Global Statistics

All countries
266,806,332
Confirmed
Updated on December 7, 2021 9:24 am
All countries
238,678,517
Recovered
Updated on December 7, 2021 9:24 am
All countries
5,280,273
Deaths
Updated on December 7, 2021 9:24 am

Démangeaisons des yeux : Que faut-il faire ?

Pendant une sécheresse oculaire, (une maladie qui survient lorsque les larmes n’arrivent pas à garantir suffisamment d’humidité), il est courant de sentir des picotements ou des démangeaisons au niveau des yeux. Ce symptôme peut aussi être associé aux signes de plusieurs autres affections oculaires. Ainsi, le fait d’avoir des démangeaisons des yeux peut avoir de multiples explications. C’est une affection couramment passagère et bénigne, et elle se manifeste par une inflammation au niveau de l’œil. Quelles sont les causes des démangeaisons des yeux ? Quels sont les symptômes et les traitements possibles ? Cet article vous en dit plus sur le sujet.

Démangeaisons des yeux : quelles sont les principales causes ?

Les démangeaisons ou picotements des yeux peuvent avoir de nombreuses origines.

Allergènes

Les substances communes à l’origine des allergies, comme le pollen, les produits chimiques et les poils d’animaux, que composent certaines nourritures et produits, sont susceptibles de déclencher des picotements ou des démangeaisons au niveau des yeux. Dans ce cadre, pour connaître le facteur déclencheur avec précision, il faut nécessairement consulter un médecin.

Lentilles de contact

Le fait de porter des lentilles de contact sur une longue période ou le fait de ne les avoir pas bien porté, peut être à l’origine de la sécheresse oculaire. Ce qui entraîne ensuite des démangeaisons. C’est pour cela qu’il est conseillé de bien mettre ses lentilles de contact.

Corps étrangers

Que ce soit un poil de paupières, une particule de maquillage, un grain de sable et autres corps étrangers, ils peuvent pénétrer votre œil et provoquer une inflammation locale ou une irritation. À cet effet, l’œil peut couler des larmes dans l’optique d’éliminer le corps étranger. L’irritation provoquée peut être à l’origine d’une sécheresse passagère ou d’une sensation de picotements ou d’une démangeaison.

Déchirure de la cornée

Il arrive parfois que le pourtour de l’œil soit endommagé, peut-être à cause d’une infection ou d’une blessure au niveau de l’œil. Le clignotement des yeux peut rendre plus grave cette infection, ce qui entraîne potentiellement des démangeaisons ou de l’inflammation.

Infections des yeux

Il existe de nombreux micro-organismes, qui peuvent être à l’origine des infections de l’œil et inciter des démangeaisons. Ces genres d’infections peuvent se reproduire en blépharite ou en conjonctivite. Le fait d’avoir des sensations des yeux piquants dans ce cas, constitue entre autres, l’un des symptômes associés. En cas d’apparition de ces symptômes ou si vous doutez, il faut consulter votre médecin ou un opticien afin de savoir avec plus d’explications, si vous êtes confronté à une infection locale de l’œil.

Piqûre

La piqûre d’un insecte (guêpe, moustique) peut entraîner des démangeaisons au niveau de l’œil ou au niveau de la paupière. Cela peut être accompagné d’un gonflement.

Exposition à la lumière des écrans

Généralement, l’usage accru, continu et répété des écrans mobiles, tablettes et d’ordinateurs peut être à l’origine de la fatigue oculaire et des irritations de l’œil. D’autant plus que, ces écrans devant lesquels vous passez du temps, diffusent une lumière bleue, qui est très nocive pour les yeux.

De plus, l’utilisation des médicaments (diurétiques, pilules contraceptives, bêtabloquantes ou médicaments contre les allergies), les problèmes de santé (diabète, lupus, arthrite), l’adoption des régimes dépourvus d’acide gras essentiels, l’anomalie au niveau des glandes productrices des larmes et un environnement sec sont susceptibles de provoquer la démangeaison des yeux.

Quels sont les symptômes de démangeaisons des yeux ?

Les picotements des yeux peuvent avoir de nombreux symptômes inconfortables :

  • Fatigue oculaire ;
  • Douleur ;
  • Sécheresse ;
  • Lourdeur ;
  • Rongeur ;
  • Yeux rouges ;
  • Vision trouble ;
  • Sensibilité à la lumière ;
  • Brûlure ;
  • Sensation de la présence de quelque chose dans l’œil ;
  • Larmoiement.

Quels sont les traitements possibles ?

Traitement médicamenteux

Gouttes pour les yeux

Il existe de multiples marques de gouttes oculaires accessibles en vente libre, qui sont conçues pour soulager les rougeurs, les larmoiements et les démangeaisons. Si vos manifestations de démangeaisons des yeux sont légères, vous pouvez utiliser les gouttes ophtalmiques qui sont disponibles en vente libre. Elles sont efficaces et coûtent relativement moins cher comparativement aux gouttes ophtalmiques sur ordonnance ou autres pilules.

Médicaments sur ordonnance

Si vos symptômes sont graves ou si les gouttes en vente libre sont inefficaces, vous pouvez en parler avec votre médecin. Ce dernier peut vous prescrire un médicament plus efficace.

Les médicaments oraux ainsi que les gouttes ophtalmiques utilisées dans le cadre du soulagement de la démangeaison des yeux comprennent :

  • Des antihistaminiques : ils permettent de réduire les réponses allergiques, tout en bloquant la fixation de l’histamine (une substance à l’origine des larmoiements, des démangeaisons et d’écoulement nasal) sur les cellules du corps, chargés de produire la réaction allergique ;
  • Décongestionnants : ils permettent de réduire la hauteur des vaisseaux sanguins sur le blanc de l’œil afin de soulager les yeux rouges ; plusieurs médicaments combinés sont composés à la fois d’un décongestionnant et d’un antihistaminique ;
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : ce sont des gouttes oculaires prescrites pour réduire l’inflammation, l’enflure et autres symptômes liés à la conjonctivite allergique saisonnière ;
  • Stabilisateurs de membrane : ce sont des médicaments capables d’empêcher les tissus de l’organisme, ( les paupières et la conjonctive de l’œil) de libérer de l’histamine et autre médiateur pouvant déclencher des réactions allergiques ;
  • Stéroïdiens : les gouttes corticostéroïdes pour les yeux peuvent être prescrites pour soulager les signes aigus d’allergie oculaire ; mais ces médicaments peuvent occasionner des effets indésirables (tension oculaire élevée, cataractes et glaucome) sur le long terme.

Cependant, en cas d’inefficacité des mesures ci-dessus, le médecin peut recourir à l’immunothérapie. C’est un traitement qui consiste à injecter de petites doses d’allergène afin d’aider le patient à développer une immunité et donc réduire les réactions allergiques.

Traitement naturel

Il existe de nombreuses astuces naturelles permettant de soulager les yeux des démangeaisons.

Compresses froides

L’application des compresses froides à la surface de l’œil affecté, aide à soulager instantanément les picotements des yeux. Pour y arriver, la manière la plus simple consiste à tremper un chiffon dans l’eau glacée et le poser sur les yeux. Vous devez le faire à plusieurs reprises par jour. Les sachets de thé de camomille servant de compresses froides peuvent être aussi utilisés pour soulager les irritations des yeux. À cet effet, il faut :

  • Mettre les sachets de thé de camomilles dans un réfrigérateur durant une demi-heure ;
  • Prendre les sachets réfrigérés et les poser sur l’œil atteint pendant dix minutes au moins ;
  • Le faire, 3 à 4 fois quotidiennement afin d’obtenir une récupération rapide.

Aloe Vera

L’aloe vera constitue aussi un remède naturel efficace pour les démangeaisons, les maux et les yeux secs, en raison de ses propriétés hydratantes et apaisantes. À cet effet, il faut :

  • Mélanger une demi-tasse de thé de fleur de sureau et une cuillère à café de miel avec le gel d’aloe vera extrait d’une feuille d’aloès ;
  • Rincer les yeux avec la solution, deux fois par jour au moins, jusqu’à la résolution du problème ;
  • Comme alternative, il est possible d’utiliser le jus d’aloe comme étant une lotion oculaire.

Concombre

Les concombres possèdent des propriétés anti-irritantes. Ce qui leur permet de réduire le gonflement, l’inflammation, l’irritation et l’enflure qui participent aux démangeaisons des yeux. Le procédé consiste à laver soigneusement le concombre et à le couper en fines tranches. Ces derniers sont envoyés au réfrigérateur pendant quinze à vingt minutes. Après, il faut les placer sur les yeux durant dix minutes, puis répéter cela 4 à 5 fois quotidiennement.

Eau salée

Le sel et l’eau sont accessibles à tous et constituent par la même occasion, deux éléments utiles dans le cadre du traitement des démangeaisons ou des yeux douloureux. S’ils sont utilisés comme un liquide oculaire, leur association est très efficace pour les yeux enflammés ou irrités.

Ce mélange permet aussi de se débarrasser des débris collectés dans les yeux. Plus encore, le sel est connu comme un antibactérien, ce qui signifie qu’il peut vous aider à tuer les bactéries qui piquent l’œil. Le processus d’utilisation consiste à :

  • Mélanger une cuillère à café de sel avec une tasse d’eau distillée ;
  • Bouillir le mélange complètement pour que le sel soit dissout en totalité ;
  • Laisser la solution refroidir et se servir pour rincer les yeux ;
  • Reprendre cela plusieurs fois quotidiennement pendant 2 à 3 jours.

Eau de rose

L’une des astuces naturelles ayant plus d’effets sur les picotements des yeux est l’eau de rose. Elle apaise et rafraîchit les yeux. Vous pouvez l’utiliser de deux manières différentes. Soit vous rincez les yeux à l’aide de l’eau de rose tout au moins deux fois par jour, soit vous utilisez cette eau comme étant un collyre (médicament sous dorme de liquide) afin d’obtenir un soulagement instantané. Dans ce dernier cas, il faut envoyer trois gouttes d’eau de rose dans l’œil.

Lait froid

Le lait constitue aussi un remède naturel pour les yeux irritants. Il faut tamponner un bout de coton dans le lait et le frotter aux yeux. Pour une action de refroidissement rapide, vous pouvez placer sur les yeux, une boule de coton trempée dans le lait, comme étant une compresse. Il faut le faire 2 fois par jour, à raison d’une fois le matin et d’une fois le soir.

Thé vert

Le thé vert est bénéfique pour la santé sur plusieurs plans et constitue aussi une solution pour les yeux piquants. Il a pour action d’apaiser les yeux et il possède des propriétés anti-inflammatoires. En ce qui concerne son utilisation, il faut :

  • Mélanger deux sachets de thé vert avec une tasse d’eau distillée et bouillir la solution ;
  • Laisser refroidir complètement ;
  • Rincer maintenant les yeux avec la solution, deux fois quotidiennement jusqu’à la disparition des symptômes.

Pommes de terre crues

Du fait de leurs propriétés astringentes, les pommes de terre crues apportent du soulagement instantané aux démangeaisons des yeux. Elles vous aident donc à soulager l’inflammation et la douleur. Voici comment l’utiliser :

  • Couper une pomme de terre crue sous forme de fines tranches et les conserver dans le réfrigérateur durant plusieurs minutes ;
  • Sortir les tranches du réfrigérateur et les mettre sur les yeux pendant quinze à vingt minutes ;
  • Le faire pendant 2 ou 3 jours, ceci dans la soirée avant le coucher.

Jus de légumes

Pour traiter les yeux qui vous démangent, les jus de légumes crus, principalement les épinards et les carottes, vous seront d’une grande utilité. Vous pouvez les utiliser, soit en les combinant, soit en les séparant. Pour y arriver, il vous suffit simplement de boire le jus du fruit frais 2 fois par jour jusqu’à l’obtention de soulagement.

Fenugrec

Le fenugrec est une fabacée originaire de l’Afrique du Nord, qui procure un soulagement aux picotements des yeux. Il faut :

  • Tremper quelques graines de fenugrec dans une tasse d’eau durant 7 à 8 heures ;
  • Faire une pâte lisse avec ;
  • Appliquer cette pâte sur les yeux et la laisser pendant vingt minutes ;
  • Laver la pâte à l’aide d’eau froide ;

Ce traitement doit être fait 2 fois par jour pour l’obtention d’un excellent résultat.

Existe-t-il des mesures de prévention contre la démangeaison des yeux ?

Pour éviter le risque d’être affecté par les picotements des yeux, il existe quelques mesures que vous pouvez prendre.

Éviter les allergènes

La meilleure manière de contrôler les symptômes liés aux allergies oculaires consiste à faire de votre mieux, pour restreindre votre exposition aux allergènes fréquents et ceux auxquels vous êtes sensibles.

C’est le cas des jours où le degré de pollen est élevé, il faut rester à l’intérieur le plus longtemps possible. Si vous disposez d’un climatiseur, vous pouvez l’utiliser pour filtrer d’air. Servez-vous des filtres de fournaise de bonne qualité, qui ont la capacité d’emprisonner les allergènes fréquents et changez régulièrement les filtres.

Pendant la période des allergies, en sortant à l’extérieur, il faut porter des lunettes de soleil enveloppantes afin d’assurer une protection aux yeux contre le pollen, l’herbe à poux…..N’oubliez pas de fermer les fenêtres de votre véhicule lors de la conduite.

Retirer les verres de contact

La surface des verres de contact a la possibilité d’attirer et d’accumuler les allergènes, qui sont en suspension dans l’air. Il faut donc opter pour des lunettes au lieu de ces verres de contact, surtout dans la saison des allergies.

Les verres de contact jetables au quotidien peuvent être aussi utilisés. Avec ces dernières, vous pouvez jeter le verre après à chaque utilisation, ce qui évite l’accumulation des allergènes et autres nuisances sur les verres de contact.

Si les démangeaisons continuent de vous déranger, le mieux est d’arrêter de porter les verres de contact, au moins jusqu’à la disparition des symptômes de la pathologie. Les lunettes faites avec des lentilles photochromiques peuvent aussi réduire la sensibilité à la lumière et vous permettre de protéger vos yeux.

Démangeaison des yeux et covid-19 : y a-t-il un lien ?

Malgré qu’elle soit très rare, la conjonctivite apparaît comme un des probables symptômes de covid-19. En effet, la conjonctivite peut causer une rougeur, une irritation des yeux, un écoulement au niveau de la surface des yeux et des démangeaisons.

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il a été rapporté comme symptôme auprès de 0,8% des personnes atteintes de covid-19, sur environ 56 000 cas étudiés en Chine.

La grippe et le rhume sont autant de maux plus courants, associés parfois à la conjonctivite. Il est alors capital de ne pas conclure directement en cas d’apparition de ces symptômes qu’il s’agit du coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles