Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Comment se débarrasser des croûtes de lait chez le bébé ?

Les croûtes de lait représentent une maladie liée à la peau du nourrisson. Très récurrentes chez ces innocents, elles sont causées par une production excessive du sébum (substance chargée de protéger la peau du bébé contre le dessèchement). En effet, les croûtes de lait sont un phénomène qui concerne, au moins deux tiers des bébés, très souvent au cours des 6 premiers mois de leur vie. Cependant, contrairement à certains points de vue, elles ne concernent en aucun cas, un manque d’hygiène ou encore moins, une insuffisance alimentaire. Que représentent alors les croûtes de lait chez le bébé ? Quelles sont leurs causes et symptômes? Quels traitements pour lutter contre cette maladie ?

Croûtes de lait chez le bébé : ce que vous devez savoir

Encore appelée dermatite, la croûte de lait n’a aucun lien avec le lait. Elle est provoquée par la production en grande quantité de sébum, combinée aux cellules mortes de la peau. Cette substance affecte, les cellules de la peau situées en surface et, forme des croûtes blanchâtres dites  croûtes de lait. Les croûtes de lait n’ont aucune répercussion sur la vie du nourrisson. Cependant, dès qu’elles ne sont pas vite traitées, elles peuvent s’aggraver et devenir une infection avec le temps.

Leurs véritables causes sont loin d’être bien connues. Néanmoins, certaines hypothèses révèlent qu’elles seraient dues à :

  • une production excessive de sébum à travers les glandes sébacées ;
  • la propagation déraisonnable de Malassezia, qui est un champion qu’on retrouve dans les zones à forte quantité de sébum. Cet agent pathogène crée des réactions inflammatoires, suivies des rougeurs.

Selon d’autres théories, la croûte de lait peut être due à l’usage de certains laits ou lotions de toilette, qui ne conviennent pas à la peau du nourrisson.

Combien de temps durent les croûtes de lait chez le nourrisson ?

Les croûtes de lait chez le bébé apparaissent probablement lors de la deuxième semaine et, généralement pendant les 3 premiers mois après leur naissance. Habituellement, ces croûtes disparaissent naturellement avant l’âge de 3 ans. Toutefois, sachons que les croûtes de lait chez le bébé, peuvent disparaître un peu plus tardivement et refaire surface pendant l’adolescence ou à l’âge adulte. S’il arrive que ce phénomène apparaisse pendant la 4ème semaine, après la venue du nourrisson au monde, il est sans doute, qu’il persiste jusqu’à l’adolescence de l’enfant. Mais dans ce cas, on parlera d’acné.

Les croûtes de lait : comment les reconnaître ?

Lorsque vous faites la toilette de votre nourrisson et vous constatez sur son cuir chevelu, son visage ou encore sur certains endroits gras de son corps (le cou, les aisselles, les fesses…), la présence des petites croûtes jaunâtres ou blanchâtres, sachez qu’il s’agit certainement de la croûte de lait. Scientifiquement, on les appelle les dermites ou dermites séborrhéiques. En effet, la croûte de lait provoquée par une production excessive de sébum, combinée aux cellules mortes de la peau, ne s’en prend qu’au cuir chevelu. Cette dermatite se présente sous forme de plaque durcie. Elle peut être blanchâtre ou jaunâtre, entourée des rougeurs. 

En réalité, la croûte de lait affecte dans un premier temps le haut du crâne puis, se propage sur tout le cuir chevelu.

Elle infecte parfois la racine des cils et sourcils. Quand elle s’étend sur toutes les autres parties grasses du corps, on parle de maladie de Leiner-Moussous. La croûte de lait est bénigne et non contagieuse.

On distingue essentiellement deux types de croûte de lait. Il s’agit de :

  • La croûte de lait sèche : ce type apparaît dès les premières semaines, après la naissance du nourrisson et, affecte généralement les bébés qui ont naturellement une peau grasse ;
  • Les croûtes de lait humides : Comme l’indique son nom, ce type de croûte est humide et disgracieux, sans irritation ni douleur. Elle est classée dans le rang des eczémas allergiques du nourrisson.

Comment distinguer la croûte de lait de l’eczéma ?

Parfois, quand vous constatez des croûtes sur la tête de votre bébé, il peut ne pas s’agir tout de suite, de la croûte de lait. Bien au contraire, il peut s’agir de l’eczéma. Comme la croûte de lait, l’eczéma s’attaque au cuir chevelu et forme aussi des squames sur la peau. Cependant, il est provoqué par une forte production d’hormones des glandes sébacées, conduisant à une inflammation du cuir chevelu. Voici comment distinguer les deux maux.

Eczéma du cuir chevelu

  • Affecte le bébé dès la naissance ;
  • Affecte très souvent le cuir chevelu et rarement le visage ;
  •  Forme des squames rondes et jaunâtres ;
  • Pas d’inflammation ni de douleur.

Croûte de lait

  • Affecte en premier lieu le visage, le cuir chevelu, les jambes et les bras ;
  • Fait son apparition chez le nourrisson, dès le 2ème ou 3ème mois ;
  •  Irritable, douloureuse, avec un écoulement de liquide presque invisible.

