Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Pellicules dans les cheveux: comment s’en débarrasser ?

La présence de pellicules dans les cheveux entraîne une forte démangeaison, et une envie quasi irrépressible de se gratter. En effet, les pellicules sont des peaux mortes du cuir chevelu, qui apparaissent le plus souvent chez les femmes. Elles provoquent des irritations et un inconfort. Comment donc traiter les pellicules dans les cheveux ?

Qu’est-ce qu’une pellicule ?

Origine des pellicules dans les cheveux

Les pellicules sont des peaux mortes qui surviennent après plusieurs cycles fréquents de desquamation. En effet, la desquamation est le processus de renouvellement rapide de l’épiderme. Chez un individu normal, ce cycle de renouvellement de l’épiderme dure 21 jours au niveau du cuir chevelu.

Par contre, chez les personnes ayant régulièrement de pellicules dans leurs cheveux, ce cycle fait 5 ou 7 jours maximum. Or, lorsqu’il est si rapide et fréquent, il entraîne un entassement de cellules mortes ; d’où la présence de pellicules.

Les différents types de pellicules

Il existe deux types de pellicules. Il s’agit des pellicules sèches et des pellicules grasses.

Les pellicules sèches

Il s’agit de la forme la plus répandue de cette pathologie. Elle se présente sous forme de poudre blanche avec des pellicules fines, sèches et blanchâtres. Ce type de pellicules se retrouve chez les personnes ayant un cuir chevelu sec et normal.

En outre, les pellicules sèches sont bénignes et causent très rarement d’irritations. Toutefois, elles se décollent du cuir chevelu, se répandent dans les cheveux et chutent sur les épaules. Cela rend les cheveux moins esthétiques.

Les pellicules grasses

Cette forme de pellicules est rare et pathologique avec un aspect gras, épais et jaunâtre. En effet, celles-ci forment des plaques compactes, en se regroupant et en se collant au cuir chevelu. Cela oppresse les racines des cheveux, et provoque leur chute.

En outre, les pellicules grasses déclenchent de fortes démangeaisons et rendent le cuir chevelu rouge, suite aux multiples grattages. Les pellicules grasses sont dangereuses et nécessitent le plus souvent la consultation d’un dermatologue.

Quelles sont les causes des pellicules dans les cheveux ?

Les causes des pellicules dans les cheveux varient d’un individu à un autre. Cependant, des pathologies telles que la dermatite séborrhéique ou une affection au microorganisme de malassezia, sont souvent évoquées.

La dermatite séborrhéique est une pathologie de peau occasionnant des tâches squameuses et rouges au cuir chevelu. Quant aux champignons malassezia encore appelés pityriasis capitis, ils se nourrissent des graisses du cuir chevelu et les dégradent. Cela amène l’organisme à en produire de nouvelles, d’où la rapide et fréquente desquamation.

Par ailleurs, d’autres facteurs pathologiques, psychologiques, physiologiques, alimentaires, hygiéniques et environnementaux favorisent l’apparition des pellicules.

Ainsi les causes pathologiques sont :  

  • Des troubles hormonaux ;
  • Des déficiences immunitaires.

En ce qui concerne les causes psychologiques, il y a :

  • Le stress ;
  • L’anxiété ;
  • Les changements émotionnels majeurs.

Les facteurs physiologiques se rapportent à :

  • La fatigue ;
  • Les cheveux gras ;
  • Les cuirs chevelus sensibles.

Par rapport aux causes alimentaires, il s’agit :

  •  Des problèmes digestifs ;
  •  De la mauvaise alimentation.

Les raisons hygiéniques sont :

  • La mauvaise hygiène capillaire ;
  • Les cheveux suintants ;
  • L’utilisation de shampoing inadapté à son type de cheveux ;
  • L’utilisation de shampoing trop détergent.

Les facteurs liés à l’environnement sont :

  • La pollution environnementale ;
  • Les saisons hivernales ;
  • Les changements climatiques.

Quels sont les symptômes des pellicules ?

Quelques signes se rapportent directement à la présence de pellicules dans les cheveux. Pour détecter les pellicules, il faut qu’il y ait des flocons blancs envahissant les cheveux, suivis de squames. Comme autre symptôme, il y a également le cuir chevelu sec ou gras qui irrite.

De plus, lorsqu’il s’agit d’un cas grave de cette pathologie, les signes peuvent se remarquer aussi à d’autres parties du corps. Par conséquent, il est observé des squames jaunâtres ou rougeâtres au niveau des oreilles, du nez ou du tronc.

Par ailleurs, lorsque des bébés ont des pellicules, il est généralement remarqué un cuir chevelu jaunâtre, croûteux et épais. Cette représentation est encore appelée croûte de lait ou gourme chez le bébé.

Comment prévenir les pellicules dans les cheveux ?

Plusieurs pratiques permettent de prévenir l’apparition des pellicules dans les cheveux. Il s’agit :

  • De se laver régulièrement les cheveux ;
  • De maîtriser les émotions et les états de stress ;
  • D’utiliser les produits adaptés à chaque type de cheveux ;
  • D’éviter les sèche-cheveux ;
  • D’avoir un régime alimentaire sain ;
  • De consommer des aliments riches en vitamines A, qui ont des propriétés apaisantes pour les cheveux ;
  • De consommer les carottes, les abricots, la patate douce, le poisson, le persil pour réguler la production du sébum.

Comment traiter les pellicules dans les cheveux ?

Le traitement des pellicules est effectué en fonction du type de pellicules dont il est question. Toutefois, le traitement des deux types de pellicules, est essentiellement basé sur l’utilisation des shampoings antipelliculaires et des huiles essentielles.

Pellicules sèches

En ce qui concerne le traitement des pellicules sèches, il est recommandé :

  • L’utilisation d’un shampoingantipelliculaire doux composé d’actifs antifongiques, pour éliminer le champignon malassezia, trois fois maximum par semaine ;
  • L’utilisation d’un shampoing composé soit de kétoconazol, du sulfure de sélénium, de l’acide salicylique ou du zinc pyréthrine, qui facilite l’élimination des pellicules ;
  • Le massage effectué par des mouvements circulaires au cuir chevelu ;
  • L’adoption de certaines habitudes telles que l’entretien des cheveux et l’utilisation des produits moins irritants adaptés à la chevelure ;
  • Les bains d’huile de façon régulière avec l’huile de jojoba, de neem et de moutarde qui ont des propriétés purifiantes ;
  • L’application des huiles essentielles de plantes telles que l’huile de thym, de palmarosa ou de romarin. Ces huiles sont efficaces contre les pellicules et les bactéries ;

Il est également conseillé l’utilisation des plantes comme l’ortie blanche et le calendula, qui ont des vertus apaisantes et hygiéniques pour les cheveux.  

Pellicules grasses

Puisque les pellicules grasses sont plus dangereuses, elles engendrent une prise en charge plus pointue. Ainsi, en cas de pellicules grasses, il est conseillé :

  • D’utiliser un shampoing antipelliculaire de haute tolérance, composé des éléments antifongiques, 2 à 3 fois par semaine pendant 15 jours ;
  • D’utiliser un shampoing doux contenant soit de kétoconazol, du sulfure de sélénium, de l’acide salicylique ou du zinc pyréthrine ;
  • D’effectuer un massage avec des mouvements circulaires sur le cuir chevelu ;
  • De laisser le produit agir avant de rincer les cheveux et de les sécher soigneusement ;
  • D’utiliser des huiles essentielles de plantes telles que l’huile de thym, de palma rosa ou de romarin ;
  • D’appliquer des huiles essentielles d’arbre à thé, de lavande aspic, de nigelle ou encore de palmarosa. Ces huiles apaisent les démangeaisons et les irritations ;
  • D’utiliser des plantes comme l’ortie blanche, le calendula, la bardane et la pensée sauvage. Les deux premières plantes ont des propriétés apaisantes pour les cheveux. Les deux dernières permettent de réguler la production de sébum des cheveux ;
  • D’effectuer des masques à l’argile verte et blanche qui permettent de réduire l’excès de sébum dans les cheveux.

En outre, il est conseillé de laver correctement ses cheveux, les sécher avec précaution et d’éviter de se gratter la tête.

En cas d’une résistance des pellicules, il est important de faire une consultation médicale. Un traitement à base de lotions aux corticostéroïdes peut être administré.

Toutefois l’utilisation de ces lotions doit être prescrite par un médecin ou un dermatologue. Cette précaution est nécessaire afin d’éviter d’autres dégâts sur le cuir chevelu.

Vous aimerez aussi :

Related Articles