Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 7:17 pm

Coton-tige pour nettoyer les oreilles : quels risques ?

La majorité des personnes préfèrent utiliser du coton-tige pour nettoyer leurs oreilles. Certains l’utilisent régulièrement voire chaque jour, pour des raisons d’hygiène. Par contre, d’autres l’utilisent dès qu’ils sentent le besoin de rendre propres leurs oreilles. Fort de ces variétés d’usage, il est légitime de se demander comment bien utiliser le coton-tige. Quelles sont les conséquences liées à son utilisation ? Découvrez les risques d’utilisation du coton-tige pour nettoyer les oreilles.  

Généralités sur le coton-tige

Le coton-tige est un accessoire d’hygiène, qui sert au nettoyage des oreilles. En effet, il est conçu pour se débarrasser de la substance appelée cérumen qui se retrouve dans le conduit auditif. Cet objet permet d’enlever des oreilles cette substance de couleur miel clair ou foncé.

Par ailleurs, il est principalement remarqué deux différents types de cotons-tiges. Il s’agit de ceux en plastique à usage unique et ceux en bambou ou en bois écologique réutilisable.

Par ailleurs, la mauvaise utilisation des cotons-tiges peut être très préjudiciable pour les oreilles. Par conséquent, leur utilisation abusive est déconseillée.

En outre, la commercialisation du coton-tige en bambou et celui en plastique est prohibée dans certains pays. En France, elle est interdite depuis 2020 à cause des risques et des conséquences sanitaires. Il faut ajouter que ces cotons-tiges sont également interdits de vente en raison de leur caractère polluant.

À quelle fréquence utiliser le coton-tige ?

Le coton-tige doit surtout être utilisé modérément. Tout d’abord, il devrait être utilisé chaque deux ou trois semaines au maximum. En effet, nettoyer les oreilles à cette fréquence est conseillée afin de protéger les oreilles ,tout en leur maintenant un aspect esthétique.

De plus, le cérumen contenu dans les oreilles est une substance protectrice et bénigne pour l’Homme. Il permet de protéger les oreilles contre les petits insectes qui pourraient y entrer et donc contre les infections. Il permet aussi de lubrifier et de nettoyer automatiquement le conduit auditif.

En nettoyant l’oreille avec du coton-tige à cette fréquence susmentionnée, l’équilibre du conduit auditif reste ininterrompu. Cela permet au cérumen de jouer efficacement son rôle continûment.  

Aussi, est-il important de nettoyer uniquement la partie externe des oreilles à l’aide de coton-tige. De l’eau tiède peut également être mise à contribution. Cependant, il faut veiller à sécher la partie avec un tissu sec et propre.

Quelles sont les répercussions de l’utilisation du coton-tige pour les oreilles ?

Les dégâts du coton-tige se remarquent principalement lors de son utilisation excessive ou de sa mauvaise utilisation. Ces dégâts affectent généralement le conduit auditif. En effet, il peut s’agir d’un bouchon d’oreille, des infections, des blessures internes, d’une perforation du tympan et d’une perte d’audition

Bouchon d’oreille

L’utilisation du coton-tige peut conduire à un risque de bouchon de l’oreille. En effet, il y a une pression exercée sur le cérumen lors de l’utilisation du coton-tige pour nettoyer les oreilles. Cette pression enfonce et entasse le cérumen vers le fond de l’oreille. Cela entraîne une accumulation du cérumen dans le fond du conduit auditif. Cette accumulation du cérumen finit ainsi par boucher l’oreille.

Dès qu’il est remarqué un bouchon d’oreille, l’idéal est de consulter immédiatement un médecin avant toute complication sévère.

Infections

Le coton-tige en plastique ou en bambou, lorsqu’il est utilisé fréquemment peut entraîner à la longue des infections. En effet, au fur et à mesure que le coton-tige est inséré au fond de l’oreille, le cérumen aussi y est poussé. Après une longue période, ce cérumen stocké à cet endroit peut provoquer de graves infections.

Ainsi, la mauvaise utilisation du coton-tige peut déclencher une otite. Cette pathologie se manifeste par une inflammation de l’oreille infectée.

Par ailleurs, l’utilisation fréquente du coton-tige peut également entraîner d’autres infections de parasites, puisqu’il débarrasse l’oreille de tout cérumen. Or, l’absence de cette cire d’oreille rend vulnérable cette dernière, car elle est une substance qui protège le conduit auditif.

Blessures internes

Des blessures peuvent être provoquées dans les oreilles, en raison de la pression effectuée au moment de l’utilisation du coton-tige. En effet, lors de son utilisation, la tige en bambou ou en plastique peut par mégarde blesser ses utilisateurs. Ces blessures peuvent provoquer des douleurs intenses et chroniques dans les oreilles.

Par ailleurs, il est observé que ces objets d’hygiène ont conduit à plusieurs cas de blessures internes. En Amérique, 260 000 adolescents ont eu des écorchures dans les oreilles suite à l’utilisation des cotons-tiges.

