Global Statistics

All countries
526,080,107
Confirmed
Updated on May 20, 2022 4:23 pm
All countries
481,645,534
Recovered
Updated on May 20, 2022 4:23 pm
All countries
6,297,530
Deaths
Updated on May 20, 2022 4:23 pm

Carie dentaire: quels traitements pour s’en débarrasser ?

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, environ la moitié de la population mondiale est confrontée à des affections bucco-dentaires, et la plus fréquente reste la carie dentaire. Elle est provoquée généralement par la consommation du sucre et la mauvaise hygiène bucco-dentaire. Lorsque cette maladie n’est pas prise en charge très tôt, elle peut évoluer vers différents stades. Qu’est-ce que la carie dentaire ? Quels sont les causes et les facteurs de risque ? Comment se manifeste-t-elle ? Quels sont les traitements et préventions possibles ? Focus sur cette maladie infectieuse des dents.

En quoi consiste la carie dentaire ?

La carie dentaire est une maladie infectieuse qui détruit les dents, de l’extérieur vers l’intérieur : en partant de l’émail à la dentine (dentinite), pour ensuite déboucher sur la pulpe (pulpite). Cette infection est favorisée par la présence des bactéries, principalement streptococus mutans, au niveau de la plaque dentaire. Les bactéries en question transforment les résidus alimentaires en des substances acides, qui attaquent l’émail des dents. Elle est remarquable par des trous apparaissant dans vos dents.

Les caries dentaires commencent par être petites et progressivement, elles prennent de taille, lorsqu’elles ne sont pas traitées très tôt. Étant donné que la plupart des caries ne se manifestent pas par des douleurs au début, il peut paraître difficile de ne pas remarquer qu’un problème existe. Mais des consultations régulières auprès de votre dentiste, permettent de repérer rapidement la carie dentaire.

Cette maladie infectieuse des dents est l’une des infections les plus répandues dans le monde. Tout être humain qui possède des dents peut souffrir des caries, même les bébés. Apprendre que vous souffrez d’une carie peut paraître surprenant, surtout si vous pensez que vous adoptez une bonne hygiène bucco-dentaire. Toutefois, il faut noter qu’il existe plusieurs solutions pour soigner la carie dentaire et d’empêcher l’installation de nouvelles caries.

Quelles sont les causes de la carie dentaire ?

La carie dentaire est provoquée par la plaque dentaire, une substance blanchâtre (constituée de protéines salivaires, de bactéries, des toxines et des aliments, comme sucre et acide), qui se dépose à la surface des dents.

Tout le monde dispose des bactéries dans sa bouche. Après la consommation des aliments renfermant de sucres, les bactéries présentes dans la bouche transforment le sucre en acide. Ainsi, tout juste après avoir bu ou mangé quelque chose de sucré, la plaque dentaire commence à se mettre en place sur vos dents. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de se brosser régulièrement les dents.

Cette plaque formée se colle aux dents, puis l’acide qu’elle renferme peut ronger très progressivement l’émail des dents. Ce dernier est une couche protectrice et dure, qui couvre la partie osseuse des dents, susceptible de protéger contre la carie. Au fur et à mesure que l’émail des dents s’affaiblit, le risque de la carie dentaire augmente.

Tout individu peut être confronté à la carie dentaire, mais certaines personnes présentent un risque élevé. À cet effet, les facteurs de risque sont ci-après :

  • Forte consommation de boissons et d’aliments sucrés ou acides ;
  • Mauvaise hygiène bucco-dentaire : ne pas faire usage de fil dentaire et ne pas brosser les dents tous les jours ;
  • Avoir de fluor en quantité insuffisante ;
  • Troubles alimentaires, comme la boulimie et l’anorexie ;
  • Bouche sèche ;
  • Reflux acide, pouvant entraîner l’usure de l’émail des dents, à partir de l’acide gastrique.

La carie dentaire survient souvent au niveau des dents arrière. Ces dernières disposent des ouvertures et des rainures, capables d’emprisonner des particules d’aliments. Lors du brossage ou d’utilisation du fil dentaire, ces dents sont difficiles à atteindre.

