Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 6:16 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 6:16 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 6:16 pm

Comment choisir son dentifrice ?

Employé avec la brosse à dents, le dentifrice est un outil indispensable du quotidien. Il est très important pour la santé bucco-dentaire, car il aide à éliminer la plaque dentaire et l’accumulation bactérienne sur les dents. Cet outil est un puissant allié dans le combat contre les maladies parodontales (affectant la gencive), ainsi que la carie.

La plupart des dentifrices contiennent du fluorure, qui renforce l’émail des dents. Cependant, avec la quantité de marques de dentifrices présente sur le marché, il peut être difficile de trouver celui qui nous convient réellement. Comment choisir convenablement son dentifrice ? Cet article vous donne tous les détails.

Pourquoi faut-il bien choisir son dentifrice ?

Le dentifrice est un produit formulé pour l’hygiène bucco-dentaire, qui a une consistance pâteuse, gélatineuse ou fluide. Il est utilisé pour garder les dents propres, saines et esthétiques, tout en rafraîchissant la cavité buccale. Il n’est donc pas surprenant que dans les supermarchés, il existe un large choix de dentifrices, avec différentes formulations selon l’utilisation prévue : normal, anti-sensibilité dentaire, antitartre, blanchissant, protecteur d’émail, etc. Le choix du dentifrice varie donc en fonction de vos besoins. Il est donc important de faire un bon choix de dentifrice pour protéger efficacement vos dents.

Que contient un dentifrice ?

Un dentifrice classique est composé de plusieurs produits.

  • Les substances abrasives à savoir : le carbonate de calcium, le phosphate de calcium dihydraté ou anhydre, les gels de silicate déshydratés, qui ont une action de nettoyage et de polissage.
  • Les matériaux humectant et lubrifiants : tels que la glycérine, le sorbitol et le polyéthylène glycol.  Ces composés ont pour fonction de retenir l’humidité et d’empêcher le durcissement du dentifrice au contact de l’air.
  • Les liants et épaississants : pour empêcher la séparation des ingrédients solides, des ingrédients liquides, de la glycérine et des dérivés de cellulose sont utilisés.
  • Les détergents : principalement le sodium lauryl sulfate et la cocamidopropyl bétaïne. Ce sont eux qui forment la mousse et qui permettent aux substances éliminées à la brosse d’être évacuées dans les bulles.
  • Les arômes :  comme le menthol, le thymol, la menthe poivrée, la cannelle et d’autres huiles essentielles. Les arômes servent à parfumer le dentifrice et à masquer l’odeur de la mauvaise haleine après le brossage.
  • Les édulcorants acaryogéniques : dont le sorbitol qui a également une fonction de conservation.  

La saccharine et le xylitol (qui possèdent également une fonction anti-plaque).

Enfin, on y trouve des substances fonctionnelles telles que le fluor, l’hydroxyapatite, la chlorhexidine, etc.

Quels sont les types de dentifrice ?

Il existe plusieurs types de dentifrices à savoir :

Les dentifrices fluorés

Parmi les ingrédients communs à pratiquement tous les dentifrices, le fluorure est certainement le plus connu. Ce minéral protège l’émail des dents. Il possède également des propriétés antibactériennes, prévenant ainsi de la carie dentaire.  Le fluor lorsqu’il est présent dans la bouche, a la capacité de pénétrer les couches les plus profondes de l’émail et, de se lier aux ions calcium.

L’utilisation de dentifrices fluorés entraîne une réduction de 33,3 % de la formation de nouvelles caries, par rapport au dentifrice commun. Les dentifrices spéciaux à haute teneur en fluorure, sont particulièrement adaptés au traitement des dents sensibles. Cependant, pour l’hygiène bucco-dentaire des enfants de moins de six ans, il est déconseillé d’utiliser des dentifrices contenant du fluor à des concentrations supérieures à 500 ppm (parties par million). 

Le risque est que l’enfant avale le dentifrice, absorbe des quantités excessives de fluorure et souffre donc de ce qu’on appelle la fluorose. Cette « intoxication » au fluorure se manifeste par des modifications esthétiques et fonctionnelles de l’émail des dents. Dans certains cas, la fluorose peut causer de graves problèmes osseux.