Causes des croûtes de lait chez le nourrisson

Les idées sur l’origine des croûtes de lait chez le bébé ne sont pas toutes unanimes. Néanmoins, tous sont d’accord que ce phénomène provient de l’imprégnation hormonale du nouveau-né, au cours de la grossesse de la mère.
Les hormones du nourrisson activent les glandes sébacées et conduisent à une production excessive du sébum, à la surface de la peau du bébé. Les cellules mortes de cette peau, une fois mélangées avec la sueur du nourrisson, se collent entre elles, pour donner la fameuse croûte.
Cette contraction hormonale chute au fur et à mesure que le bébé grandit et entraîne à petit coup et au bout de quelques mois, la disparition de la croûte. Ces croûtes ne sont pas signe d’une affection quelconque ou d’un manque d’hygiène. Toutefois, il revient à éviter l’usage d’objets agressifs sur le corps de l’enfant, au risque de rendre la dermite du bébé plus aiguë.

Pourquoi débarrasser bébé des croûtes de lait ?

Plusieurs raisons expliquent la nécessité d’enlever les croûtes de lait chez le bébé. La première et principale raison est relative à l’augmentation de l’épaisseur de celles-ci avec le temps. En effet, quand vous négligez les croûtes de lait en formation chez votre nourrisson, elles prendront plus tard plus d’épaisseur et entraîneront probablement une infection.

Il faut ensuite chercher à déceler l’origine de cette croûte. S’il arrive que les analyses révèlent un problème de digestion, les parents doivent nécessairement modifier le régime alimentaire du petit-enfant.

Par ailleurs, d’après certains spécialistes, les croûtes doivent être enlevées, afin de s’assurer qu’elles ne réapparaîtront plus. Si au bout de quelques temps, les croûtes ne se reforment plus effectivement, sachez que vous avez pu déceler son origine.

Comment soigner les croûtes de lait chez le bébé ?

Les dermatites dès leur début, peuvent être facilement traitées à la maison. Mais lorsqu’elles atteignent un stade avancé, la consultation auprès d’un spécialiste s’impose.

En effet, la mère peut rapidement débarrasser son bébé d’une croûte de lait en nidation. Il suffit juste de bien laver la tête du nourrisson avec une brosse et un shampoing adapté. Cette brosse permettra d’enlever les croûtes déjà formées. Il est cependant déconseillé d’utiliser les ongles ou un objet dur pour cet exercice, au risque de blesser le bébé, sans pour autant le débarrasser du mal.

Quand l’infection est déjà avancée et la croûte déjà épaisse, il faut agir méthodiquement. La solution la plus efficace, c’est passer de la vaseline sur le cuir chevelu du nourrisson, quelques heures avant son bain. Ensuite lavez sa tête avec un shampoing doux et rincez sérieusement le cuir chevelu. Puis à l’aide d’une brosse bien souple, détachez les croûtes. Pour plus d’efficacité, il est possible de laisser la vaseline sur le cuir chevelu du bébé toute la nuit et, procéder au shampoing le lendemain.

Par ailleurs, vous trouverez dans les pharmacies, des produits idéals pour lutter efficacement contre les croûtes de lait chez le bébé. Ces produits permettent de réguler le taux élevé de sébum et d’hydrater la peau du bébé. Si malgré tous ces efforts, la croûte de lait continue de se propager au point de créer des démangeaisons ou irritation cutanée, il faut impérativement recourir à un médecin spécialiste.

Il existe également quelques méthodes clés pour soigner naturellement les croûtes de lait chez le bébé:

Méthode 1 : utilisation des huiles végétales

Plusieurs huiles permettent de se débarrasser de la croûte de lait. On peut citer au nombre de ceux-ci, l’huile d’olive, l’huile de noyau d’abricot et l’huile d’amande. Elles permettent de décoller avec délicatesse les croûtes, surtout quand elles sont moins collantes. L’astuce consiste à masser le cuir chevelu avec ces huiles, quelques heures avant le bain du nourrisson. Ensuite, coiffez-le après avoir lavé ses cheveux.

Méthode 2 : expérimentez le lait maternel

Les mamans allaitantes peuvent utiliser cette technique. L’expérience consiste à appliquer un peu de votre lait maternel sur les parties atteintes, puis les brosser tendrement. Vous verrez la croûte de lait partir, après avoir passé une brosse douce.

Méthode 4 : tenter la camomille

La camomille est une plante aux multiples vertus. Achetez la camomille romaine puis, vous la vaporisez sur la tête du nourrisson. Après l’avoir laissée sécher, appliquez la crème à la calendula. Grâce à un shampoing le lendemain, vous verrez les croûtes de lait du bébé disparaître comme un miracle.

Méthode 5 : pratiquer l’homéopathie

  • Croûte épaisse : 3 granules matin et soir de mezereum 5CH ou 1 dose matin et soir de mezereum ;
  • Croûte présente sur les sourcils : 3granules 2 à 4 fois par jour, de graphite 5CH ;
  • Croûte collante et humide : 3 granules 2 à 4 fois par jour, de Vinca Minor 5 CH.

De façon définitive, il faut retenir que le bébé est un être assez fragile, à cause de son premier contact avec l’environnement. Il arrive donc que cet environnement soit agressif au nourrisson, au point de lui créer certains dommages dont la croûte de lait. Un phénomène sans conséquence grave, qui touche un bon nombre de bébés à la naissance. Heureusement, il existe des astuces simples pour soigner le bébé de ce mal, surtout quand il est encore embryonnaire. Toutefois, la dermite séborrhéique peut s’aggraver, quand elle n’est pas traitée tôt. Dans ce cas, il faut obligatoirement consulter un médecin spécialiste.

Vous aimerez aussi :

Related Articles