Global Statistics

All countries
590,430,157
Confirmed
Updated on August 9, 2022 9:23 am
All countries
560,417,365
Recovered
Updated on August 9, 2022 9:23 am
All countries
6,439,018
Deaths
Updated on August 9, 2022 9:23 am

Champignons médicinaux : définition, types et critères de choix

De par leurs vertus adaptogènes, les champignons médicinaux font aujourd’hui partie des solutions naturelles disponibles et accessibles dans le domaine de la santé. Ils regorgent de nombreux bienfaits, comme antistress, antivieillissement et anti-cancer, bien que leur connaissance soit récente pour notre société. Provenant des forêts boréales ou de l’extérieur, les champignons médicinaux sont consommés sous forme de tisane, de comprimés ou de décoction. Voici les bienfaits, les types et les critères de choix des champignons médicinaux.

Les champignons médicinaux : qu’est-ce-que c’est ?

Les champignons médicinaux sont définis comme étant des substances adaptogènes. Très accepté en médecine populaire, un adaptogène est une expression qui désigne une plante ou substance qui permet de stabiliser les fonctions normales de l’organisme. Il permet fondamentalement au corps de s’adapter aux différents stress physiques, biologiques et chimiques :

  • Changements de température ;
  • Exposition aux infections ;
  • Exposition aux toxines et/ou à la radiation ;
  • Exposition au stress de même qu’aux traumatismes émotifs, physiques et mentaux.

En effet, les champignons médicinaux sont des organismes puissants et magiques, dont l’utilisation traditionnelle relève d’une histoire ancienne. Cependant, ils sont moins connus dans l’actuelle société occidentale. L’on est plus familier avec les champignons comestibles (pleurote en huitres, shiitake par exemple) qui sont consommés sous forme d’aliments et qui apportent assez de valeurs nutritionnelles.

Les champignons comestibles sont riches en fibres et en protéines (renfermant les neuf acides aminés essentiels). Ils sont également de meilleures sources de multiples nutriments importants : magnésium, zinc, glutathion, vitamines B, potassium, vitamine D, sélénium, cuivre, L-ergothionéine.  

Il a été d’ailleurs rapporté que certains de ces champignons comestibles possèdent des vertus médicinales. Ceci, en raison du fait qu’ils contiennent des composés biologiquement actifs, susceptibles d’avoir un effet sur les fonctions physiologiques. Ce type champignon est catégorisé parmi les champignons médicinaux, et leur mécanisme d’action est semblable à celui des aliments fonctionnels. Autrement dit, ces champignons comestibles offrent de nombreux bienfaits à la santé, hormis les nutriments essentiels qu’ils procurent au corps.

Alors, les champignons comestibles considérés comme médicinaux sont utilisés comme compléments alimentaires, et ils disposent d’un potentiel élevé pour améliorer la santé en :

  • Augmentant la résilience ;
  • Assurant la protection de l’organisme contre des maladies chroniques ;
  • Retardant le processus de vieillissement, c’est-à-dire qu’ils sont des anti-âge ;
  • Renforçant la structure et la fonction du corps.

Cependant, il existe les champignons médicinaux non comestibles, qui sont riches en fibres non digestibles. Ils requièrent néanmoins des mécanismes d’extraction pour être non seulement  consommables, mais aussi qu’ils puissent procurer des bénéfices et apporter du soutien à la structure ainsi qu’à la fonction du corps.

Quels sont les différents champignons médicinaux et leur posologie ?

Il existe actuellement sur le marché de multiples champignons : Reishi, Cordyceps, Chaga, etc.

Reichi

Apparaissant comme le champignon de l’immortalité, le Reishi est un puissant adaptogène qui permet l’adaptation du corps au stress, qu’il soit physique ou mental. Il est composé de plus de deux cents substances bioactives, faisant de lui la plante de la basse-cour, en ce qui concerne la santé globale. Le Reishi possède d’autres bienfaits comme :

  • Le renforcement de l’immunité ;
  • L’amélioration du fonctionnement du foie ;
  • La régulation de la réaction au stress et prévention de l’épuisement ;
  • La liqueur dotée d’effets magiques comme une longue vie ;
  • L’adoucissement de l’humeur ;
  • Permettre de combattre les effets indésirables de la radiothérapie et de la chimiothérapie.

Le Reshi est un champignon médicinal non comestible, il est donc mieux de le consommer en décoction ou en tisane.

Pour ce qui est de la posologie, lorsque vous optez pour la tisane, il faut infuser deux à huit grammes de reshi au quotidien. Il est recommandé de le prendre à jeun, trente minutes avant les repas, et pour obtenir un meilleur résultat, il faut répéter durant six à huit semaines.

Dans le cas d’une décoction, il faut incorporer trente grammes de reishi dans trois litres d’eau, puis faire réduire la quantité jusqu’à deux litres en mettant la solution au feu. Ensuite, déposez-la dans un frigo et buvez régulièrement.