Dentifrices à base d’hydroxyapatite

L’hydroxyapatite est un composant naturel des os et des dents, qui agit en créant une barrière physiologique empêchant la survenue des plaques dentaire, de tartre et la carie dentaire. Les dentifrices à l’hydroxyapatite peuvent donc être utilisés pour renforcer l’émail des dents.

Dentifrices anti-plaque

Ce type de dentifrice contient des substances à action antibactérienne directe ou indirecte qui empêchent l’accumulation excessive de plaque dentaire. Les substances qui composent les dentifrices anti-plaques sont :

  • le chlorure de sodium (qui stimule la production de salive qui contient des substances tampons et antibactériennes) ;
  • l’iode (composé à action antibactérienne puissant) ; et 
  • des sels métalliques tels que le zinc, l’étain et l’aluminium (qui induisent la précipitation des protéines avec la formation d’un film protecteur dans la cavité buccale). 

Dans ce type de dentifrice, peuvent également être ajoutées des enzymes telles que la lactoperoxydase, la glucoxydase et l’amyloglucoxydase. Le rôle de ces enzymes est essentiellement, d’entraver la prolifération des bactéries et micro-organismes présents dans la cavité buccale.

Dentifrices antiseptiques

Les dentifrices antiseptiques sont des dentifrices anti-plaques contenant des substances médicinales ou des principes actifs à action antiseptique directe. Les dentifrices antiseptiques sont très concentrés en substance stérilisante. Ils sont pour la plupart utilisés pour traiter des problèmes d’hygiène buccale sérieux.

L’agent chimique désinfectant et anti-plaque qui compose ce type de dentifrice c’est la Chlorhexidine. Cependant, il est conseillé de ne pas utiliser de dentifrices contenant de la Chlorhexidine pendant de trop longues périodes, en raison des possibles altérations chromatiques de l’émail.

Dentifrice antitartre

Les ingrédients caractéristiques du dentifrice antitartre sont les pyrophosphates. Ces composés ont pour fonction d’empêcher la précipitation des sels de calcium sur les dents. Le pyrophosphate agit comme un puissant inhibiteur de la calcification. Ce type de dentifrice est très utile, pour prévenir la calcification de la plaque bactérienne.

Dentifrices blanchissants artificiels

Généralement, ces produits contiennent des détergents et des petites particules à action peu abrasive, qui éliminent par contact et frottement les taches externes des dents, causées par les aliments et les boissons, la fumée, la plaque et le tartre. Selon le niveau d’abrasivité, certains de ces produits peuvent être utilisés quotidiennement, tandis que d’autres doivent être alternés avec les dentifrices couramment utilisés.

Dentifrice blanchissant au charbon

Ce dentifrice blanchissant au charbon actif utilise des essences extraites d’Aloès Vera et des microparticules de charbon. Il réduit l’usure de la surface dentaire, protège l’émail et restaure la blancheur des dents. 

De plus, grâce à sa structure spongieuse, il peut absorber les mauvaises odeurs et les taches laissées par les colorants alimentaires, de manière à maintenir longtemps la fraîcheur de l’haleine. Ce dentifrice est 100 % naturel. Il ne contient ni additifs, ni conservateurs ou autres substances similaires.

Dentifrices désensibilisant (contre les dents et les gencives sensibles)

Ils contiennent principalement des sels de fluor et d’hydroxyapatite, éventuellement assistés par du chlorure de strontium, du nitrate de potassium et du citrate de zinc. Ces dentifrices luttent contre les infections buccales telles que les aphtes et la gingivite. 

Le but de ces dentifrices est de reminéraliser l’émail et la dentine, de rendre les dents moins sensibles à la chaleur, au froid, aux sucreries ou aux acides. Pour profiter au maximum de l’action de ces dentifrices, après avoir nettoyé les dents comme d’habitude, il est conseillé de placer une petite quantité de dentifrice près de la gencive avec un doigt, en la pressant sur les faces externe et interne des dents sensibles. 

Après avoir laissé agir le produit quelques minutes, expulsez le dentifrice sans rinçage. Il se forme un film lipophile qui se dépose sur les dents et les gencives, les protégeant mécaniquement.

Comment bien choisir son dentifrice ?

Pour bien choisir son dentifrice, il faut suivre les étapes suivantes.

  1. Inspecter scrupuleusement sa composition

Comme d’autres produits d’hygiène, les dentifrices sont susceptibles de renfermer des perturbateurs endocriniens. Ces composés toxiques qui interfèrent avec notre système hormonal sont à éviter autant que possible.

Les plus répandus dans les dentifrices sont le butylparaben et le propylparaben ainsi que le triclosan, doublement indésirable, car il s’agit d’un antibactérien auquel les microbes pourraient devenir résistants. Pour les dentifrices médicaments, vendus en pharmacie, le propylparaben est nommé p-hydroxybenzoate de propyle sur les listes d’ingrédients. On trouve aussi du sodium propylparaben sous le nom p-hydroxybenzoate de propyle sodique.

Par ailleurs, le sodium lauryl sulfate, un composant qui peut provoquer des irritations, est assez souvent employé. Si vous constatez une sensation d’irritation après le brossage, il est conseillé d’arrêter l’utilisation des dentifrices qui en contiennent.

  1. Tenir compte de la teneur en fluor

Toutes les affirmations sur les effets du fluor ne sont pas toujours vérifiées. On dit qu’il serait hautement toxique pour la santé, cancérigène, perturbateur endocrinien, etc. En réalité, il est prouvé que se brosser les dents avec un dentifrice fluoré est un excellent moyen de prévenir l’apparition de caries.

L’Organisation mondiale de la santé elle-même le souligne : « Les recherches ont montré que la mesure la plus efficace pour prévenir la carie dentaire était de maintenir en permanence un faible niveau de fluorures dans la cavité buccale. » La collaboration Cochrane, association de chercheurs connue pour sa rigueur et son indépendance, a encore passé en revue en 2019 une centaine d’études sur le sujet. Elle réaffirme l’efficacité des dentifrices dans la prévention des caries.

Un adulte peut tolérer une teneur en fluor de 1 000 et 1 500 ppm (100 à 150 mg/100 g). C’est la quantité affichée par la plupart des références sur le marché. Au-delà des 1 500 ppm, le dentifrice n’a plus le statut de cosmétique, il devient un médicament, vendu uniquement en pharmacie, et est supposé n’être utilisé que chez les personnes dont le risque carieux est élevé. Chez les plus jeunes, préférez un dentifrice « spécial enfant » : la teneur est réglementairement limitée à 500 ppm (50 mg/100 g).

  1. Vérifier la certification du dentifrice

Il existe un moyen simple de connaître la qualité d’un dentifrice : le sceau de l’Association Dentaire française. Si celui-ci n’est pas essentiel à la mise en vente d’un produit, il démontre que l’on a vérifié la sécurité et l’efficacité (par des tests cliniques et/ou en laboratoire) des produits sur lesquels il est apposé. Il s’agit donc d’un bon gage de qualité.

  1. Opter pour le dentifrice qui correspond au mieux à vos besoins

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le dentifrice n’est pas un simple agent nettoyant. Au-delà de sa capacité à déloger les résidus alimentaires, il joue un rôle actif dans la lutte contre certaines maladies et affections bucco-dentaires. Votre choix devra naturellement se porter vers celui qui correspond à vos besoins, autrement dit celui qui sera susceptible de régler vos problèmes dentaires.

Notez qu’un bon brossage des dents, accompagné du passage de la soie dentaire, aide par ailleurs à déloger la plaque, avant qu’elle durcisse et devienne impossible à déloger, sans l’intervention de soins professionnels. Il existe aussi des dentifrices, qui contiennent du rince-bouche, qui accentue l’effet de fraîcheur et aide, dans une certaine limite, à contrôler la mauvaise haleine.

Enfin, si vous avez des questions ou le moindre doute, il est préférable de consulter un professionnel. Ce dernier saura mieux que quiconque vous conseiller sur l’usage des différents produits dentaires.

Vous aimerez aussi :

Related Articles