Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Curcuma : Bienfaits et Utilités pour la santé

De la famille des Zingibéracées, le curcuma est une plante rhizomateuse. Il est réputé pour ses multiples vertus sur l’organisme. Le curcuma peut se consommer frais ou moulu. Il facilite la réalisation de recettes aussi saines que dépaysantes. Cependant, l’utilisation du curcuma peut se faire de plusieurs manières, selon les maladies à traiter. Qu’est-ce que le curcuma ? Comment doit-on l’utiliser et quels sont ses bienfaits ?

Description du curcuma

Le curcuma est avant tout, une plante vivace à tige courte. La plante du curcuma mesure entre 60 et 100 centimètres et provient du continent Asiatique, plus précisément de l’Asie du Sud en Inde. Ses feuilles, larges et elliptiques, sont alternées puis réparties en deux rangées.

Les rhizomes du curcuma sont récoltés (7 à 8 mois après la plantation), lorsque la tige commence à sécher. Ceux-ci sont retirés du sol et laissés au repos, pour stabiliser le taux d’humidité. Par la suite, ces rhizomes sont triés et nettoyés à l’eau.

Le curcuma possède un grand pouvoir antiinflammatoire et est riche en vitamine C. À travers ses propriétés antioxydantes, il soulage les troubles digestifs et prévient les pathologies chroniques.

Valeurs nutritionnelles et caloriques du curcuma

Le curcuma, sous son aspect moulu, est source de fer. En effet, le fer est indispensable au transport de l’oxygène et à la formation des hématies dans le sang.

De plus, il intervient dans la fabrication d’hormones, de nouvelles cellules et de neurotransmetteurs. Par ailleurs, le fer est mieux absorbé par l’organisme lorsqu’il est contenu dans les aliments d’origine animale. Quant au fer des végétaux, il est plus facile à ingérer, lorsqu’il est consommé avec des nutriments comme la vitamine C.

Le curcuma moulu contient aussi du manganèse. Le manganèse permet de prévenir, les dommages causés par les radicaux libres. Il réagit comme un cofacteur de plusieurs enzymes. Celles-ci, favorisent une douzaine de différents processus métaboliques.

Une portion de curcuma est composée de :

  • 1,5 gramme de glucides ;
  • 0,2 gramme de lipides ;
  • 0,2 gramme de protides ;
  • 0,5 gramme de fibres alimentaires.

De plus, le curcuma contient 8 calories et pèse 2 grammes.

Bienfaits du curcuma pour l’organisme

Le curcuma est utilisé, à la fois comme épice et colorant dans les préparations alimentaires. C’est le principal constituant du curry. Jusqu’aujourd’hui, peu d’études ont examiné les effets de la consommation du curcuma. De plus, la majorité de ces études ont utilisé du curcuma en quantités largement supérieures, à ce qui devrait être consommé habituellement. Voici ci-dessous quelques vertus du curcuma sur l’organisme.

Propriété antioxydante

Un antioxydant est un composé qui assure la protection des cellules du corps, contre les dommages causés par les radicaux libres. Ces radicaux libres sont des molécules hyper réactives, qui sont impliqués dans le développement de certains cancers, des maladies cardiovasculaires et de quelques maladies liées au vieillissement. D’après une étude, le curcuma est le cinquième aliment qui contient le plus d’antioxydants.

Le curcuma est composé de flavonoïdes, et de substances phénoliques. Toutefois, la curcumine est considérée, comme étant son principal composé antioxydant.

Teneur en curcumine

De la famille des curcuminoïdes, la curcumine est un composé antioxydant du curcuma. Elle possède une variété de propriétés, qui ont spécialement été démontrées par des études effectuées in vitro. L’action antioxydante de la curcumine révèle son rôle protecteur contre les maladies liées au stress oxydatif.

De plus, cet antioxydant possède des vertus anti-inflammatoires et permet de lutter contre le cancer (à plusieurs étapes de son développement). Ces impacts bénéfiques n’ont pas tous été étudiés sur l’Homme.

Lutte contre le cancer

Les Indiens consomment jusqu’à 2 grammes de curcuma par jour. Il occupe donc une place importante dans l’alimentation de la population indienne.

Bien qu’il n’y ait aucune étude qui l’ait démontrée, il y aurait apparemment, une relation entre la faible incidence de certains cancers et la consommation élevée du curcuma, dans certains pays asiatiques (comme l’Inde).

En ce qui concerne les fumeurs, des essais cliniques ont démontré qu’une consommation quotidienne de 1,5 gramme de curcuma durant un mois environ, réduirait les composés cancérigènes présents dans l’organisme.

Dans le même temps, certaines études préliminaires révèlent une probable activité anticancer de la curcumine, lorsque le curcuma est consommé en excès.

Le rôle protecteur de la curcumine contre les cancers (colorectal et gastro-intestinal) est appuyé par des études effectuées in vitro et chez l’animal. C’est donc grâce aux propriétés anti-inflammatoires et celles antioxydantes que la curcumine exerce ses effets anticancers.

Certaines personnes supposent qu’une consommation journalière de 5 millilitres de thé à base de curcuma, peut fournir une quantité nécessaire de curcumine, pour exercer un effet préventif contre le cancer.