Perforation du tympan

La perforation du tympan est le dégât le plus courant suite à l’utilisation excessive du coton-tige. En effet, l’insertion de cet objet en profondeur de l’oreille pour le nettoyer peut fragiliser au fil du temps le tympan. Par conséquent, cette fragilisation finit par conduire à une perforation du tympan.

En outre, la non-prise en charge de la perforation du tympan peut conduire à de fortes douleurs voire des acouphènes. Il est donc conseillé de consulter au plus vite un médecin en cas de perforation, afin d’éviter les complications.

Perte d’audition

Il est remarqué une survenue de perte d’audition chez les personnes qui utilisent fréquemment le coton-tige. En effet, retirer la cire de l’oreille avec du coton-tige peut entraîner un bouchon voire une perforation du tympan. Cela conduit à la longue à une diminution des capacités auditives.

Par ailleurs, cette diminution de la capacité auditive peut être accompagnée de douleurs sévères à l’oreille. Dans ce cas, il est recommandé une consultation d’urgence auprès d’un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Autres dégâts

Bien que les cotons-tiges soient conçus pour l’hygiène des oreilles, leur mauvaise utilisation peut également provoquer d’autres dégâts. Il s’agit :

  • De l’eczéma ;
  • Des traumatismes graves suite à l’enfoncement du coton-tige dans les oreilles ;
  • Des démangeaisons à cause du frottement régulier au niveau du conduit auditif lors du nettoyage de l’oreille ;
  • De la production du cérumen en grande quantité ou de l’arrêt de sa production ;
  • De l’irritation de l’oreille.

Comment éviter les dégâts du coton-tige pour les oreilles ?

Pour réduire les répercussions provoquées par le coton-tige, il est conseillé d’avoir une bonne maîtrise de l’utilisation de cet objet. De plus, l’adoption d’autres techniques de nettoyage de l’oreille et le respect d’autres mesures sont conseillés.

Bonne maîtrise de l’utilisation du coton-tige

Il est important d’éviter l’utilisation du coton-tige pour le nettoyage des oreilles. Toutefois, lorsque vous tenez à l’utiliser, il est préférable de suivre les trois astuces suivantes.

Astuce 1 

Premièrement, il est important de simplement faire passer le coton-tige à l’entrée de l’oreille sans aller en profondeur. Cela permet d’éviter toute éventuelle destruction du système auditif. Aussi, la manipulation du coton-tige avec pression est-elle déconseillée pour éviter tout risque d’altération de la peau des oreilles.

Astuce 2 

Deuxièmement, le nettoyage de toute la partie externe de l’oreille peut être effectué à l’aide du coton-tige. Ainsi, le pavillon et la conque de l’oreille peuvent être nettoyés délicatement avec cet objet à tige plastique ou bambou.

En outre, l’intérieur de l’oreille doit être évité au maximum.

Astuce 3 

Troisièmement, au cas où l’eau entrerait par mégarde dans les oreilles, il est déconseillé d’y introduire le coton-tige en profondeur. En effet, il est plutôt recommandé de consulter un médecin ORL pour bénéficier d’un traitement adéquat.

Autres techniques de nettoyage de l’oreille

D’autres techniques de récurage de l’oreille peuvent être adoptées pour éviter les dégâts relatifs à l’utilisation du coton-tige. À cet effet, il faut privilégier celles qui sont moins préjudiciables pour la santé des oreilles.

Ainsi, il s’agit des techniques recourant à l’utilisation de l’eau tiède, d’une serviette propre, d’une curette en mousse et du petit doigt auriculaire. À cette liste, s’ajoutent l’oriculis, le cure-oreille en spirale, les gouttes d’huile minérale, les sprays et les bougies d’oreilles.

Eau tiède pour nettoyer l’oreille

Cette méthode nécessite beaucoup de prudence et consiste à envoyer un jet léger d’eau tiède vers le conduit des oreilles. Elle est effectuée sous la douche après le bain, avec une fréquence de deux à trois fois dans la semaine.

À cet effet, il faudrait tout d’abord vérifier la température de l’eau et veiller à ce qu’elle soit vraiment tiède. Cette précaution est indispensable afin d’éviter tout risque de brûlure d’oreille.

Ensuite, la position adoptée lors du nettoyage est très importante. La tête doit rester penchée vers le bas pour éviter que l’eau entre en profondeur de l’oreille. De plus, l’utilisation du savon ou d’autres produits est déconseillée lors du nettoyage.

Enfin, il est important de sécher l’oreille avec un linge propre tout en restant dans la même position du nettoyage. Lorsqu’après le nettoyage il est ressenti un bouchon dans l’oreille, l’idéal est de consulter un médecin.

Serviette propre pour nettoyer l’oreille

Cette technique vise à nettoyer les oreilles en écartant tout risque de dégâts. Elle est considérée comme la meilleure technique et consiste à mouiller légèrement une serviette propre pour nettoyer l’oreille.

Il est conseillé d’utiliser la serviette mouillée pour nettoyer toute la partie extérieure de l’oreille puis son conduit. Cette procédure peut être effectuée chaque jour après le bain, ou selon le rythme de chaque personne.

Curette en mousse pour récurer les oreilles

L’utilisation d’une curette en mousse est également considérée comme une pratique idéale pour retirer le cérumen des oreilles. En effet, la curette en mousse est un petit objet en forme de cuillère, couverte de tissu doux. Elle permet de nettoyer correctement l’entrée et la partie externe de l’oreille.

Par ailleurs, cet objet d’hygiène est très adapté pour retirer le cérumen grâce à sa forme. Il peut également être introduit dans l’oreille sans aucun risque de blessures et de perforation du tympan. Cependant, il est important d’éviter de l’utiliser pour retirer tout le cérumen, au risque de s’exposer aux intrusions parasitaires.

Petit doigt auriculaire pour retirer le cérumen des oreilles

Elle est la technique la plus facile et sans complications à effectuer, lorsqu’il s’agit d’enlever la cire d’oreille. Cette technique permet d’éviter les dégâts de perforation du tympan et peut être effectuée une fois en une semaine.

Pour l’effectuer, il faut d’abord se laver soigneusement les mains pour éviter d’introduire des microbes dans l’oreille. Ensuite, il faut introduire délicatement l’auriculaire pour retirer le cérumen, puis essuyer l’oreille avec un mouchoir propre.

En outre, elle peut aussi être effectuée à l’aide d’un petit mouchoir à l’auriculaire. Pour ce faire, il faut couvrir l’auriculaire d’un papier mouchoir mince et légèrement humide. À la suite de ce premier geste, il faut insérer avec prudence le petit doigt dans l’oreille pour effectuer le nettoyage.

Oriculis pour enlever la cire d’oreille

L’oriculis, encore appelé le cure-oreille japonais, désigne de petits bâtonnets conçus en bambou ou en acier inoxydable. Il permet de retirer efficacement le cérumen et reste réutilisable pour toujours.

Cependant, son utilisation nécessite de la prudence afin d’éviter les risques de blessures dans l’oreille. Ainsi, il est important de placer l’oriculis dans le conduit auditif, puis le tourner soigneusement pour retirer le cérumen. Cette pratique doit être faite une à deux fois par semaine.

Cure-oreille en spirale pour nettoyer les oreilles

L’utilisation du cure-oreille en spirale, est une méthode qui permet aussi de retirer le cérumen avec moins de risques. Cet objet est composé d’un bout conçu en silicone, qui nettoie efficacement les oreilles et limite les risques de blessures. 

Gouttes d’huile minérale pour le nettoyage des oreilles

Cette technique permet de récurer facilement les oreilles avec une huile minérale de votre choix. Elle consiste à mettre avec délicatesse quelques gouttes de l’huile dans l’oreille à l’aide d’un compte-gouttes.

Il est important d’introduire juste après un papier mouchoir dans l’oreille pour retirer le cérumen et l’excès d’huile. L’utilisation de gouttes d’huile pour la santé des oreilles peut être effectuée environ une fois par semaine.

Sprays comme alternative du coton-tige

Les sprays sont réalisés à base d’eau de mer, et peuvent servir à retirer le cérumen. Cependant, ces solutions nettoyantes doivent être utilisées avec modération. Leur utilisation requiert l’avis d’un médecin, car elles peuvent endommager le tympan, assécher l’oreille ou provoquer des irritations.  

Par ailleurs, les sprays nettoyants sont généralement conseillés aux personnes qui ressentent fréquemment des bouchons d’oreille. Ils sont aussi conseillés à celles dont le cérumen est produit en quantité abondante.

Bougies d’oreille comme alternative du coton-tige

Afin de limiter les effets néfastes du coton-tige, les bougies d’oreilles peuvent aussi être utilisées pour nettoyer les oreilles. Elles sont encore appelées des chandelles auriculaires et visent à fondre le cérumen grâce à la chaleur de la flamme.

Pour nettoyer les oreilles avec les bougies d’oreille, il faut tout d’abord mettre la base de la bougie dans le conduit auditif. Ensuite, il faut l’allumer pour faire couler le cérumen de l’oreille et enfin essuyer le liquide avec un tissu propre.

Cette méthode reste dangereuse, car elle augmente les risques de brûlures dans l’oreille interne ou de la peau. Elle doit être effectuée avec prudence et rigoureusement après l’avis d’un médecin.

Autres mesures

D’autres précautions doivent être aussi prises pour limiter les complications lors du nettoyage des oreilles. Il s’agit :

Il est également conseillé de consulter le médecin dès qu’un bouchon de l’oreille est ressenti et d’éviter d’enfoncer les objets dans les oreilles lors du nettoyage.

Vous aimerez aussi :

Related Articles