Global Statistics

All countries
595,595,375
Confirmed
Updated on August 16, 2022 12:39 am
All countries
567,544,212
Recovered
Updated on August 16, 2022 12:39 am
All countries
6,455,890
Deaths
Updated on August 16, 2022 12:39 am

Comment bien choisir son test de grossesse ?

La réalisation d’un test de grossesse est une opération qui suscite de nombreuses émotions chez la femme. Il s’agit après tout d’un test qui peut bouleverser le cours de toute une vie. Il est alors important d’être certaine d’avoir des résultats irréprochables. Pour cela, le choix du test de grossesse doit faire l’objet d’une attention particulière. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses variétés de tests sur le marché et on peut rapidement s’y perdre. Quels sont alors les divers types de test de grossesse existants ? Lesquels sont les plus fiables ? Sur quels critères fonder le choix du test de grossesse ?

Les différents modèles de test de grossesse

Pour effectuer un bon choix de test de grossesse, il est essentiel de connaître les divers modèles existants. Cependant, la diversité des modèles rend le choix plus difficile. Voyons ici les plus répandus.

Les tests classiques à barre

Les tests classiques à barre sont ceux qu’on rencontre le plus souvent et qui sont les moins onéreux. Ce modèle de test se présente sous la forme d’un stylo  qu’il faut imprégner d’urine pour savoir si on est enceinte ou pas. Le test indique alors une barre ou deux, en fonction de l’état de la femme (présence ou non de grossesse). Il y a une première barre témoin qui indique que le test a bien fonctionné puis une deuxième barre qui traduit si la femme est enceinte ou  non. Il faut préciser que peu importe l’aspect de la deuxième barre (pâle ou foncée), le résultat doit être considéré comme positif.

Les tests classiques à traits peuvent être utilisés trois ou quatre jours après la date de réapparition présumée des règles. Cependant, il peut parfois être difficile d’interpréter le résultat de ce test. Car, en cas de mauvaise réalisation du test, on peut noter l’apparition d’un faux deuxième trait.

Par ailleurs, certains modèles classiques adoptent les signes « + » ou « – », pour indiquer si la femme est enceinte ou non. Ces modèles facilitent l’interprétation des résultats. Il reste tout de même important de se référer à la notice du test, pour savoir comment traduire ses résultats. 

Les tests digitaux

Les tests digitaux sont les modèles les plus récents de tests de grossesse. Leur particularité est qu’ils sont équipés d’un écran d’affichage qui indique « ENCEINTE » ou « PAS ENCEINTE », selon les résultats du test.

Il existe aussi des versions de tests digitaux qui, en plus de la mention « enceinte » ou « pas enceinte », indiquent le délai de la grossesse, calculé en nombre de semaines. Cependant, en ce qui concerne ce délai, il y a un risque.

En effet, dans le cas où la femme attend des jumeaux, l’hormone HCG est secrétée en grande quantité. Le test le traduit donc comme une grossesse avancée dans le temps, alors que ce n’est pas le cas. Il reste donc important de se rendre dans un laboratoire d’analyses pour savoir de quoi il retourne réellement. Il faut préciser que ces modèles sont un peu plus chers (entre 10 et 12 euros).

Par ailleurs, le résultat d’un test digital s’efface de l’écran d’affichage au bout de quelques minutes. Si l’on souhaite conserver les résultats du test, il vaut mieux ne pas opter pour ces modèles.

Les tests de grossesse salivaire

Les tests salivaires sont les moins connus et les moins utilisés. Pourtant, ils permettent aussi de savoir s’il y a grossesse ou non. Pour réaliser ce test, il suffit de passer un bâtonnet dans sa bouche. On patiente ensuite quelques minutes avant de consulter les résultats.

Dans de nombreux pays, il n’y a encore aucune autorisation, quant à la commercialisation des tests salivaires. On en trouve alors généralement sur internet. Pour être sûr qu’on achète un produit de qualité, il vaut mieux opter pour des tests certifiés CE.

Les tests précoces et très rapides

Avec l’évolution de la technologie, de nombreuses marques proposent aujourd’hui des tests de détection précoce qui peuvent être utilisés jusqu’à une semaine avant la date présumée de réapparition des règles. Ces tests sont adaptés pour les femmes impatientes qui veulent tout de suite savoir si elles sont enceintes.

Quant aux tests rapides, il s’agit de ceux qui affichent les résultats en un temps record. Ce temps est généralement d’une minute et parfois moins. Toutefois, il faut savoir qu’il y a toujours un risque que le résultat ne soit pas le plus fiable possible.

