Global Statistics

All countries
623,866,403
Confirmed
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
602,590,213
Recovered
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 1:44 pm

Comment prévenir les allergies alimentaires chez les enfants ?

Les allergies alimentaires sont courantes chez les nourrissons. Elles se reconnaissent de plusieurs manières et sont d’origines diverses. Cependant, elles peuvent évoluer et causer d’autres pathologies à l’enfant, si elles ne sont pas prises en charge très tôt. Qu’appelle-t-on allergie alimentaire ? Quels sont les causes et les symptômes de ces réactions immunitaires chez les enfants ? Comment s’y prendre pour une meilleure prévention ?

Qu’appelle-t-on allergie alimentaire ?

On peut définir l’allergie alimentaire comme une réaction du système immunitaire, provoquée par la prise d’un aliment allergène. Chez les enfants, les symptômes peuvent être plus ou moins graves, en fonction de la réaction provoquée par les aliments. La maladie des allergies alimentaires se trouve au quatrième rang des maladies chroniques dans le monde, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé.

Par ailleurs, les réactions déclenchées par les aliments allergènes consommés par l’enfant, peuvent survenir de plusieurs façons. La première façon est soudaine et laisse apparaitre les symptômes de la maladie, dans les 2 heures environ suivant l’ingestion des aliments. La seconde façon de survenue de l’allergie alimentaire peut être constatée, 48 heures après la consommation de l’aliment. Il s’agit de la façon retardée.

Il faut préciser que les allergies alimentaires chez les enfants surviennent généralement avant l’âge de 4 ans. Le système immunitaire ainsi que le système digestif n’étant pas encore matures, l’organisme de l’enfant est exposé aux allergies.

Réaction allergique : comment se déclenche-t-elle ?

Lorsque le système immunitaire fonctionne correctement, il peut détecter un virus et produire des anticorps, pour lutter contre ce dernier. Cela dit, dans une situation où la personne est allergique à un aliment, le système immunitaire se doit également de réagir. Mais dans le cas d’une allergie alimentaire, il réagit de façon soudaine et inappropriée. En effet, il attaque l’aliment consommé, croyant qu’il s’agit d’un agresseur qu’il faut supprimer.

Cette réaction déclenchée par le système immunitaire entraine des dommages au corps, tels que les rougeurs sur la peau, des démangeaisons, etc. On parle alors d’une allergie alimentaire.

Quels sont les principaux aliments allergènes ?

Les études menées par les médecins ont permis de faire une liste des principaux aliments responsables des allergies. Il s’agit entre autres :

  • du soja ;
  • des graines de sésame ;
  • du lait de vache ;
  • des poissons ;
  • des arachides ;
  • des  fruits à écales comme la noix de cajou, les pacanes, les amandes ;
  • des céréales (orge, blé, seigle) ;
  • des fruits de mer (surtout les crevettes, le crabe et le homard) ;
  • etc.

Il faut noter que l’allergie qui survient le plus fréquemment est celle liée à la consommation du lait de vache.

Allergie alimentaire chez les enfants : quelles en sont les causes ?

Pour parler des facteurs responsables des allergies alimentaires chez les enfants, on peut noter :

  • la diversification trop précoce des aliments : les chercheurs affirment qu’il s’agit de la cause principale des allergies chez les enfants ;
  • l’excès d’hygiène : selon certains scientifiques, le fait de ne pas exposer l’enfant aux micro-organismes dans l’environnement peut entrainer des allergies. L’excès d’hygiène dans l’alimentation de l’enfant est également une cause des allergies alimentaires ;
  • l’impact négatif de la pollution de l’air ;
  • la complexité des procédés liés à la fabrication des aliments ;
  • les  particules de diesel qui sont présentes dans l’air ;
  • la consommation d’aliments ayant subi des transformations.

Ces causes ainsi citées ne font pas l’objet d’une liste exhaustive. D’autres hypothèses sont encore en cours de confirmation par les scientifiques.

Allergies alimentaires chez les enfants : comment les reconnaitre ?

