Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Comment soulager un nez bouché ?

Écoulements, gorge grattant, peur d’une sinusite et encore nez bouché, voilà autant de gênes qui empêchent d’avoir un bon sommeil la nuit. En réalité, c’est toujours ce sommeil qui permet d’éliminer le virus à l’origine du nez bouché et de récupérer l’énergie perdue. Cependant, il est généralement difficile de passer une année sans être atteint de rhume. Mais, rassurez-vous, il existe des solutions permettant de déboucher le nez et de bien dormir en cas de rhume viral. Voici quelques astuces pour soulager un nez bouché.

Bien se moucher

Lorsque le nez est bouché, le premier réflexe est de se moucher rapidement afin de le dégager. Mais en cas de soufflement trop fort ou trop régulier, il existe un risque de saignements nasaux ou d’une infection des sinus ; cela ne peut qu’aggraver votre situation. De même, le fait de se moucher peut provoquer un gonflement du nez et étendre l’obstruction.

Alors, la meilleure solution pour se soulager du nez bouché est de se moucher avec douceur.  Autrement dit, il faut s’occuper d’une narine à la fois, en se servant d’un mouchoir doux jetable. Ce dernier permet de limiter la propagation des bactéries et d’éviter l’irritation de la peau du nez.

Bien aérer votre chambre

Que vous ayez un nez bouché ou non, l’aération de la pièce dans laquelle vous dormez est importante. Il faut ouvrir les fenêtres de la chambre pendant environ dix minutes le matin et dans la soirée avant d’aller au lit, ceci reste valable même en hiver. Vous devez maintenir également votre chambre à une température basse, parce que les bactéries se développent plus rapidement dans un milieu surchauffé.

Aussi, pour respirer un air sain et réduire le risque d’apparition de rhume et de développement des maladies virales et bactériennes, vous pouvez désinfecter l’air à l’aide d’un brumisateur qui contient des huiles essentielles. Il est également possible de mettre un diffuseur notamment dans les pièces de l’intérieur que vous ne fréquentez plus. Néanmoins, vous devez éteindre cet équipement à une trentaine de minutes au minimum avant d’aller au lit. Pour finir, mettez un oreiller sous le dos pour un coucher léger surélevé ; cette position facilite la respiration.

Boire assez d’eau quotidiennement

Une bonne hydratation permet la fluidification du mucus, et aide l’organisme à se défendre contre une infection. La quantité d’eau à prendre au quotidien est de six à huit verres, mais certaines personnes peuvent en prendre moins ou plus. L’essentiel est que vous n’ayez point une sensation de soif.

Laver le nez à l’eau salée

Une des meilleures solutions pour soulager un nez bouché est de laver le nez avec de l’eau salée avant de se coucher. Le sérum physiologique permet de nettoyer les fosses nasales, alors que l’eau salée décongestionne les muqueuses du nez gonflées, et qui empêchent la respiration.

Les produits sont disponibles en pharmacie et parapharmacie que vous pouvez utiliser, mais il est possible de préparer la solution salée vous-même. Il suffit d’envoyer dans un litre d’eau chaude deux cuillerées à soupe de gros sel, et une cuillerée à café de bicarbonate de soude. Remuez bien le mélange réalisé jusqu’à ce qu’il soit dissous totalement, et procédez au remplissage d’une poire à l’aide du liquide. Ensuite, il faut l’aspirer par chaque narine tout en positionnant votre tête sur le côté et laisser l’eau sortir, puis se moucher.

Pratiquer des inhalations humides

Apparaissant comme une recette de grand-mère efficace, les inhalations humides permettent d’entrer en contact direct avec des substances actives. Puisque la muqueuse nasale est composée de capillaires sanguins, les molécules inhalées parviennent aux sinus, ensuite au centre rhinopharyngé, et débouchent enfin dans les bronches. L’action de l’inhalation est assez rapide et profonde, et s’avère très efficace pour se soulager d’un nez bouché.

En effet, les inhalations humides consistent à inhaler des vapeurs chaudes remplies d’huiles essentielles. La vapeur permet donc d’hydrater à nouveau la muqueuse respiratoire qui était asséchée. Il faut :

  • Verser de l’eau frémissante dans une vase ;
  • Laisser une à deux minutes (parce que les vapeurs peuvent causer des brûlures au niveau des voies respiratoires) et ajouter ensuite une cuillerée de plantes médicinales (la menthe poivrée, les feuilles d’eucalyptus, le camphre, etc.) ou six gouttes d’huile essentielle ;
  • Se couvrir la tête à l’aide d’un linge épais durant dix à quinze minutes et inhaler.

Il faut éviter que les substances actives entrent en contact avec les yeux, et pour cela, il est préférable d’utiliser un inhalateur. Cependant, il est déconseillé aux personnes allergiques ou asthmatiques de pratiquer des inhalations, surtout au moment de crise.

Essayer des inhalations sèches

Les huiles essentielles et l’essence algérienne peuvent servir à n’importe quel moment de la journée, pour des inhalations sèches en cas de nez bouché. Il s’agit d’une méthode qui vise à imbiber un support avec quelques gouttes de substance active, et à le respirer.

Il faut se servir d’un mouchoir en papier, ou des sticks inhalateurs vides à asperger de quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus, de thym ou encore d’huile essentielle de romarin. Veuillez toujours garder le mouchoir et l’huile sur votre table de nuit afin d’y avoir facilement accès lorsque vous vous réveillez dans la nuit. 

Avoir recours à un massage en cas de rhume

Si malgré plusieurs solutions utilisées, le nez est toujours bouché et que la gorge est également sèche, il faut tenter le massage. Il s’agit d’une technique surprenante qui consiste à appuyer durant trente secondes entre les deux sourcils avec le pouce, et au même moment, appuyer sur le haut du palais à l’aide de la langue. Cela est très efficace pour se soulager d’un nez bouché.

Faire un rapport sexuel pour déboucher le nez

Cette idée parait drôle non ? Mais, des chercheurs ont obtenu un prix relatif à la théorie selon laquelle, un rapport sexuel avec orgasme agit comme un spray décongestionnant contre un nez bouché. Il s’agit d’une étude scientifique publiée en janvier 2021 dans Ear. Nose & Throat Journal qui porte sur les vertus du sexe contre la congestion nasale.

Cette étude, qui a reçu l’Ig Nobel de médecine en septembre 2021, a réalisé une évaluation de la respiration nasale de trente-six participants, à cinq moments différents. Ces moments sont : avant le rapport sexuel (c’est la base de référence), immédiatement après, puis trente minutes, une heure et trois heures qui suivent l’orgasme.

Toutes ces dispositions sont prises à nouveau le jour suivant, mais cette fois-ci avec l’utilisation d’un spray nasal décongestionnant. Les études ont rapporté une amélioration significative de la respiration nasale au même titre, dans les deux cas jusqu’à soixante minutes après.

Les effets bénéfiques du sexe seraient liés aux vertus de l’activité physique sur le nez bouché, en particulier sur la congestion nasale.

Consulter un professionnel de santé en cas de persistance du nez bouché

Si votre nez est toujours bouché après dix jours, le mieux serait de consulter un médecin. Ce professionnel de santé procèdera à une évaluation des symptômes pour exclure une maladie sous-jacente. Selon le diagnostic établi, il saura prescrire une ordonnance ou vous orienter vers un médecin ORL.

Vous aimerez aussi :

Related Articles