Pour finir, il faut évoquer le test sanguin qui est le moyen le plus fiable de savoir si on est enceinte, et d’avoir des précisions sur le nombre de semaines. Ces tests permettent de déterminer le taux d’hormone HCG dans le sang. Ils nécessitent que la femme se rende dans un laboratoire d’analyses pour une prise de sang. Elle devra ensuite patienter 24 heures au minimum pour connaître les résultats du test. L’attente en vaut bien la peine car le résultat sera fiable à 100 %.

Les tests de grossesse connectés

Il s’agit de la dernière innovation en termes de test de grossesse. Les tests de grossesse connectés, aussi qualifiés de tests de grossesse 2.0, sont reliés au smartphone de l’utilisatrice. La lecture des résultats est donc faite à travers une application directement installée sur le téléphone. La liaison entre le téléphone et le test se fait par Bluetooth. Par ailleurs, l’application propose aussi des conseils et des recommandations en rapport avec la grossesse et l’ovulation. Le seul côté négatif des tests de grossesse connectés est leur prix exorbitant qui peut aller jusqu’à 20 euros.

Quelques critères à prendre en compte dans le choix d’un test de grossesse

Au-delà des modèles qui peuvent sembler être de très bons indicateurs de fiabilité, les tests de grossesse peuvent avoir de profondes différences. Pour en choisir un, il faut alors se baser sur de nombreux facteurs.

La certification

Il ne s’agit peut-être pas d’un signe universel de fiabilité mais, la certification d’un test de grossesse en dit long sur sa qualité. Il est alors important de s’assurer que le test porte le marquage « CE ». Cela garantit qu’il est en règle vis-à-vis des critères de sécurité et de performances en vigueur.

En effet, pour obtenir ce marquage sur les tests, les fabricants doivent soumettre leurs produits à un comité qui en évaluera les performances. Ce n’est qu’après cette étape que le produit pourra être commercialisé.

La marge d’erreur

Le fonctionnement d’un test de grossesse repose sur la détection de l’hormone HCG dans les urines. La qualité d’un test dépend alors de sa sensibilité à cette hormone.

Les tests ayant un seuil de détection compris entre 20 et 25 UI/L sont considérés comme fiables. Les résultats de ces tests sont donc à 99 % fiables. Le seuil est inscrit sur les boites des tests de grossesse. Il faut donc en vérifier la valeur avant d’opérer un choix. Cependant, si le produit a été autorisé au commerce, cela suppose que le seuil de détection de HCG a été reconnu fiable par les autorités compétentes.

Il faut préciser que les situations telles que les « faux positifs », la présence de sang dans les urines ainsi que la prise de certains neuroleptiques peut altérer l’authenticité des résultats d’un test de grossesse pourtant reconnu fiable.

Pour éviter ces risques d’altération, il vaut mieux attendre plusieurs jours (6 ou 7) de retard de règles avant de réaliser le test. Cela s’explique par le fait que le test ne réagit à la HCG qu’à partir d’une certaine proportion.

Quelques tests de grossesse disponibles sur le marché

Il existe sur le marché de nombreuses marques et variétés de test de grossesse. Nous en avons recensé quelques-unes.

Le test de grossesse Clearblue Plus

Clearblue Plus est une des marques les plus connues de test de grossesse. Ce test est composé d’une tige absorbante aussi appelée tige de contrôle, et d’un capuchon. C’est la tige qui recevra l’urine. On distingue aussi deux fenêtres dont une pour l’affichage des résultats et l’autre pour la vérification du bon fonctionnement du test.

Clearblue Plus est fiable à 99 %. Il peut être utilisé le premier jour de retard des règles ou lorsque les premiers symptômes de la grossesse apparaissent.

Par ailleurs, il est très aisé de lire les résultats du test Clearblue. Une croix bleue apparaît dans la fenêtre de résultats s’il y a grossesse. Mais, c’est un trait horizontal bleu qu’on aperçoit s’il n’y a pas de grossesse. En termes d’avantages, ce test est très rapide et se présente en boite de deux tests. On pourra donc reprendre le test pour en confirmer le résultat.

Le test de grossesse Predictor Early

Doté d’une mèche rose absorbante et d’un capuchon, le test de grossesse Predictor Early coûte environ 11 à 15 euros. Il est très semblable au test Clearblue mais, son principal avantage est qu’il peut être utilisé jusqu’à 6 jours avant le retard des règles. Son utilisation est très simple. Il suffit de poser la mèche sous l’urine, ceci pour une durée d’au moins 6 secondes et de remettre le capuchon.

Si le test fonctionne bien, une ligne rose doit apparaître dans la fenêtre de contrôle. Il faudra attendre trois ou cinq minutes avant de consulter les résultats. Si la femme est enceinte, une autre ligne rose s’affichera  dans la fenêtre de résultats. Par contre, on n’y remarquera rien s’il n’y a pas de grossesse.

Vous aimerez aussi :

Related Articles