Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Cryothérapie : procédure, bienfaits et précautions

La cryothérapie, également connue sous le nom de cryochirurgie, permet de traiter diverses affections médicales. Cryo fait référence aux températures froides utilisées dans cette thérapie, tandis que le suffixe thérapie fait référence à l’aspect traitement du processus. L’idée derrière cette thérapie est que l’application d’un froid extrême sur une zone peut réduire l’inflammation. Elle permet également de réduire les gonflements et les cicatrices. La cryothérapie est devenue une forme de thérapie populaire ces dernières années et il n’est pas étonnant que ce soit le cas. Elle est rapide, efficace, et peut être pratiquée chez soi. Découvrez dans cet article la procédure, les bienfaits et les précautions à prendre lors de la cryothérapie.

Procédure de la cryothérapie

La cryothérapie est un traitement qui utilise des températures froides pour traiter la douleur, l’inflammation et les blessures. Elle est le plus souvent utilisée pour traiter les douleurs articulaires chroniques, mais aussi pour les douleurs musculaires, les tendinites et les entorses.

La cryothérapie a été utilisée pour la première fois en 1892 par le Dr Jacobson, un médecin russe Ce dernier avait recours à cette thérapie pour traiter les blessures de ses patients. Il appliquait le traitement par congélation sur les blessures et les pansait.

Au fil du temps, la procédure a évolué. Elle est passée de l’utilisation de poches de glace à l’utilisation d’azote liquide ou de glace sèche pour créer des températures froides pour le traitement.

La cryothérapie est sollicitée dans de nombreuses situations : du traitement des douleurs arthritiques à l’aide aux athlètes pour se remettre de leurs blessures.

Hormis cela, ce traitement consiste à exposer une zone spécifique du corps du patient à des températures très froides pendant environ trois minutes. C’est beaucoup plus froid que l’eau glacée, mais pas aussi froid que l’azote liquide. L’idée est que lorsqu’une personne s’expose à des températures aussi froides pendant une période aussi courte, il envoie des signaux dans tout son corps. Ces signaux indiquent à ses nerfs de libérer des endorphines. Les endorphines sont des analgésiques naturels qui contribuent à réduire l’inflammation et à atténuer les douleurs. Cela peut aider le sujet à se sentir mieux en cas de douleurs articulaires ou musculaires associées à des blessures comme l’arthrite ou la tendinite.

Il existe trois types différents de cryothérapie : corps entier, local et topique. La thérapie idéale dépend de la zone du corps qui doit être traitée.

La cryothérapie du corps entier

Cette thérapie consiste à exposer le corps entier du patient à des températures extrêmement basses pendant environ 3 minutes. Le processus est similaire à celui expérimenté lorsqu’une personne reste debout à l’extérieur à des températures glaciales pendant plusieurs minutes. L’équipement utilisé pour ce traitement comprend une chambre pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes à la fois, ainsi qu’un système de refroidissement. Celui-ci abaisse la température à l’intérieur de la chambre à -240 degrés Fahrenheit. La température froide conduit à une constriction des vaisseaux sanguins et une diminution de l’absorption d’oxygène ; ce qui réduit l’inflammation dans tout le corps.

La cryothérapie locale

C’est une thérapie non chirurgicale qui utilise la congélation pour traiter les petites plaies et blessures. Elle permet d’obtenir un effet réparateur immédiat en stoppant la douleur et en permettant au système immunitaire de se rétablir. Elle peut également être utilisée pour prévenir et traiter des états inflammatoires chroniques comme l’arthrite rhumatoïde ou l’arthrose.

La procédure consiste à appliquer une solution froide ou à injecter un liquide sous pression dans la zone affectée pour congeler le tissu. Cette technologie est complètement sûre et ne détruit pas le tissu cible, comme le ferait une chaleur excessive. Contrairement aux autres traitements de réduction des inflammations, elle n’entraîne pas de crevasses ou de cicatrices.

La cryothérapie locale est également une procédure de reconstruction mammaire qui permet de réduire la taille d’une poitrine généreuse. Cette technique revient à appliquer des courants froids sur les seins. Ce qui provoque un engourdissement et une contraction des tissus.

Par ailleurs, il existe deux types de cryothérapie locale : la cryolipolyse et la cryoneurolyse.

La cryolipolyse est utilisée pour retirer du gras et remodeler le corps. Elle est très efficace pour réduire les rondeurs du ventre, des cuisses et des fesses, mais moins efficace pour remodeler les seins. La cryoneurolyse aide à remodeler la poitrine et à faire disparaître les vergetures en suivant le processus de guérison propre à chaque patient.

La cryothérapie topique

C’est une thérapie non invasive qui utilise la réfrigération pour traiter les problèmes de peau. La procédure est très simple : l’eau est gelée puis appliquée à la peau du patient. La procédure classique se fait en une seule séance, mais il existe des variantes plus longues qui permettent d’obtenir des résultats plus élevés. Elle permet d’activer la circulation sanguine et de réduire la chaleur au niveau du tissu cible, ce qui améliore la cicatrisation des plaies.

Le but de cette procédure est de dénuder la couche cornée de l’épiderme et d’activer la microcirculation sanguine. Cette microcirculation va permettre le drainage des toxines et des cellules mortes présentes dans le derme et donc agir sur les causes du problème cutané. Cette technique est appliquée par le médecin ou le patient sur les zones atteintes par des démangeaisons ou des irritations. Elle s’effectue généralement avec un gel à base d’eau glacée ou de glace pilée.

La cryothérapie topique peut également être pratiquée sous forme d’injection ou d’applications locales. La première méthode consiste à injecter le gel dans les structures profondes du visage comme le front ou les tempes. La deuxième forme de cette thérapie est plus simple. Il s’agit d’enduire le visage d’une épaisse couche de gel. Celle-ci va alors agir pendant plusieurs heures avant de se dissoudre naturellement au contact de l’air et des sueurs.

Il n’y a pas d’effets secondaires connus des traitements de cryothérapie, hormis une rougeur ou une irritation temporaire à l’endroit où le traitement a été administré.

En outre, cette thérapie peut être utilisée à la maison avec des packs froids ou des bains glacés. Toutefois, si une personne souffre d’une quelconque maladie cardiaque ou d’une autre maladie préexistante, il est recommandé de consulter un médecin.

Bienfaits de la cryothérapie

La cryothérapie consiste à exposer le corps à des températures extrêmement froides. Cette méthode est censée aider à lutter contre l’inflammation, à réduire les gonflements et à améliorer la circulation sanguine. Elle est également utilisée pour améliorer les performances sportives et réduire les hématomes.

Voici donc les bienfaits des différents types de cryothérapie :

Les bienfaits de la cryothérapie du corps entier

Cette thérapie est réputée efficace pour traiter diverses affections, notamment les douleurs articulaires et la fibromyalgie. Elle traite aussi le syndrome de fatigue chronique, la dépression, les troubles anxieux et certains troubles auto-immuns.

La cryothérapie du corps entier est utilisée pour traiter un large éventail d’affections, dont :

  • Les maux de tête ;
  • L’insomnie ;
  • Les douleurs arthritiques.

Elle est particulièrement efficace pour réduire l’inflammation causée par l’activité sportive. Elle est également idéale pour tous ceux qui veulent se sentir mieux chaque jour. Elle soulage le stress, la fatigue et améliore la circulation dans tout le corps.

En outre, l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens utilisent la cryothérapie du corps entier est de soulager la douleur. En effet, une étude a révélé que les personnes ayant subi cette thérapie après un exercice avaient moins de douleurs musculaires que les autres. Une autre étude a montré que la cryothérapie du corps entier est efficace pour réduire la douleur causée par la polyarthrite rhumatoïde.

Un autre avantage de cette méthode est qu’elle peut contribuer à la perte de poids. Elle augmente le métabolisme et aide le corps à brûler les graisses plus rapidement. Ainsi, l’utilisation régulière de cette thérapie pendant 3 mois, entraînerait une réduction significative du poids, de l’IMC et du tour de taille.

Cette thérapie peut aussi aider à améliorer l’humeur, à augmenter le niveau d’énergie et même à soulager le stress.

Les bienfaits de la cryothérapie locale

Cette thérapie est un excellent moyen d’aider le corps à se remettre d’une blessure ou d’une douleur. Les températures froides contribuent à réduire l’inflammation, ce qui peut aider le patient à se sentir mieux plus rapidement. Cette thérapie aide également le corps à libérer des endorphines, ce qui permet de ressentir moins de douleur.

La cryothérapie locale est aussi utile pour traiter les maladies chroniques. Les températures froides peuvent aider à réduire les symptômes de nombreuses maladies comme la fibromyalgie et la sclérose en plaques. C’est un moyen sûr et efficace de traiter d’autres affections comme :

  • L’ostéoarthrite ;
  • La tendinite ;
  • Le psoriasis ;
  • La goutte.

