Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 5:16 pm

Comment traiter le cancer des os ?

En France, le cancer des os est considéré comme une maladie rare. Néanmoins, de nombreuses personnes sont touchées par cette pathologie chaque année. En effet, il s’agit d’une tumeur qui représente environ 1 % des nouveaux cas de cancer, soit 300 personnes atteintes par an. Cette maladie peu connue se présente sous plusieurs formes. Que savoir sur le cancer des os ? Découvrez ici les éléments de réponse.

Cancer des os : présentation de la maladie

Le cancer des os, encore connu sous le nom de cancer primitif des os, est une tumeur qui attaque les cellules osseuses. On l’observe souvent chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Cela dit, cette tumeur est très rare chez les personnes âgées de plus de 40 ans.

Par ailleurs, le cancer des os peut se propager à partir de son lieu de naissance et s’étendre à d’autres parties du corps. On parle ainsi de métastase.

Les différents types de cancer des os

Il existe plusieurs types de cancers des os. Certains touchent plus les adultes tandis que d’autres s’attaquent aux enfants. Au nombre des différents types de cancer des os, on peut citer : l’ostéosarcome, la tumeur d’Ewing, le chondrosarcome.

  • L’ostéosarcome 
Ostéosarcome  – © Crédit : informationhospitaliere.com
Ostéosarcome – © Crédit : informationhospitaliere.com

L’ostéosarcome est un type de cancer primaire très fréquent chez les enfants et les adolescents ayant au plus 15 ans. Cette forme touche généralement les os des hanches, des épaules et des genoux. Les données statistiques révèlent que cette tumeur des os représente 50 % des cas.

  • Le chondrosarcome
Chondrosarcome – © Crédit : informationhospitaliere.com
Chondrosarcome – © Crédit : informationhospitaliere.com

Le chondrosarcome est le cancer des os qui touche principalement les personnes adultes. Il s’agit d’un type de tumeur maligne qui forme un cartilage. La maladie touche particulièrement les os des bras, des cuisses et du bassin.

  • La tumeur d’Ewing

La tumeur d’Ewing peut toucher les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Elle affecte fréquemment les os des jambes, des cuisses, du bassin et des bras.

Hormis ces types de cancer précédemment cités, d’autres formes plus rares peuvent se manifester. On peut citer entre autres :

  • L’adamantinome

Ce type de cancer rare touche généralement l’os du tibia. Les personnes les plus susceptibles de développer cette tumeur sont les adolescents et les jeunes adultes.

  • Le lymphome osseux

Encore appelé sarcome à cellule réticulaire, ce type de cancer touche habituellement les adultes qui ont entre 40 et 50 ans. Aussi, peut-il s’attaquer à n’importe quel os, avant de se répandre au niveau de la moelle osseuse.

  • Le chordome

Le chordome touche principalement les os des bas du crâne, de la colonne vertébrale ou ceux du bas du coccyx.

  • Le myélome
Le myélome – © Crédit : informationhospitaliere.com
Le myélome – © Crédit : informationhospitaliere.com

C’est un cancer fréquent chez les seniors. Il prend naissance à partir de la moelle osseuse et peut s’étendre à d’autres zones du corps. Ce cancer peut entraîner une perte osseuse localisée ou diffuse.

  • Les tumeurs malignes à cellules géantes

Ces cancers rares affectent les extrémités des os longs, comme les os de la cuisse ou du bras. Le patient atteint ressent un gonflement de ces membres ainsi que des douleurs.

Quelles sont les causes du cancer des os ?

Dans la plupart des cas, les causes réelles du cancer des os ne sont pas connues. Toutefois, les professionnels de santé pensent qu’il existe une prédisposition génétique.

D’autres situations ou pathologies peuvent également augmenter le risque d’apparition de la maladie. Il s’agit notamment :

  • D’une affection des os comme la maladie de Paget ;
  • Des syndromes génétiques tels que le syndrome de Li-Fraumeni ;
  • De l’exposition à des niveaux élevés de radiations ;
  • Des fractures.

La présence d’un corps étranger (prothèse ou implant) dans l’organisme et l’exposition à des produits chimiques, peuvent aussi augmenter le risque d’apparition du cancer des os.

Comment reconnaître le cancer des os ?

Bien souvent, le cancer des os est asymptomatique. Au début, la personne malade peut se plaindre de fatigue, de fièvre, de sudation. Par la suite, certaines manifestations claires peuvent permettre de détecter la tumeur. On peut évoquer :

  • Des douleurs au niveau de la zone atteinte ;
  • Des fractures des os ;
  • La perte de poids ;
  • Les gonflements à proximité de la partie atteinte ;
  • Les difficultés à faire des mouvements.

Cela peut parfois engendrer la perte de mobilité quand un membre inférieur est touché.

Si l’un de ces symptômes apparaît, il est important de consulter un médecin spécialiste afin que ce dernier puisse établir un diagnostic.

Diagnostic du cancer des os

Dès qu’il y a suspicion de cancer, la radiographie est la première technique utilisée pour le diagnostiquer. Cet examen est accompagné d’une IRM en guise de complément, pour visualiser l’extension de la tumeur de l’os. Ensuite, le médecin fait recours à une biopsie chirurgicale pour confirmer le diagnostic. Cet examen permet également d’affiner le diagnostic, afin de préciser le type de cancer osseux dont il s’agit.

Si le cancer de l’os est confirmé, le médecin peut réaliser d’autres examens dans le but de détecter une éventuelle métastase. Au nombre de ces tests médicaux, on peut citer : la radiographie thoracique, la scintigraphie osseuse ou encore la tomographie par émission de positons (TEP).

Comment traiter le cancer des os ?

Les options de traitement de la maladie dépendent du type de cancer, du stade et de l’état général du patient atteint. Cela dit, les traitements les plus utilisés pour soigner cette tumeur sont nombreux.

  • La chirurgie de conservation d’un membre

Ce traitement consiste à retirer le cancer du membre atteint, sans amputer le membre. Après ce type de chirurgie, des greffes cutanées et osseuses servent à restaurer les zones atteintes.

  • L’excision large

L’excision large est un traitement utilisé pour enlever la tumeur des os, ainsi qu’une large marge de tissus et d’os autour de la tumeur.

  • L’amputation

Cette technique devient de moins en moins fréquente. Toutefois, elle se pratique dans les cas les plus graves de cancer des os. L’amputation permet d’éviter tout risque de propagation ou de récidive. Elle se fait par retrait, d’une partie ou de la totalité du membre atteint par le cancer. Il est ensuite remplacé dans ce cas par une prothèse.

  • La chimiothérapie

Elle accompagne généralement la chirurgie. Pour traiter le cancer des os, les spécialistes se servent d’environ trois agents chimio thérapeutiques.

  • Le curetage

Le curetage est une forme de traitement qui consiste en un grattage du cancer de l’os, au moyen d’un instrument en forme de cuillère nommé curette. Cette action permettra de détruire les cellules cancéreuses.

  • La radiothérapie

Dans certaines situations où le cancer ne peut pas être opéré, la radiothérapie est utilisée à la place des chirurgies. On l’emploie donc pour traiter le cancer de l’os localisé dans les endroits difficilement accessibles.

En somme, le cancer des os existe sous plusieurs formes. Dès que vous remarquez l’un de ses symptômes, l’idéal est de prévenir le médecin le plus tôt possible, afin d’avoir une prise en charge optimale.

Vous aimerez aussi :

Related Articles