Comme nous l’avons dit plus haut, les bactéries présentes dans la plaque dentaire s’alimentent des sucres, afin de sécréter de l’acide, qui détruit les couches dures des dents. Ce qui est l’origine de la cavité des dents. Cependant, si cette dernière n’est pas prise en charge, les bactéries continuent à s’élargir et rongent la dentine, qui est chargée de la protection de la pulpe.

Quels sont les symptômes et les complications possibles de la carie dentaire ?

La carie dentaire se manifeste de plusieurs façons et, les symptômes sont fonction du stade d’évolution de l’affection et de sa localisation. Après l’affection par la maladie infectieuse des dents, si l’émail est la seule partie atteinte, la carie peut paraître indolore.

En effet, les symptômes les plus observés sont :

  • dents sensibles ;
  • douleurs dentaires, pouvant s’aggraver avec le temps ;
  • douleurs en mordant ;
  • douleurs aiguës, lors de la prise d’un aliment ou boisson sucrée, froide ou chaude ;
  • pus autour des dents ;
  • point brun sur les dents.

Hormis ces symptômes énumérés, les personnes souffrantes de la carie dentaire peuvent présenter des complications graves, sur les dents et la santé en général. Cette maladie peut entraîner par exemple, des douleurs conséquentes, des abcès (pouvant être accompagnés du gonflement du visage ou de la fièvre), des troubles de nutrition et de mastication, des infections, des dents qui tombent ou se cassent….Au regard de cela, il convient de traiter la carie le plus tôt.

Que retenir du diagnostic et de la prévalence ?

La carie dentaire est une affection très facile à diagnostiquer, puisqu’elle est visible à l’œil nu. Toutefois, le diagnostic se réalise par le dentiste, qui pose des questions en ce qui concerne la sensibilité et la douleur des dents, au patient. Pour confirmer le diagnostic posé, le professionnel de santé peut faire recours à la radiographie.

Par ailleurs, la carie dentaire est très fréquente. Il est estimé qu’environ neuf individus sur dix auraient eu tout au moins une carie. D’après les statistiques, environ un tiers des enfants de 6 ans et plus d’un et demi des enfants de 12 ans, sont atteints de cette infection, en France. Au Canada, plus de 50% des enfants âgés d’au moins six ans et d’au plus douze ans, ont au moins une carie.

De plus, la prévalence de la carie dentaire qui affecte la couronne des dents (partie visible non recouverte par les gencives), augmente jusqu’à l’âge de quarante ans, mais elle se stabilise ensuite. En ce qui concerne la prévalence de la carie qui touche la racine des dents, principalement par érosion ou déchaussement de la gencive, elle augmente avec l’âge. Ce type de carie s’observe plus, chez les aînés.

Comment traiter la carie dentaire ?

Le traitement à suivre en cas de carie dentaire est fonction, de la gravité de la maladie. Il existe donc plusieurs alternatives de traitements d’une carie.

Traitement précoce

Lorsque votre dentiste diagnostique une carie dentaire à un stade précoce, une prise en charge au fluorure peut régénérer l’émail de vos dents. Cela permet également de prévenir différentes autres caries.

Traitement du canal

Dans un contexte où la carie dentaire provoque la mort des nerfs, le dentiste réalise un traitement de canal, afin de sauver la ou les dents. Le procédé consiste à enlever les vaisseaux sanguins, le tissu nerveux et toute zone touchée par la carie dans votre dent. Ensuite, le professionnel de santé vérifie s’il y a d’infections. Lorsqu’elles sont présentes, il applique, si nécessaire, des médicaments sur les racines. Après, il comble la ou les dents et peut même y installer une couronne.

Remplissage des dents et couronnes

Pour traiter la carie, le dentiste peut utiliser une perceuse et, débarrasser la dent de la matière cariée. Après, il remplit la dent d’une substance, comme de l’argent, la résine composite et l’or.

Dans un contexte de carie dentaire plus grave, le médecin peut poser sur votre dent, un capuchon sur mesure, dans l’optique de substituer la couronne naturelle. Avant de commencer la procédure de remplacement de la couronne, le dentiste se chargera d’enlever le matériau de la dent cariée.

Remèdes naturels

Une solution naturelle ne peut se substituer au traitement effectué par un dentiste. Toutefois, il peut s’avérer très utile dans le cadre du soulagement de la douleur, en attendant votre rendez-vous.

  • Clou de girofle (propriétés antiseptiques et anesthésiantes) : il faut le serrer légèrement sur votre dent douloureuse ;
  • Appliquer sur la partie douloureuse un glaçon ;
  • Bain de bouche au vinaigre de cidre : il faut mélanger une cuillère à café de vinaigre à un verre d’eau tiède ;
  • Bain de bouche d’eau salée : mélanger l’eau et une cuillère à café de sel, puis bouillir ; avant utilisation, il faut laisser le mélange tiédir ;
  • Bain de bouche à la menthe poivrée : il faut diluer dans un verre d’eau tiède, une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée ;

Tout au long de la période de soins, il faut prendre du Kreosotum 5 CH, Fluoricum acidum 5CH et Mezereum 5 CH, à raison d’une granule, le matin et le soir.

Cependant, il faut éviter de prendre les médicaments anti-inflammatoires de type AINS, dans le cadre d’un traitement médicamenteux de la carie dentaire.

Comment prévenir la carie dentaire ?

Pour éviter au maximum le risque d’être affecté par la carie dentaire, il faut :

  • Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire ;
  • Éviter au mieux le grignotage en dehors des repas ;
  • Éviter les boissons plus concentrées en sucres, comme les jus de fruits, les sirops et les sodas ;
  • Se brosser les dents au moins deux fois par jour (matin et soir), spécialement après les repas.

Pour brosser les dents, il faut :

  • Brosser les dents du haut avant celles du bas ;
  • Réaliser un mouvement circulaire, lors du brossage des dents, en quittant de la gencive vers la dent ;
  • Positionner votre brosse à dents en diagonale, de façon à ce que les poils soient inclinés vers la racine de la dent, puis pivoter la brosse à quarante-cinq degrés sur la gencive ;
  • Brosser les dents du haut vers le bas : il ne faut jamais brosser de manière horizontale ;
  • Positionner la brosse sur chaque dent, puis brosser lentement l’intérieur de chacune des dents, en allant du bas vers le haut.

D’autres aliments peuvent aussi vous aider à lutter contre la carie dentaire :

  • Les aliments riches en calcium ;
  • Les légumes et les fruits riches en fibres ;
  • le thé vert ou noir, non sucré ;
  • le chewing-gum (à mâcher) sans sucre ;
  • l’eau avec du fluorure.

Pour finir, il faut changer régulièrement votre brosse à dents. Les spécialistes conseillent d’ailleurs de changer de brosses à dents tous les trois à six mois.

Quand effectuer la consultation ?

Afin d’éviter tout risque de complications de la carie dentaire, il est conseillé de consulter au moins une fois par an, un dentiste. Cela permettra de dépister très tôt les premiers signes en cas d’affection et, de suivre un traitement à temps. Dans le cas où vous ressentez des douleurs, il faut rapidement prendre rendez-vous avec le professionnel de santé.

Combien coûte le traitement de la carie dentaire ?

Le coût des soins en ce qui concerne la carie dentaire dépend de plusieurs facteurs : degré d’infection, nombre de faces touchées sur la ou les dents et l’âge du patient.

Pour l’intervention continue sur une dent d’un enfant âgé d’au moins treize ans, il faut un budget entre 28,99 € et 61,32 €, en fonction du nombre de faces, y compris une prise charge d’environ 70% par l’assurance maladie. S’il s’agit d’un adulte, le tarif varie entre 25,06 € et 53 € (avec le même pourcentage de prise en charge d’assurance maladie).

Si le patient n’a pas vite consulté ou la carie a affecté la dentine ou la pulpe, le professionnel de santé doit dans ce cas, effectuer une dévitalisation de la dent. Dans ce contexte, les frais supplémentaires seront appliqués, principalement pour ce qui est de la pose de couronnes.

Vous aimerez aussi :

Related Articles