Accueil Coronavirus Covid-19 : symptômes et prévention

Covid-19 : symptômes et prévention

0
Covid-19 : symptômes et prévention
Concept d'infection au Covid-19

La pandémie de Covid-19 a profondément touché le monde et modifié les habitudes de vie depuis son apparition. Même si le monde vit toujours en suivant le rythme imposé par cette crise sanitaire, il faut reconnaître que la situation est mieux contrôlée aujourd’hui grâce à la disponibilité des vaccins. Cependant, il est important de demeurer dans un état de veille en raison de la grande capacité du virus à se répandre rapidement. Pour cela, la connaissance des gestes de prévention ainsi que des symptômes de la maladie permet de réagir promptement pour éviter de nouvelles propagations de la maladie. Retour dans ce billet sur quelques aspects fondamentaux du Covid-19.

Covid-19 : qu’est-ce que c’est ?

Le covid-19 est une maladie infectieuse et respiratoire d’origine virale causée par le dernier coronavirus découvert : SARS-CoV-2. Sa dénomination « covid-19 » lui a été attribuée en février 2020 par l’OMS. Le virus se répand facilement par l’intermédiaire d’une personne infectée lorsque celle-ci émet des sécrétions nasales et des gouttelettes de salives. Ainsi, lorsqu’une personne porteuse tousse, éternue ou parle, son entourage immédiat est susceptible de contracter le virus.

Les manifestations de la maladie chez les personnes infectées varient en fonction de leur état clinique, de leurs antécédents de maladies cardiovasculaires, diabétiques ou encore hépatiques. Ainsi, il est possible de rencontrer des personnes présentant des symptômes légers ou même des personnes asymptomatiques. Ces dernières sont généralement mises en quarantaine et suivent une prise en  charge préventive. Par contre, les personnes présentant des symptômes graves en raison de leurs antécédents de santé font l’objet d’une hospitalisation immédiate.

De plus, elles doivent être tenues à l’écart des personnes non infectées en raison du risque de contamination. Selon l’OMS, la période d’incubation pour ce virus est de 1 à 14 jours avec une moyenne de 5 jours. Il s’agit, en effet, du temps qui s’écoule entre l’infection, la maladie et  l’apparition des premiers symptômes. Par ailleurs, les risques de contamination sont très minimes durant cette période selon l’OMS. Toutefois, il est recommandé d’éviter tout contact avec des personnes saines pendant le temps d’incubation.

Depuis la découverte de la maladie en décembre 2019, on dénombre près de 675 millions de cas. Les statistiques de décès culminent à plus de 6,85 millions de personnes. Les États-Unis constituent le pays présentant le plus de cas de la maladie (près de 100 millions de personnes). Même si la maladie est mieux contrôlée dans la plupart des pays gravement touchés, la Chine, point de départ de la pandémie, semble être toujours au fond de la crise selon certains spécialistes.

Quelles sont les causes du coronavirus ?

La pandémie du coronavirus est partie de la ville de Wuhan en Chine. L’une des hypothèses les plus crédibles sur les origines de cette maladie est qu’elle aurait été transmise à l’homme par un animal : le pangolin. Selon les experts, ce mammifère serait effectivement porteur d’un coronavirus présentant de fortes similarités génétiques avec le virus responsable de la pandémie du covid-19.

D’autres hypothèses sont aussi étudiées au sein de la communauté scientifique. Selon celles-ci, les chauves-souris auraient été responsables de la transmission du virus à l’homme. Le fait que les premières personnes infectées par la maladie soient revenues d’un marché de Wuhan où se vendaient des animaux sauvages donne plus de crédibilité aux hypothèses animales.

Toutefois, les causes profondes de la maladie continuent d’être recherchées. Pour l’heure, il est important de s’informer sur les symptômes du covid-19 en se renseignant sur des sites d’actualité de santé comme La santé au quotidien.

Covid-19 : quels sont les symptômes d’une infection ?

Comme dit plus haut, le covid-19 ne se manifeste pas de la même façon chez tous les individus. Il existe trois catégories de personnes infectées par la maladie. Les premières sont celles qui ont une charge virale élevée dans leurs narines, mais qui présentent très peu de signes ou sont asymptomatiques.

La deuxième catégorie rassemble les personnes chez qui les symptômes partent d’une forme légère à une forme sévère en l’espace d’une dizaine de jours. On note principalement chez ces personnes un dysfonctionnement dans la régulation du système immunitaire au niveau des poumons. La troisième catégorie est celle des patients dont la situation clinique dégénère rapidement après l’apparition des premiers symptômes. Cette catégorie est celle des personnes âgées. Dans la plupart des cas, une défaillance multiviscérale survient et conduit au décès du patient.

Le point commun entre ces trois catégories de malades du Covid-190 est qu’elles présentent les mêmes signes cliniques au début de la maladie. Ainsi, on note une toux sèche, de la fièvre et une fatigue permanente. Outre ces signes communs, d’autres symptômes particuliers se présentent en fonction de l’évolution de la maladie chez chacune de ces catégories. On retrouve des signes tels :

  • La céphalée ;
  • Les maux de gorge ;
  • La dyspnée ;
  • La nausée ;
  • Le vomissement et ;
  • La diarrhée.

Les cas les plus graves pouvant conduire au décès provoquent une hémoptysie, une insuffisance rénale ainsi qu’une fièvre brûlante. Par ailleurs, le Covid-19 constitue un facteur de risque aggravant de plusieurs maladies cardiovasculaires et respiratoires. Les personnes qui en souffrent, de même que les personnes âgées, doivent bénéficier d’une meilleure protection contre le virus.

Comment se protéger efficacement du Covid-19 ?

Les mesures de prévention contre le Covid-19 sont populairement connues sous la dénomination de  « Gestes barrières ». Tout d’abord, elles impliquent le port d’un masque. Il s’agit d’un bavoir qui couvre le nez, la bouche et permet de limiter la propagation du virus. Bien que cette mesure ne soit plus strictement appliquée en raison du recul de la maladie ces derniers mois, elle demeure une mesure de précaution, notamment pour les personnes vulnérables. Toutefois, dans certains pays, le port du masque demeure obligatoire pour accéder à certains lieux recevant du public.

Outre le port du masque, le lavage régulier des mains ou l’usage d’un gel hydroalcoolique sont nécessaires après un contact avec une autre personne ou avant et après s’être rendu dans un lieu public. Puisque le virus se transmet surtout au contact de la salive ou par sécrétions nasales, il est conseillé de tousser ou d’éternuer uniquement dans le coude.

Par ailleurs, en temps de récidive de la pandémie, une distanciation obligatoire d’un mètre est nécessaire. Cette distanciation est portée à deux mètres lorsqu’on ne porte pas de masque. Il est également conseillé d’éviter de se toucher le visage et de serrer la main à son entourage. Pour finir, la vaccination demeure la meilleure alternative pour ralentir la propagation et prévenir une recrudescence de la pandémie.