Accueil Enfants/bébés Comment choisir un siège auto pour bébé ?

Comment choisir un siège auto pour bébé ?

0
Comment choisir un siège auto pour bébé ?
Bébé dans son siège auto

« Comment m’y prendre pour choisir le siège auto pour mon bébé ? » est l’une des questions les plus posées par les futurs parents. Contrairement à certains avis, cette tâche n’est pas une mission impossible. Bien au contraire, vous allez pouvoir trouver votre meilleur accessoire de puériculture juste en suivant certains critères. Explications !

Choisir son siège auto pour bébé : quels sont les critères ?

Le siège auto pour bébé doit être bien choisi parce qu’il assure une double fonction (confort et sécurité). Pour cette raison, il est primordial de faire attention à chaque caractéristique. Au nombre des critères, il y a la sécurité, la taille, le poids et le budget. Bien évidemment, les marques de fabrique aussi comptent énormément. 

Choisir un siège auto : la garantie de sécurité avant tout

Avant toute chose, il faut savoir que cet accessoire de puériculture est conçu pour protéger l’enfant en cas de choc en voiture. Pour cela, les protocoles de sécurité routière le rendent obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans. L’enfant doit mesurer environ 1 m 35 pour un poids net de 36 kg.

À cet effet, pour tenir son enfant au mieux et garantir sa sécurité, les parents doivent choisir un siège auto homologué. Pour venir en aide aux nouveaux parents, la Fédération française des industries jouet puériculture (FJP) recense tous les critères à prendre en compte. Ainsi, il leur est plus facile de choisir le siège idéal pour leur progéniture.

Afin d’avoir un siège auto fiable, la nouvelle maman se doit de s’assurer de sa mise en place et d’une utilisation optimale. Pour le faire, elle doit tester tous les modèles de sièges auto dans les magasins. Il faut dire que ces derniers proposent une banquette de démonstration.

Dans certains magasins de puériculture, il permet au client de faire le test dans son véhicule. Si cela est possible, le parent peut venir accompagner de son bébé. Ainsi, l’essayage des sièges auto est plus concluant. L’enfant et sa mère vont choisir le bon modèle adapté à son physique.

Taille et poids de l’enfant : indispensable pour le siège auto idéal

La taille et le poids de l’occupant sont des critères importants dans la sélection du siège auto pour bébé idéal. Par conséquent, le type de siège auto à choisir doit correspondre au poids et à la taille du bébé. Ainsi, il y est installé confortablement et sans aucune crainte.

Pour faire des économies, certains parents achètent un modèle un peu trop grand. Une telle action est fortement déconseillée à cause des risques encourus. Par ailleurs, l’enfant doit être installé dos à la route le plus longtemps possible dans son siège auto adapté. Cette précaution, en plus de la bonne taille, augmente le confort, notamment au niveau des jambes.

Bon à savoir : lors de l’achat, la maman doit vérifier de l’étiquette d’homologation mentionnant « R44-04 (ou R44/04) ou i-Size (ou R129) » sur le siège auto.

Confort de l’utilisateur : un point non négligeable

Le critère du confort acquiert une très haute importance lors des voyages sur de longues distances. Le bébé va passer des heures dans son siège, sans pouvoir bouger à sa guise. Dans ce cas, il importe de choisir un siège auto capable de lui fournir un haut niveau de confort, et si possible du divertissement.

En guise d’exemple, le siège auto idéal doit être assez haut pour permettre à l’enfant de voir à l’extérieur du véhicule. Pour ce faire, la nouvelle maman peut opter pour un siège réglable. À défaut, il lui faut essayer d’estimer la qualité des mousses de protection pour déterminer le nombre nécessaire. Cette évaluation est faisable en appuyant sur les mousses.

Quant aux sièges auto réglables, les potentialités de paramétrage du siège auto pour bébé sont aussi importantes pour le confort. La plupart du temps, ces accessoires de puériculture sont munis de rehausseurs réglables. Le paramétrage est possible en hauteur et en largeur. 

Ainsi, l’usage de ces sièges auto permet une inclinaison légère vers l’arrière. De cette façon, par exemple, le siège auto évite au nourrisson de s’affaisser vers l’avant lorsqu’il s’endort.

Idéalement, l’enfant, à un certain âge, doit pouvoir donner son avis après essayage. Cette précaution est de mise lors de l’achat des sièges dotés de bouclier à la place du harnais. Si éventuellement la voiture est garée à proximité, il est préférable d’installer le siège dans le véhicule avant de conclure l’achat.

Attention : l’essai d’un siège auto pour bébé est fortement recommandé pour un siège Isofix. Au vu de sa complexité, le parent doit contrôler sa compatibilité avec sa voiture.

La typologie du siège auto pour bébé

En matière de typologie, il en existe une longue liste. Cependant, il y a trois grandes catégories existant sur le marché de la puériculture. Il s’agit :

  • des sièges auto coques ;
  • des sièges auto du 2e âge ;
  • des rehausseurs.

Les coques sont généralement destinées aux enfants dont la taille varie entre 45 centimètres à 87 centimètres. À cette hauteur, leur poids oscille de 12 à 13 kilogrammes. Pour ce qui est des sièges auto de 2e âge, ils conviennent aux enfants dont le poids fluctue de 18 à 23 kilogrammes. Leur longueur peut atteindre au maximum 87 centimètres et au minimum 61 centimètres.

Quant aux rehausseurs, ils sont évolutifs. De ce fait, ils sont adaptés aux enfants ayant entre 100 et 150 centimètres. Toutefois, en fonction des réglages, l’enfant peut l’utiliser pendant plusieurs années.

Par ailleurs, il est très important de résoudre le problème de siège auto avant la naissance du bébé. Cela est crucial, car cet accessoire va transporter le nouveau-né à bord de la voiture de ses parents.

Dès cet instant, la non-installation de cet accessoire est une violation de la sécurité routière. Dans cette dernière, il est obligatoire d’installer un dispositif de retenue de bébé lorsqu’il y en a à bord du véhicule.

Coût du siège auto : point important

L’acquisition d’un siège auto nécessite un budget important. En fonction du modèle à acheter, les nouveaux parents peuvent être amenés à faire d’énormes concessions. En effet, les sièges auto de standing moyen ou haut peuvent coûter au minimum 500 euros.

Il est possible d’acheter un siège auto pour bébé à plus de 1200 euros. Par contre, il en existe qui sont bon marché (moins de 100 euros). Néanmoins, leur niveau de protection demeure satisfaisant. Pour ce qui est d’un modèle haut de gamme équipé de l’Isofix, le tarif surpasse 500 euros.

Siège auto pour bébé : quelques éclaircissements importants à faire

Pour utiliser adéquatement un siège auto pour bébé, il y a certaines conditions à respecter. Cela y va de la sécurité et du confort de l’enfant.

Installation multiple de siège auto pour bébé

Une grossesse peut être monofoetale comme multiple. Dans le cas d’une naissance de jumeaux, les parents vont devoir prendre plusieurs sièges auto pour bébé. Généralement, les parents ne sont en mesure que d’installer deux sièges sur la banquette arrière, et ce, sur le latéral.

Ce qui rend les choses complexes pour une naissance de triplés. En effet, il est impossible d’embarquer un 3e siège auto pour bébé à l’arrière par manque de place. Le parent est donc contraint à installer l’enfant à la place du passager

Attention : avant de mettre un bébé à la place du passager avant, il est impératif de désactiver l’airbag.

Achat de son siège auto pour bébé en occasion : à éviter

Au vu des prix élevés, nombreux sont les parents qui sont tentés par un achat de matériel d’occasion. Par cette manœuvre, le prix d’acquisition est fractionné en 4. Cependant, cette solution est à proscrire si l’historique du siège auto n’est pas correctement connu.

L’acquéreur doit être absolument certain que le produit a été entretenu. En outre, il doit s’assurer qu’il n’a jamais été modifié ni accidenté. En cas d’accident effectif, il est bien possible que :

  • les sangles soient endommagées ;
  • la structure soit désuète ;
  • le support soit déséquilibré.

Alors que toutes ces défaillances ne sont pas forcément visibles. Ce qui peut aboutir à un réel problème plus tard.

Sièges auto low cost : quelle attitude adoptée ?

Un siège auto à bas prix n’est pas synonyme de mauvais produit. Ce qui implique que les parents ne doivent pas forcément se méfier de ces types de produits. Il leur suffit d’avoir le comportement idéal face aux diverses situations.

Acheter son siège auto en promotion : que faire ?

Globalement, les sièges auto pour bébé en promotion sont souvent des fins de série. Par conséquent, Ils ne sont plus forcément sécurisés. Ce qui impacte aussi leur homologation. Toutefois, les sièges certifiés R129 ont plus de chances d’être plus sécurisés que les R44.

Depuis la sortie du décret notifiant l’interdiction à la vente imminente de ces derniers, les promotions s’enchaînent. Ces réductions commerciales concernent principalement les sièges homologués selon l’ancien règlement. Pour éviter ce piège, le parent doit prêter attention à ce détail.

Acheter son siège auto sur Internet : que faire ?

Pour ce qui est des achats de sièges auto sur internet, les parents se doivent d’être très prudents. Cela est dû à une forte commercialisation de sièges non homologués par ce biais. Contrairement aux publicités, certains modèles s’avèrent dangereux. Il est donc indispensable que des vérifications profondes soient faites avant tout achat.

Top 5 des meilleurs sièges auto pour bébé

La liste du top 5 des meilleurs sièges auto pour bébé est faite par ordre décroissant.

Cybex Silver Siège Auto Évolutif Pallas 2-Fix

De type évolutif, le siège auto bébé de Cybex Silver est propice pour les bébés de 9 mois. Grâce à sa capacité de suivi de croissance, l’enfant peut l’utiliser jusqu’à sa 12e année. En effet, les parents peuvent changer l’équipement afin de passer du groupe 1 aux groupes 2 et 3.

Cette mutation est possible à partir du 3e anniversaire de l’enfant. En matière de confort, ce siège auto propose au petit bambin :

  • une têtière douce avec un ajustement en hauteur ;
  • environ 11 positions disponibles ;
  • un appui-tête inclinable dans 3 sens.

En termes de sécurité, le cyber silver dispose d’un bouclier d’impact. Il est aussi doté des protections linéaires permettant de minimiser les effets d’une secousse. Malgré toute sa sophistique, pour le fixer, le parent a uniquement besoin de la ceinture de sécurité du véhicule.

Ce qui le rend assez pratique. Son seul défaut est la possession d’un seul coloris : Rumba RED. L’existence de ce seul coloris ne convient pas à tout le monde.

Bébé Confort Rodifix Airprotect

Le principal atout du siège auto Confort Rodifix est sa simplicité d’installation. Cet accessoire de puériculture se met en place en un seul clic. Il faut donc moins de 3 minutes pour que le bébé se retrouve dans son cocon.

Ce modèle est classé dans les groupes 2 et 3. Autrement dit, il est uniquement destiné aux enfants dont l’âge se situe entre 3 et 10 ans. Ce qui exclut les nouveau-nés.

Outre sa facilité dans l’installation, ce modèle est populaire à cause de sa garantie en matière de sécurité. Par ailleurs, il a reçu une annotation de 4 étoiles au terme des contrôles de sécurité réalisés par les institutions européennes.

Malgré toutes ses prouesses, le Rodifix Airprotect possède un défaut majeur. Selon certains consommateurs, les verrous de basculement avant et arrière sont défectueux. Par conséquent, les réglages sont difficiles à faire.

Nania Siège Auto Beone

Ce modèle de siège auto, doté d’une fonction pivotante pour bébé, coûte moins cher. Son prix accessible est la raison de sa haute popularité. Il est classé dans le groupe 0+. Ce qui implique que son usage est approprié pour un bébé dès sa naissance jusqu’à ses 13 kilogrammes.

Respecteux de la norme ECE R44/44, le siège auto Nania possède :

  • d’une ceinture de protection dotée de 3 points ;
  •  d’un harnais à 5 points ;
  • D’un dispositif de protection latérale.

Grâce au harnais, ce siège auto pour bébé offre une fixation à l’arrière. Aussi, il propose une possibilité de positionnement de dos à la route à l’avant de la voiture. Il dispose aussi d’un réducteur pour nouveau-nés.

Cependant, la faille de ce modèle se trouve au niveau des sangles. Selon certains utilisateurs, leur réglage requiert l’utilisation d’une grande force.

Britax Römer 2000027820 Dualfix

Capable d’une rotation de 360°, le siège auto Britax Römer est l’accessoire parfait pour une parfaite sécurité sur la banquette arrière. Pour ce faire, deux positions sont applicables. En premier lieu, il y a l’installation dos à la route jusqu’à 18 kg. Elle concerne les bébés dès leur naissance jusqu’à leur 4e anniversaire.

En second lieu, il y a l’installation « face à la route » possible à partir d’un poids de 9 kg. À ce niveau, ce modèle est considéré comme faisant partie du groupe 0 et 1.

La fonctionnalité de réglage est activée grâce à une poignée de réglage. Cette dernière favorise une meilleure inclinaison de l’accessoire de puériculture, peu importe ses différentes positions. Par exemple, le paramétrage de la hauteur et du repose-tête se fait juste en un tour de main.

Ce modèle de siège auto propose une panoplie d’avantages. Pour commencer, il y a les indicateurs servant à assurer une bonne mise en place. En effet, ils garantissent la bonne connexion des ancrages isofix et celle de la jambe de force.

En outre, il dispose d’un bon rembourrage des parois. Ce qui optimise le confort offert à l’occupant du siège auto pour bébé. Cependant, il est très encombrant, notamment pour les petites voitures.

Bébé Confort Axiss Siège-Auto

Contrairement à ses paires, le modèle Confort Axiss siège auto ne possède pas un rembourrage très épais. Ce qui le rend inapproprié pour les déplacements sur de longues distances.

Hormis ce défaut manifeste, il est considéré comme le « Saint Graal » des sièges auto pour bébé. En effet, faisant partie du groupe 1, ce siège auto offre une sécurité optimale grâce à son harnais à 3 points. Outre cet atout, il rassemble tous les éléments appropriés pour l’aisance d’un enfant âgé de 9 mois. Sa limite de poids est de 18 kilogrammes.

Trouver son siège auto pour bébé est un cheminement assez délicat. Il faut prêter attention à tous les détails, surtout ceux ayant rapport à l’enfant. À défaut de pouvoir suivre toutes les instructions, vous pouvez faire votre choix parmi le top 5 proposé ci-dessus. Vous êtes certains de ne pas vous tromper et de participer à l’épanouissement de votre bout de chou.