Global Statistics

All countries
595,595,375
Confirmed
Updated on August 16, 2022 12:39 am
All countries
567,544,212
Recovered
Updated on August 16, 2022 12:39 am
All countries
6,455,890
Deaths
Updated on August 16, 2022 12:39 am

Comment faire un test de grossesse ?

Du retard des règles, les nausées, l’étirement des seins, des envies bizarres ? Ce sont autant de symptômes qui peuvent annoncer la grossesse chez une femme. Cependant, il peut s’agir des signes d’une maladie. Pour être sûre qu’il s’agisse ou non d’une grossesse, il va falloir réaliser un test de grossesse. Et là, il faut prendre en compte plusieurs paramètres, et suivre des étapes bien définies pour effectuer ce test. Quelles sont alors les différentes manières de réaliser un test de grossesse ? Comment se déroule concrètement le test de grossesse ? Comment lire et interpréter les résultats du test de grossesse ?

Un test de grossesse : pourquoi ?

L’organisme de la femme est particulièrement complexe, et il peut être difficile d’en comprendre le fonctionnement. Cependant, iel existe bien des signes qui ne trompent pas et qui font savoir à la femme qu’elle est enceinte. Mais, on ne peut en être sûr absolument.

Le test de grossesse vient donc à point nommé, pour lever les doutes et confirmer ou infirmer l’état de grossesse de la femme.

De nombreuses femmes considèrent un retard de règles comme un élément suffisant pour conclure une grossesse. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’un retard dans le cycle menstruel peut être occasionné par de nombreux facteurs tels que le stress, des changements hormonaux et bien d’autres encore.

Le test de grossesse se révèle vraiment important ; car il permet à la femme de commencer à avoir les habitudes alimentaires et sportives qui correspondent à son état, si elle est réellement enceinte.

Comment se déroule un test de grossesse ?

Il est avant tout important de savoir qu’il existe deux manières générales pour faire un test de grossesse : le test urinaire que l’on peut faire chez soi et le test sanguin qui nécessite de se rendre dans un laboratoire d’analyses sanguines.

Nous parlerons ici du test urinaire de grossesse, dont le fonctionnement consiste à mesurer le taux de l’hormone HCG (Gonadotrophine Chorionique Humaine) dans l’urine de la femme. Également connue sous le nom de l’hormone de la grossesse, la HCG n’est secrétée par le placenta que lorsqu’il y a eu fécondation. La réalisation de ce test se déroule en plusieurs étapes bien définies.

Étape 1 : Acheter le test de grossesse

L’achat du test de grossesse est une étape cruciale durant laquelle, il ne faut pas se tromper si on veut être sûre d’avoir des résultats fiables. Il faut savoir qu’il existe sur le marché de nombreuses marques et variétés de tests de grossesse, et qu’on peut parfois s’embrouiller pour choisir.

Pour opérer un bon choix, il faut principalement vérifier la date de péremption du test et s’assurer que la boîte n’ait pas été ouverte avant l’achat. Si un de ces facteurs n’est pas conforme, cela pourrait impacter le résultat du test. En ce qui concerne les marques, il faut en choisir une qui offre deux testeurs dans la même boîte. De cette manière, on s’assure de pouvoir effectuer un deuxième test pour confirmer le premier.

Par ailleurs, on peut opter pour l’achat du test de grossesse dans une pharmacie ayant un chiffre d’affaires élevé. C’est une option qui a tendance à rassurer les gens, quant à la qualité du produit. Mais en réalité, la pharmacie dans laquelle le test est acheté n’a aucun rapport avec sa qualité.

Il existe également des marques de tests de grossesse qui prétendent être en mesure de détecter la grossesse avant même le jour présumé des règles. L’évolution de la technologie a rendu ces possibilités réelles, mais, il faut savoir qu’on court toujours le risque d’avoir un résultat erroné.

Étape 2 : Trouver un endroit et un moment idéal pour réaliser le test

Réaliser un test de grossesse peut être une situation plus ou moins stressante, surtout quand on ne s’y attendait pas. Il est alors important de trouver un cadre tranquille ainsi que le moment parfait, pour ne pas être dérangée.

En ce qui concerne le lieu ; les toilettes sont les plus indiquées, car il faut que la femme urine pour faire le test. Les toilettes de la maison sont à la fois accessibles et confortables. Cependant, pour des raisons de confidentialité vis-à-vis de leurs parents, certaines jeunes filles se retrouvent à réaliser le test de grossesse dans des endroits tels que les toilettes publiques, dans la rue et parfois même dans des voitures.

Par ailleurs, de nombreux experts recommandent d’attendre au moins 10 jours après la fécondation pour réaliser le test. C’est à peu près à cette période que le taux de HCG dans l’urine est assez élevé pour être détecté. Cette attente peut s’avérer insupportable. Mais, on a plus de chances d’avoir des résultats fiables lorsqu’on est patient.

