtout une recommandation depuis 2007.

Elle stipule que la Carraghénane ne devrait pas figurer sur la liste des additifs utilisés dans la fabrication de produits pour bébés.  En effet, la paroi intestinale des enfants est encore faible et donc exposée à un danger face à cet additif. Il faut donc l’éviter pour prévenir les effets négatifs qu’il pourrait avoir sur eux.

L’avis de l’Agence Internationale pour la Recherche sur le Cancer

L’Agence internationale pour la Recherche sur le Cancer est une branche de l’OMS. Selon elle, la Carraghénane est un produit toxique cancérigène pour l’humain. Elle est donc capable de provoquer l’aggravation de cancer du sein par exemple.

Elle est beaucoup plus agressive pour la paroi intestinale. De fait, les cancers qu’elle provoque sont gastro-intestinaux.  La structure chimique de la Carraghénane amène déjà le corps médical à la présenter comme un envahisseur toxique qui menace l’organisme humain.

L’avis de l’Union européenne sur la question de la Carraghénane

L’usage de la Carraghénane est autorisé par l’Union européenne. Toutefois, la dose autorisée est limitée à 3g/kg dans les aliments pour enfants comme les gelées, les confitures, les marmelades, les crèmes pasteurisées, les laits déshydratés.

Quelques astuces à propos de la Carraghénane ?

On admet que les deux types de Carraghénane les plus présentes en cuisine sont l’iota et la Kappa. Pour chaque utilisation, il est conseillé de ne pas dépasser les 10 g par kg.  Aussi, sachez que la Carraghénane se dissout facilement dans de l’eau froide.

Lors d’une préparation, il n’est pas toujours évident qu’elle se disperse normalement. Pour ce faire, il est recommandé de le dissoudre dans une petite quantité d’eau bouillante. Ensuite, il faut le transvaser avant toute utilisation au cours d’une préparation à la cuisine.

Par ailleurs, il est possible de maîtriser la poudre de la Carraghénane en pluie fine. Pour cela, on conseille d’utiliser un mélange à la main. Pour savoir si un produit que vous achetez contient de la Carraghénane, il suffit de consulter la liste de ses ingrédients. Vous pouvez aussi vérifier sur internet.

Par ailleurs, la Carraghénane est contre-indiquée pour les enfants et personnes âgées. En effet, sa présence rend les denrées plus solides, ce qui présente un risque d’étouffement. De plus, elle est interdite d’usage dans certaines confiseries. Pour cela, il est conseillé de faire attention à la liste d’ingrédients des produits qu’on achète