Accueil Pharmaceutique Découvrir la Bromélaïne : Un super enzyme aux multiples bienfaits

Découvrir la Bromélaïne : Un super enzyme aux multiples bienfaits

0
Découvrir la Bromélaïne : Un super enzyme aux multiples bienfaits
Tiges d'ananas contenant la bromélaïne

La tige d’ananas contient plusieurs enzymes parmi lesquelles on retrouve la bromélaïne. Malgré son action anti-inflammatoire et ses effets sur la cellulite, celle-ci reste néanmoins peu connue. Cependant, que devez-vous savoir de la bromélaïne ? Quels sont ses bienfaits sur l’organisme ? Comment peut-on l’utiliser efficacement ? Faisons le point dans cet article.

Histoire de la bromélaïne

La bromélaïne est un enzyme dont l’utilisation peut se faire de diverses manières aujourd’hui. Parmi celles-ci, on peut avoir la Bromélaïne en gélule, en poudre ou en comprimés. Le choix de l’une de ces formes dépend alors des préférences de chaque individu et des conseils du médecin traitant. Pour mieux comprendre cette enzyme aux multiples bienfaits, il est important de replonger dans le passé.

En effet, l’histoire de la bromélaïne remonte à l’utilisation de l’ananas en tant que remède dans les cultures d’Amériques latine, comme au Brésil, au Venezuela et au Mexique. La preuve en est qu’en 1891, le chimiste vénézuélien Vincente Marcano a été le premier à isoler cette enzyme. Néanmoins, le terme bromélaïne a été attribué au chimiste britannique Russel Henry Chittenden.

En 1957, les propriétés thérapeutiques de la bromélaïne ont poussé de nombreux chercheurs à se pencher sur la substance. Parmi ceux-ci figure Ralph Heinicke, un scientifique américain travaillant pour l’Institut de recherche sur l’ananas à Hawaï. Ce dernier a découvert une forte teneur de bromélaïne dans les tiges d’ananas qui, jusque-là, étaient jugées inutiles.

Il faut noter que cette découverte de Ralph Heinicke a ouvert la voie à une meilleure utilisation de la bromélaïne. Cela a permis aux scientifiques européens de s’intéresser à la substance. Les multiples recherches effectuées sur les bienfaits de cette enzyme leur sont en grande partie redevables.

Comprendre la bromélaïne

La bromélaïne tire son nom des broméliacées. Encore appelée broméline, elle constitue un ensemble d’enzymes protéolytiques extraites de la tige de l’ananas, en particulier de l’Ananas comosus. Selon les chercheurs, elle se retrouve en petite quantité dans la chair de cette plante et absente des conserves.

Parmi les enzymes qui comprennent la bromélaïne se retrouvent les thiol endo-peptidases tels que le comosain et l’ananain. Y figurent aussi des cellulases, des phosphatases et des inhibiteurs de protéinase, dont la cystatine. D’autres enzymes non moins importantes s’y trouvent également. Il s’agit :

  • Des peroxydases ;
  • Des glycoprotéines ;
  • Des glucosidases.

Toutes ces enzymes ont des fonctions variées, notamment la dégradation des protéines, la modification des glucides et la régulation d’autres processus biochimiques dans la plante. Par ailleurs, en dehors de ce complexe enzymatique qui caractérise la bromélaïne, celle-ci contient également des composés tels que des stérols, des flavonoïdes et des acides gras.

Ces composants supplémentaires peuvent avoir des effets bénéfiques pour la santé, en plus des propriétés enzymatiques de la bromélaïne. Par exemple, les stérols peuvent aider à abaisser le taux de cholestérol.

Extraction de la bromélaïne

Pour extraire la bromélaïne de l’ananas, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Parmi les plus connues, on a l’ultrafiltration et l’extraction aqueuse. Ces techniques présentent des spécificités qu’il est important d’aborder.

L’ultrafiltration de la bromélaïne

L’ultrafiltration est le procédé le plus en vogue pour extraire la bromélaïne de l’ananas. Elle se déroule en cinq étapes. La première consiste à presser la tige de la plante pour en extraire le jus qui contient une concentration élevée de bromélaïne. Ce jus est ensuite centrifugé dans le but de séparer les particules solides des liquides.

Après cette étape, on peut procéder à l’ultrafiltration qui consiste à filtrer le jus centrifugé à travers une membrane d’ultrafiltration. Cette membrane favorise la séparation des molécules de différentes tailles, ce qui permet de concentrer la bromélaïne.

Une fois cela effectué, l’enzyme est traitée pour augmenter sa concentration dans le produit final. Cela aboutit à la dernière étape qui consiste à lyophiliser le produit pour le sécher et le rendre sous forme de poudre.

Le procédé d’extraction aqueuse

Le procédé d’extraction aqueuse est une autre méthode utilisée pour extraire la bromélaïne de l’ananas. Sa particularité réside dans le fait qu’elle favorise la concentration de l’extrait, ce qui préserve le spectre complet des principes actifs qui se retrouvent dans la tige de la plante. Avec un ratio de concentration de 85:1, il faudra 85 kg de tiges avant de parvenir à une production de 1 kg de bromélaïne pure.