Par ailleurs, le matin est le moment de la journée le plus approprié pour réaliser un test de grossesse. L’hormone HCG est beaucoup plus détectable en matinée. Les autres moments de la journée sont aussi indiqués pour réaliser le test de grossesse.

Étape 3 : Lire la notice et se préparer pour le test

A présent, il faut se préparer pour la réalisation du test. Ici, on commence par lire la notice du test sur la boite. Il est vrai que la majorité des tests fonctionnent de la même manière, mais, lire les instructions du fabricant représente toujours un gage d’assurance. Il faut notamment regarder les symboles et comprendre leurs significations. Par ailleurs, il y a souvent un numéro vert sur la boite que l’on peut appeler, s’il y a des questions sur le produit.

Après la lecture de la notice, il faut maintenant se préparer émotionnellement pour les résultats du test. Il peut être préférable de se faire assister par son partenaire, une copine ou même un parent si cela est possible.

Étape 4 : Réaliser le test proprement dit

C’est le moment fatidique, il faut réaliser le test. La procédure consiste simplement à s’asseoir sur les toilettes et à uriner directement sur le testeur.  Alternativement à cette option, on peut uriner dans un petit gobelet prévu pour la circonstance. La démarche à suivre dépend du type de test que l’on a à disposition. Par ailleurs, on recommande de laisser tomber dans la cuvette des toilettes les premières gouttes d’urine et de conserver seulement les gouttes qui suivent.

Si vous choisissez l’option d’uriner sur le testeur, il faudra bien lire la notice pour savoir pendant combien de temps vous devez uriner. Pour la plupart des testeurs, ce temps va de 5 à 10 secondes. Une autre disposition à prendre consiste à s’assurer que l’on urine sur le bon bout du testeur.

Pour l’option qui consiste à uriner dans un petit gobelet, il faut choisir un récipient en plastique ou en carton. Ensuite, il faut tremper le côté du testeur qui ressemble à un coton tige dans le récipient, pendant au moins 20 secondes.

Étape 5 : L’attente des résultats

C’est l’étape la plus stressante du processus. Pendant ces deux minutes qui ressemblent à deux années, toutes sortes d’émotions traversent la femme.

Pendant que l’on attend les résultats du test, il est important de déposer le testeur sur une surface propre et plane. Le délai d’attente est généralement compris entre une et cinq minutes. Mais, certains testeurs qui se veulent plus précis, peuvent prendre jusqu’à dix minutes. Ici encore, il faut se référer à la notice pour savoir exactement combien de temps on doit attendre.

Il est conseillé de ne pas rester devant le testeur à attendre (le temps peut paraître incroyablement long). Il faut trouver de quoi s’occuper l’esprit en attendant les résultats : faire des exercices, des étirements ou se préparer une bonne tasse de thé. Le taux d’adrénaline augmente pendant cette courte durée car le résultat, qu’il soit positif ou pas, peut complètement changer toute une vie.

Par ailleurs, certains testeurs sont équipés de minuteur, pour montrer que le test fonctionne bien.

Étape 6 : Prendre connaissance des résultats

Une fois le temps indiqué sur la notice écoulée, on peut maintenant vérifier les résultats. Les symboles qui servent à indiquer ces résultats peuvent être différents pour chaque type de test. Il faut donc les identifier sur la boite du test de grossesse. Certains tests utilisent les signes positif et négatif, tandis que d’autres utilisent un changement de couleurs. Les dernières variétés de tests affichent même le mot « enceinte » ou « pas enceinte », selon le cas.

Dans certains cas, la ligne verticale qui indique un état de grossesse peut apparaître de manière très faible sur l’écran d’affichage. Cela doit être considéré comme un résultat positif car c’est le signe que des traces de HCG ont été détectées dans l’urine de la femme.

Malgré la fiabilité très élevée des tests de grossesse, il est important de savoir qu’il y a toujours un risque d’obtenir un résultat erroné appelé « faux positif » ou « faux négatif », selon le cas.

Comment réagir aux résultats du test de grossesse ?

Quelque soit l’issue du test de grossesse, il y a des réactions à avoir et des dispositions à prendre spontanément.

Dans le cas où le test est positif, le premier réflexe consiste à prendre un rendez-vous avec un gynécologue ou un médecin traitant, afin de confirmer les résultats. Ce dernier réalisera certainement un test sanguin, pour être véritablement sûr du diagnostic.

Si le test est négatif, il faudra attendre la réapparition des règles pour être certaine du résultat. Car, il se peut que la femme ne soit véritablement pas enceinte ou qu’elle le soit et que son corps ne secrète pas encore assez de HCG. Un deuxième test peut être nécessaire pour confirmation. Si le résultat est toujours négatif et que les règles n’apparaissent toujours pas, il faudra prendre rendez-vous avec un médecin pour en connaître la raison.

 

Vous aimerez aussi :

Related Articles