Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 7:17 pm

Dermite de stase ou eczéma variqueux : Comment s’en débarrasser ?

Les personnes qui souffrent d’une maladie veineuse sont sujettes à d’autres maux. L’une des plus sévères et courantes est la dermite de stase, surtout en cas d’insuffisance veineuse chronique. Encore appelé eczéma par les experts, c’est un mal qui peut évoluer jusqu’à provoquer l’ulcération de la jambe, chez le patient. Cependant, cette affection est encore mal connue de tous. Qu’est-ce que la dermite de stase ? Quels en sont les causes et symptômes ? Comment la traiter ? Retrouvez ici quelques options thérapeutiques curatives et palliatives de la dermite de stase.

Généralités sur la maladie

Définition

Veines normales VS Veines variqueuses – © Crédit : informationhospitaliere.com

La dermite ou dermatite de stase est un type d’eczéma, qui apparaît la plupart du temps, au bas des jambes. Elle survient le plus souvent chez les personnes qui souffrent d’une maladie veineuse. Cette dernière se manifeste généralement par un œdème au niveau des chevilles, qui survient en fin de journée. Elle peut également se manifester par des varices ou/et des varicosités.

Cette maladie veineuse est susceptible d’avoir des complications telles qu’un ulcère de jambe. On peut aussi observer des complications, avec des suites tardives d’une thrombose veineuse profonde. Par ailleurs, l’eczéma peut se limiter au bas de la jambe affectée ou, se propager le long du corps (dissémination). Les démangeaisons (prurit) s’observent très fréquemment.

Description

Il est important de faire la distinction entre la dermite de stase et l’eczéma de contact. Ceci parce que, les deux sont fréquents chez les patients souffrant d’une maladie veineuse chronique.

En effet, l’eczéma de contact est une allergie cutanée. Cette allergie est dans la plupart des cas, causée par les nombreux gels, crèmes et pommades corporelles. L’application corporelle de ces produits, cause une allergie cutanée chez les patients qui en font usage pour leurs traitements. Il est important dans ces cas, d’apporter tous les produits appliqués à votre médecin, pour rechercher la cause allergique à l’eczéma des jambes.

Dans le cas de la dermite de stase, les symptômes ne sont dus à aucune application de produit corporelle. L’apparition de la pathologie vient spontanément, en raison d’un certain nombre de facteurs dont le plus courant est l’insuffisance veineuse.

Quels sont les différents types et évolutions de la dermite de stase ?

La dermite de stase affecte sous différente forme et est visible d’un individu à un autre, d’une peau à une autre. Il peut avoir au début et selon la sensibilité de la peau, des modifications chroniques. Dans certains cas, il s’agit d’un ulcère veineux. Parfois et le plus souvent en absence de tout traitement, il y a dermite de stase ulcère, avec une pleine ouverture.

La dermatite de stase avec modifications chroniques

La dermatite chronique de stase est la première forme de cette maladie. Elle peut survenir sous la forme d’un épaississement fibreux et d’une hyperpigmentation cutanée. Elle apparaît de façon plus prononcée chez les personnes à peau claire et à peau foncée.

L’ulcère veineux de stase

L’ulcère veineux de stase est la deuxième forme de la maladie. Elle se présente par une grande ulcération centrale, entourée d’anomalies chroniques d’hyperpigmentation et d’une peau fibreuse épaisse.

La dermatite de stase (ulcère)

La troisième forme de la dermatite de stase, apparaît faute d’une dermatite mal traitée. Les ulcères veineux de stase commencent par se développer après une dermatite de stase mal traitée. Ils peuvent très vite suivre les premiers signes de dermatite de stase.

Comment est-on affecté par la dermite de stase ?

La dermatite de stase se remarque principalement, chez les personnes souffrant d’un œdème chronique des membres inférieurs. Il s’agit d’un gonflement chronique des membres inférieurs comme la jambe, la cuisse et le pied.

Ce gonflement est dû à une insuffisance veineuse chronique des mollets. C’est-à-dire, des lésions de veines de la jambe, qui empêchent le sang de circuler correctement. Ce gonflement est aussi dû à une insuffisance cardiaque ou à un lymphœdème.

L’eczéma variqueux apparaît généralement au niveau des tibias (bas de la jambe ou des jambes). Cependant, elle peut également toucher d’autres parties du corps vulnérables au gonflement. Il y a par exemple les bras ou d’autres membres supérieurs, qui peuvent manifester une dermatite de stase. Cela s’observe le plus souvent, suite à une radiothérapie qui cible les ganglions lymphatiques.

Les symptômes de cette maladie

Symptômes descriptifs de la dermatite de stase – © Crédit : informationhospitaliere.com

Il faut noter que peu de symptômes s’observent. De plus, ceux qui se remarquent font directement objet de la dermatite de stase. Cela conduit généralement à une consultation. Grâce à l’examen clinique, le diagnostic est posé. Au prime abord, la peau devient prurigineuse, rouge, squameuse et épaisse, en général dans la zone des tibias.

Il y a ensuite des lésions qui commencent par se former, à certaines parties du corps. Finalement, les lésions s’altèrent. Il s’agit là de plaie ouverte. Ces ulcères généralement douloureux peuvent être par la suite infectés. Il y a certaines infections bactériennes, qui peuvent provoquer une cellulite par la suite. Ce sont des infections bactériennes de la peau. Il est donc important de prendre en charge très rapidement, après le diagnostic.

Comment se fait le diagnostic ?

Le diagnostic de la dermatite de stase est basé sur un bilan clinique, qui retrace l’aspect caractéristique des lésions de la peau. Cet examen clinique retrace également d’autres signes d’œdème des jambes et d’insuffisance veineuse chronique. Il faut noter que la consultation d’un médecin spécialiste des maladies vasculaires et des tests vasculaires, peut devenir nécessaire.

Il est diagnostiqué une dermatite de stase chez les personnes qui présentent généralement des changements cutanés. Il s’agit d’un changement de l’aspect de la forme notamment, la texture et la couleur de la peau. Les médecins diagnostiquent aussi cette maladie aux personnes présentant des symptômes de gonflement des jambes et d’une insuffisance veineuse chronique.

Toujours pour le diagnostic de cette maladie, le recours à des examens plus approfondis peut être nécessaire. Le médecin peut avoir recours à une échographie, lui permettant de mieux connaître la structure des couches de tissu des membres. Cela aide à poser le diagnostic et, à constater l’insuffisance veineuse au niveau des membres affectés. Il faut noter que ces examens doivent être effectués par des spécialistes du domaine.

Pour un récapitulatif, il faut noter que le diagnostic de l’eczéma variqueux est basé sur :

  • Bilan clinique ou examen clinique;
  • Échographie des membres, réalisée par des spécialistes.

Quels sont les divers traitements de la maladie ?

Le traitement de la dermite de stase se fait sur trois niveaux. Il y a premièrement le traitement de l’insuffisance veineuse chronique. Ensuite, il y a la prise en charge et le traitement de la dermatite de stase elle-même. En dernière position, il est question d’administrer des soins curatifs face à l’ulcère et surtout, d’éviter une surinfection bactérienne.

Le traitement de l’insuffisance veineuse chronique

Il s’agit d’un traitement sur le long terme, visant à traiter l’insuffisance veineuse chronique. L’objectif ici est d’empêcher l’accumulation de sang veineux au niveau des jambes, notamment au niveau des chevilles.

Pour empêcher l’accumulation du sang dans les jambes, les patients doivent adopter des positions où leurs jambes restent surélevées. Lorsque les patients sont assis, ils doivent surélever leurs jambes. Cette posture de jambe surélevée doit être adoptée, même en étant au repos.

Cette technique permet d’éviter la stase sanguine et de réduire l’œdème. Il y a aussi l’utilisation, des bandes élastiques et des bas de compression. Ce sont des dispositifs médicaux qui, par un mécanisme de compression, aident le sang à remonter facilement à travers les veines.

Les bas de contention sont disponibles en pharmacie et généralement, sous ordonnance médicale. L’utilisation de bas de compression ou bas de contention, encore appelée chaussette de contention, est très appropriée, pour lutter contre l’insuffisance veineuse dite chronique.

Traitement de la dermatite

Pour ce qui est du traitement de la dermite de stase, il vise à empêcher l’étape de la dermite de stase ulcéreuse. Cela empêche le mal d’évoluer vers la phase d’ulcération. Pour ce faire, le traitement se résume en trois points.

Tout d’abord, il faut traiter l’eczéma. En l’absence d’ulcères, une crème ou une pommade à base de corticoïdes est recommandée. Cette crème est d’autant plus efficace, lorsque la dermatite est récente. Il est important de suivre scrupuleusement la posologie indiquée par votre médecin.

La crème à base de cortisone doit être appliquée uniquement sur les zones affectées. Son application ne doit pas être faite sur n’importe quelle zone du corps. Il faut surtout éviter d’appliquer cette crème sur le visage.

Dans un cas de dermatite de stase, la peau est fragile et donc facilement et rapidement irritable. Il faut donc arrêter toute utilisation de pommade de premier secours. Seul le traitement proposé par votre médecin, notamment les crèmes à base de corticoïdes, doit être utilisé. Toute autre utilisation d’autres crèmes est susceptible de provoquer de fortes allergies. Voilà la raison pour laquelle leur utilisation est déconseillée.

Le deuxième point du traitement devient nécessaire lorsque le trouble s’aggrave. Il faut donc passer à un autre niveau de traitement. Généralement, dans cette aggravation de l’affection, le patient présente :

En guise de traitement, il peut être utilisé un pansement plus absorbant. Il s’agit le plus souvent d’un pansement hydrocolloïde.

Le dernier point du traitement de la dermatite consiste à prendre en charge et à soigner les varices, aussi souvent que possible. Ceci peut s’effectuer par une chirurgie ou une sclérothérapie, avec l’intervention d’un médecin.

Traitement des ulcères

Il s’agit ici du traitement standard des ulcères. Le plus efficace est celui de l’application des compresses et, des pansements à base de pâte à l’oxyde de zinc. Il y a également les pansements hydrocolloïdes ou hydrogels absorbants spéciaux, qui ont prouvé une efficacité certaine. Il faut noter que la durée du traitement des ulcères varie d’une personne à une autre.

Dans certains cas, il est indispensable de faire un traitement par une botte d’Unna. Il s’agit d’un bandage élastique, contenant une gélatine de zinc. Après le bandage au niveau de la cheville et de la jambe, il faut passer à l’examen périodique de la jambe. Une fois placée, la botte durcit comme un plâtre pour maintenir fermement la jambe mais, reste légère. Elle est mise pour limiter le gonflement et protéger la peau contre l’irritation, tout en favorisant la guérison.

Il importe de préciser que la botte doit être changée tous les 2 à 3 jours, dès le début du traitement. Par la suite et selon la réaction thérapeutique positive du patient, la botte peut être changée une à deux fois par semaine.

Toujours pour un maintien de son état, il faut en un second temps après la guérison, utiliser une bande élastique. Ce sont des bas de contention ou bas de compression. Cette bande doit être placée avant que les patients ne se tiennent debout. Qu’importe le bandage utilisé, une diminution de l’œdème généralement avec compression est primordiale, à la phase de guérison. Cela empêche une rechute et consolide la guérison.

En cas de surinfection ou d’infection bactérienne, il peut être fait usage d’antibiotique. Les antibiotiques prescrits dans le cadre de cette maladie interviennent, pour traiter la cellulite, la peau irritée ainsi que les ulcères. Ces antibiotiques sont à appliquer sur la peau, à des parties où elle est ouverte ou irritée. Il faut noter que des antibiotiques administrés par voie orale sont également utilisés, pour traiter en l’occurrence la cellulite.

Parfois, il peut être fait usage de greffe de peau. En effet, la peau d’une autre région du corps peut être prélevée et greffée, pour recouvrir les grandes lésions ulcérées.

Vous aimerez aussi :

Related Articles