Pour extraire la bromélaïne via le procédé d’extraction aqueuse, la première étape consiste à traiter les tiges avec de l’eau pour faciliter l’extraction. Le mélange obtenu est laissé à reposer pour permettre à la substance de séparer des autres composants.

Ensuite, il est filtré à travers des filtres fins pour éliminer les particules solides et obtenir un liquide plus clair. Ce liquide sera également filtré de façon stérile pour éliminer toute contamination microbienne.

Pour finir, le liquide est soumis à une unifiltration qui implique l’utilisation des membranes spéciales pour séparer les molécules en fonction de leur taille. Le but est d’optimiser la concentration de la bromélaïne, ce qui permet d’avoir une substance naturelle et entièrement pure.

Les vertus thérapeutiques de la bromélaïne 

Bien qu’elle fasse toujours l’objet d’études, la bromélaïne a été démontrée par les scientifiques comme une enzyme aux multiples bienfaits. Entre autres, elle présente de bienfaits potentiels sur la digestion des protéines. Ses effets sur la cellulite et son action anti-inflammatoire sont également très remarquables.

Bromélaïne : pour booster l’immunité

Il a été prouvé que la bromélaïne peut renforcer les défenses immunitaires de notre corps. En cas d’affaiblissement de l’immunité, elle peut aider à rétablir son bon fonctionnement. De plus, elle peut stimuler la production de cytokines, qui sont des hormones indissociables du système immunitaire.

Elle joue également un rôle important dans la production des anticorps. Grâce à ces diverses actions, elle améliore la capacité de l’organisme à se défendre efficacement contre les infections et les maladies.

Bromélaïne : pour une action efficace sur la cellulite

La cellulite figure parmi les affections cutanées les plus remarquées chez les femmes. Elle se manifeste principalement par des dépôts de graisses, notamment sur le ventre et les cuisses. Pour apaiser les symptômes associés à cette condition, le recours à la bromélaïne peut être efficace.

En effet, cette enzyme possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-œdémateuses. Avec sa nature protéolytique, elle peut éliminer les graisses et décomposer les mauvaises fibres cellulaires. Cela empêchera les graisses de stocker dans des zones adipeuses du corps.

Bromélaïne : pour une activité anti-cancéreuse

La bromélaïne aurait une activité anti-cancéreuse élevée, avec sa capacité à créer une barrière contre la croissance et l’expansion des cellules cancéreuses. Elle peut également causer la destruction des éléments superflus dans l’organisme, tels que les indurations, les verrues et les tumeurs malignes.

Cette action contribue à limiter le risque de développer une maladie cancéreuse. Par ailleurs, la bromélaïne est réputée pour éliminer la couche mucoïde qui entoure les cellules cancéreuses. Celles-ci sont désormais exposées aux défenses immunitaires du corps.

Bromélaïne : pour optimiser le fonctionnement cardiovasculaire

La bromélaïne peut contribuer à réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires. En effet, elle aide à prévenir la formation de caillots sanguins, car lorsque ceux-ci se trouvent en excès, ils peuvent perturber le flux sanguin. Le cas échéant, cela peut entraîner des maladies cardiovasculaires telles que les accidents vasculaires cérébraux. De plus, l’utilisation de la bromélaïne peut aider à abaisser le taux de cholestérol sanguin. A noter qu’un taux élevé de ce lipide peut entraîner une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Bromélaïne : pour traiter l’œdème postopératoire

En Europe, la bromélaïne est utilisée pour traiter l’œdème qui peut survenir après une opération. Dans ce cas, ses propriétés anticoagulantes lui permettent d’apaiser les ecchymoses, encore appelées bleus, pour une guérison plus rapide. De plus, elle peut soulager l’inconfort lié à l’intervention chirurgicale.

Bromélaïne : pour soulager la douleur musculaire

La bromélaïne possède des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Celles-ci peuvent aider à apaiser les douleurs articulaires chroniques ou aiguës. De nombreux essais cliniques ont également mis en évidence les bienfaits de la bromélaïne sur l’arthrose.

Bromélaïne : pour mieux cicatriser les plaies

La bromélaïne stimule la croissance des tissus sains dans l’organisme. Pour y parvenir, elle favorise la production d’enzymes qui aident à réguler la multiplication des cellules. De plus, elle accroît la vitesse de production de nouveaux tissus sains, ce qui active la cicatrisation.

En outre, la bromélaïne stimule la croissance des tissus à travers la production d’enzymes. Celles-ci, à leur tour, régulent la multiplication des cellules et favorisent la formation rapide de tissus sains. Cela accélère ainsi le processus de cicatrisation. De plus, la bromélaïne éponge les tissus endommagés autour de la plaie, ce qui conduit à une cicatrisation complète.

