Global Statistics

All countries
545,893,764
Confirmed
Updated on June 22, 2022 12:37 pm
All countries
518,728,985
Recovered
Updated on June 22, 2022 12:37 pm
All countries
6,343,948
Deaths
Updated on June 22, 2022 12:37 pm

Corps étrangers dans l’œil : comment les enlever ?

Les corps étrangers sont des particules qui entrent dans l’œil et qui stagnent au niveau des couches superficielles. Ils peuvent être des particules de métal, d’une poussière, des éclats de bois ou d’un insecte. La présence de corps étranger dans l’œil est à l’origine de plusieurs symptômes, dont la plus fréquente est la douleur soudaine et souvent intense. Il existe cependant des traitements pour soulager la personne atteinte, mais ils dépendent du contexte.

Corps étranger dans l’œil : explication

La membrane transparente, dite cornée, que nous observons au niveau de l’œil est très sensible. L’entretien de celle-ci est assuré en permanence par les sécrétions lacrymales (les larmes), et par les paupières qui clignent à plusieurs reprises par minute. Cela permet ainsi de se débarrasser de tout corps qui n’est pas censé être dans l’œil.

Par ailleurs, lorsque ces gestes ne suffisent pas pour se débarrasser d’un corps étranger, vous pouvez ressentir une gêne très vive. Dans ce cadre, il est déconseillé de se frotter les yeux, puisque cela est inefficace. Mais aussi, cette manœuvre peut s’avérer dangereuse pour la personne concernée, lorsque le corps étranger est figé à l’intérieur de la cornée.

Au nombre des corps étrangers, on peut énumérer les poussières, les cils ou les cendres, qui se logent très souvent dans l’œil par accident. On distingue en effet deux types de corps étrangers dans l’œil :

  • Corps étrangers intraoculaires : encore appelés corps étrangers profonds, lorsqu’ils pénètrent l’œil, le pronostic est mauvais. Quand ils ne sont pas débarrassés à temps, les séquelles graves peuvent s’observer ;
  • Corps étrangers présents à la surface de l’œil et fixés au niveau de la conjonctive, soit sur la paupière soit sur la cornée.

Causes de la présence du corps étranger dans l’œil

Un corps étranger peut se loger dans l’œil de plusieurs manières :

  • Le transport par le vent des particules (les poussières, les insectes, les débris végétaux, les pollens, etc.) atterrissant dans l’œil ;
  • Les activités de jardinage et de bricolage au cours desquelles, les yeux sont exposés aux métaux, aux poussières de bois ;
  • L’exercice professionnel (comme la menuiserie ou les travaux nécessitant l’usage des perceuses, des disqueuses, etc.) au cours duquel la gêne est projetée violemment dans l’œil, au point d’engendrer un traumatisme ;
  • Une variété de chenilles, présente dans la partie Sud de la France, est susceptible d‘envoyer des poils piquants dans l’atmosphère. Ces derniers peuvent atterrir dans la cornée et s’y loger.  

Cependant, notons que tout individu peut se confronter un jour à l’autre à la présence de corps étrangers dans l’œil. Il existe toutefois des personnes particulièrement à risque :

  • Les bricoleurs et les jardiniers du dimanche qui ne se protègent pas bien les yeux ;
  • Les enfants, qui ont pour habitude de lancer le sable en plein visage ;
  • Les personnes résidant dans les régions venteuses, comme aux bords de mer.

Symptômes de corps étrangers dans l’œil

Le corps étranger dans l’œil se manifeste par une douleur, une rougeur et un larmoiement, au point où la personne atteinte a du mal à ouvrir les yeux. Chez les personnes qui portent des lentilles flexibles, la douleur est intense, à cause du corps étranger, qui se loge sur la cornée.

Dans le cadre d’un traumatisme, la personne concernée peut avoir une baisse de vue, accompagnée des autres symptômes. Il existe d’ailleurs deux situations : absence de traumatisme ajouté et présence de traumatisme oculaire ajouté.

En absence de traumatisme ajouté

Les manifestations persistent, tant que le corps étranger n’est pas encore retiré de la cornée. En cas de délogement du corps, la douleur disparait par enchantement (mais cela n’est pas possible avec des poils de chenilles). Mais, une surinfection peut être observée suite à cela, surtout si le corps a causé une plaie sur la cornée.

En présence de traumatisme oculaire ajouté

Si le corps étranger est projeté de manière violente sur l’œil, il existe un grand risque de plaie oculaire. Il peut avoir également au niveau de l’œil :

Ces symptômes ne sont pas nécessairement présents d’emblée. Mais, les manifestations qui doivent vous alerter sont :

  • Intensification de la douleur ;
  • Photophobie : la difficulté à tolérer la lumière ;
  • Baisse de la vision ou autre gêne oculaire.

Corps étranger dans l’œil : Diagnostic

En général, c’est un seul œil qui est atteint et le patient ressent que la gêne est bien présente. Le corps étranger est constaté chez les enfants qui ne sont pas en âge de s’exprimer, par le fait qu’ils se mettent à pleurer, à frotter les yeux et à refuser de les ouvrir.

