Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Comment éviter la toux ?

La toux est un mal très courant qui s’attaque à plus d’un. En dépit des nombreux facteurs qui avantagent son apparition, elle peut être évitée. Quelles sont donc les causes de la toux et quels sont ses symptômes ? Quelles sont les astuces à utiliser pour éviter ou prévenir la toux ?

La toux : définition et différents types de toux

La toux est un mal grandement lié aux voies respiratoires, il en existe plusieurs types.

Définition de la toux

La toux peut être définie comme une expiration brusque et sonore de l’air contenu dans les poumons. Elle résulte bien souvent d’une irritation des voies respiratoires. La toux peut donc être considérée comme un simple réflexe naturel de l’organisme, et elle ne cache pas dans tous les cas une autre maladie.

Il s’agit d’un processus naturel que l’organisme déclenche pour se nettoyer. En effet, la muqueuse de la trachée et des bronches dispose de nombreux récepteurs très réactifs. Ainsi, à la moindre intrusion constatée, ces récepteurs déclenchent automatiquement la contraction brusque de tous les muscles intervenant dans la respiration, notamment le diaphragme et les muscles intercostaux. Il résulte de ce mouvement une toux, qui permet de libérer les voies respiratoires que sont les bronches, la trachée et le larynx.

Les différents types de toux

Il existe en général quatre types de toux. Ces derniers ont été recensés et classés selon leur durée, mais aussi leurs différentes manières de se manifester. On retiendra donc :

  • La toux aiguë ;
  • La toux chronique dite encore persistante ;
  • La toux sèche ;
  • La toux grasse.

La toux aiguë et celle chronique tiennent leurs noms de leurs durées respectives. En effet, la toux aiguë dure en moyenne 3 semaines au maximum et la toux chronique est celle dont la durée s’étend au-delà de 3 semaines.

La toux sèche et la toux grave quant à elles, résultent de leurs manifestations respectives. Ainsi, la toux sèche est le type de toux qui peut être qualifiée d’irritative, sans pour autant être associée à une expectoration. La toux grasse quant à elle, est qualifiée de productive et s’accompagne d’expectoration. Il faut noter aussi que la toux est un mal tellement fréquent qu’à elle seule, elle représente entre 10 et 30% des consultations dans un centre de santé, surtout en raison de la crise sanitaire de Covid-19.

Causes et symptômes de la toux

Les causes et symptômes de la toux varient, selon que l’on soit en face d’une toux sèche ou d’une toux grasse.

Causes et symptômes de la toux sèche

Les causes de la toux sèche varient en fonction de sa nature aiguë ou chronique. Lorsque la toux sèche est aiguë, elle est très souvent le résultat d’une cause irritative. Cela peut être dû à des maladies comme la sinusite, l’angine, la rhinite, un œdème pulmonaire ou encore une pleurésie. La présence d’un corps étranger inhalé peut aussi constituer une potentielle cause. Ce dernier cas est notamment très courant chez les enfants qui, par mégarde, peuvent absorber tout et n’importe quoi.

Lorsque la toux sèche est de nature chronique, elle est plutôt le résultat de maladies comme :

  • L’asthme ;
  • La coqueluche ;
  • La pneumopathie interstitielle ;
  • La sarcoïdose ;
  • Un reflux gastro-œsophagien ;
  • Un cancer bronchique.

Certains traitements médicamenteux peuvent aussi être le moteur de ce type de toux, surtout les antihypertenseurs.

En matière de symptômes, la toux sèche est réputée pour causer une irritation de la gorge ainsi que des douleurs chroniques. Ces dernières sont particulièrement violentes la nuit, au point de vous empêcher de dormir. La toux sèche peut aussi être à la base d’une sensation de gorge qui gratte, mais aussi d’une douleur au niveau du thorax. À la longue, elle peut entraîner une grande fatigue en raison du fait qu’elle est difficile à stopper. En effet, plus vous toussez, plus votre gorge est irritée et plus la toux s’intensifie, difficile donc de vous arrêter.

Causes et symptômes de la toux grasse

Les causes de la toux grasse varient aussi en fonction de sa nature aiguë ou chronique. Lorsque la toux grasse est aiguë, elle le plus souvent causée par une infection pulmonaire ou bronchique comme la pneumopathie, la bronchite ou encore la tuberculose. La toux grasse peut être aussi engendrée par la sinusite. Cela survient, dans le cas où les sécrétions descendent dans les bronches.

Par contre, lorsqu’elle est chronique, la toux grasse est liée en général à une bronchite chronique, une dilatation des bronches ou encore une mucoviscidose.

Parlant de symptômes, la toux grasse se manifeste principalement par la présence d’expectoration de glaires, mais aussi d’accumulation de crachats dans les voies respiratoires. Étant donné que son apparition est souvent due à une infection virale ou microbienne, la toux grasse peut aussi s’accompagner d’écoulements nasaux et de maux de tête.

Quelques astuces pour prévenir la toux

La première chose à faire pour vous mettre à l’abri d’une éventuelle toux, c’est de boire beaucoup de liquide et de façon régulière. Il peut s’agir d’eau, de jus de fruit pressé, ou encore de tisanes tièdes adoucies au miel. Par rapport à la tisane, sa température légèrement élevée permet de de rendre le mucus plus fluide afin de faciliter son évacuation.

Ensuite, vous devez vous nettoyer les narines à titre préventif, plusieurs fois si possible en une journée. Cette opération doit être encore plus fréquente lorsqu’on est en présence d’enfants. Cependant, veillez à utiliser un sérum physiologique afin de non seulement vous faciliter la tâche, mais également pour avoir un résultat plus efficace.

Vous pouvez aussi augmenter la fréquence de vos bains et de vos douches par jour. Cela a pour effet d’apporter de l’humidité aux muqueuses des voies aériennes. Le risque d’irritation de la gorge se retrouve donc minimisé au maximum.

Toujours dans une lancée de prévention de la toux, vous pouvez augmenter la protection de votre corps par rapport à la température. Il est notamment conseillé d’éviter les températures trop faibles mais aussi les écarts brusques de température. Toutefois, faites l’effort de fréquenter les milieux bien aérés, afin de respirer de l’air pur.

Vous aimerez aussi :

Related Articles