Bromélaïne : pour améliorer la digestion

La bromélaïne occupe une place importante dans la digestion des protéines en facilitant leur décomposition. En effet, il faut rappeler qu’elle contient des enzymes protéolytiques. Par l’aide de ces dernières, il devient plus facile au corps d’absorber et d’utiliser les protéines. En plus de concourir à une bonne digestion, cela optimise l’absorption des nutriments, notamment au niveau de l’intestin grêle.

Par ailleurs, la bromélaïne aide également à décomposer les protéines alimentaires. Cela signifie que les aliments sont digérés plus complètement dans l’estomac. Cette digestion réduit ainsi la quantité de résidus alimentaires non assimilés qui sont susceptibles de fermenter le côlon et de créer des ballonnements et des flatulences.

Bromélaïne : pour embellir la peau

La bromélaïne est utile pour éliminer les peaux mortes. Elle peut ainsi participer à une meilleure santé de la peau. Elle constitue également un recours idéal pour les personnes ayant une peau irritée. Grâce à ces actions, elle aide à limiter les ridules et les rides qui apparaissent sur la peau, notamment au visage. De plus, elle est connue pour sa capacité à stimuler la production de mélanine qui contribue, entre autres, à l’uniformisation du teint et à la réduction des taches brunes.

Prise de bromélaïne : les formes à privilégier

Dans le domaine de la nutraceutique, la prise de la bromélaïne peut se faire sous quatre différentes formes à savoir : la poudre, les gélules, les gélules gastro-résistantes et les comprimés. Chacune d’elle présente des caractéristiques bien définies.

La poudre

La poudre est la forme la moins utilisée de la bromélaïne, principalement en raison de sa difficulté à être absorbée avec précision et sa sensibilité à la température et à l’humidité. De plus, elle se détériore rapidement et n’est pas correctement assimilée.

Les gélules

Contrairement à la poudre, les gélules peuvent être facilement dosées. Leur forme assure la protection des enzymes digestives de l’estomac grâce au processus d’enrobage. Cela favorise l’absorption de la substance dans l’intestin grêle.

Les gélules gastro-résistantes

Les gélules gastro-résistantes sont conçues pour résister à l’acidité de l’estomac. Elles se dissolvent même dans des conditions plus alcalines dans l’intestin grêle. Cela permet de protéger le principe actif de la bromélaïne des acides gastriques qui pourraient autrement le dégrader. Les gélules gastro-résistantes offrent donc une meilleure biodisponibilité par rapport aux autres formes.

Les comprimés

La dernière forme qui peut être choisie pour prendre de la bromélaïne est les comprimés. Ceux-ci sont en réalité utiles pour favoriser la digestion. Mais contrairement aux gélules gastro-résistantes, ils n’arrivent pas à résister à l’acidité de l’estomac. Par conséquent, le principe actif de la substance peut être dégradé et mal assimilé, d’où son inefficacité.

Bromélaïne : la posologie à respecter 

La posologie de la bromélaïne peut varier selon plusieurs facteurs, comme la concentration de la substance dans chaque gélule. Elle peut aussi dépendre de la forme galénique du produit, de la raison pour laquelle on le prend et des recommandations du professionnel de la santé.

De façon générale, il est recommandé de prendre environ 500 à 2000 mg par jour, répartis en plusieurs prises. Par exemple, vous pouvez prendre 1 à 3 gélules dosées à 500 mg par jour, avec un taux de 5000 DGU/g, entre les repas et avec un verre d’eau.

Cependant, lors de l’utilisation d’un produit contenant de la bromélaïne, vous devez suivre les recommandations du fabricant ou du médecin qui l’aurait prescrit. Ces derniers sont compétents pour vous conseiller sur la posologie appropriée selon vos besoins personnels et votre état de santé.

Les effets secondaires de la bromélaïne

La bromélaïne est souvent considérée comme sûre, notamment lorsqu’elle est prise à des doses appropriées. Des effets secondaires peuvent survenir en cas de surdosage. Parmi les plus courants, on retrouve les réactions allergiques. En effet, certaines personnes peuvent être allergiques à la bromélaïne. Ces dernières peuvent, entre autres, développer :

  • Des éruptions cutanées ;
  • Des démangeaisons ;
  • Un gonflement du visage.

En dehors de ces effets secondaires, la consommation excessive de bromélaïne peut aussi donner lieu à des nausées et vomissements. Elle peut également conduire à une diarrhée et à une irritation de la gorge ou de la bouche. Il faut préciser que le dernier cas survient surtout lorsque la prise est sous forme de comprimé ou de capsule avalée sans être dissoute.

Par ailleurs, il a été rapporté que chez certaines femmes, la bromélaïne peut parfois entraîner des règles abondantes. Mais toujours est-il que tous ces effets secondaires peuvent varier d’un sujet à l’autre et de plusieurs facteurs comme le métabolisme individuel et l’âge. Par conséquent, il est préférable de consulter un médecin avant de commencer tout supplément de bromélaïne pour déterminer la posologie appropriée.