Elle se distingue aussi par son mode d’action non invasif et ses effets rapides. Elle permet d’obtenir un soulagement immédiat grâce à ses propriétés antalgiques, anesthésiantes, anti-inflammatoires et anti-frottements. Elle est également recommandée pour lutter contre l’insuffisance veineuse, la cellulite et le relâchement cutané.

Cependant, cette thérapie n’est pas uniquement utilisée pour soigner les muscles lésés ou endoloris. Elle peut également être utilisée comme moyen de prévention, comme par exemple pratiquer la cryothérapie locale sur le muscle antérieur du genou avant d’aller courir.

Les bienfaits de la cryothérapie topique

C’est une technique de soin qui utilise la chaleur ou le froid pour soulager et guérir les douleurs musculaires. Elle agit en réduisant l’inflammation dans la zone blessée. Elle stimule également la circulation sanguine et augmente le flux de sang oxygéné dans la zone où elle est appliquée. Cela permet de réduire le gonflement et d’accélérer la guérison des tissus endommagés.

Cette thérapie peut être utilisée pour de nombreux types de blessures, notamment :

  • Les entorses et les foulures ;
  • Les déchirures ou les élongations musculaires ;
  • Les douleurs articulaires dues à des affections telles que la bursite et la tendinose ;
  • La fasciite plantaire.

Elle est utilisée pour traiter les blessures aiguës telles que les spasmes musculaires dans le cou et soulager l’inconfort postopératoire après une intervention chirurgicale sur des os. Elle améliore aussi l’oxygénation du tissu musculaire et a un effet anti-stress. Elle soulage les tensions musculaires, améliore le tonus musculaire et diminue les crampes.

La cryothérapie peut être utilisée sur n’importe quelle partie du corps ayant subi une blessure ou une affection. Qu’il s’agisse d’un mal de dos, d’une entorse de la cheville, du temps de récupération d’une opération du genou ou du syndrome du canal carpien.

Certains risques associés à la cryothérapie. Il peut s’agir de gelures ou hypothermie, de brûlures par le froid sur la peau et de gonflement dû à l’augmentation de l’apport en oxygène pendant l’exercice.

Précautions de la cryothérapie

Il est estimé que la cryothérapie est une des méthodes les plus efficaces pour traiter le psoriasis. Il n’y a pas d’effets secondaires graves associés à cette thérapie. Cependant, il y a des précautions et des contre-indications qui doivent être prises en compte avant de commencer le traitement par cryothérapie.

La première étape consiste à bien se laver les mains avant d’appliquer la crème froide. Cela permet d’éviter de se contaminer la peau et de contracter une infection. Il est aussi important de toujours se laver à l’eau chaude après une séance de cryothérapie et de bien s’hydrater avant et après chaque traitement.

Il est conseillé d’utiliser une crème qui a une texture légère et qui ne fasse pas trop mal lorsqu’elle touche la peau. Cela permettra de limiter le risque de démangeaison ou d’irritation. Il est également important de faire attention aux zones sensibles comme le cou ou les chevilles, car celles-ci sont très fragiles et sensibles.

Lors de la cryothérapie, il est aussi important de se protéger des risques inhérents à cette méthode. Pour éviter l’hypothermie, il faut prendre garde à ne pas s’exposer au froid pendant plus de 30 minutes par session. Il est également conseillé de ne pas rester au-dessus d’une glace trop longtemps, pour éviter les accidents liés aux chutes.

Par ailleurs, le patient doit prendre certaines précautions lors de la cryothérapie. Par exemple, il est recommandé d’être en bonne santé avant d’effectuer la thérapie. Il faut savoir que les personnes atteintes d’un cancer, d’une hépatite ou des maladies cardiaques ne peuvent pas bénéficier de cette technique thérapeutique.

La cryothérapie peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Si le patient est allergique à certains produits, il ne peut pas bénéficier de cette technique thérapeutique. De même, s’il a des problèmes de santé mentale comme la dépression.

Comme autres précautions, il ne faut pas laisser les cheveux attachés ou coiffés afin que la glace profonde ne touche pas le cuir chevelu. Il ne faut pas non plus appliquer directement de la glace au visage.

Enfin, la cryothérapie peut être appliquée de différentes façons. Par exemple en pratiquant des séances de cryo-massage, qui consistent à frotter son corps avec des glaçons pendant 10 minutes environ. Elle peut aussi être pratiquée avec l’application d’un gel glacé sur la zone à traiter pendant 1 minute 30.

Vous aimerez aussi :

Related Articles