Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Comment se débarrasser des dartres ?

Les maladies dermatologiques sont nombreuses et de divers ordres. Parmi les plus fréquentes, figurent les dartres. Il s’agit de sèches lésions cutanées qui apparaissent sur différentes parties du corps. Elles sont causées par des facteurs du quotidien et peuvent atteindre n’importe qui. Toutefois, certains facteurs facilitent leur apparition. Il existe aussi d’autres facteurs qui les déclenchent. Bien que bénignes, ces lésions demandent une attention particulière. Quels sont les causes et traitements adaptés aux dartres ?

Présentation de la dartre

Cette pathologie est encore appelée « eczéma achromiante » ou « pityriasis alba ». C’est une maladie cutanée de la famille des pityriasis. Elle se caractérise par une desquamation, autrement dit, un détachement de la première couche de la peau. Sur la peau, on remarque de petites plaques arrondies et squameuses. Elles sont sèches, de couleur blanche ou rose. Avec le temps, elles se transforment et évoluent vers une hypo pigmentation secondaire.

Ce sont de petites taches rondes, qui se dissimulent facilement sur les peaux claires et blanches. Elles sont beaucoup plus visibles sur les peaux bronzées et noires. Elles donnent une impression de sécheresse au toucher. Très souvent, on les considère comme un signe mineur d’atopie, qui expose au développement des allergies et à l’eczéma.

Les dartres peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps. Mais elles ciblent beaucoup plus certaines parties. Elles apparaissent surtout sur le visage (joues, paupières, front, menton). Elles peuvent aussi se localiser sur le dos, l’intérieur des cuisses, les bras et même, au niveau du cuir chevelu.

Quelles sont les causes des dartres ?

Les dartres peuvent être causées par des facteurs du quotidien. Il s’agit entre autres de :

  • L’humidité ;
  • Les chocs émotionnels ;
  • Les excitants ;
  • La mauvaise utilisation des crèmes à base de corticoïdes asséchants ;
  • Une grossesse ;
  • Etc.

Cependant, les principales causes des dartres sont les levures microscopiques. Il s’agit des levures de type Pityrosporon, dont l’action est accélérée par une régénération trop importante de l’épiderme. Cela favorise une accélération de la production de la kératine, sur la peau.

Les dartres peuvent aussi être provoquées par une carence en lipide, au niveau de l’épiderme. Cela arrive particulièrement lorsque, les glandes sébacées ne fonctionnent pas encore (pour les enfants) ou, plus très bien (pour les adultes). Ainsi, la peau devient plus vulnérable aux attaques du froid et du chaud et, à certaines infections.

Comment les dartres se manifestent-elles ?

Dès leur apparition, les dartres ressemblent à des plaques roses ou proches du rouge de 0,5 à 2 cm de diamètre. Elles s’étendent progressivement sur la surface de la peau, en devenant blanches sous le soleil. Ces plaques ont souvent une forme ronde ou ovale. Ces symptômes apparaissent lors de la première phase dénommée, la phase érythémateuse.

Lors de la seconde phase, la phase claire, la peau présente une desquamation qui entraîne, une perte de la pigmentation naturelle de la peau en général. À cette étape, les dartres sont des plaques plutôt sèches et plus claires que la peau autour.

Il peut arriver que les dartres démangent modérément ou pas du tout. Elles sont plus graves et plus dévastatrices vers la fin de l’été et en hiver, sous l’effet de l’humidité et de la fraîcheur.

Ces plaques roses ou rougeâtres apparaissent couramment sur :

  • Le visage (le front, les joues, le nez, les paupières, le menton) ;
  • La poitrine ;
  • Le dos ;
  • Les épaules ;
  • L’intérieur des cuisses ;
  • Etc.

Il peut arriver qu’elles apparaissent sur d’autres parties du corps comme le cuir chevelu, quoique cela soit très rare.

Les dartres sont-elles contagieuses ?

L’affection des dartres n’est pas contagieuse. Leur développement et leur apparition sont influencés par plusieurs facteurs. Ces derniers assèchent la peau et, facilitent donc la survenue de l’affection. Toutefois, si vous avez déjà une peau propice et favorable au développement de la pathologie, vous avez de fortes de chances d’en présenter les signes, lorsqu’une personne en souffre dans votre entourage.

Quels sont les facteurs de risques des dartres ?

Le tout premier facteur de risque connu pour les dartres est l’âge. Il en ressort que les bébés sont les plus exposés à cette pathologie. Plus particulièrement, les bébés et les enfants de 3 à 6 ans et les adolescents, sont plus susceptibles de présenter des symptômes de dartres. Les adultes y sont aussi exposés, mais cela arrive rarement. Les adultes les plus exposés sont ceux ayant une peau mate et/ou sèche.

Comme les dartres sont souvent considérées comme des signes d’atopie, on conclut qu’un antécédent personnel ou familial avec l’eczéma, peut aussi en être un facteur de risque.

D’un autre côté, on peut citer les conditions environnementales comme le froid, le bain à l’eau très chaude, le port de vêtements agressifs pour la peau. On peut aussi citer l’exposition au soleil qui, accélère la régénération des cellules cutanées.

À quel moment faut-il consulter ?

