Global Statistics

All countries
551,600,094
Confirmed
Updated on June 30, 2022 1:23 am
All countries
523,691,487
Recovered
Updated on June 30, 2022 1:23 am
All countries
6,355,988
Deaths
Updated on June 30, 2022 1:23 am

Diurétique thiazidique et rétention d’eau : quels rapports ?

Le diurétique thiazidique est un médicament appartenant à la catégorie des médicaments diurétiques. Ces derniers sont essentiellement prescrits pour le traitement de l’hypertension artérielle ou pour les cas d’insuffisance cardiaque. Cependant, le diurétique thiazidique sert surtout à traiter les problèmes de rétention d’eau. Afin de mieux comprendre la relation entre ces deux termes, il importe d’abord que vous ayez une idée précise sur ce qu’ils signifient chacun.

Diurétique thiazidique et rétention d’eau : Définition

Le diurétique thiazidique est un dérivé sulfamidé qui sert à réduire le volume sanguin par élimination de l’eau et de sodium contenus dans le sang. Ce médicament contient une substance qui augmente la diurèse tout en faisant baisser la pression artérielle chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’hypertension artérielle.

La rétention d’eau quant à elle, correspond à une accumulation d’eau dans les tissus de notre organisme. Maladie très fréquente chez les femmes, elle se manifeste par un gonflement, une sensation d’être gonflé et serré dans ses vêtements. Selon les experts médicaux, la rétention d’eau est une entité non reconnue sur le plan médical. Lorsqu’elle a une origine pathologique, elle est considérée comme un œdème.

Quelle est l’utilité des médicaments diurétiques ?

Les médicaments diurétiques servent essentiellement à aider l’organisme dans le processus d’élimination de l’eau et du sel qu’il contient. Ils accélèrent le processus tout en augmentant la quantité d’eau et de sel rejetée par le corps. Le diurétique thiazidique, comme les autres diurétiques, agit principalement sur les reins et augmente la production de l’urine.

Leur action est concentrée sur les reins, car ce sont ces derniers qui sont programmés pour filtrer la quantité d’eau et de sel nécessaire à l’organisme. Ils veillent aussi à leur bon équilibre dans l’organisme. Le diurétique thiazidique vient modifier ces paramètres de régulation en procédant à une augmentation du facteur d’élimination.

Les médicaments diurétiques sont dans leur ensemble, utilisés pour lutter contre l’hypertension artérielle et les œdèmes provoqués par la rétention d’eau et l’insuffisance cardiaque. Les diurétiques thiazidiques ont généralement la forme de comprimés.

Quels sont les symptômes de la rétention d’eau ?

La rétention d’eau est un mal qui touche en grande partie les femmes et surtout les femmes enceintes. Elle se manifeste souvent par des symptômes assez faciles à reconnaitre. Les victimes de ce mal ont tendance à souffrir d’un gonflement des tissus, d’une décoloration cutanée et parfois de démangeaisons.

Dans certains cas, l’on peut remarquer qu’une marque de pression persiste après un appui du doigt sur le tissu œdématié. De plus, la rétention d’eau modifie l’aspect de la peau. Cette dernière apparaît plus luisante et étirée. Il n’est pas rare que les patients ressentent également une sensation de lourdeur ou de raideur au niveau des jambes.

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

La rétention d’eau est un trouble qui tire ses origines de plusieurs facteurs différents. Il peut être provoqué par une multitude de raisons. Cependant, il existe des causes principales qui sont considérées comme étant responsables de la rétention d’eau. Tout d’abord, une mauvaise circulation veineuse peut entrainer un gonflement au niveau des chevilles et des pieds.

La rétention d’eau se manifeste alors, car c’est à ces endroits précis que le retour veineux est moins bon. Ensuite, vous avez l’exposition à la chaleur et l’immobilité prolongée, en position assise ou debout. Des maladies congénitales comme le dysfonctionnement lymphatique peuvent aussi être à l’origine de la rétention d’eau.

Dans ce cas, les gonflements surviennent potentiellement sur n’importe quelle partie du corps. Vous avez enfin le déséquilibre hormonal ou le déséquilibre alimentaire qui sont deux des causes les plus fréquentes de cette maladie. C’est pour cela qu’elle a tendance à apparaitre au cours d’une grossesse, pendant la ménopause ou lorsque l’on a un excès de sel dans l’organisme.

Elle peut toutefois se manifester pendant les périodes de menstruations, lorsque l’on prend une pilule mal dosée ou que l’on subit un traitement hormonal.

Lien entre diurétiques thiazidiques et rétention d’eau

Les médicaments diurétiques sont prescrits à des patients lorsqu’ils se retrouvent dans des situations bien spécifiques. La plupart du temps, c’est parce qu’ils souffrent de rétention d’eau et de sel liée à une insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique. Ce type de pathologie implique que la défaillance d’un organe majeur comme le cœur, le rein ou le foie a provoqué la rétention hydrosodée.

Cette dernière a ensuite évolué pour aboutir à la formation d’œdèmes (gonflement anormal). Ainsi, afin de traiter la pathologie liée à la rétention d’eau, le médecin prescrit un médicament diurétique aux patients. Notez que les diurétiques thiazidiques agissent en général au niveau du segment de dilution.

Ils favorisent l’augmentation de la diurèse tout en participant à l’élimination du sodium et du potassium. On distingue trois différentes catégories de diurétiques thiazidiques. Vous avez dans un premier temps l’Hydrochlorothiazide (Esidrex), le chlortalidone (Tenoretic) et l’indapamide qui comprend le Fludex et le Bipreterax…

Les effets secondaires des diurétiques

Veillez à prendre en compte que ces médicaments ne sont pas seulement vecteurs de bienfaits. En effet, ils sont généralement prescrits pour une courte durée, car ils peuvent endommager les reins. De plus, ils sont fortement déconseillés aux femmes enceintes et aux patients qui souffrent d’insuffisance veineuse.

En outre, la prise de tout médicament diurétique augmente considérablement l’envie d’uriner. C’est un effet secondaire qui peut être gênant pendant les premiers jours du traitement. Dans les cas extrêmes, certaines personnes peuvent se déshydrater, surtout en période de chaleur. Cependant, l’organisme s’y adapte progressivement et trouve rapidement un nouvel équilibre.

La prise du diurétique thiazidique entraîne aussi une baisse du taux de potassium dans le sang (hypokaliémie). Cela provoquera l’apparition d’une toute nouvelle maladie si elle n’est pas repérée à temps, car l’hypokaliémie engendre des troubles du rythme cardiaque.

Il est également possible que ces médicaments provoquent une baisse de la concentration de sodium dans le sang et une crise de goutte, car les diurétiques réduisent le taux d’excrétion d’acide urique. Il arrive dans certains cas que le médicament provoque une insuffisance rénale.

Cependant, tant qu’ils sont pris à une dose raisonnable, les diurétiques n’abîment pas les reins, même s’ils sont pris sur le long terme. Il est alors nécessaire que la posologie du traitement par diurétique soit ajustée en fonction du patient et de sa tolérance au médicament pour limiter les risques d’effets secondaires.

Vous aimerez aussi :

Related Articles