Global Statistics

All countries
547,268,499
Confirmed
Updated on June 23, 2022 11:48 pm
All countries
519,438,947
Recovered
Updated on June 23, 2022 11:48 pm
All countries
6,347,180
Deaths
Updated on June 23, 2022 11:48 pm

Comment choisir une auxiliaire de vie à domicile ?

Les personnes avancées en âge, handicapées ou atteintes d’une perte d’autonomie souhaitent généralement demeurer chez elles. Pour se faciliter la tâche, elles font appel à une aide à domicile, comme une auxiliaire de vie à domicile. Celle-ci les aide à préserver leur cadre de vie, ainsi que leur indépendance. Vous vous demandez comment choisir une auxiliaire de vie à domicile ? Voici quelques conseils pour opérer votre choix sur le bon organisme.

Pourquoi demander les services d’une auxiliaire de vie à domicile ?

Auxiliaire de vie est un métier qui consiste à fournir des services d’aide à une personne âgée ou en situation inconfortable. C’est un professionnel indépendant ou travaillant dans une agence. L’auxiliaire de vie est une personne ayant suivi une formation auxiliaire de vie, et qui peut intervenir à domicile, directement chez la personne âgée atteinte d’une perte d’autonomie.

En effet, bien que les personnes âgées ou handicapées soient dépendantes, celles-ci souhaitent généralement vivre et vieillir dans leur cadre de vie habituel. Par ailleurs, trouvez une auxiliaire de vie à domicile, dans une agence qui bénéficie d’une certification. Ce sera ainsi un gage de professionnalisme. C’est le cas par exemple de Amelis, une agence qui accompagne des milliers de familles dans la recherche de leurs auxiliaires de vie, et qui bénéficie d’une certification Qualisap.

Quelles sont les principales fonctions de l’auxiliaire de vie à domicile ?

L’auxiliaire de vie assure l’accompagnement et la stimulation de la personne âgée, malade ou handicapée dont elle s’occupe. Elle lui porte une assistance dans tous les gestes du quotidien, et assure l’entretien de tout ou d’une partie de la maison, du linge, de la cuisine, des courses, etc. En outre, elle peut s’occuper de la toilette ou encore de l’habillement, en cas de nécessité.

Il s’agit d’un accompagnement personnel qui permet d’éviter l’isolement et d’assurer un rôle relationnel considérable : la balade, les discussions, création ou maintien d’un lien social permettant un soulagement des proches et de la famille. C’est uniquement sur le plan médical que l’auxiliaire de vie à domicile n’intervient pas. En effet, elle n’a pas la capacité ou l’habilité de poser des actes médicaux réservés seulement aux médecins et infirmiers.

Quelques conseils pour effectuer votre choix d’auxiliaire de vie

Déterminer vos besoins

Bien avant tout processus de choix d’une auxiliaire de vie, il est important que la personne âgée ou souffrante ou encore ses proches, établissent une liste des besoins. Selon le cas, la perte d’autonomie chez la personne à assister, peut être à l’origine des difficultés à accomplir :

  • Des actes essentiels du quotidien : l’hygiène, l’alimentation, le déplacement, l’habillement ;
  • Des actes domestiques : le linge, les courses, l’entretien du logement et la préparation des repas.

Au nombre de ces tâches, certaines peuvent être confiées au personnel, ou aux structures de services d’aides et d’assistance à domicile. C’est aussi une alternative pour éviter des situations de découragement et d’épuisement chez des proches aidants.

Opter pour une auxiliaire de vie formée et compétente

Porter assistance pour personne âgée ou handicapée n’est pas un métier à exercer du jour au lendemain. À cet effet, une auxiliaire de vie à domicile doit pouvoir justifier d’une formation, d’un diplôme d’État Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS), ou encore d’une équivalence détenue suite à la validation des années d’expérience dans le domaine. Il faut de plus demander chez l’auxiliaire de vie, ses expériences passées, ou prendre des références chez ses précédents employeurs.

Prendre en compte la proximité de l’auxiliaire de vie

Parfois, il peut s’avérer nécessaire que l’auxiliaire de vie à domicile vive non loin de la personne à laquelle, elle porte assistance. Lorsque celle-ci souffre d’une perte d’autonomie ou est en situation de handicap, elle peut solliciter les services du professionnel d’urgence à n’importe quel moment. Vous pouvez, en fonction du cas, inclure ce paramètre dans les besoins que vous ressentez.

Exiger la confiance et les qualités humaines

En dehors des compétences nécessaires pour une auxiliaire de vie, les qualités humaines, l’écoute, la passion…sont nécessaires. Une auxiliaire de vie à domicile doit être en mesure d’apporter du soulagement et de la motivation à la personne dont elle s’occupe. Cela permettra à la personne à assister de sortir de son milieu de vie et de vivre la réalité. Au sujet de la confiance et des qualités humaines, il faut se fier à son instinct pour détecter cette vocation chez le professionnel d’aide à domicile choisi.

Prévoir une période d’essai

Il est important de prévoir un temps d’essai, dans l’optique de procéder à une évaluation des compétences et des qualités humaines de l’auxiliaire de vie à domicile. À la fin de cette période, il faut déterminer le taux de satisfaction de chacun.

Signer un contrat

Il faut veiller à formaliser par écrit le lien de travail qui existera entre vous et l’auxiliaire de vie choisi, en procédant à la rédaction d’un contrat digne du nom. Afin d’éviter les tâches administratives, il est possible de faire appel à un organisme prestataire de services d’aide à la personne.

Pour toutes préoccupations concernant les services d’aide à la personne, que ce soit pour faire le choix d’une bonne auxiliaire de vie à domicile, ou pour tout renseignement relatif aux subventions existantes, il faut se rapprocher des structures compétentes (le conseil Général, la mairie, etc.). Vous pouvez de même avoir recours à un médecin de famille pour plus de conseils.

Vous aimerez aussi :

Related Articles