Vous devez consulter un médecin dès l’apparition des premières lésions. Prenez rendez-vous auprès du médecin traitant et/ou d’un dermatologue. Ce dernier saura effectuer le diagnostic, pour déterminer s’il s’agit réellement des dartres ou si, vous avez affaire à d’autres pathologies dermatologiques comme l’eczéma. Aussi, devez-vous savoir que, la mise en place rapide d’un protocole de traitement, facilite la limitation des inflammations et des taches blanches.

Comment se fait le diagnostic des dartres ?

Le diagnostic des dartres est seulement clinique. Dès l’apparition des premières plaques rosées et squameuses, rapprochez-vous d’un médecin spécialisé qui saura opérer le diagnostic. Il lui suffit de vous poser quelques questions et d’effectuer quelques examens, pour infirmer ou confirmer le diagnostic. Sauf en cas de doute ou de présence d’autres facteurs, le médecin ne devrait pas avoir besoin d’un examen complémentaire.

Quels sont les traitements disponibles contre les dartres ?

Les dartres sont une pathologie vieille comme le monde. Il existe différentes sortes de traitements pour en arriver à bout.

Traitement médicamenteux

Le tout premier traitement des dartres est basé sur, l’usage d’une crème hydratante. Elle aura un effet bienfaisant sur les plaques sèches et roses. Aussi, permettra t-elle d’éviter les rechutes.

Dans les cas où les plaques sont plus marquées, il est conseillé d’utiliser une crème contenant du zinc et du cuivre, qu’on trouve facilement en pharmacie. Lorsque vous avez affaire à des plaques rouges, pensez à utiliser un dermocorticoïde.

Bien que cela soit très rare, il peut arriver que les plaques se surinfectent au grattage. Dans ces cas, on conseille d’utiliser des antibiotiques et bien plus rarement, des antifongiques.

Dans certains pays, comme ceux anglo-saxons, les médecins utilisent des médicaments comme le Tacrolimus ou le Puimécrolimus. Cependant, ces produits ne sont pas autorisés en France dans le cadre du traitement des dartres sauf, pour traiter une dermatite atopique doublée d’eczéma.

D’un autre côté, un produit dénommé Calcitriol a récemment montré son efficacité face aux dartres. Néanmoins, il reste encore quelques études à réaliser, pour confirmer son effet bénéfique et, maîtriser tout son champ d’action.

Traitement naturel

La nature aussi a fait don de quelques remèdes, pour venir à bout des dartres. Le premier et le plus connu d’ailleurs est l’Aloe Vera. Longtemps adulé pour ses vertus hydratantes, ses bienfaits, apaisantes, anti- infectieuses et cicatrisantes, cette plante est un excellent remède contre les dartres. Toutefois, veuillez demander un avis médical avant de l’utiliser.

Il peut être accompagné avec de l’huile d’onagre. Elle aura pour rôle de réparer les tissus atteints. En effet, elle contient de l’acide gammalinolénique (AGL), un acide gras de type oméga 6, qui lui permet de réparer et d’adoucir la peau touchée. Il suffit de 2 ou 3 gouttes passées sur les dartres, plusieurs fois par jour. Si vous n’avez pas de l’huile d’onagre sous la main, vous pouvez le remplacer par l’huile de bourrache. Elles ont les mêmes effets et s’utilisent de la même manière.

Pour favoriser un retour à la normale de la peau et éviter la récidive, vous pouvez utiliser du beurre de karité. Grâce à sa richesse en vitamine A, il nourrit et protège la peau, en l’aidant à recouvrer son élasticité.

Dans certaines civilisations, on utilise de l’huile essentielle de géranium rosat. Elle est beaucoup appréciée pour ses propriétés antifongiques et cicatrisantes. Pour plus d’efficacité, elle est mélangée à l’huile végétale de calendula (à cause de ses vertus apaisantes et anti-inflammatoires). Effectuez un mélange de deux gouttes de chaque huile et appliquez sur les plaques, deux fois chaque jour pendant une semaine. Vous pouvez aussi remplacer l’huile végétale de calendula par une autre huile régénérante, apaisante, et anti-inflammatoire comme le niaouli, la camomille, la matricaire, etc.

Par ailleurs, l’association de la bardane et de la pensée sauvage, fait également des merveilles contre les dartres. Associées, ces deux plantes sont reconnues pour l’adoucissement et la limitation des démangeaisons sur la peau. Comment les prendre donc ? Vous pouvez soit en faire une décoction que vous appliquez sur la peau, soit les absorber par la voie orale.

Comment prévenir les dartres ?

Heureusement, les dartres font partie des pathologies qu’on peut éviter. En prenant quelques petites précautions, vous pouvez prévenir cette affection sans grande difficulté.

Ainsi, pour éviter les dartres, vous devez :

  • Toujours prendre une douche à l’eau claire après chaque baignade, en mer comme en piscine ;
  • Éviter au maximum le soleil entre 10 h 30 et 15 h 30 ;
  • Utiliser des vêtements couvrants ou la crème solaire, pour se protéger du soleil ;
  • Vous habiller avec des vêtements synthétiques, si vous avez une peau sèche ;
  • Vous laver avec de l’eau tiède, pour éviter la sécheresse de la peau ;
  • Vous laver avec des pains surgras ou sans savon ;
  • Vous hydrater fréquemment la peau avec une crème adaptée.

L’application de ces quelques règles vous mettra à l’abri des dartres pendant un bon moment.

Vous aimerez aussi :

Related Articles