Global Statistics

All countries
232,235,167
Confirmed
Updated on September 25, 2021 10:48 pm
All countries
207,118,388
Recovered
Updated on September 25, 2021 10:48 pm
All countries
4,756,211
Deaths
Updated on September 25, 2021 10:48 pm

Covid : quand est-on contagieux ?

Depuis l’apparition de la Covid-19, de nombreux efforts sont déployés pour la faire reculer. Pourtant, des milliers de contaminations sont enregistrées chaque semaine aux quatre coins du monde. Il faut bien se l’avouer, les détails sur la contagiosité des malades ne sont pas encore clairement compris par tout le monde. Souhaitez-vous savoir quand un sujet infecté par le coronavirus peut être contagieux ? Trouvez la réponse ici !

Comment détecter le moment où on devient contagieux ?

Sans des examens et des suivis médicaux formels, il n’est pas possible de savoir précisément quand on est contagieux. D’autant plus qu’on n’a pas souvent conscience du moment où l’on est infecté. 

Pas même un test PCR positif ne peut laisser déduire de la contagiosité d’une personne. En effet, la présence de l’ARN du virus dans le nez de celle-ci ne veut pas dire que les virus présents dans son organisme sont viraux et donc contagieux. 

Heureusement, grâce à certains indicateurs, il est possible d’estimer le début et le temps de contagiosité.

Quand est-ce qu’un sujet infecté peut-il transmettre l’infection ?

Qu’il présente les symptômes ou non, un individu infecté par le coronavirus peut transmettre le virus. Selon les scientifiques, c’est au tout début de la maladie et juste avant que les symptômes apparaissent qu’il commence à être contagieux. 

Gros plan sur une étude

Une équipe de chercheurs britanniques s’est penchée sur la question du temps de contagiosité des personnes infectées par le SARS-CoV-2. Elle a alors entamé une méta analyse qui rassemblait 79 études sur le coronavirus et qui portait sur 5430 sujets.

Les médecins ont pu observer que, dans la période d’incubation, les patients étaient déjà contagieux. 2 jours avant la manifestation des symptômes, ils excrétaient déjà le virus. Or, on sait que les premiers symptômes apparaissent environ 5 jours après la contamination.

On conclut donc qu’une personne commence par être contagieuse environ 3 jours après sa contamination. Plus concrètement, si elle était contaminée le lundi soir, dès le jeudi, elle devient infectieuse.

Les chercheurs constatent alors ainsi que, même pendant la période d’incubation, un sujet infecté par le coronavirus pourrait être contagieux. Il faut noter que les résultats de cette recherche scientifique ont été publiés dans la revue scientifique The Lancet dans le mois de novembre 2020.

Pendant combien de jours est-on contagieux ?

C’est une fausse idée que de penser qu’on pourrait contaminer durant tout le temps où on est malade de la Covid. Non. Selon l’étude mentionnée plus haut, les chercheurs ont pu établir que la charge virale du virus culmine dans les voies respiratoires au cours de la première semaine qui suit la contamination.

Ils ont aussi trouvé que le pic de la contagiosité d’un sujet affecté s’étend après l’apparition des symptômes jusqu’au cinquième jour. Après cela, la charge virale commence à baisser et finit par disparaître. 

Toutes les études faites au neuvième jour de la maladie n’ont pas détecté la présence du virus. Et ceci, bien que les charges virales soient très élevées dans les voies respiratoires. Le temps moyen pendant lequel une personne infectée pourrait être contagieuse est donc 8 jours en moyenne

Comme mentionné précédemment, le début de la contagiosité est d’environ 2 jours avant l’apparition des symptômes. Elle continuera jusqu’à 6 jours en moyenne après les symptômes. Après, même si les symptômes persistent ou si un test PCR s’avère positif, une personne malade de la Covid-19 n’est plus contagieuse.

Nota B​ene​ : les premiers jours après le début des symptômes représente la période où la contagiosité est plus forte.

Cas particulier des individus asymptomatiques

Même si la plupart des gens présentent des symptômes, tel n’est pas le cas pour tout le monde. Certaines personnes sont bel et bien contaminées et n’affichent par contre aucun symptôme. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas contagieuses.

En revanche, l’OMS stipule que les chercheurs n’ont pas encore trouvé les mécanismes par lesquels cela se produit. Il faut tout de même retenir que la transmission de la Covid-19 est beaucoup plus facile par un individu infecté et présentant des symptômes.

