Global Statistics

All countries
526,183,329
Confirmed
Updated on May 20, 2022 8:24 pm
All countries
481,780,768
Recovered
Updated on May 20, 2022 8:24 pm
All countries
6,297,803
Deaths
Updated on May 20, 2022 8:24 pm

Comment éviter l’état de stress?

Tout comme l’angoisse et la dépression, le stress est considéré comme le mal du siècle. Enfants, adolescents, adultes ou seniors, le stress n’épargne personne, et se traduit par un sentiment de nervosité, face à certaines situations. Le plus souvent, il est causé par de nombreux facteurs. Ainsi, les connaître permettra de mieux distinguer ses symptômes et de trouver des traitements adéquats. Qu’est-ce que le stress ? Quelles sont les causes et les symptômes de ce mal ? Quels sont les traitements pour en finir avec cette maladie?

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress peut être défini comme l’ensemble des réactions physiques ou émotionnelles de l’organisme, face à une situation particulière ou à des facteurs stressants. Il peut concerner tout le monde et est généralement de courte durée. Le stress peut survenir en réponse à n’importe quel type d’agression. Que ce soit un symptôme isolé, un problème d’ordre psychiatrique, une pathologie organique ou une infection.

Les différentes phases du processus de stress

Lorsqu’on parle de stress, il faut comprendre que le corps est soumis à des changements. Le corps réagit donc contre ce qu’il ressent comme une pression ou une agression. Il existe 3 étapes dans la phase de la réaction au stress. Notamment, la phase d’alarme, la phase de résistance et la phase d’épuisement.

La phrase d’alarme

La réaction d’alarme constitue la première phase du processus de stress face à l’agression. Au cours de cette phase, les premières manifestations apparaissent : augmentation des battements cardiaques, boule à la gorge ou à l’estomac, respiration courte et accélérée, anxiété et angoisse.

Ce sont des réactions qui sont provoquées par la libération d’hormones telle que l’adrénaline dont le délai d’action est de quelques minutes. La fonction de cette hormone est de préparer le corps à une action rapide.

La phase de résistance

La phase de résistance est la seconde phase du processus de stress. La phase de résistance permet de préserver l’organisme et l’épuisement. Ceci en compensant les dépenses énergétiques occasionnées pour faire face au stress.

Au cours de cette phase, certaines hormones sont sécrétées pour favoriser l’augmentation du taux de la glycémie nécessaire à l’organisme, au cerveau et aux muscles.

La phase d’épuisement

Lors du déroulement de la phase d’épuisement, l’organisme est sollicité en permanence par la situation de stress. Il ne réussit donc plus à mobiliser ses ressources et s’épuise au fil du temps. De ce fait, il ne pourra plus faire face aux agressions compte tenu de leur intensité. À la longue, l’organisme lâche car ayant épuisé toutes les réserves énergétiques. La phase d’épuisement est la phase au cours de laquelle certaines pathologies peuvent apparaître.

Quelles sont les personnes qui peuvent être touchées par le stress ?

Le stress fait référence à une situation de la vie courante et peut toucher tout le monde. Cependant, l’intensité de ce mal peut varier d’une personne à l’autre. Cela s’explique par la capacité de la personne à gérer la situation stressante et sa personnalité. Les individus anxieux et dépressifs sont plus à risque de faire face à une situation de stress.

Quelles sont les causes du stress ?

Selon certaines études, le stress est habituellement déclenché par des situations qui représentent un danger pour l’individu. Par ailleurs, les causes du stress peuvent être :

  • d’ordre socio psychique (la cause la plus fréquente) ;
  • d’ordre physique(tremblement, mains moites ; palpitations). Ces causes sont déclenchées par la libération de certaines hormones comme le cortisol et la noradrénaline ;
  • liées à une maladie génétique parasitaire ou virale.

Une situation de stress peut provoquer une accélération du rythme cardiaque et une baisse du taux de glucose dans le sang. Les études ont permis de distinguer les causes du stress chez certaines catégories de personnes.

Chez l’adolescent et l’enfant, les causes du stress peuvent se traduire par la confrontation à des situations abusives, violentes ou encore conflictuelles. C’est le cas par exemple d’un divorce des parents.

Chez l’adulte, les données montrent que ce sont les situations stressantes de la vie quotidienne et au travail qui causent généralement un état de stress chronique. L’état de stress chronique est causé par l’exposition à des situations traumatisantes. Il se caractérise par un stress prolongé auquel l’organisme est incapable de répondre efficacement.

Quels sont les symptômes liés au stress ?

Lorsque le stress apparaît, il se caractérise généralement par :

Des symptômes psychiques

Il s’agit entre autres :

  • des ruminations mentales ;
  • une indécision ;
  • de l’anxiété ;
  • un état d’irritabilité ;
  • une agitation ;
  • un besoin de vérification ;
  • des difficultés à se concentrer ;
  • la nervosité ;
  • l’hypersensibilité ;
  • un blocage dans la réalisation de ses activités.

La liste des symptômes n’est pas exhaustive, car il existe aussi des symptômes physiques.

Des symptômes physiques

Comme symptômes physiques du stress, on peut citer :

  • les vertiges ou pertes d’équilibre ;
  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • des troubles de la digestion (vomissements, diarrhée, nausées) ;
  • les maux de tête ;
  • les palpitations ;
  • les maux de vente ;
  • les troubles digestifs ;
  • les problèmes circulatoires ;
  • une hypersudation qui est souvent associée à des mains moites.

Lorsque le stress se prolonge et devient chronique, d’autres symptômes apparaissent. Il s’agit entre autres :

  • des céphalées ;
  • de l’asthénie ;
  • des troubles de sommeil (insomnie, mauvais sommeil) ;
  • de la tristesse ou des variations d’humeur ;
  • des difficultés de concentration ;
  • la perte d’appétit ou l’augmentation de l’appétit ;
  • des difficultés relationnelles ;
  • des douleurs musculaires ;
  • les maux de dos.

Les symptômes varient d’une personne à une autre et ne surviennent pas systématiquement.

Les complications possibles liées au stress

D’autres problèmes de santé peuvent se développer à la suite d’un état de stress. Il peut s’agir :

  • des troubles du sommeil ;
  • des troubles de reproduction ;
  • de l’amoindrissement du système immunitaire. Ce qui rend l’individu plus à risque de développer des maladies et infections ;
  • des maux de tête ;
  • des troubles de l’humeur ;
  • d’un état négatif chronique.

Si vous constatez ces symptômes, il faudra immédiatement contacter votre médecin.

Quels traitements contre le stress ?

Pour en finir avec le stress, il existe de nombreux traitements à savoirs :

Le magnésium

Le magnésium est connu pour son effet apaisant sur l’équilibre émotionnel, psychique et nerveux. En réalité, cette substance participe à la régulation du rythme cardiaque. Elle est présente dans les céréales, le chocolat et bien d’autres aliments. Il est donc important de consommer beaucoup d’aliments riches en magnésium.

Les médecins recommandent d’associer le magnésium à la vitamine B6. Cette catégorie de vitamine possède des vertus qui lui permettent d’agir sur le stress.

L’utilisation de certains médicaments

Comme médicament recommandé pendant une situation de stress, vous pouvez prendre :

  • les antidépresseurs et notamment les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ;
  • les anxiolytiques encore appelés benzodiazépines : ces médicaments doivent être privilégiés en cas de crise. Il est déconseillé d’en donner aux enfants au risque de voir apparaître des effets secondaires.

La liste des médicaments qu’on peut utiliser n’est pas complète. Pour plus d’informations, l’idéal est de vous rapprocher de votre médecin.

L’homéopathie

En complément d’un traitement adapté, l’homéopathie peut être utile lors d’un état de stress. Prenez donc le médicament homéopathique Nux vomica 7 CH. Pour la posologie, il est recommandé de prendre 3 granules le matin et dans la journée si besoin.

Dans le cas où le stress se manifeste après une contrariété ou une émotion, le médicament Ignatia 7 CH est conseillé. La posologie est de 3 granules le matin si besoin dans la journée.

La phytothérapie

La phytothérapie est aussi un remède puissant pour en finir avec le stress. Vous avez la possibilité d’utiliser par exemple :

  • la spiruline, une algue riche en oligoéléments et sels minéraux ;
  • le gingembre ;
  • le clou de girofle ;
  • la sauge ;
  • le ginseng ;
  • le cynorrhodon (riche en vitamine C) ;
  • le houblon ;
  • la rhodiole ;
  • Etc.

Voilà autant de plantes que vous pouvez utiliser en remède contre le stress.

L’utilisation de l’huile essentielle de lavande fine

L’huile essentielle de lavande fine est une huile très polyvalente qu’il faut toujours avoir dans son armoire à pharmacie. Cette huile assure un excellent rééquilibrage sur le plan nerveux, aussi bien chez les enfants que chez les adultes. Elle est surtout utilisée en fin de journée pour aider à déstresser.

Vous pouvez l’utiliser en diffusion, en inhalation ou dans un bain. Il faudra quand même faire attention car elle est déconseillée aux femmes enceintes.

Traitements du stress en cas de complication

Des techniques et moyens de gestion existent et sont recommandés en premier recours pour traiter un état de stress en cas de complication. La personne souffrante peut pratiquer des exercices de relaxation et de respiration. Elle peut aussi utiliser des guides de bien-être.

En seconde étape, il est important de consulter un médecin lorsque la sensation de dépression commence à se faire sentir. Habituellement, cette sensation se remarque au bout de quelques semaines après un stress chronique si rien n’est fait.

Comment prévenir le stress ?

Pour prévenir une situation de stress, il faudra :

Adopter une meilleure hygiène de vie

Lorsqu’on parle d’adopter une hygiène de vie, certaines mesures sont à prendre en compte. Ainsi :

  • limitez la consommation d’excitants (tabac, café, thé, alcool). Si vous avez la possibilité de ne plus en consommer, cela pourrait être bénéfique pour vous ;
  • adoptez une alimentation équilibrée et saine ;
  • pratiquez une activité physique régulière ;
  • fixez-vous des objectifs. Autrement dit, vous devez organiser vos tâches, que ce soit à la maison ou au travail. Cela vous évitera de vous embrouiller ;
  • privilégiez un temps de sommeil suffisant.

L’adoption d’une meilleure hygiène de vie recommande également de rester en contact permanent avec vos proches. Et n’hésitez pas à discuter de vos problèmes avec eux ou avec votre médecin.

Utiliser des techniques de relaxation

L’utilisation des techniques de relaxation peut être bénéfique dans la prévention contre le stress. Vous pouvez par exemple pratiquer de la méditation, de l’hypnose ou du yoga.

Enfin, le stress est un mal qui cause beaucoup de problèmes à ceux qui en souffrent. Pour y remédier, il faudra suivre attentivement les conseils liés au traitement. Si vous ne souffrez pas de stress, les mesures préventives sont à votre disposition pour anticiper l’apparition de ce mal.

Vous aimerez aussi :

Related Articles