Lutte contre les troubles gastro-intestinaux

Le curcuma est habituellement utilisé, pour soigner différents troubles gastro-intestinaux (ulcère de l’estomac et inflammation par exemple). En ce sens, une démonstration faite sur les animaux révèle, qu’un extrait de curcuma inhibe la sécrétion d’acide gastrique, ralentissant ainsi, la formation de l’ulcère. Cet effet semble être l’œuvre d’un actif autre que la curcumine. Consommer quotidiennement 3 grammes de curcuma, pendant 12 heures entraînerait une régression complète des ulcères d’estomac.

Par ailleurs, d’autres études ont démontré les effets contraires. Il devrait y avoir, par conséquent, une étude précise et concrète avant d’encourager la prise du curcuma pour traiter l’ulcère d’estomac.

Protège le système cardiovasculaire

Des études ont révélé l’efficacité d’une portion du curcuma, dans la lutte contre l’oxydation du cholestérol-LDL et sa réduction chez un animal. L’actif responsable de cet effet serait sans doute, la curcumine.

Les résultats issus de ces études présagent que, le curcuma peut prévenir l’apparition d’athérosclérose ou d’autres facteurs de risque, des maladies cardiovasculaires. Toutefois, cette étude doit être confirmée dans le cas des humains.

Contre la maladie d’Alzheimer

Selon certaines études épidémiologiques, certaines populations de l’Inde, étaient moins exposées à la maladie d’Alzheimer. Ce qui n’était malheureusement pas le cas dans d’autres pays.

On pourrait par conséquent déduire que cela est dû à la forte consommation du curcuma par les Indiens. Toutefois, cette hypothèse n’est toujours pas appuyée de données scientifiques.

De plus chez les animaux, il a été révélé qu’une consommation de curcumine (contenue dans le curcuma) améliorerait les déficits cognitifs liés à la maladie d’Alzheimer, à travers des mécanismes peu connus. Toutefois, une étude serait en cours pour déterminer l’efficacité du curcuma sur le ralentissement de la maladie d’Alzheimer.

Autre vertu

Une consommation habituelle du curcuma protège le foie contre diverses agressions microbiennes. Le curcuma possède donc des propriétés antimicrobiennes.

Comment utiliser le curcuma ?

L’utilisation du curcuma peut se faire de différentes manières.

Sous sa forme brute

Sous sa forme brute (rhizome), l’aspect du curcuma s’apparente à celui du gingembre. Bien que le curcuma frais soit riche en goût, il est tout de même difficile à manier.

Le rhizome est dur. Par conséquent, il faudrait le râper ou le transformer en poudre.

Dans vos préparations culinaires

Le curcuma est plus facile à utiliser lorsqu’il est en poudre. Une demi cuillère à café de curcuma, suffirait dans vos sauces ou vos plats de viande.

À titre informatif, la biodisponibilité du curcuma évolue considérablement, lorsqu’il est associé au poivre noir. Pour bénéficier entièrement des vertus du curcuma, poivrez généreusement vos mets.

De plus, il est également possible de préparer des boissons à base du curcuma. Toutefois, le curcuma est liposoluble. Ce qui est par ailleurs plus difficile dans l’eau.

Pour réaliser du thé au curcuma, portez 250 millilitres d’eau à ébullition. Ajoutez-y ensuite du curcuma en poudre (une demi-cuillerée de préférence). Incorporez une cuillère à café de poudre de gingembre. Laissez chauffer le tout pendant 10 minutes, puis filtrez. Avant la dégustation, ajoutez du citron ou du miel.

Pour le traitement des plaies

La pâte de curcuma est un remède efficace pour traiter les éraflures, les coupures ainsi que les entailles. Le curcuma a donc des propriétés cicatrisantes. Pour réaliser un cataplasme, il faut mélanger de la poudre du gingembre à celle du curcuma, ajouter de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte et poser ensuite la pâte sur la plaie. Une fois le cataplasme réalisé, gardez-le au bout de quelques minutes, puis rincez.

S’il s’agit de créer un puissant baume, il faudra mélanger de l’aloe verra à la poudre du curcuma. Appliquez ensuite le baume sur votre plaie.

Le curcuma sous forme de gélule

Les gélules à base de curcuma sont traditionnellement vendues en pharmacie. Elles sont habituellement de 300 milligrammes. Il est recommandé d’en prendre 02 par jour. Toutefois, si vous souhaitez réguler des problèmes digestifs, augmentez la prise journalière jusqu’à 03 gélules.

Précautions d’emploi du curcuma

Consommer quotidiennement le curcuma ne procure aucun effet indésirable. Par ailleurs, une supplémentation du curcuma n’est pas conseillée dans certains cas, comme la grossesse.

Quelques composants du curcuma possèdent un effet antiplaquettaire. Ainsi, ingérer une importante quantité de curcuma, associée à la prise de médicaments pour le sang aurait un effet anticoagulant. Cela augmenterait même,les risques de saignement. Il est donc recommandé aux individus sous anticoagulothérapie, de consulter un expert du domaine . Ceci, pour mieux connaître les interactions possibles entre certaines épices et leurs médicaments.

En somme, le curcuma est une plante à la fois culinaire et thérapeutique. Il possède de nombreuses propriétés médicinales, bénéfiques pour la santé. Toutefois, n’en prenez pas en cas de grossesse.

Vous aimerez aussi :

Related Articles