Global Statistics

All countries
689,069,203
Confirmed
Updated on May 23, 2023 6:43 pm
All countries
620,775,802
Recovered
Updated on May 23, 2023 6:43 pm
All countries
6,880,959
Deaths
Updated on May 23, 2023 6:43 pm

Disphophates, pyrophosphates : que savoir de l’additif E450 ?

L’additif E450 appartient à la famille des phosphates. Il joue plusieurs rôles et se retrouve dans plusieurs produits, notamment les aliments infantiles. Même s’il s’avère bénéfique, sa consommation à dose élevée reste déconseillée. Mais concrètement, qu’est-ce que l’additif E450 ? Est-il dangereux pour l’organisme ? Quelle est la réglementation à son propos ? Décryptage dans cet article.

L’additif E450 : de quoi s’agit-il réellement ?

L’additif E450 est le sel disodique de l’acide pyrophosphorique. Il appartient à la famille des phosphates et seprésente sous forme de solide cristallisé de couleur blanche ou incolore. Notons que l’E450 est l’ensemble des sels de métaux de l’acide pyrophosphorique, tels que le sodium, le calcium, le potassium et le magnésium. Pour l’obtenir, on procède à la déshydratation de l’hydrogénophosphate en présence de l’acide orthophosphorique.

En outre, l’additif E450 est désigné avec différents noms sur le marché. Entre autres, on peut citer : Diphosphates, sels métalliques de Diphosphates, Pyrophosphates, Pyrophosphate, Diphosphate, Diphosphate trisodique, Diphosphate dipotassique ou Diphosphate tétrapotassique. Aussi, il est connu sous les appellations de Dihydrogéno diphosphate de calcium et de Diphosphate dimagnésien.

Quelles sont les fonctions de l’additif E450 ?

Les Diphosphates sont des additifs qui disposent de plusieurs fonctions. D’abord, notons qu’ils sont des humectants. Ils se présentent donc comme une excellente option lorsqu’on souhaite conférer à ses jambons un caractère juteux. En d’autres termes, les diphosphates favorisent une augmentation du volume du produit fini.

De même, ces additifs s’occupent d’une répartition homogène des différents ingrédients utilisés dans la fabrication des produits laitiers ou des crèmes glacées. Ils sont aussi responsables de l’uniformité de la consistance des produits. Ils peuvent être utilisés pour la stabilisation de la couleur, de l’arrêt de l’oxydation et de la préservation du goût des produits.

Quelle est la composition de l’additif E450 ?

L’additif E450 est composé de plusieurs autres additifs tels que :

E450i — Pyrophosphate de sodium acide

E450i – Pyrophosphate de sodium acide est un émulsifiant encore appelé Diphosphate disodique. Il s’agit d’un mélange inorganique entre l’anion pyrophosphate et les cations de sodium. Il a l’avantage de convenir non seulement au régime halal, mais aussi aux régimes casher et végétalien.

Cet additif a également une bonne note en ce qui concerne ses effets sur la santé. Même si des risques d’allergies lui sont parfois associés, il ne présente aucun danger majeur sur le sujet. À cet effet, précisons que l’E450i – Pyrophosphate doit être consommé avec modération, notamment par les enfants moins âgés et les femmes enceintes.

E450ii — Diphosphate trisodique

E450ii – Diphosphate trisodique est un additif alimentaire d’origine inconnue que l’on retrouve dans l’E450. Il est souvent utilisé en tant qu’émulsifiant. Cet additif est compatible avec plusieurs régimes, dont le régime casher, le régime végétalien et le régime halal.

Généralement, le E450i – Diphosphate trisodique n’est pas dangereux pour la santé, mais il présente des risques d’allergie. Bien que son utilisation soit autorisée en France, il faut le consommer avec modération, car l’abus en toute chose nuit.

E450iii — Diphosphate tétrasodique

L’E450iii – Diphosphate tétrasodique est un additif autorisé par les autorités françaises. Il est utilisé comme un émulsifiant, un stabilisant, un agent levant, un agent de rétention d’humidité et un régulateur d’acidité. Il convient aussi bien au régime halal qu’au régime végétalien et casher.

A priori, il n’est pas dangereux tout comme le E450i et le E450ii. Cependant, des risques d’allergie lui sont associés. Aussi, une exagération dans la consommation pourrait impacter négativement la santé. En ce qui concerne son aspect, E450iii-Diphosphate tétrasodique se présente comme des cristaux blancs ou incolores. Il peut aussi se présenter sous la forme de poudre blanche, de granule ou de cristalline.

E450vi — Diphosphate dipotassique

L’E450vi – Diphosphate dipotassique est un autre additif dont l’usage reste aussi connu des autorités. Généralement, il est utilisé comme un émulsifiant. Jusqu’à nos jours, il n’existe aucune information pouvant attester ou non s’il est possible de le cultiver en agriculture bio.

De même, on ne peut trancher avec certitude sur le fait que cet additif présent dans l’E450 est compatible ou non à un régime végétarien. Par contre, il peut convenir au régime végétalien, halal et même casher. Quoi qu’il en soit, l’E450vi – Diphosphate dipotassique ne représente aucun danger pour la santé, sauf s’il est consommé excessivement. Toutefois, il présente des risques d’allergie.

E450v — Diphosphate tétrapotassique

L’E450 contient également l’E 450 v – Diphosphate tétrapotassique. Ce dernier se présente très souvent sous forme de cristaux incolores. Il est parfois en poudre blanche très hygroscopique. Il convient au régime végétalien, halal et casher.

Il est généralement utilisé comme émulsifiant. Mais, il peut être considéré comme un stabilisant, un agent levant, un régulateur de l’acidité et un agent de rétention d’humidité. Il ne représente pas un danger pour la santé, mais n’est pas sans risques d’allergie. Sa consommation excessive peut, en revanche, occasionner des effets négatifs sur la santé.

E450vi — Diphosphate dicalcique

L’E450vi – Diphosphate dicalcique est un additif ayant reçu l’approbation des autorités. Cela se justifie par le fait qu’il ne représente aucun danger. Cependant, il peut présenter des risques d’allergie dès lors qu’il est consommé exagérément. En principe, l’E450vi – Diphosphate dicalcique est :

  • Un stabilisant ;
  • Un émulsifiant ;
  • Un séquestrant ;
  • Un agent levant ;
  • Un agent tampon ;
  • Un régulateur de l’acidité ;
  • Un agent de rétention d’humidité.

En outre, cet additif se présente sous forme d’une fine poudre blanche qui ne possède aucune odeur. En plus de son origine qui reste inconnue, les informations pour déterminer s’il convient au régime végétarien sont insuffisantes. Quoi qu’il en soit, il convient au régime halal, végétalien et casher.

E450Vii — Diphosphate biacide de calcium

L’E450Vii – Diphosphate biacide de calcium fait partie de l’E450. Il est autorisé en France en tant qu’émulsifiant. Mais, il n’est pas exclu de l’utiliser comme un régulateur de l’acidité, un stabilisant, un séquestrant, un agent de rétention d’humidité et un agent levant. Par rapport à son aspect, il se présente sous forme de poudre ou de cristaux blancs.

Notons que la consommation de l’E450Vii – Diphosphate biacide de calcium ne représente aucun danger, s’il est consommé suivant les normes. Dans le cas contraire, il peut entraîner des allergies. Par ailleurs, bien que son origine soit encore inconnue, la formule ne semble pas être d’origine animale. Il peut donc convenir au régime végétalien, halal et casher.

E450Viii — Diphosphate dimagnésien

L’E450Viii – Diphosphate dimagnésien est un additif émulsifiant. Il a des usages multiples et diversifiés. On le retrouve parfois dans un rôle de stabilisant, de régulateur de l’acidité, de séquestrant, d’agent de rétention d’humidité ou encore dans un rôle d’agent levant. Comme le diphosphate biacide de calcium, son origine est inconnue. Mais, la possibilité qu’il soit de source animale est éliminée. Il peut donc convenir au régime casher, halal et végétalien.

En résumé, cet additif est du sel de magnésium de l’acide pyrophosphorique. Il n’est donc pas jugé dangereux pour la santé. C’est justement l’une des raisons pour lesquelles son utilisation est légale en France. Par ailleurs, notons qu’il présente des risques d’allergie. De même, une forte consommation peut aussi impacter négativement le fonctionnement de l’organisme.

L’additif E450 est-il dangereux pour l’organisme ?

L’additif E450 n’est pas une substance nocive pour la santé. Mais, en cas d’une intolérance individuelle à la substance, elle peut devenir dangereuse. Consommée à forte dose de l’additif E450 peut aussi entraîner des conséquences négatives sur la santé. Ces dernières sont généralement des réactions allergiques légères ou importantes.

Dans le monde cosmétique, certains effets secondaires sont aussi associés à l’additif E450. En effet, les produits cosmétiques contenant ce dernier sont susceptibles de causer des éruptions cutanées et une irritation des muqueuses. Par ailleurs, plusieurs études scientifiques attestent qu’une consommation régulière du pyrophosphate peut exposer le sujet à un risque de cancer. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé d’éviter les produits de compléments dont la teneur en pyrophosphates est élevée.

Quelles sont les conséquences liées à une forte consommation de l’additif E450 ?

La dose journalière admissible de l’additif E450 est de 40 mg/jour. Au-delà de cette dose, on s’expose à de multiples risques parmi lesquels on peut citer :

Le déséquilibre du phosphore et du calcium

À la base, le phosphore et le calcium jouent un grand rôle dans l’organisme. En effet, ils confèrent une bonne solidité aux os. En cas de déséquilibre entre les deux, on assiste à une fragilisation des os. Ce phénomène peut conduire à un vieillissement prématuré des veines et des artères.

L’indigestion

Une consommation excessive de l’additif E450 peut aussi causer une indigestion. Celle-ci constitue une porte ouverte à plusieurs autres pathologies comme l’essoufflement et l’accélération du rythme cardiaque. Elle peut aussi provoquer une perte de poids, des nausées, et l’anorexie, c’est-à-dire une perte d’appétit.

Les maladies articulaires et l’augmentation de la quantité des mauvais cholestérols

À forte dose, la consommation de l’additif E450 peut exposer à un grand nombre de maladies articulaires comme l’arthrite aiguë. Mais, elle peut également être à l’origine d’une augmentation de la quantité des mauvais cholestérols, ce qui pourrait provoquer de nombreuses maladies comme l’angine de poitrine, la contraction des artères du cœur ou même l’infarctus du myocarde.

La perturbation dans l’assimilation du phosphore, du fer et du calcium

Une quantité élevée de l’additif E450 dans l’organisme peut perturber l’assimilation du phosphore, du fer et du calcium. Le cas échéant, cela peut conduire à une détérioration de l’état du tissu osseux. Une telle situation pourrait également impacter négativement l’état des dents et causer beaucoup d’autres problèmes connexes.

Quels sont les usages de l’additif E450 ?

L’additif E450 est très utilisé dans l’industrie alimentaire. Il est souvent ajouté aux produits d’origine animale afin de retenir l’humidité. Ainsi, on le retrouve dans les viandes hachées, les saucisses, les aliments en conserve, les boulettes, la charcuterie et les fromages fondus.

En outre, on les retrouve dans les produits laitiers, les produits à base de farine de confiserie, les shakes protéinés pour le sport, les boissons non alcoolisées. On peut aussi citer les produits infantiles comme la crème glacée, les biscuits, les biscottes et les sucettes. La liste peut être complétée avec les produits suivant :

  • Les sauces ;
  •  Le beurre ;
  • Les soupes ;
  • Les potages ;
  • Les crustacés ;
  • Les mollusques ;
  • Les biscuits apéritifs ;
  • Les produits de panification ;
  • Les céréales pour le petit-déjeuner ;
  • Les produits transformés faits à base de pomme de terre.

Par ailleurs, l’additif E450 ne s’utilise pas seulement dans l’industrie alimentaire. Il occupe également une place de choix en cosmétologie. Par exemple, il fait partie des composants entrant dans la fabrication des dentifrices. Il confère à ces produits la capacité de prévenir la plaque dentaire. Outre les dentifrices, l’additif E450 est aussi utilisé dans la fabrication des détergents antibactériens.

Zoom sur d’autres additifs de type agent de texture

L’additif E450 fait partie des principaux agents de texture de synthèse provenant des sels de phosphates. Cependant, il existe d’autres additifs du même type, mais dérivés d’autres substances. C’est le cas de :

  • L’amidon oxydé (E1404) ;
  • L’acétate isobutyrate de saccharose (E444) ;
  • La gomme adragante, tragacanthe (E413).

En dehors de ces agents, on peut également retrouver le mono- et digylcérides d’acides gras (E471) et les triphosphates (E451). À ces derniers peut s’ajouter le monosthéarate de sorbitane (E491). Pour finir, notons que chacun d’eux présente des propriétés bien spécifiques.

Vous aimerez aussi :

Related Articles