Les symptômes des allergies alimentaires chez les enfants provoquent habituellement une réaction immédiate du système immunitaire. Comme symptômes, on peut évoquer :

  • les nausées ;
  • les démangeaisons ;
  • le gonflement des lèvres ;
  • les rougeurs ;
  • le gonflement de la langue ;
  • l’asthme ;
  • les maux de tête ;
  • l’urticaire ;
  • les coliques ;
  • la diarrhée ;
  • la respiration sifflante ;
  • l’œdème sur les paupières, la gorge ou le visage ;
  • l’eczéma.

Il est important de savoir que, plus le système immunitaire s’expose à l’aliment allergène, plus les symptômes de l’allergie sont plus graves.

Prévention des allergies alimentaires chez les enfants : comment s’y prendre ?

Face à la fréquence des allergies alimentaires chez l’enfant, il est indispensable de s’interroger, en tant que parent, sur les meilleures astuces de prévention de la maladie.

Allaiter le bébé

L’allaitement du bébé fait partie des meilleures méthodes de prévention des risques d’allergie chez les enfants. En réalité, le lait maternel garantit au nourrisson, un apport intégral des nutriments dont il a besoin pour rester en bonne santé.

Toutefois, il faut éviter d’allaiter l’enfant trop longtemps. Respecter l’âge requis pour arrêter l’allaitement est l’idéal.

Donner des probiotiques à l’enfant

Les probiotiques permettent de diminuer le risque de développer une dermatite atopique chez les enfants.

Opter pour un lait infantile hypoallergénique

À partir d’un certain âge, certaines mères décident de ne plus allaiter leur bébé au lait maternel. De ce fait, elles se tournent vers les laits infantiles. Les laits infantiles hypoallergéniques sont conseillés à cet effet. D’autant plus qu’ils permettent de prévenir l’apparition de la dermatite atopique. La dermatite atopique fait référence à un phénomène allergique très fréquent dans l’allergie alimentaire du nourrisson.

Les bons réflexes à prendre en compte par une femme enceinte pour protéger son enfant

Pour les femmes enceintes, il est conseillé de consommer beaucoup de poissons gras comme le thon, la sardine, etc. La consommation de ces aliments bloque un éventuel développement d’allergies alimentaires.

Certaines femmes enceintes ont tendance à adopter un régime particulier ou à éviter la consommation de certains aliments (surtout ceux qui provoquent des allergies chez le nourrisson). Cette astuce n’est pas efficace pour éviter les allergies alimentaires chez l’enfant. Aussi L’adoption d’un régime particulier peut même causer des déficits en minéraux et en vitamines chez la future maman.

Diagnostic des allergies alimentaires chez les enfants

Pour effectuer un meilleur diagnostic de la maladie, le médecin se renseigne généralement sur les antécédents de l’enfant.

En outre, pour confirmer son diagnostic, il peut utiliser les tests comme :

Les tests cutanés

Les tests cutanés se font par application à différents endroits sur la peau, de petites gouttes de solutions contenant l’aliment allergène. Ensuite grâce à une aiguille, le médecin pique légèrement la peau, pour confirmer son diagnostic.

Les tests de sang

Les tests sanguins effectués par le médecin permettent de mesurer la quantité d’anticorps présents dans le sang de l’enfant.

Le test de provocation

Il s’agit d’un test qui consiste à faire une injection de façon progressive d’un aliment. Ce test ne se pratique qu’à l’hôpital.

Que savoir sur l’évolution des allergies alimentaires chez les enfants ?

Certains types d’allergies alimentaires qui surviennent chez l’enfant peuvent disparaître avec le temps. Il s’agit surtout des allergies au lait de vache, au soja et aux œufs. Par contre, certaines allergies persistent toute la vie. Notamment, les allergies aux noix, aux poissons, au sésame, aux arachides et aux fruits de mer.

Allergies alimentaires chez les enfants : les traitements 

En tant que parent, lorsque vous soupçonnez une allergie alimentaire chez votre enfant, vous devez absolument informer votre médecin. Il n’existe aucun traitement pour éliminer les allergies alimentaires. La seule solution possible est de bannir de l’alimentation de l’enfant, l’aliment qui cause l’allergie.

Vous aimerez aussi :

Related Articles