Global Statistics

All countries
551,929,528
Confirmed
Updated on June 30, 2022 11:25 am
All countries
524,774,882
Recovered
Updated on June 30, 2022 11:25 am
All countries
6,356,562
Deaths
Updated on June 30, 2022 11:25 am

Comment reconnaître et traiter une contusion ?

La contusion désigne une lésion de la peau, sans gravité apparente. Plusieurs facteurs, notamment un traumatisme ou un choc, peuvent en être à l’origine. Il est possible de traiter cette dernière sans une intervention médicale. Néanmoins, on peut recourir à la prise de médicaments et aux soins locaux pour atténuer la douleur. Quelles sont les causes et manifestations d’une contusion et comment la traiter ?

Présentation de la contusion

La contusion découle généralement d’un choc. On peut la définir comme étant une lésion de la peau, sans plaie, ni déchirure de celle-ci (peau). Cependant, lorsqu’il y a un saignement sous la peau, il est plutôt question de bleu ou d’ecchymose. En cas de gonflement provoqué par la formation d’une poche de sang, on parle d’hématome.

La contusion peut apparaître à différents endroits du corps. Néanmoins, certaines zones sont plus sujettes aux chocs. Il s’agit notamment des coudes, des genoux, des bras ou des tibias.  

La contusion existe sous plusieurs formes. Ainsi, on distingue :

  • La contusion pulmonaire 

Elle affecte principalement les poumons, sans aucune perforation. La contusion pulmonaire survient habituellement à la suite d’un grave traumatisme du thorax, et nécessite une intervention médicale.

  • La contusion osseuse

Elle correspond à une lésion de l’os, mais sans fracture de ce dernier. Le plus souvent, elle est accompagnée d’une petite hémorragie interne.

  • La contusion cérébrale

La contusion cérébrale crée une pression au niveau du cerveau. Elle se déclenche à la suite d’un important choc à la tête. À ce niveau, un examen médical peut être nécessaire.

  • La contusion musculaire

Elle affecte particulièrement les fibres musculaires. Pratiquer un sport de contact (judo, lutte, boxe Thaïlandaise, Karaté) ou de terrain (football, rugby, basket-ball) peut conduire à ce type de contusion. En dehors du sport, une chute ou un accident peut provoquer une contusion musculaire. Cette dernière est la plus répandue des types de contusion.

Outre la contusion musculaire, celle osseuse est également très fréquente. Ces deux types de contusion ne présentent généralement aucune gravité apparente. Cependant, selon la localisation et l’intensité du choc, ils peuvent nécessiter une prise en charge importante.  Il est d’ailleurs très rare qu’une fracture ou une entorse s’associe à la contusion, suite à un choc violent.

Quelles sont les causes de la contusion ?

Les facteurs responsables de la contusion sont multiples. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • Les chutes (la chute d’un objet sur le pied par exemple) ;
  • Un choc (choc contre un mur, une table ou une chaise) ;
  • Les coups (qui sont d’ailleurs fréquents dans les sports de combat ou collectifs).

Toutefois, le fait de heurter un objet peut provoquer des lésions des organes de la zone blessée.

On ne peut pas prévoir la survenue d’une contusion. Par conséquent, elle peut se produire à n’importe quel moment. Certaines catégories d’individus comme les personnes âgées (susceptibles aux chutes) ou les sportifs (qui encaissent les coups), sont plus exposées au risque de contracter une contusion.

Quelles sont les manifestations d’une contusion ?

La contusion se reconnaît à travers plusieurs symptômes. De façon générale, elle se manifeste par :

La région du corps ayant subi le choc et ses alentours sont douloureux. Cependant, les douleurs deviennent plus intenses lorsque le patient appuie sur la zone sensible, ou lorsqu’il bouge de trop.

  • Une ecchymose 

Elle désigne l’épanchement du sang. Elle est remarquable au niveau de la zone où le choc s’est produit et tout autour de celle-ci. Elle est engendrée par une infiltration sanguine entre les tissus environnants. Autrement dit, elle est provoquée par une petite hémorragie interne.  

  • Un léger gonflement, une rougeur et une chaleur

Le gonflement survient sur le contour de la contusion. La région douloureuse du corps est chaude au toucher. Ses alentours sont légèrement rouges.

Ces symptômes préalablement cités se retrouvent le plus, en cas de contusion musculaire. Par ailleurs, il est évident que les autres types de contusion se manifestent spécifiquement. En effet, la contusion pulmonaire se manifeste par :

  • Des difficultés respiratoires ;
  • Des douleurs thoraciques ;
  • Un essoufflement ;
  • Une toux avec des expectorations (réaction naturelle du système immunitaire qui consiste à expulser de la bouche des produits pathologiques issus des voies aériennes et broncho-pulmonaires) de sang.

La contusion cérébrale se traduit, le plus souvent, par un œdème et une hémorragie. Quant à la contusion osseuse, elle se caractérise par des douleurs et une inflammation du périoste.

Quel traitement pour la contusion ?

Lésion généralement bénigne, la contusion se guérit toute seule (en quelques jours) pour la plupart du temps, et tout ceci, sans provoquer de complications. Néanmoins, parfois, elle peut nécessiter une intervention médicale, la prise de médicaments contre les douleurs, ou encore une désinfection.

Il est également possible de suivre une automédication à partir des conseils d’un pharmacien. Dans ce cas, en absence d’amélioration après trois jours, il est recommandé de prendre rendez-vous avec son médecin traitant.

Cependant, il existe quelques mesures que le patient peut mettre en pratique, en vue d’atténuer les symptômes de la contusion, le temps que la lésion régresse. Celles-ci doivent être appliquées 24 à 48 heures après la contusion, doncle plus tôt possible. De façon détaillée, voici ci-dessous quelques conseils (à mettre en pratique) qui permettront aux patients de récupérer rapidement :

  • Surélever la région sensible

Cette astuce permet de réduire la douleur et le gonflement, car en soulevant la zone touchée, le sang peut refluer vers le corps.

  • Utilisation d’une compresse froide

Appliquer une compresse froide sur la partie du corps touchée pendant une dizaine de minutes, permet d’atténuer les gonflements. En effet, le froid est à l’origine d’une contraction des vaisseaux sanguins et par conséquent, peut permettre la réduction du flux sanguin vers la région lésée. À cet effet, il est recommandé d’utiliser une pochette de gel. Cette dernière doit être conservée au réfrigérateur. À défaut de la pochette de gel, il est possible d’utiliser un sachet de légumes surgelés.

  • Application d’un bandage

Le bandage doit être appliqué sur la région lésée afin de la comprimer. Dans le but de mieux repartir la pression, il serait préférable de placer une couche de coton entre le bandage et la peau. Le bandage ne doit pas être trop serré, il doit être confortable.

  • Un repos des muscles touchés

L’articulation touchée ne doit pas subir l’effet d’un poids. En cas de nécessité, le patient peut utiliser une béquille.

  • Utiliser une pommade faite à base d’arnica

Encore appelé « l’herbe des chutes », l’arnica facilite la guérison des tissus. Il possède un effet réparateur. La pommade à base d’arnica doit être appliquée sur la zone affectée, 2 à 3 fois par jour, afin d’accélérer la guérison.

Le respect de ces conseils préalablement énumérés contribue à la guérison rapide de la contusion.

Par ailleurs, nombreux sont les patients qui se demandent dans quels cas ils doivent se faire consulter. Ainsi, il est important de se faire consulter :

  • Lorsque la marche est difficile, voire impossible ;
  • Lorsque la région lésée devient chaude, rouge et douloureuse ;
  • Lorsque le membre affecté est déformé ou gonflé ;
  • Lorsqu’une poche de sang se forme ;
  • Lorsqu’il s’agit d’une contusion pulmonaire ou cérébrale ;
  • En absence d’amélioration après trois jours d’automédication ;
  • Lorsqu’on émet des doutes quant à une fracture ou une entorse.

Ces différents cas doivent pousser le patient à prendre rendez-vous avec le médecin.

Quelle est la durée d’une contusion ?

La durée de guérison d’une contusion prend en compte plusieurs facteurs, notamment :

  • L’origine de la lésion ;
  • L’endroit où elle s’est produite et
  • L’état général du patient.

Une hanche contusionnée suite à une chute guérira moins vite qu’un doigt contusionné. L’âge représente également un facteur à prendre en compte. Un adulte récupérera moins vite qu’un jeune. Il existe aussi des soins adéquats qui accélèrent le processus de guérison.

En règle générale, un rétablissement parfait s’étend sur six semaines en moyenne. Au-delà de ce délai, toutes manifestations douloureuses doivent pousser le patient à se rendre à l’hôpital. 

Vous aimerez aussi :

Related Articles