Chaga

Poussant sur les bouleaux et repérable en forêt québécoise, le chaga est un champignon médicinal très réputé ces dernières années. Il fait partie des meilleures plantes anti-cancéreuses, en raison de sa substance active appelée l’inotodiol. Cette dernière est capable de détruire les cellules mutagènes (cancéreuses).

En dehors de ses bienfaits sur la santé des glandes surrénales de même que sur les organes digestifs, le chaga est utilisé pour ses propriétés :

  • Antioxydantes ;
  • Anti-cancer ;
  • Immunomodulatrices.

En ce qui concerne le mode d’emploi, il faut frémir dix grammes du champignon dans deux tasses d’eau chaude durant quinze minutes et boire chaque jour. Il est conseillé de prendre le chaga double extraction, dans le cadre d’une pathologie, afin de bénéficier d’un effet thérapeutique.

Cordyceps

Ayant pour origine l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord, le Cordyceps fait également partie des champignons médicinaux et il pousse en altitude. De nombreuses études scientifiques ont démontré ses bienfaits :

  • Permet l’augmentation des niveaux d’ATP dans le corps, c’est une molécule qui assure l’alimentation des cellules ;
  • Améliore la capacité athlétique ;
  • Assure le traitement des maladies atteignant les voies respiratoires : la toux, l’asthme, la bronchite ;
  • Soutient la libido saine et améliore la fertilité, en augmentant la quantité de spermatozoïdes, le nombre de suivi et la qualité ;
  • Équilibre le stress et la réponse surrénale ;
  • Anti-âge ;
  • Prévient la formation et le développement des métastases.  

Il est préférable d’opter pour le Cordyceps en décoction. Utilisez cinq à dix grammes quotidiennement dans le cadre d’une cure à long terme (deux voire trois mois). Prenez une pause d’une semaine et reprenez.

Crinière de lion ou hydne hérisson

Présentant une texture agréable à la cuisson, la crinière de lion vous a peut-être été servie une fois lors d’un repas, puisqu’elle prend la place de la viande dans les plats végétariens. Des études ont rapporté que la consommation de ce type de champignon médicinal permet :

  • D’améliorer les fonctions cognitives, en particulier la concentration, la mémoire et la clarté ;
  • De stimuler la production de l’élément de croissance nerveuse, qui permet à son tour le développement de même que la protection des cellules nerveuses. Elle est indiquée dans le cadre de la maladie de Parkinson et de la sclérose en plaques ;
  • De guérir les plaies ;
  • De favoriser la régénérescence des tissus osseux. La Crinière de lion est indiquée dans le cadre de l’ostéoporose ;
  • D’apaiser les cancers de l’estomac et les ulcères ;
  • De prévenir les maladies dégénératives comme la démence ;
  • De renforcer le système immunitaire, et de gérer éventuellement le diabète.

Il faut incorporer quelques morceaux de Crinière de lion frais au déjeuner. Vous pouvez la faire sauter dans une huile d’olive, dans l’optique de bénéficier plus de ses vertus. En capsule, il faut supplémenter jusqu’à deux mille milligrammes quotidiennement.

Maitake

Avec sa taille immense allant jusqu’à quarante-cinq kilogrammes, le maitake est un champignon médicinal qui fascine autant les cultivateurs que les scientifiques. Ceci, en raison de ses propriétés antitumorales. Il permet de :

  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Combattre les tumeurs par la modulation des cellules immunitaires ;
  • Améliorer le métabolisme des graisses ;
  • Améliorer la fertilité ainsi que les troubles ovulatoires ;
  • Retarder le vieillissement, en particulier celui de la peau ;
  • Réduire le niveau de sucre dans le sang, de cholestérol, et baisser le risque d’hypertension artérielle.

Le maitake est souvent disponible en capsule ou en extrait liquide. Il faut prendre entre quinze et cinquante milligrammes d’extrait liquide ou cinq cents milligrammes de poudre encapsulée quotidiennement, à jeun.

Shiitake

Le shiitake est également l’un des champignons médicinaux comestibles qui sont accessibles facilement dans les supermarchés. Intégré dans plusieurs plats asiatiques, il permet de par ses composés de :

  • Réduire le niveau de cholestérol ;
  • Fournir des vitamines B et de la provitamine D à l’organisme ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Réduire l’inflammation ;
  • Soutenir le foie ;
  • Régulariser le poids et maintenir un poids santé ;
  • Prévenir le cancer de la prostate, du côlon et du sein.

En ce qui concerne la posologie, il faut le consommer entier, à hauteur de dix champignons quotidiennement. Le shiitake est très délicieux lorsque vous l’ajoutez aux soupes et sautés de légumes. Il garde ses vertus médicinales lorsque vous le chauffez durant sept minutes à feu moyen.

Coriolus

C’est un champignon qui renforce le système immunitaire. Le coriolus est à éviter dans le cadre d’une utilisation d’immuno-suppressants pour faire le traitement des troubles auto-immunitaires par exemple. En dehors de cette contre-indication, vous pouvez utiliser ce champignon médicinal comme un antiviral, un anti-cancer, un anti-herpès ou pour ralentir le développement de certaines pathologies.

Pour l’utiliser, il faut incorporer trois à dix grammes de coriolus déshydraté ou dix à trente grammes de coriolus frais, dans votre repas.

En outre, il existe plusieurs autres champignons médicinaux, comme l’Argaric du brésil et le pleurote en huitres.

Par ailleurs, il est possible de mélanger différents champignons par cure, afin que le système immunitaire soit activé de façon multifactorielle. Ceci, dans l’optique d’améliorer l’effet protecteur. Les mélanges qui ont fait leurs preuves sont :

  • Reishi + cordyceps + maitaké + shiitake : ce mélange permet de faire face au stress intense ou de se débarrasser d’une grande fatigue. Il vous procure de l’énergie, de la vitalité, de l’endurance, de force et de la résistance ;
  • Reishi + ginseng + coryceps : cette synergie permet d’augmenter la vitalité (connu sous Tchi ou Qi dans la médecine chinoise) et d‘apporter du soutien à votre métabolisme.

Quels sont les critères de choix des champignons médicinaux ?

La qualité du champignon

À l’instar de tout aliment ou produit naturel que l’on utilise quotidiennement, le premier critère de choix des champignons médicinaux reste la qualité. Celle-ci représente dans ce contexte la certification biologique du champignon. À cet effet, vous devez vérifier si les champignons à prendre ne sont pas exposés auparavant à des pesticides ou autres polluants. Parce que, ceux-ci ont le potentiel d’éliminer une bonne partie des vertus thérapeutiques.

Bien que certains champignons médicinaux (le chaga par exemple) ne soient pas pour le moment produits par les hommes, ils peuvent avoir de certification biologique. C’est cela qui prouve qu’ils ne sont pas issus d’un environnement pollué. Mieux, l’achat d’un produit biologique chez une société fiable vous garantit le respect des ressources naturelles, contrairement à d’autres sociétés qui sont plus préoccupées par le caractère pécunier que par la pérennité et la qualité des ressources.

Le mode d’extraction

Le deuxième critère à prendre en compte pour choisir les champignons médicinaux adaptés à vos besoins est le mode d’extraction.  Notez que la majorité des champignons sont difficiles à assimiler par le tube digestif, en raison de leur composition. Pour cela, il faut privilégier des champignons qui sont extraits de leurs molécules.

Extraction à l’eau (concernant les polysaccharides)

Les polysaccharides sont des molécules aux vertus immunomodulatrices. Ils sont généralement extraits à l’eau à travers une décoction. Ces molécules sont susceptibles d’être stimulantes en cas d’hypo-immunité (comme infections constantes) plus qu’atténuante, dans le cadre d’une hyperactivation du système immunitaire (les affections auto-immunes par exemple). Les champignons médicinaux extraits à l’eau sont recommandés lorsque vous voulez un effet sur votre système immunitaire, parce qu’ils renferment des polysaccharides qui ont les mêmes actions que les bêta-gluants.

Si vous aimez les tisanes thérapeutiques, vous pouvez opter pour des champignons séchés (le chaga par exemple) et les utiliser pour faire vous-même une décoction. Il suffit de les tremper dans l’eau pendant au moins quatre heures, et les faire bouillir dans cette même eau pendant environ quarante minutes.

Extraction à l’alcool (concernant les triterpénoïdes)

Si vous recherchez un effet anti-inflammatoire, anticancéreux, antiallergique ou antihistaminique, plutôt qu’une action sur le système immunitaire, il faut préférer des champignons extraits à l’alcool. L’extraction à l’alcool va à la recherche de certaines molécules spécifiques (telles que les triterpénoïdes), qui offrent les propriétés de ces champignons médicinaux.

Double extraction

Les extraits à double extraction (à eau et à l’alcool) sont recommandés lorsque le patient désire maintenir une santé globale, ou bénéficier de la totalité des propriétés des champignons médicinaux. La double extraction offre une grande efficacité thérapeutique, car elle contient à la fois les polysaccharides et les triterpénoïdes.  

Le type de champignons médicinaux

On dénombre près d’une dizaine de champignons médicinaux qui possèdent des vertus thérapeutiques. Comme énumérés et détaillés ci-dessus, la plupart de ces champignons offrent des bénéfices semblables, de par leurs composantes communes. Toutefois, certains ont des effets spécifiques sur la santé, comparativement aux autres.

Enfin, si vous souhaitez intégrer les champignons médicinaux à votre alimentation et que vous n’y arrivez pas, il est préférable de se rapprocher des magasins ou supermarchés où ces produits sont accessibles, pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi :

Related Articles