Spécialiste à consulter

Si, malgré un lavage oculaire à base du sérum physiologique ou toute autre solution de lavage oculaire, la douleur persiste, une consultation d’urgence auprès d’un ophtalmologue s’impose. Lorsque votre ophtalmologue ne peut pas vous recevoir immédiatement, contactez un spécialiste de l’ophtalmologie de garde, non loin de chez vous.

Bilan à effectuer

Lors de la consultation, le spécialiste examine la cornée, dans l’optique de trouver le corps étranger présent dans l’œil. La visualisation du corps étranger ainsi que des lésions engendrées est faite à l’aide d’un collyre. Lorsqu’un traumatisme est associé, l’ophtalmologue examine les structures internes de l’œil, dans le but de faire une vérification de leur intégrité.

Prévention des corps étrangers dans l’œil

Pour éviter le corps étranger dans l’œil, il est important de protéger ses yeux, pendant certaines activités.

En cas de projection de particules

Chez les adultes

La prévention chez les adultes consiste à porter un masque fermé (accessible en magasin de bricolage), dans le cadre des activités à risque (poncer, broyer, tronçonner, scier, etc.).

Comme alternative au masque fermé, vous pouvez utiliser un vieux masque de ski. Mais, il n’est plus possible d’en faire usage à la montagne dans ce cas, car le filtre anti-ultraviolet peut être lésé par la projection des particules.

Chez les enfants

Il faut expliquer à l’enfant qu’il n’est pas conseillé de lancer du sable. Faites-lui également porter des lunettes de soleil, pour limiter les risques de pénétration du corps étranger dans l’œil.

En cas de traumatismes

Chez l’adulte

Il faut éviter au mieux les accidents oculaires en rapport avec un bouchon de champagne. À cet effet, la personne qui ouvre la bouteille de champagne doit bien la tenir droite, et retirer le bouchon suite au retrait de la partie métallique.  La personne idéale pour l’ouverture d’une bouteille, sans risque, est celle qui utilise des lunettes conçues avec des verres organiques incassables.

Chez l’enfant

La prévention des traumatismes oculaires chez l’enfant, consiste à vérifier si celui-ci s’adonne aux sports et aux jeux adaptés à son âge. En outre, il faut veiller à ce qu’il porte l’ensemble des protections recommandées pour les jeux.  

Quels traitements pour le corps étrangers dans l’œil ?

La prise en charge du corps étranger dans l’œil est fonction du contexte. S’il n’y a pas de traumatisme associé, le traitement consiste à effectuer un rinçage de l’œil.

Cas d’absence de traumatisme oculaire associé

Le geste utile à effectuer est de rincer de manière abondante les yeux, en vous servant d’un sérum physiologique ou d‘une solution de lavage oculaire (jamais ouverte). Ne vous servez surtout pas de l’eau. Par ailleurs, ceux qui portent des lentilles doivent les retirer et les nettoyer avec soin (après avoir lavé les mains). Si le rinçage oculaire est efficace (disparition des douleurs), ils peuvent remettre leurs lentilles.

Cependant, il faut éviter de frotter l’œil ou d’essayer d’enlever le corps à l’aide de la compresse, même si elle est stérile, ou à l’aide d’une pince à écharde, afin de ne pas abimer la cornée.

En cas d’inefficacité du rinçage (ce qui est souvent le cas des particules métalliques projetées ou des poils piquants), cela traduit que le corps étranger est planté dans la cornée. C’est uniquement l’ophtalmologiste qui est capable de le retirer, dans ce cas.

Le professionnel de santé se sert d’un appareil grossissant (comme la lampe à fentes) et autre instrument spécial si nécessaire, pour retirer l’intrus. Ensuite, il prescrit un collyre antibiotique ou antiseptique ou même anti-inflammatoire et une pommade cicatrisante, pour contrer la surinfection.

Dans le cas de traumatisme oculaire associé

Dans ce cas, la prise en charge dépend de la taille de l’objet à l’origine du corps étranger dans l’œil.

Lorsqu’il s’agit d’un objet plus grand que l’orbite, le cas d’un gros ballon, il faut procéder au rinçage pour éliminer les impuretés de l’œil. Le recours à des antalgiques n’est pas conseillé, puisqu’il est crucial de savoir si la douleur diminue ou augmente.

Lorsque l’objet est de taille plus petite que l’orbite et qu’il a touché l’œil de plein fouet, il ne faut pas du tout rincer l’œil avec du liquide. En effet, le liquide peut migrer vers l’intérieur de l’œil et provoquer plus de dégâts. Si vous portez des lentilles, ne cherchez pas à les retirer, pour ne pas toucher l’œil déjà traumatisé.

Ce qui est idéal à faire ici est de garder l’œil fermé, le protéger à l’aide d’une compresse stérile (en évitant d’appuyer dessus). Il est également conseillé de rester à jeun, dans l’éventualité d’une opération chirurgicale d’urgence. Il est déconseillé par la même occasion de prendre de l’aspirine, ou un anti-inflammatoire pouvant aggraver une hémorragie. Consultez d’urgence un ophtalmologiste.

Enfin, une fois le corps étranger retiré, vous pouvez avoir recours à la physiothérapie, en cas de crainte d’une légère enflure de la cornée, dans le but d’accélérer la guérison.  

Vous aimerez aussi :

Related Articles