Global Statistics

All countries
261,024,098
Confirmed
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
234,085,835
Recovered
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
5,209,483
Deaths
Updated on November 27, 2021 10:23 am

Comment savoir si on a de la fièvre sans thermomètre ?

La fièvre qui se traduit par une augmentation de la température corporelle est un symptôme généralement causé par une réaction de notre organisme face à une infection. La fièvre n’est donc pas une maladie en soi. Pour savoir si on est fiévreux ou pas, nombreux sont ceux qui utilisent le thermomètre, instrument de mesure de la température. Cependant, comment savoir si on a la fièvre quand on n’a pas de thermomètre ? C’est ce que nous allons vous montrer dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une température normale ?

Chez un adulte, la température corporelle normale varie entre 36,5°C et 37,5°C. Elle change en fonction de l’âge, de la santé, de l’activité physique, du cycle menstruel chez la femme. Notons que naturellement, la température chez les femmes est légèrement plus élevée que chez les hommes. Il en est de même pour les jeunes qui ont une température plus élevée que celles des personnes âgées. Sans oublier que la température varie également en journée. Entre 3 et 5 heures du matin, elle est à son minimum et à son maximum entre 4 et 6 heures de l’après-midi.

Il y a réellement fièvre ou hyperthermie quand la température dépasse les 38 °C. Cette augmentation de la température est généralement due à une infection, une réaction à un médicament ou à un vaccin, un trouble du système immunitaire, un coup de chaleur… Il y a par contre hypothermie quand la température de l’organisme est trop basse. Elle est causée par une trop longue exposition au vent, une pratique du sport dans le froid, une consommation de certaines drogues… Pour évaluer la température corporelle, on se sert d’un thermomètre, qui n’est rien d’autre que l’instrument de mesure de la température. Cependant, est-ce le seul moyen de connaître sa température ?

Le thermomètre est-il le seul moyen pour vérifier la température ?

L’important à savoir est que le thermomètre est le seul moyen fiable qui permet de savoir si la température de votre corps augmente ou pas. De plus, les médecins sont formels sur le fait que ce n’est que le thermomètre qui certifie la température du corps. Aussi vraies qu’il existe des méthodes, elles ne doivent pas être considérées comme fiables et doivent juste servir d’indicateurs. Il faut toujours confirmer vos soupçons avec le thermomètre quand vous usez de ces méthodes au risque de vous tromper.

Quelles sont les méthodes à utiliser ?

Il existe plusieurs techniques pour vérifier la température sans le thermomètre.

Vérification par le cou et le front

Avec cette méthode, vous pouvez essayer de déterminer si une personne à la fièvre ou non. S’il y a hypothermie, cela se ressent sur la température de la peau. Vous pouvez donc vérifier au niveau du cou ou du front. Pour ce faire voici quelques conseils :

  • utilisez toujours le dos de votre main et non la paume de votre main puisque cette dernière n’est pas si sensible que ça ;
  • évitez de toucher les mains et les pieds de la personne pour détecter la fièvre : les extrémités du corps étant froides quand la température corporelle est élevée, vous ne pouvez pas détecter la fièvre ;
  • touchez la personne dans une pièce à température ambiante, ni trop chauffée, ni trop froide pour un meilleur résultat ;
  • ayez un point de comparaison en touchant simultanément le front de la personne souffrante et le vôtre si vous vous sentez bien.

Vérification par la couleur de la peau

Une seconde manière de vérification la température corporelle est l’observation de la couleur de la peau. En effet, la peau d’une personne hyperthermique est légèrement rouge surtout au niveau du visage. Que ce soit un enfant ou un adulte, les joues sont généralement rougies. Par contre, quand il y a hypothermie, la peau est plus pâle que d’habitude. Notons que cette astuce est difficilement applicable à une personne de peau foncée.

Quand est-il des autres indicateurs ?

Il y a de nombreux autres moyens de déterminer sans thermomètre qu’une personne est fiévreuse ou pas. Il existe certains symptômes qui pourront servir d’indicateurs.

Les frissons et la sudation

Lorsqu’une personne a de la fièvre, elle tremble généralement de froid, et ceci même quand sa peau est chaude. Même enveloppée dans des couvertures chaudes et dans une pièce à température ambiante, cette personne continuera à grelotter de froid. Notons que plus la température augmente plus la sensation de froid persiste. De plus, l’augmentation de la température corporelle cause également la transpiration chez la personne souffrante.

Les douleurs articulaires et musculaires

Un autre moyen de détecter la fièvre chez une personne ce sont les douleurs articulaires et musculaires. Ils se traduisent par des maux de tête, des douleurs dans les muscles et dans les articulations. À cela s’ajoute généralement la fatigue. Certaines personnes n’en tiennent compte que quand elles sont accompagnées d’autres signes.

La déshydratation

C’est un indicateur à prendre en compte, car une personne fiévreuse se plaindra d’avoir soif et elle aura également la bouche sèche. Même si la personne ne manifeste pas la volonté de boire, il est important de l’hydrater, car la fièvre augmente la déshydratation surtout chez les personnes âgées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles