Global Statistics

All countries
591,937,606
Confirmed
Updated on August 11, 2022 1:21 am
All countries
562,032,241
Recovered
Updated on August 11, 2022 1:21 am
All countries
6,444,523
Deaths
Updated on August 11, 2022 1:21 am

Comment se déroule une greffe de gencive ?

La récession gingivale est caractérisée par le retrait ou l’amincissement des gencives, autour des dents. Elle entraîne le dénuement des dents et peut être la source d’autres maladies graves. Pour arrêter l’évolution de la récession, il faut faire une greffe de gencive, qui va servir à augmenter la quantité de gencives autour des dents et de leurs racines. Qu’est-ce que la greffe de gencive ? Comment se déroule l’opération de la greffe ? Combien de types de greffes de gencive existe-t-il ? Quelles sont les complications pouvant résulter de la greffe de gencive ? Comment se comporter après une greffe de gencive pour vite guérir ? Combien coûte-t-elle ?

Qu’est-ce ce que la greffe de gencive ?

La greffe de gencive est l’une des opérations chirurgicales effectuées dans la bouche. Elle est faite pour augmenter la quantité insuffisante de gencives autour des dents et de leurs racines, afin de lutter contre la récession gingivale. Ce dernier ou plus simplement le retrait ou l’amincissement des gencives, entraîne le déchaussement de la racine de la dent.

La greffe de gencive est proposée à cet effet par le dentiste et effectuée par le parodontiste, en cabinet libéral ou service hospitalier, pour stopper la progression de la récession gingivale et, prévenir lapparition dun autre déchaussement. Elle consiste à prélever des tissus du palais du patient, pour les greffer sur la partie de déchaussement. La greffe de gencive est un moyen efficace qui permet de donner de la hauteur et de l’épaisseur à la gencive, comme il faut.

Lorsque la greffe fonctionne bien, la nouvelle gencive se confond à l’ancienne, s’attache à la dent et, les fils sont retirés après deux semaines environ. Le taux de réussite de la greffe est subordonné à la nature de la récession. Plus la récession est grande et profonde, plus la greffe est difficile à faire. Aujourd’hui, il est possible de recouvrir en totalité, 50 à 70 % des récessions. La hauteur moyenne des recouvrements est de 75 %.

Qu’est-ce qui pousse à faire une greffe de gencive ?

La raison principale de la greffe de gencive est la récession gingivale, qui entraîne une multitude de conséquences. La récession gingivale est un problème de gencives qui se manifeste généralement lorsqu’il y a eu une inflammation de la gencive, occasionnée par l’accumulation de tartre sur les dents, et que cela n’a pas été soigné. Une parodontie peut alors se développer et, entraîner une destruction des tissus qui maintiennent les dents en place, dans leurs alvéoles osseuses.

Cette récession gingivale est le résultat d’une mauvaise technique d’hygiène dentaire et du brossage des dents, qui peut être soit excessif, soit inadéquat. Une simple révision de la technique par un dentiste ou un hygiéniste suffit pour arrêter la récession. La récession dentaire cause la mobilité des dents, ainsi que leur sensibilité à certains aliments qui sont chauds, froids, sucrés ou acides. Les racines de la dent nues sont aussi exposées à des risques de carie dentaire et même, à des pertes des dents. Dans d’autres cas, la récession gingivale peut survenir également suite au bruxisme, à un mauvais positionnement des dents, à un traitement orthodontique, à mauvais brossage des dents, à une restauration dentaire mal faite, à un traumatisme ou choc reçu lors dune activité sportive, au tabagisme, etc.

Comment se déroule l’opération de la greffe de gencive ?

La greffe de gencive se déroule principalement en trois grandes étapes que l’on pourrait élargir en quatre phases : la phase de l’examen clinique, la phase d’anesthésie, le prélèvement du greffon et enfin, la phase de greffe même au site de la gencive déchaussée. En fonction du type de greffe à réaliser, le prélèvement peut varier.

L’examen clinique

Cet examen qu’effectuera le parodontiste est nécessaire, pour s’assurer de votre santé dentaire, pour évaluer le degré de votre récession gingivale. Cela lui permettra également, d’évaluer les possibilités d’évolution de cette situation dans le temps, avant de pouvoir proposer un type de greffe à réaliser.

La phase d’anesthésie

Avant toute intervention, le chirurgien vous fera une anesthésie locale, pour faciliter l’opération, afin que celle-ci ne vous cause de la douleur.

La phase de prélèvement

Le parodontiste est amené à faire un prélèvement de tissu gingival et, à le fixer sur la partie où il y a récession. Il peut effectuer cependant 3 types de prélèvements, correspondant à trois types de greffes existants.

Quels sont les différents types de greffes possibles ?

Les parodontistes peuvent utiliser trois types de greffes, selon la récession à laquelle ils sont confrontés.

Greffe de tissus conjonctifs

Le parodontiste procédera à l’ouverture par incision d’une petite partie dans le palais et, prélèvera un petit morceau de conjonctif se trouvant sous la couche superficielle. Il ferme ensuite la partie incisée et, suture le tissu prélevé au niveau de la zone qui souffre d’un manque. Il s’agit du type de greffe le plus courant.

Greffe gingivale libre

Le parodontiste prélève une petite quantité du morceau de tissu du palais et, le suture sur la zone qui en a besoin. Ce type de greffe est souvent recommandé si, vous avez des gencives fines ou très minces, qui ont besoin de tissus supplémentaires, afin de prévenir une nouvelle récession.

Greffe pédiculée

Ici le parodontiste prélèvera du tissu dans une zone, située juste à côté de la zone de la récession gingivale et, l’utilisera pour couvrir la zone dénudée. Pour ce type de greffe, le tissu gingival est déplacé sur la zone de récession, au lieu d’être prélevé dans une autre partie de votre bouche, pour ensuite être suturé. Pour que cette technique puisse fonctionner, vous devez nécessairement avoir assez de tissu gingival, dans les zones entourant la récession gingivale. Autrement, il faudra utiliser une autre technique.

Après la greffe, le parodontiste applique un pansement sur la zone prélevée. Le palais prélevé commence ainsi à se régénérer. Cette cicatrisation varie entre 15 jours et 3 semaines. Mais il faut au moins 6 mois, pour être sûr d’une guérison totale.

Quelles sont les complications pouvant résulter de la greffe de gencive ?

D’habitude, il n’y a pas de complications après l’opération. Pour s’assurer même qu’il n’y aura pas d’hémorragie ou que la greffe a été bien faite, le parodontiste vous demande d’attendre quelques minutes, avant de vous libérer. Toutefois, si après être rentré, vous remarquez un suintement ou un saignement dans la zone où la greffe de gencive a été faite, consultez sans plus tarder votre dentiste. Il saura vous orienter et vous aider.

L’une des choses qui pourraient vous déranger après la greffe, c’est la douleur qui survient quand l’effet de l’anesthésie disparaît. Ainsi, pour éviter l’enflure, veillez à appliquer de la compresse froide sur la zone qui vous fait mal, ceci de temps en temps. Le parodontiste peut également vous prescrire des anti-inflammatoires ou des antibiotiques, afin de vous soulager.

Vous pouvez toutefois remarquer qu’il y a une décoloration de la peau. C’est tout à fait normal et il n’y pas de traitement qui vous sera indiqué, pour redresser cette décoloration. Vous constaterez une amélioration, au bout de 2 semaines environ.

Comment se comporter après une greffe de gencive pour vite guérir ?

Après avoir subi une greffe de gencive, vous devez impérativement savoir vous tenir, tout en adoptantet en insérant de nouvelles habitudes dans votre quotidien, afin de ne pas faire rater la greffe.

Les plus gros efforts que vous ferez les deux heures qui vont suivre l’opération, c’est de ne pas manger ou boire. Vous pourrez ensuite :

  • Restreindre votre alimentation à des liquides froids, pour les 48 premières heures ;
  • Pendant cette période, éviterde consommer les aliments épicés ;
  • Pas de repas croustillants ou croquants ;
  • Ne pas mastiquer ou manger, du côté où la greffe a été faite . Faites-le plutôt, sur le côté opposé, pour ne pas abîmer l’opération, pendant les 3 premières semaines ;
  • Vos repas doivent être mous, durant les 3 premières semaines qui suivent l’opération;
  • Ne toucher ni regarder la partie opérée ;
  • La partie doit rester immobile pendant les 2 premières semaines ;
  • Essayez pas de ne pas vous brosser ou rincer la bouche, dans les 48 premières heures qui suivent l’opération;
  • Pendant les deux ou trois semaines suivantes, vous pourrez commencer à vous rincer la bouche, avec un rince-bouche prescrit par l’agent de santé.

Faites cet exercice 2 fois par jour s’il n’y a pas de prescription. Dans le cas contraire, suivez la prescription du médecin. Si vous êtes un fumeur, vous serez obligé d’éviter la cigarette pendant 3 semaines après la chirurgie, pour maximiser le taux de succès du traitement.

Combien coûte l’opération de la greffe de gencive ?

Le prix de la greffe de gencive n’est pas stable. À l’hôpital, une greffe gingivale peut varier entre 300 € et 350 € par secteur, mais en cabinet privé, on peut la retrouver entre 500 € et 800 €. Cette chirurgie n’est souvent pas prise en charge par la sécurité sociale. Son coût varie généralement,  en fonction de la gravité de la récession gingivale, du type de greffe qui sera fait, de la méthode qui sera utilisée pour faire l’opération, de l’assurance que vous avez et, de la situation géographique du dentiste.

Le tarif de la greffe de gencive peut donc paraître un peu cher à vos yeux dans certains cas. Le mieux c’est de vite faire l’opération de la greffe de gencive, avant que votre récession ne devienne sévère. Pour connaître le prix exact de la greffe de gencive et les résultats potentiels, il convient de se renseigner auprès de votre chirurgien-dentiste, qui vous fournira les informations dont vous avez besoin ou, s’il n’est pas spécialisé, il vous orientera ou vous donnera le contact d’un confrère parodontiste.

Vous aimerez aussi :

Related Articles