Global Statistics

All countries
232,243,912
Confirmed
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
207,121,812
Recovered
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
4,756,403
Deaths
Updated on September 25, 2021 11:48 pm

Covid : le groupe sanguin O moins à risque ?

Depuis l’apparition du Covid-19, les chercheurs ne cessent de se poser des questions sur les modalités de transmission de ce virus. Plusieurs recherches ont été menées pour appréhender les contours de cette nouvelle pandémie. Parmi celles-ci, celle relative à l’impact des groupes sanguins dans la contraction du virus a fait couler beaucoup d’encres. En effet, de nombreuses recherches ont essayé de déterminer l’influence du groupe sanguin dans la contraction du Covid-19. Le groupe sanguin O a particulièrement attiré l’attention des scientifiques lors des différentes recherches menées. Mais en fait, quel est le point des recherches menées sur l’impact de ce groupe sanguin dans la contraction du virus ? Le groupe sanguin O serait il au final moins à risque  que les autres ? Si oui, quels facteurs expliqueraient cet état de choses ? Vous trouverez réponse à ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessous.

Point des recherches sur l’influence du groupe sanguin O dans la contraction du Covid-19

Les toutes premières études relatives à l’influence du groupe sanguin O dans la contraction du Covid-19 remonte en 2020. En effet, des chercheurs de l’Université de Shenzhen en Chine ont publié des statistiques affolantes sur l’impact des groupes sanguins dans la contraction du coronavirus.

Leurs études révélaient entre autres :

  • L’existence d’un risque surélevé de contamination du Covid-19 (20 %) chez les personnes ayant le groupe sanguin A, comparativement à celles des groupes B et AB ;
  • Une transmission faible du Covid-19 pour le groupe sanguin O (33 % de risque en moins) ;
  • La non-influence du sexe dans la contraction du virus.

Ces découvertes furent les premières alertes du monde scientifique. En juin 2020, ce sera au tour de la revue The New England Journal of Medecine de publier les résultats des recherches menées sur 1980 personnes.

Les chercheurs étaient en effet parvenus à la même conclusion que ceux de l’Université chinoise :

  • Le groupe sanguin O bénéficierait d’un effet protecteur face à la contamination au Covid-19 ;
  • Alors que les personnes disposant du groupe sanguin de type A seraient plus exposées.

Désormais, la relation entre le groupage sanguin et le risque de contamination semble établie. Mais, dans le monde scientifique, les recherches continuent pour valider définitivement cette hypothèse.

C’est dans cet ordre d’idées que deux études supplémentaires seront menées et les résultats publiés dans la très célèbre revue scientifique américaine Blood Advances. Ces études qui portaient sur l’influence du groupe sanguin dans les complications observées chez les patients atteints du Covid-19 révèlent en effet :

  • Que les personnes atteintes du coronavirus et ayant les groupes sanguins de type O ou B sont moins sujettes aux complications que celles disposant des groupes A ou AB ;
  • Que celles-ci sont également moins sujettes au cas de dialyse et d’assistance respiratoire ;
  • Leur séjour en soins intensifs étant également réduit comparativement aux personnes ayant les groupes sanguins de type A ou AB.

Malgré ces nouvelles découvertes, le monde scientifique ne s’en arrêtera pas là. D’autres études seront menées en février et janvier 2021 par des chercheurs espagnols et français.

Les résultats seront publiés respectivement dans les revues Congrès de l’American Society for Reproductive Medecine et Viruses. Tous, conviendront au final malgré quelques points de divergence, que le groupe O semble être associé à un risque de contraction plus faible du Covid-19.

Pourquoi le groupe sanguin O est il moins sujet au Covid-19 ?

Comme annoncé plus haut, plusieurs études ont démontré l’influence des groupes sanguins dans la contraction du Covid-19. Pour appréhender les facteurs qui expliquent la résistance du groupe sanguin O dans la contraction de ce virus, il faut interroger une fois encore les recherches.

Notre quête nous amène donc en 2003, où une étude française avait déjà révélé la susceptibilité de certains groupes sanguins dans la contraction du coronavirus SRAS.

À cette époque, les anticorps du groupe sanguin O avaient été mis en exergue pour expliquer cet état de choses. De nos jours, la même hypothèse est utilisée pour expliquer la résistance des personnes du groupe sanguin O au Covid-19.

Pour comprendre les raisons qui soutiennent ces déclarations, il faut remonter à nos cours de biologie. En effet, chaque groupe sanguin dispose naturellement d’anticorps. Cela explique la vérification du groupage sanguin avant toute transfusion pour éviter les risques d’agglutination.

Pour rappel, la répartition des anticorps se révèle ainsi qu’il suit :

  • Le groupe A dispose des anticorps anti-B ;
  • Le groupe B possède des anticorps anti-A ;
  • Le groupe O dispose des anticorps anti-A et anti-B ;
  • Et, le groupe AB ne disposant pas d’anticorps.

Vous l’aurez compris, une personne du groupe sanguin O avec ses anticorps anti-A et anti-B ne peut recevoir le sang provenant d’un donneur de type AB. Et, la conséquence logique, c’est qu’en cas de contamination d’une personne de ce groupe par un individu de groupe A, AB ou B, le virus sera facilement détruit par ces anticorps.

En claire, les personnes du groupe sanguin O disposent d’un « » système d’anticorps » » plus perfectionné. Cela expliquerait d’une part leur résistance à la contraction du Covid-19.

La deuxième hypothèse émise pour expliquer la protection des personnes du groupe sanguin O face au Covid-19, c’est leur faible degré d’exposition aux dysfonctionnements vasculaires. Moins exposées également au risque de thrombose, elles bénéficient donc d’une meilleure protection en cas de complications.

En somme, c’est en raison de ses anticorps et de sa faible exposition aux dysfonctionnements vasculaires, que le groupe sanguin O bénéficie d’une meilleure protection au Covid-19.

Quid de l’immunité du groupe sanguin O ?

La résistance des personnes disposant du groupe sanguin de type O, comme démontré précédemment ne fait plus l’objet d’aucun doute. La nouvelle grande interrogation est désormais celle relative à l’immunité de celles-ci.

À la question de savoir si le groupe sanguin O offre une immunité totale face au Covid-19, la plupart des chercheurs répondent par la négative.

En effet, bien qu’elles soient moins sujettes à la contraction du virus, les personnes du groupe sanguin O sont aussi vulnérables que les autres. Pour preuve, les scientifiques exposent les ravages du coronavirus au Brésil, où la population dispose majoritairement du groupe sanguin O.

Le Japon et la Corée du Sud sont également cités en exemple pour expliquer l’impact du respect des gestes barrières au sein des populations. Vous l’aurez deviné, même au sein des populations ne disposant pas majoritairement du groupe sanguin O, la propagation du virus peut-être freiné en adoptant les bons gestes.

Retenons pour finir que l’influence du groupe sanguin dans la transmission du Covid-19, et le développement des cas sévères ne procurent nullement une immunité contre le virus. Le respect des gestes barrières et du port de masque sont toujours recommandé, jusqu’à la vaccination de la majeure partie de la population mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles