Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Chalazion : opération ou non ? Le pour et le contre

Les affections liées à l’œil sont nombreuses et peuvent affecter la vue et avoir également un grand impact sur le côté esthétique de l’œil. Le chalazion fait partie des nombreuses pathologies liées à l’œil. Il s’attaque à la paupière, peut être douloureux et ne passe pas inaperçu. Il est évident que le chalazion est capable d’occasionner une énorme gêne s’il n’est pas pris en compte rapidement. Cependant, il est important de noter qu’il existe pour cette affection des traitements naturels et même la possibilité d’une intervention chirurgicale. Découvrez dans cet article des traitements naturels efficaces et surtout apprenez tout sur le chalazion afin de pouvoir le traiter de la meilleure façon.

Qu’est-ce que le chalazion ?

Le chalazion peut se définir comme étant une inflammation bénigne d’une partie de la paupière. Cette inflammation est à la base d’un processus d’enkystement au niveau de la paupière. Il faut noter que l’inflammation s’installe suite à un engorgement des glandes appelées les glandes de Meibomius et à l’action d’un staphylocoque sur les glandes obstruées. Les symptômes sont donc pour la plupart évidents à reconnaître.

Le chalazion attaquera aussi bien les hommes que les femmes et se manifestera par l’existence d’une petite boule de taille variable et de nature douloureuse située sous la peau de la paupière. Cette boule pourra donc être visible à l’intérieur ou à l’extérieur de la paupière selon le cas. Il faut noter que cette affection n’est pas contagieuse, mais qu’elle doit cependant être prise en charge au plus tôt pour éviter les complications de tout ordre.

Il est important de faire la différence entre le chalazion et l’orgelet qui est également une inflammation de la paupière. Les origines et les emplacements de ces inflammations sont différents faisant d’elles deux affections différentes.

Quelques informations sur les glandes Meibomius

Les glandes de Meibomius sont localisées au niveau de l’épiderme de la paupière de chaque œil et ont pour activité principale la sécrétion d’une substance de nature grasse dont le rôle est de lubrifier l’œil lorsque les larmes doivent être évacuées. Ces glandes ont donc un rôle très important dans la constitution et l’évacuation du liquide lacrymal. Un mauvais fonctionnement de ses glandes ou une anomalie conduisant à leur obstruction entraîne donc une retenue du Meibum (substance sécrétée par les glandes) en leur sein causant ainsi l’inflammation à la base du gonflement de la paupière et de la douleur ressentie par le malade.

Comment évolue le chalazion ?

Le chalazion au même titre que plusieurs affections oculaires peut évoluer vers une disparition totale au bout de quelques jours suite à un traitement simple et basique. Cependant, dans une grande partie des cas, le chalazion peut également causer un enkystement s’il n’est pas vite pris en charge par des traitements naturels simples et efficaces. Dans ces cas, une chirurgie pourra s’avérer nécessaire pour en venir à bout de l’affection. Dès la survenue des symptômes ci-dessous il sera donc important de chercher un traitement pour venir à bout du chalazion :
Apparition d’une boule au niveau de la paupière ;
Difficulté de tenir l’œil ouvert face à la lumière ;

  • Larmoiement fréquent ;
  • Inflammation et douleurs au niveau de la paupière ;
  • Conjonctivite ;
  • Paupière tombante ;
  • Impression d’avoir un grain de sable au niveau de l’œil.

Venir à bout du chalazion de façon simple : des gestes efficaces qui sauvent !

Différents gestes et traitements naturels peuvent vous permettre de venir à bout du chalazion de façon rapide et simple. Vous pourrez utiliser des ingrédients déjà présents dans votre potager, dans votre boîte à pharmacie ou dans votre cuisine. Cependant, avant toute tentative de traitement il sera nécessaire d’adopter de bons gestes au quotidien afin de limiter la fréquence de survenance de cette pathologie et de mieux se traiter.

Il est donc recommandé d’exécuter de façon régulière des massages de paupières de façon manuelle et régulière afin d’aider à l’évacuation du contenu des glandes Meibomius ce geste permettra de ralentir la progression du chalazion et d’éviter l’enkystement.