Cas particulier du virus excrété par les selles

Il y a bien une exception à la règle selon laquelle après 9 jours, le virus n’est plus viable et ne pourrait plus infecter une autre personne. En effet, selon des recherches scientifiques, le virus excrété par les selles présente un risque de contagion jusqu’à trois semaines après la contamination. Toutefois, cette hypothèse n’est pas souvent considérée, car ce mode de contamination est peu probable.

La durée d’infectiosité dépend-elle de la variante du virus ?

Le coronavirus existe suivant de nombreuses variantes et bien évidemment, chacune d’elles dispose de caractéristiques spécifiques. Ainsi, a-t-on appris par exemple que les variants alpha provenant de la Grande-Bretagne et delta de l’Inde sont nettement plus contagieux que la source initiale du virus. 

Toutefois, cela ne veut pas signifier que leur durée de contagiosité soit supérieure par rapport à celle des autres variantes. Il faut donc retenir qu’on ne demeure pas plus contagieux lorsqu’on a contracté une variante plus contagieuse de la Covid. Le début et la durée de contagiosité restent les mêmes pour tous les patients.

En revanche, selon l’OMS, la durée d’infectiosité dépendra de la forme (plus ou moins grave) du virus. Les individus ayant contracté une forme plus grave peuvent ainsi être plus contagieux au-delà de 8 jours.

Peut-on être contagieux après une vaccination ?

Il n’est pas rare de voir des personnes vacciner contre la Covid, se faire contaminer à nouveau. Alors, la question de savoir s’il est possible d’être contagieux après une vaccination est plutôt légitime. Et la réponse, c’est oui.

Bien sûr qu’après un vaccin Covid, une personne pourrait être contagieuse. Toutefois, l’Institut Pasteur souligne qu’un sujet vacciné présente douze fois moins de risque de transmettre le virus qu’un individu non vacciné. 

Le professeur Arnaud Fontanet de l’Institut, dans une interview accordée le 30 juin 2021 à BMTV; a expliqué que les personnes vaccinées contre le SARS-CoV-2 ont 50 à 85 % moins de risque de contagiosité que ceux qui ne se sont pas fait vacciner.

En savoir plus sur le mode de contagion du coronavirus

La contagion, c’est la transmission d’une maladie ou d’un agent infectieux depuis un sujet infecté vers une personne saine. Elle peut se faire par contact direct (peau ou muqueuses) ou indirect (transmission digestive, aérienne [postillons, salive…]).

Dans le cas de la Covid-19, la maladie se propage par contact étroit avec une personne infectée qui expulse (en toussant, en éternuant, en respirant profondément, en parlant) de la bouche ou du nez, des petites particules liquides. Ces dernières peuvent infecter l’individu sain si le virus entre dans son organisme par le nez, la bouche ou même mes yeux.

C’est aussi possible d’être contaminé lorsqu’on touche un objet ou une surface contaminée et, sans se laver les mains, l’on porte ces dernières aux yeux, au nez ou à la bouche. Il faut noter que la transmission du virus est encore plus virulente ​quand on est dans un endroit intérieur, insuffisamment aéré et bondé de gens.

Que faire pour limiter le risque de contagion ?

Pour réduire le risque de contagiosité, il faut surtout s’isoler. Que l’on soit porteur (conscient) ou non, la meilleure chose que tout le monde puisse faire c’est de s’isoler. En effet, on a vu ci-dessus que la contagion peut survenir avant l’apparition des premiers symptômes chez le sujet porteur du virus. On a aussi vu que les personnes asymptomatiques pouvaient être contagieuses.

Pour cela, il ne faut pas attendre l’apparition des symptômes avant de prendre des mesures. À la suite d’une récente étude effectuée par des chercheurs américains, ces derniers ont exhorté à ne surtout pas retarder l’isolement au moindre doute. Car la période présymptomatique est la plus virulente.

La même étude a prouvé que les personnes infectées par la Covid contaminent plus de la moitié de ceux qui vivent sous le​ur​ toit. Cela ne fait que révéler le danger de la proximité avec des potentiels porteurs du virus.

De plus, si l’on est contaminé avéré, il faut strictement respecter la quarantaine prescrite par le médecin. Cette dernière couvre généralement une période de 7 jours après le début des symptômes. Au 7e jour, si le sujet fait de la fièvre, l’isolement doit se prolonger pendant 48 heures supplémentaires après la disparition de la fièvre.
Dans le cas des personnes asymptomatiques confirmées, la durée de l’isolement se compte à partir du jour du test positif. Enfin, si malgré tout, vous devez être en contact avec des gens, respectez rigoureusement les gestes barrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles