Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Comment choisir une bonne offre de téléassistance pour personnes âgées ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes âgées préfèrent vivre seules à domicile que d’aller en maison de retraite. La téléassistance est donc nécessaire pour aider ces personnes à surmonter leur perte d’autonomie au quotidien. Grâce à cette solution, les personnes âgées gardent une bonne partie de leur indépendance et peuvent rapidement prévenir quelqu’un en cas de problème. En effet, l’avènement des nouvelles technologies a favorisé la mise sur le marché d’un nombre important d’offres de téléassistance pour personnes âgées. Cependant, certains facteurs essentiels doivent être pris en compte dans le choix d’une solution de téléassistance. Comment définir la téléassistance ? Sur quels critères se baser pour choisir une offre de téléassistance pour personnes âgées ?

La téléassistance pour personnes âgées : qu’est-ce-que c’est ?

Aussi connue sous le nom de téléalarme, la téléassistance consiste en l’installation d’un dispositif intelligent dans le domicile des personnes âgées qui vivent seules. Le dispositif vise notamment à garantir une sécurité à ces personnes et à leur fournir une aide en cas de besoin. Il est relié à un téléopérateur, qui reste en contact permanent avec la personne âgée et lui fournit l’assistance nécessaire lors d’un problème ou accident domestique. Cela implique bien évidemment que la personne porte de façon permanente un émetteur, relié à une centrale d’écoute.

L’émetteur que porte la personne âgée a généralement la forme d’un médaillon. Il est enroulé autour du cou du sexagénaire ou sur une montre au poignet. Pour un bon fonctionnement de la téléassistance, il est essentiel que l’installation du système micro-haut-parleur soit impeccable. En cas de problème, la personne âgée (qu’on appelle aussi senior) devra simplement déclencher l’alarme de mise en relation avec le téléopérateur, en appuyant sur le bouton de l’émetteur.

Toutes les personnes du 3è âge peuvent opter pour la téléassistance, surtout celles en perte d’autonomie et risquant de faire une chute ou un malaise. Il s’agit habituellement de personnes dont la santé est fragile, et qui présentent des problèmes tels que les problèmes cardiaques (hypertension et hypotension artérielle), respiratoires (asthme, bronchite) et autres.

Quelques critères de choix d’une offre de téléassistance pour personnes âgées

Il existe actuellement de nombreuses offres de téléassistance qui diffèrent par leurs coûts, les équipements et bien d’autres éléments. Cette diversité est une bonne chose en soi, puisqu’elle permet de répondre aux besoins particuliers de chaque personne âgée. Voici les éléments fondamentaux à prendre en compte dans le choix d’une offre de téléassistance pour personne âgée.

Les besoins de la personne âgée

C’est généralement le premier facteur à prendre en compte et de loin le plus important, pour définir la meilleure solution de téléassistance. Ici, il faudra considérer les besoins spécifiques du senior, liés notamment à son mode de vie, à sa rigueur et à son hygiène de vie.

Par ailleurs, pour les personnes âgées qui ne présentent pas de troubles cognitifs, la solution classique de téléassistance est recommandée : un médaillon ou un bracelet avec un bouton d’alarme. Aujourd’hui, ces médaillons sont équipés d’une fonction, leur permettant de détecter automatiquement les chutes. Ainsi, une assistance et de la sécurité sont garanties pour le patient, lorsqu’il fait une chute ou lorsqu’il perd connaissance.

Lorsque le senior présente des troubles cognitifs, il peut souhaiter ne pas porter de bouton d’appel. Dans ce cas, la solution de téléassistance qui utilise des capteurs de mouvements est la plus indiquée. Si la personne aime bouger et vadrouiller, il faut opter pour une solution qui intègre un système de géolocalisation.

En somme, il existe de nombreuses fonctionnalités dans les solutions de téléassistance. On peut donc trouver une offre convenable pour chaque personne. Il suffit de prendre bien en compte les besoins de cette dernière. Vous pouvez découvrir sur ce site de nombreuses solutions de téléassistance.

Bien se renseigner sur le service de téléassistance du prestataire

Une fois qu’on a déterminé la solution de téléassistance qui correspond le mieux à la personne âgée, la prochaine étape consiste à faire le plein d’informations sur le prestataire et à bien analyser le contenu du contrat.

Rappelons que la majorité des systèmes de téléassistance fonctionnent avec un émetteur qui est relié à un centre d’écoute. Le centre peut alors rappeler la personne âgée lorsque cette dernière active le bouton d’alerte. Toutefois, certains prestataires proposent des services qui vont au-delà de cette simple assistance : les détecteurs de chute, de mouvements, et bien d’autres encore. Ces fonctionnalités supplémentaires sont généralement incluses à l’offre de base. C’est en fonction du degré d’autonomie de la personne âgée qu’il faudra choisir d’accepter ou non ces fonctionnalités.

Parallèlement aux services offerts par la solution de téléassistance, il est important de faire une fixette sur les diverses conditions stipulées dans le contrat. Comme exemple, l’offre de téléassistance de nombreux prestataires, ne prend pas en compte l’installation du système par un technicien. C’est donc au client lui-même de prendre en charge ces frais.

D’un autre côté, il faudra chercher à bien comprendre l’engagement de l’abonnement auquel on souscrit. La meilleure solution ici consiste à choisir une offre de téléassistance dans laquelle on peut rapidement interrompre le contrat, s’il ne convient pas aux exigences du senior ou si ce dernier part en maison de retraite.

Obtenir des informations sur le fonctionnement du dispositif de téléassistance

Les détails sur le fonctionnement du dispositif de téléassistance sont plus qu’importants. Généralement, le dispositif est présenté sous la forme d’un kit qui contient un boîtier vocal et un déclencheur bracelet. Le kit peut aussi être complété par d’autres équipements selon les besoins et le degré d’autonomie de la personne âgée. Il est très important de lire les fiches de fonctionnement, pour bien comprendre comment les systèmes pourraient venir en aide au senior.

Vérifier la compatibilité de l’équipement téléphonique

Pour un bon fonctionnement de la téléassistance, il faut que l’équipement téléphonique du domicile de la personne âgée soit compatible avec la solution choisie. Pour cela, il faut bien vérifier que la ligne téléphonique et/ou le box du fournisseur internet sont bien convenables avec la solution de téléassistance. En cas d’incompatibilité, la meilleure option consiste à opter pour un système autonome avec carte sim fournie par le prestataire.

Le coût de la téléassistance

Ce n’est peut-être pas le premier critère à prendre en compte, mais le prix de la solution de téléassistance reste un facteur essentiel selon les capacités et les choix du senior. En fonction des fonctionnalités et des équipements choisis, le prix d’un service de téléassistance peut être compris entre 10 et 49 euros mensuels. Ces frais ne prennent cependant pas en compte certains frais cachés comme des frais de dossier, d’installation du kit ou de facturation téléphonique. Le prix peut paraître exorbitant lorsqu’on ne comprend pas bien les diverses options que le service couvre. C’est pourquoi, il est important de bien lire le contrat et de poser des questions au prestataire s’il le faut.

Les aides financières liées à la solution de téléassistance

Ici, le plus important est de vérifier les agréments SAP (Service à la Personne) du prestataire de téléassistance. Lorsque le prestataire dispose de ces agréments, le client a la possibilité de bénéficier jusqu’à 50 % de réduction d’impôts.

Ce n’est clairement pas le point le plus important, mais cela reste tout de même essentiel.

Article précédent
Enclouage verrouillé pour les fractures diaphysaires du fémur: procédure et risques
Article suivant

Vous aimerez aussi :

Related Articles