L’application de compresses tièdes ou chaudes sur la partie concernée est également un moyen efficace d’aider à liquéfier la substance à l’intérieur des glandes pour un meilleur écoulement. Un autre conseil consistera à procéder au nettoyage de vos paupières en cas de chalazion. Utilisez du sérum physiologique et du coton pour un nettoyage régulier. Bien évidemment, une hygiène irréprochable devra être de mise afin d’éviter une surinfection du chalazion. Changez régulièrement votre taie et vos draps et évitez de porter vos mains sales vers vos yeux.

Le gel d’Aloe Vera 

Vous avez certainement déjà utilisé l’Aloe Vera pour la réalisation d’un soin de beauté ! cette plante vous sera également d’une grande utilité. Pour profiter de ses vertus, il suffira d’extraire le gel et de l’appliquer sur votre paupière plusieurs fois par jour pendant une dizaine de minutes. Au bout d’une semaine, des résultats satisfaisants se feront sentir.

Le vinaigre de cidre bio

En application locale ou en ingestion, le vinaigre de cidre bio dilué dans de l’eau vous soulagera de l’inflammation et aidera à venir à bout du chalazion. Il faudra l’utiliser entre 3 à 4 fois par jour pendant une dizaine de jours pour des résultats efficaces. Utilisez pour votre solution une cuillère à café de vinaigre pour une demi-tasse d’eau chaude.

Les feuilles d’acacia sous forme d’infusion

L’infusion à base de feuilles d’acacia permettra d’éviter et de réduire l’inflammation due au chalazion. Il s’agira d’une utilisation externe sous forme de compresse. Utilisez un linge propre et une fois imbibé de l’infusion chaude d’acacia, posez-le sur la partie concernée pendant quelques minutes. Ce geste sera à réaliser plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours.

Le persil en infusion

Laissez reposer un bouquet de persil dans de l’eau bouillante et utilisez l’infusion pour appliquer une compresse sur la partie concernée. Cette feuille possède des propriétés anti-inflammatoires intéressantes. Vous aurez ensuite à répéter l’opération plusieurs fois par jour sur plusieurs jours.

Le miel bio

Le miel est connu pour ses caractéristiques apaisantes et anti-inflammatoires. Utilisez du miel bio en massant légèrement sur la partie concernée. Essuyez après quelque temps et recommencez l’opération autant de fois que possible dans la même journée.

L’argile verte en cataplasme

Dans un récipient, réalisez une pâte d’argile verte et applique-la sur la partie de votre paupière concernée par le chalazion. Laissez reposer jusqu’au séchage total et nettoyez. Vous pouvez réaliser un cataplasme deux fois par jour pendant plusieurs jours.

L’huile de ricin en compresse

L’huile de ricin est un autre élément que vous rencontrerez sans aucune difficulté au commerce de la rue. Elle possède de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et vous aidera donc à réduire l’inflammation liée au chalazion. Il suffira de l’appliquer sur la paupière à l’aide d’un coton ou de l’utiliser chaude avec une compresse. Il sera nécessaire de répéter l’opération plusieurs fois par jour sur une dizaine de jours environ.

Les oignons

Cette astuce peut paraître étonnante vu que les oignons sont connus pour faire couler des larmes et assaisonner les repas. Dans le cas d’un chalazion, il vous suffira d’appliquer une compresse d’oignons légèrement chauffés sur la paupière et attendez quelques minutes avant de les retirer.

Les feuilles de goyave en compresse

Les feuilles de goyave réchauffées dans une poêle à sec ou au micro-onde pourront représenter un excellent moyen de lutter contre la douleur et l’évolution du chalazion. Placez une feuille chauffée sur la partie concernée et répétez l’opération autant de fois que possible.

Les traitements à base d’ingrédients naturels peuvent être d’une grande efficacité contre le chalazion, mais il sera nécessaire de les appliquer régulièrement et de la bonne façon. Cependant si aucun résultat positif ne se fait remarquer après 2 à 3 semaines de traitement, marquez une consultation chez un professionnel des yeux afin d’être orienté convenablement quant à l’attitude à avoir.

La chirurgie du chalazion : une alternative à considérer de près

Lorsque le chalazion s’enkyste, la probabilité de le faire régresser en utilisant des remèdes naturels ou des antibiotiques est de plus en plus faible. Le chalazion devient donc un véritable problème esthétique, mais aussi fonctionnel. Ainsi, même si le chalazion déjà enkysté n’est pas inflammatoire, une chirurgie s’impose pour redonner à la paupière sa légèreté et toutes ses fonctionnalités.

La chirurgie du chalazion consiste à évacuer l’enveloppe ainsi que le contenu du chalazion. Elle se déroule lors d’une opération sous anesthésie locale de la paupière de l’œil concerné.

Il existe cependant des cas où la chirurgie n’est pas envisageable. Ainsi, dans les cas suivants le médecin vous recommandera sûrement d’attendre en essayant des traitements médicamenteux :

  • Un chalazion de très petite taille : dans ce cas, il est conseillé d’effectuer des massages réguliers afin que le chalazion disparaisse de lui-même. En cas de chirurgie, le risque d’échec pourrait être élevé étant donné que la petite taille du chalazion pourrait le rendre difficilement visible et opérable ;
  • Un chalazion qui régresse : lorsqu’un chalazion régresse sous l’effet des massages chauds, des compresses ou des médicaments, il n’existe aucune raison de le faire opérer ;
  • Un chalazion relativement récent : pour un chalazion de moins de 6 semaines, la probabilité de guérison subsiste. Il est donc préférable d’attendre en appliquant les massages ;
  • Un chalazion douloureux : dans le cas d’un chalazion encore en pleine inflammation, il est déconseillé de procéder à une chirurgie. Les effets post opératoires pourraient être lourds ;
  • L’existence de plusieurs chalazions sur la même paupière : dans ce cas, il serait préférable de rechercher des solutions durables contre le chalazion. La chirurgie ne représente pas une solution préventive. Un traitement médicamenteux adapté est donc plus conseillé dans ce cas ;
  • Un chalazion avec écoulement : il est conseillé de laisser le chalazion s’écouler de façon naturelle jusqu’à cicatrisation totale. Des médicaments peuvent être utilisés afin d’aider à l’écoulement total du contenu du chalazion.

Une chirurgie sans aucun risque ?

Opter pour la réalisation d’une chirurgie de chalazion n’est pas un choix qui comporte zéro risque. Cependant, les risques encourus ne sont pas graves et sont maîtrisables par le respect des procédures. Ainsi, le patient pourrait être exposé à une légère déformation de la paupière qui reprendra sa place et sa forme initiale au bout de quelque temps.

En cas d’infection due à des conditions inadéquates lors de la réalisation de la chirurgie, des antibiotiques seront indiqués pour un traitement sur quelques jours. Les infections sont néanmoins très rares lorsque vous réalisez votre opération dans les conditions idéales.

Un autre risque qui pourrait intervenir est l’évacuation incomplète du contenu du chalazion lors de la chirurgie. Dans un cas pareil, le professionnel pourrait tout simplement vous indiquer un traitement médicamenteux afin de compléter les effets de la chirurgie.

Des précautions à respecter pour une récupération rapide

Bien qu’elle ne soit pas une chirurgie qui nécessitera de vous garder au lit pendant des jours, la chirurgie du chalazion nécessitera tout de même quelques précautions afin de vous aider à aller mieux au plus vite. Il sera donc important de respecter son traitement post opératoire et d’éviter de conduire dans les heures qui suivent la chirurgie.

Dans les jours qui suivront, il est également recommandé d’éviter l’utilisation de lentilles de contact, de maquillage ou le contact de votre paupière avec l’eau de piscine, l’eau de mer ou l’eau de robinet tout simplement. Vous devrez éviter toute source de chaleur et appliquer sur votre œil des compresses stérilisées froides. Ne négligez pas votre traitement anti-inflammatoire, il vous aidera à supporter la douleur liée à l’opération.

Toutes ces précautions vous assureront une guérison plus rapide. N’hésitez donc pas une seconde à les respecter à la lettre !

Comment prévenir efficacement la survenue de chalazions ?

La chirurgie ne représente pas un moyen préventif contre l’apparition de futurs chalazions. Il sera donc nécessaire de réaliser des gestes préventifs de façon régulière. Adoptez une fois par jour des compresses d’eau chaude sur vos paupières afin d’éviter l’engorgement des glandes Meibomius. Dès les tout premiers signes de récidive, utilisez des traitements naturels de façon continue et surveillez l’évolution. Les traitements naturels peuvent vous préserver efficacement de cette affection à condition de vous y mettre au plus tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles